Lundi 21 Août 2017, 15:59     Connectés : 7      Membres : 6


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Legend of Grimrock

par Batman 04 Avr 2012 00:01 48

Annoncé comme un véritable successeur du genre Dungeon Crawler, nous attendions l'arrivée de Legend of Grimrock avec impatience. Développé par un studio indépendant finlandais du nom de Almost Human, Legend of Grimrock reprend des mécaniques de gameplay de l'ancien temps et les remet au goût du jour. Le jeu est disponible en précommande sur le site officiel, sur Steam, ainsi que sur GOG.com, pour la modique somme de 11.99$, soit environ 9€. J'ai eu la chance de pouvoir tester pour vous ce chef-d'oeuvre prévu pour le 11 avril en avant-première.

 

Le Mont Grimrock

 

Le jeu commence par une cinématique sous forme d'un enchaînement de magnifiques illustrations. Vous incarnez quatre prisonniers condamnés à une peine bien particulière : ils seront amenés au sommet de la montagne de Grimrock pour être jetés dans un gouffre, alors seulement ils pourront trouver la rédemption. Votre équipe se réveille dans une salle sombre aux murs pavés de pierres. Pour espérer sortir vivant de ces lieux, il faudra affronter les pièges et terribles mécanismes du Mont Grimrock pour atteindre le pied de la montagne où le salut attend vos valeureux héros.

 

 

 

Au lancement d'une nouvelle partie, il vous est proposé différentes options. En plus du classique choix du niveau de difficulté (facile, normal, difficile), vous pourrez activer le mode "old school" qui supprime entre autre l'auto-map durant la partie. Vous remarquerez également un menu pour choisir le donjon. Actuellement, seul "Grimrock" est disponible, mais une indication vous précise que ce menu permettra plus tard de charger d'éventuels mods. Enfin, vous pourrez, si vous le souhaitez, créer votre équipe de départ, ou jouer avec une équipe prédéfinie.

En bon rôliste, j'ai pris soin de créer mon équipe de personnages avec un certain plaisir. Les fiches de personnages sont assez complètes. On peut choisir le nom, l'apparence, la race, les points de compétences, les points d'attributs, ainsi qu'un ou plusieurs traits pour chaque personnage. Un trait correspond à une capacité passive, comme par exemple un bonus en force ou en dextérité.

Parmi les races disponibles, nous retrouvons les humains, mais également les hommes-lézards, les insectoïdes et les minautores. Au niveau des classes, nous avons le choix entre le guerrier, le mage et le rôdeur. Me voilà parti dans le donjon de Grimrock avec mes quatre protagonistes : deux guerriers, un rôdeur spécialisé en couteaux et armes de jet, et un mage adepte des écoles de feu et de terre.

 

  

 

Tout au long du jeu, vous serez amené à en apprendre un peu plus à travers d'étranges rêves que feront vos personnages. Une entité inconnue s'adresse à vous, elle semble connaître le moyen de quitter le donjon, mais elle a besoin de votre aide pour y parvenir. Régulièrement, vous pourrez ramasser des notes d'un certain Toorum qui, tout comme vous, a parcouru les lieux, à la recherche d'une sortie. Ses questionnements pourront vous donner quelques indications sur l'origine du donjon, et les indices, qu'il a laissés, vous sauveront peut-être la vie à plusieurs reprises.

L'aventure dans le ténébreux donjon de Grimrock commence. Il vous faudra parcourir chacun des étages, résoudre les énigmes, éviter les pièges, affronter de terribles créatures, et alors peut-être pourrez-vous espérer en sortir vivant.

 

  

 

Casse-têtes et coupe-jarrets

 

Vous débutez votre périple sans aucun équipement. Il faudra affronter les ennemis à mains nues tant que vous n'aurez pas récupéré une arme ou même un parchemin de magie. Petit à petit, vous serez amené à étoffer l'équipement de vos personnages en fonction de leurs attributs et de votre stratégie de combat. De nombreux casse-têtes viendront également barrer votre route. Il s'agira souvent de trouver le bon interrupteur, ou l'utilité d'un objet précis pour pouvoir avancer. D'autres fois, la rapidité de vos réflexes sera mise à l'épreuve. Les énigmes de Legend of Grimrock sont à la fois ardues, mais suffisamment bien conçues pour que le joueur finisse par trouver la solution. Parfois vous croiserez certaines énigmes facultatives qui, si vous les résolvez, vous récompenseront par des objets rares et utiles pour vos combats. Vous serez également amené à croiser d'énormes portes en fer, correspondant aux énigmes facultatives les plus complexes. La courbe de difficulté des énigmes est véritablement bien dosée. Si le début de l'aventure nous apprend les mécanismes les plus simples du jeu, comme le fonctionnement des leviers où des boutons cachés dans les murs, plus vous avancerez, plus il faudra faire preuve d'ingéniosité pour résoudre ces terribles casse-têtes.

 

  

 

Chaque nouvelle énigme résolue engendrera un véritable sentiment d'accomplissement en plus de vous récompenser d'une nouvelle arme, armure ou que sais-je encore. De ce fait, le gameplay de Legend of Grimrock devient véritablement addictif pour peu que l'on adhère au concept. Par contre, le jeu étant, pour l'instant, intégralement en anglais, il faudra maîtriser un minimum cette langue, si vous ne voulez pas être perdu. En effet, certains parchemins ou noms de salle sont très utiles à la résolution des énigmes. La seule alternative reste la méthode essai-erreur qui peut alors s'avérer fastidieuse et peu intéressante.

Si les casse-têtes constituent une part importante du jeu, c'est également le cas des combats. Vos quatre personnages sont disposés en formation en carré. Deux d'entre eux devant, les deux autres derrière. Le placement de vos combattants aura une importance non négligeable. En effet, ceux de devant prendront les coups, mais ceux de derrière ne pourront pas attaquer au corps à corps, à moins d'être équipés d'une lance, ou d'avoir déverrouillé la capacité d'attaquer depuis le second rang. Bien entendu, une attaque de côté ou de derrière blessera également les personnages en fonction de leur placement. Ainsi, j'ai choisi de placer mes deux guerriers en première ligne, tandis que mon rôdeur et mon mage sont en seconde ligne.

 

  

 

Les déplacements dans le jeu se font "par case" et les combats se déroulent en temps réel. Après chaque attaque, il vous faudra cependant attendre un certain temps pour que le personnage puisse de nouveau attaquer. C'est également le cas de vos adversaires. Du coup, si les combats sont en temps réel, cela vous laisse une certaine marge de manoeuvre durant les combats. Il n'y a cependant pas de pause active, il faudra donc savoir garder la tête froide durant les affrontements, et ne pas hésiter à s'éloigner un peu de l'ennemi pour se donner quelques secondes de répit. Les armes équipées des membres de votre équipe apparaissent sous leur portrait dans le coin inférieur droit de l'écran. C'est également ici que vous trouverez affichées leur santé et leur énergie. Vous pourrez d'ailleurs d'un rapide "drag and drop" intervertir la position de vos personnages, et ce même en plein combat. Un clic-droit sur une arme vous permettra d'attaquer avec celle-ci, dépensant alors un peu d'énergie de votre personnage. Pour les mages, un clic-droit sur un bâton, une orbe où une main vide ouvrira l'écran de runes. Il vous faudra alors sélectionner les bonnes runes pour déclencher le sort souhaité. Pour ce faire, il faudra que votre personnage ait pris connaissance du sort en possédant le parchemin approprié, et dispose du niveau nécessaire dans l'école de magie associée. On retrouve quatre écoles de magies : Feu, Air, Glace et Terre. Pour vous donner un exemple, en combinant les runes de d'air, d'équilibre et de mort, vous obtiendrez un sort d'invisibilité.

 

  

 

Pour finir, vous pourrez également attaquer à distance, avec des armes de jets comme les couteaux ou les shurikens, ou avec des armes plus conventionnelles comme une fronde, une arbalète ou un arc. Notez bien que lorsque vous tuez un ennemi, vous pourrez généralement récupérer toutes les armes de jet et munitions utilisées sur lui. C'est relativement pratique quand on sait que mon stock de flèches maximum n'est pas allé au delà de 17. Globalement, l'interface de Legend of Grimrock propose quelque chose de très ergonomique et abordable qui fonctionne très bien sur PC et qui s'adaptera sans nul doute sur un écran tactile d'iPad.

 

Petit guerrier deviendra grand

 

Le jeu propose un système de création de potions assez classique mais très utile. Une fois le mortier trouvé, vous pourrez réaliser de nombreuses potions pour peu que vous disposiez d'un flacon vide et de quelques plantes. Outre les incontournables potions rouges et bleues pour soigner la santé et l'énergie, vous pourrez également confectionner des anti-venins, ou des potions de force. Vous pourrez aussi essayer des ingrédients et tester le résultat de la potion obtenue, ou attendre de trouver des notes ou parchemins contenant des recettes de potion.

Le jeu ne propose pas de système de monnaie et il n'y a ni marchand, ni revendeur. Vous évoluez dans un huit-clos et l'argent n'est pas l'objectif. Votre but ultime est d'atteindre le pied de la montagne. Il vous faudra donc progresser dans le donjon en vous débrouillant avec les objets que vous trouverez sur votre passage.

 

  

 

Concernant l'aspect RPG du soft , j'ai déjà abordé la création de vos personnages et j'aimerais revenir sur leur évolution. Comme dans la plupart des RPG, l'expérience s'obtient en tuant des monstres, et uniquement de cette façon. Résoudre les différentes énigmes n'apportera aucun point d'expérience à vos personnages. Bien entendu, les points d'expérience gagnés dépendront à chaque fois du type de monstre que vous venez d'occire. Vos personnages seront donc amenés à évoluer en gagnant des niveaux, et à chaque niveau, vous pourrez distribuer quatre points de compétence. Pour chaque compétence, vous débloquerez des bonus lorsque vous atteignez certains niveaux dans celle-ci. Ce sera le principal moyen pour spécialiser votre personnage dans tel ou tel type de combat. Sachez par ailleurs que certains sorts, certaines pièces d'équipement ou certaines armes nécessitent un niveau minimal dans une compétence donnée pour pouvoir être utilisés.

Au final il en résulte une véritable montée en puissance de nos personnages. Ayant débuté l'aventure avec un  niveau 1 et sans équipement, vous vous retrouverez avec une équipe de solides combattants au fur et à mesure que vous progresserez dans le jeu. La courbe de difficulté des combats est également très bien dosée. Vous rencontrerez régulièrement des ennemis coriaces, et lorsque ceux-ci ne vous poseront plus trop de problèmes, un nouveau type d'ennemi plus ardu viendra vous mettre des bâtons dans les roues. Notez bien que le jeu ne semble proposer aucun système de "level-scalling", donc on ne peut que féliciter les développeurs pour la justesse du dosage de la difficulté. C'est du moins ce que j'ai ressenti en jouant au jeu en mode "normal".

 

  

 

Concernant votre inventaire, le jeu dispose d'un système d'encombrement. Chaque objets, y compris ceux équipés, ayant un poids précis, il faudra gérer astucieusement les inventaires de vos quatre héros pour les optimiser au mieux. En effet, si un personnage est en surcharge, sa vitesse d'attaque sera ralentie, et les déplacements du groupe entier en souffriront également. Par ailleurs, une surcharge trop importante peut immobiliser complètement votre groupe. Votre santé et votre énergie se régénéreront petit à petit, mais votre jauge de faim, elle, diminuera. Si un de vos personnages est affamé, sa santé et son énergie ne se régénéreront plus. Il faudra donc nourrir régulièrement votre équipe à l'aide de viande, champignon ou autres mets étranges que vous pourrez trouver durant le jeu. Pour accélérer la régénération de votre équipe, vous avez la possibilité de vous reposer. Faites le avec prudence, car durant votre repos, les ennemis alentours sont toujours actifs et pourront vous attaquer durant votre sommeil !

Le game over surviendra lorsque vos quatre personnages seront morts, mais bien souvent, la mort d'un seul combattant s'avère très vite handicapante. Il vous faudra alors trouver un cristal bleu qui sera alors capable de soigner l'intégralité de votre équipe, y compris les personnages morts ou empoisonnés.

Comme je l'ai dit au début de ce test, vous avez également la possibilité de jouer avec ou sans le système d'automap. Si vous choisissez comme moi de le laisser actif, celui-ci fera apparaître petit à petit la carte du niveau au fur et à mesure que vous le parcourrez et vous aurez la possibilité d'ajouter des annotations. C'est très pratique pour se rappeler comment passer à travers les pièges les plus complexes.

 

Dungeon Master

 

Les graphismes du jeu sont d'excellente qualité. Si pour vous dungeon crawler rime avec images 8 bits et sprites saccadés, Legend of Grimrock ne pourra que vous surprendre à ce niveau là ! Le jeu propose des textures très fines et des éclairages magnifiques. Ce fut un véritable plaisir de jouer au jeu sur une configuration récente, mais je n'ai également eu aucun soucis à le faire tourner sur mon ordinateur portable datant de 2009 au prix de quelques concessions graphiques. En d'autres mots, le moteur du jeu est relativement bien optimisé, permettant de le faire tourner sur les configurations les plus modestes, tout en nous en mettant plein la vue sur des configurations plus récentes.

Les animations des monstres sont bien réussies, malgré les déplacements "case par case". Qu'il s'agisse de rugir, d'attaquer ou de foncer vers vous, vos adversaires se montreront toujours convaincants. Le bestiaire est assez varié et compte environ une douzaine de créatures plus effrayantes les unes que les autres. Du côté des musiques, je dois dire que mon avis est partagé. Si la musique du menu principal ou de l'introduction sont véritablement magnifiques, épiques et envoûtantes, il n'y a pour ainsi dire aucune musique d'ambiance durant la partie. Seuls quelques bruitages peu rassurant viendront agrémenter vos pérégrinations à travers les différents niveaux. Cela participe bien à rendre l'ambiance du jeu oppressante, mais je suis malgré tout un peu déçu étant donné que j'adore véritablement le thème du menu principal. Concernant le peu de dialogues que propose le jeu, notez que ceux-ci ne sont pas doublés. Il n'y a donc pas d'audio pour les textes et les sous-titres, mais ce n'est finalement pas très gênant.

 

  

 

A la manière de la difficulté des casse-têtes et des combats, le level design se montrera simple aux premiers abords pour se complexifier petit à petit. Même avec l'automap, les derniers niveaux m'ont donné du fil à retordre. On pourrait reprocher aux environnements du jeu d'être un peu trop répétitifs, mais c'est finalement assez propre à ce genre de jeu. Malgré tout, les textures des murs seront différentes à partir de certains étages. J'ai compté trois variantes au total au cours de ma partie.

Les effets visuels des sorts sont vraiment très réussis. J'ai, à plusieurs reprises, pris un certain plaisir à lancer une simple boule de feu dans un long couloir sombre juste pour admirer le reflet des flammes danser sur les murs de pierres humides.

 

  

 

Legend of Grimrock remplit toutes ses promesses ! Véritable dungeon crawler, fidèle au genre, il propose des mécaniques de gameplay originales issues d'un autre temps avec des graphismes dignes des productions actuelles. A la fois abordable mais néanmoins exigeant, le jeu propose des casse-têtes complexes et très réussis, des combats à la difficulté bien dosée et un level design de très bonne qualité. L'ambiance est excellente, et la durée de vie raisonnable : il m'a fallu environ vingt heures pour en voir le bout, en passant en moyenne une heure par étage. Quand bien même, d'après les succès Steam, j'ai l'impression d'être passé à côté de bon nombre de secrets. Que vous soyez néophyte ou expert dans le genre, nul doute que Legend of Grimrock saura vous charmer comme je l'ai été.

LES PLUS
  • Ambiance réussie
  • D'excellents casse-têtes
  • Une bonne montée en puissance des personnages
  • Un bon rapport durée de vie/prix
LES MOINS
  • Nécessite un niveau d'anglais correct
  • Il faut aimer les casse-têtes

9/10

L'AVIS DE ETIENNE NAVARRE

Legend of Grimrock a tout de la bonne surprise érigée en chef-d’œuvre. Le concept de dungeon crawler est parfaitement maîtrisé et se permet de charmer les joueurs les plus anciens comme les plus jeunes qui découvraient ce type de jeu légèrement tombé en désuétude. Disposant de graphismes absolument superbes et d'une ambiance sonore distillant son envoûtement avec légèreté, Grimrock ouvre les bras aux amateurs de RPG avec un système de développement bien pensé, des items nombreux, un système de sorts passionnants, des artworks somptueux et un bestiaire aux petits oignons. Notons cependant, une maniabilité qui manque d'instinct avec cette impossibilité d'utiliser des consommables en combat. Sa durée de vie généreuse et son prix attractif finissent d'ériger Legend of Grimrock au même niveau que les plus grands. Et si vous aimez vous prendre la tête sur des énigmes bien pensées et valorisantes, foncez les yeux fermés mais prévoyez quand même une torche, il fait sombre en bas... Attention: œuvre d'art.

10/10

Commentaires (48)

#2

Caldanath
Gobelin

Merci pour le test Bat' ! ça donne envie
#3

Caldanath
Gobelin

Message supprimé le 13/01/2013
#4

AbounI
Grand gobelin

Wahou, vivement, mais vivement.
Maintenant, les questions:
-Un personnage peut il s'exercer dans toutes les classes possible ou non.Je me souviens de Dungeon Master ou par exemple un gros bourrin pouvait aussi apprendre les arts divins/magie
- j'aurais aimé que tu détaille un peu plus les fiches de perso, vu que la notice est pauvre de ce coté-ci
-Avons nous la possibilité de faire tourner sur lui-même un seul personnage, de manièere à se protéger/faire face d'une attaque sur plusieurs coté en même temps?
-comment t'as fais pour l'avant dernier screen shot (celui à gauche de la map)?
- tu dis qu'il y aura d'autres dongeons.Du vrai mod communautaires, ou plutôt des DLCs?Des pistes la dessus?
- Chaque race à ses bonus/malus je suppose d'après la notice?Du détail, plus de détails j'aimerais

Merci pour cette mise en bouche.Miam!
#5

Pluche
Novice

Ouh la , ca a l air bon ca ! Ca me rappelle mes heures passees a dessiner les maps de bloodwych sur des feuilles quadrillees , et a cliquer sur tous les murs pour essayer de decouvrir un passage secret!

Que de bonheur, allez hop rien que pour ca , je vais le precommander.



Merci bien pour le test
#6

Batman
Grand gobelin

[quote name='AbounI' date='04/04/2012 - 00:32']
-Un personnage peut il s'exercer dans toutes les classes possible ou non.Je me souviens de Dungeon Master ou par exemple un gros bourrin pouvait aussi apprendre les arts divins/magie[/quote]

Un mage pourra utiliser un arc ou une épée si celle ci n'a pas de prérequis particulier. Mais les sorts nécessitent forcément d'avoir un certain niveau dans l'école de magie associée, ce qui est spécifique au mage. Globalement, le jeu n'est pas pensé pour le multi-classage, c'est bien plus intéressant de spécialiser chacun de ses personnages.

- j'aurais aimé que tu détaille un peu plus les fiches de perso, vu que la notice est pauvre de ce coté-ci

Ça aurait été très lourd de détailler ça part écrit. J'ai résumé le strict minimum dans le test : attributs, compétences et traits. Mais je pourrait détailler ça dans une vidéo découverte je pense.

-Avons nous la possibilité de faire tourner sur lui-même un seul personnage, de manièere à se protéger/faire face d'une attaque sur plusieurs coté en même temps?

Non. Par ailleurs, pour assurer un minimum pendant les combats, il vaut mieux éviter de se faire encercler.

[quote name='AbounI' date='04/04/2012 - 00:32']
-comment t'as fais pour l'avant dernier screen shot (celui à gauche de la map)?[/quote]

En maintenant le clic droit, on peut orienter la caméra pour regarder autour de soit. Ca ne sert pas à grand chose, à part pour réaliser un screenshot comme celui ci.

- tu dis qu'il y aura d'autres dongeons.Du vrai mod communautaires, ou plutôt des DLCs?Des pistes la dessus?

Les deux sont envisageables d'après les dev'. Si le jeu fonctionne ils pensent peut-être faire des extensions, et un SDK pour créer nos propres donjons. Rien de vraiment décidé pour l'instant à priori.

- Chaque race à ses bonus/malus je suppose d'après la notice?Du détail, plus de détails j'aimerais

Ca va influencer essentiellement les attributs du personnage. Les humains ont des stats de base assez équilibrés, après les autres races auront des stats de base plus ou moins avantageuses. Par exemple, un minautore aura une force de base plus élevé, mais une dextérité plus faible. Ça reste somme toute assez classique.

Si vous voulez avoir une idée plus précises des feuille de perso, je vous invite a regarder les screens de création des personnages : la fiche du mage et celle du guerrier minautore pour comparer un petit peu.

Message édité pour la dernière fois le : 04/04/2012 à 00:47

#7

AbounI
Grand gobelin

y a t'il des zones anti-magie, ou des zones pleines d'illusions genre faux murs, boussole détraquées, etc etc.
Pour apprendre la magie, ça peut se faire par expérimentation nan?Gagne t'on quelques XP à découvrir par expérimentation ou à s'exercer dans le vide?Oui, je sais, ça peut paraitre bizarre comme question, mais ceux qui ont fait Dungeon Master comprendront...
#8

Andariel
Grand chevalier

Yeah cool! YOU ROCK GRIMROCK!

sinon quéstions:

-Permadeath?

-Est ce qu'il y a du craft? Parce que vu que le commerce n'existe pas, qu'est ce qu'on fait du surplus d'équipement? y'a de la décomposition et de la forge?

-Est ce qu'il y a de la génération aléatoire, des niveaux, des items?

Sinon sympa ce test en exclu mondiale!

Message édité pour la dernière fois le : 04/04/2012 à 00:50

#9

reptile
Chevalier

#10

AbounI
Grand gobelin

Pas d'enchantement d'armes ou d'armure je présume?
#11

Batman
Grand gobelin

[quote name='AbounI' date='04/04/2012 - 00:45']y a t'il des zones anti-magie, ou des zones pleines d'illusions genre faux murs, boussole détraquées, etc etc.
Pour apprendre la magie, ça peut se faire par expérimentation nan?Gagne t'on quelques XP à découvrir par expérimentation ou à s'exercer dans le vide?Oui, je sais, ça peut paraitre bizarre comme question, mais ceux qui ont fait Dungeon Master comprendront...[/quote]

Pas de zones anti-magie, pour les faux murs, je n'en ai pas croisé, mais il y a des truc bien tordu quand même. Pour la magie non, comme je l'ai expliqué dans le test : il faut absolument avoir le parchemin qui détail le sort, et le niveau requis dans l'école associé.

Pour l'expérience, encore une fois c'est indiqué dans le test : le seul moyen d'en obtenir est de tuer des ennemis.

[quote name='Andariel' date='04/04/2012 - 00:46']
sinon quéstions:

-Permadeath?

-Est ce qu'il y a du craft? Parce que vu que le commerce n'existe pas, qu'est ce qu'on fait du surpris d'équipement? y'a de la décomposition et de la forge?

-Est ce qu'il y a de la génération aléatoire, des niveaux, des items?
[/quote]

Pas de permadeath, mais rien ne t'oblige à charge ta partie en cas de morts tu sais. Cela dit, le jeu ne s'y prête pas vraiment je pense.

Pour le craft, en dehors des potions, non, je n'en ai pas croisé du moins. On peut éventuellement enchanter des objet avec des sorts par contre. Concernant le surplus d'objet, on peut le laisser à terre ou le garde pour certaines énigmes... Et non, à part les torches qui finissent par s'éteindre, l'équipement ne se détériore pas.

Le jeu principal ne propose pas de niveaux aléatoires, de même pour les objets à priori. Comme je l'ai dis dans le test, la progression de la difficulté à travers les combats, les enigmes et l'exploration est très bien pensé, et c'est quelques chose de difficile à obtenir avec de l'aléatoire (de l'aveu même des développeurs). Après, rien ne nous dit qu'une extension ou un mods proposera des donjons aléatoire, je serais le premier à me jeter dessus. Mais c'est une approche différente.

EDIT : Mais arrêter de poser des questions plus vite que je ne peux y répondre les gars !

Message édité pour la dernière fois le : 04/04/2012 à 00:56

#12

Silveroc
Garde

Test fort intéressant, c'est clair que ça donne envie de voir le bestiau !

J'espère qu'une version FR verra le jour histoire de parfaire le tableau, sinon faudras prier auprès de la confrérie des traducteurs ^^
#13

ninheve
Grand chevalier

Je veux je veux je veux
#14

Anabelle
Noble

Merci pour ce test Batman sur un genre de RPG que je connais pas (pas taper hein :p)

Côté scénario, ça se résume principalement à trouver la sortie où il y a une histoire bien développée derrière (contexte, personnages etc ...) ?

Sinon les casse-têtes, les "vrais" j'entends ;), je les aurais mis dans les plus parce que je trouve que ça manque aux jeux actuels et plus particulièrement aux RPG :-)
#15

Balrog
Guerrier

Merc pour ce test. J'attendais ce genre d'avis avant de me décider pour une précommande
#16

Jude
Villageois

Merci pour ce test qui m'a décidé pour la préco ! Ca me changera de ce bon vieux Mordor...
#17

gridalf
Villageois

bravo pour ce superbe test , ca donne vraiment envie de s'y mettre . juste une question concernant les combats . Etant donne que c'est du temps reel , gerer un groupe de 4 n'est il pas trop fastidieux ?
#18

vilko
Citoyen

Excellent test ! Merci batou... ça me fait réaliser que je joué à Dungeon Master il y a 22 ans !!!!

Bon je retourne me préparer ma tisane, et en profite pour préco celui là !
#19

Rellvaan
Garde

Comme je suis E-R-E (petite allusion à notre cher Roger R. ) de l'avoir préco. Je l'attend avec impatience.

Ce qui va être drôle, c'est de me dire que 25 ans plus tard, je vais "former" mes garçons sur le même type de jeu que moi
#20

sebounetx
Villageois

Merci pour ce super test Batou

Je bave , mon dieu ...

Moder et créer des niveaux, OM*G
#21

thanos
Villageois

Oui cela fait vraiment envie mais cela sera sans moi.

Mon niveau d'anglais est bien trop faible pour comprendre les rouages et les mécanismes d'un tel jeu.
#22

Elysio
Noble

Un très bon test !

Moi aussi j'ai un faible niveau d'anglais en ce qui concerne l'écoute mais à l'écrit je comprends assez bien et je crois que je vais craquer...

RPGF c'est pas bon pour le porte-monnaie !

Message édité pour la dernière fois le : 04/04/2012 à 14:06

#23

Baalka
Grand chevalier

Merci pour le test, ça donne envie même si je suis pas fan du genre... En tout cas, c'a l'air d'être une réussite, alors chapeau aux développeurs!
#24

pipin
Novice

dire qu'il aura fallu des années pour retrouver un jeu de ce genre.le bonheur ne sera pas dans le pré mais sur l'ordi !!!
#25

zenokan
Garde

Merci a toi Bat pour ce test tout a fait allechant .

Comme d autre il me confirme par contre qu il me faudra attendre un patch de traduction.




Voir tous