Vendredi 22 Janvier 2021, 01:23     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Harbinger

par Killpower 24 Aoû 2011 10:35 0

Harbinger vous place dans la peau d'un personnage arpentant un vaisseau de l'espace à travers plus de 100 niveaux dans un hack'n'slash futuriste. Voilà le résumé que l'on pourrait faire de ce jeu. Et comme il a fallu deux ans de développement pour le réaliser, on va quand même prendre le temps de le tester.

 Harbinger propose une vue à la Diablo, c'est donc de la 2D isométrique avec une résolution native en 800x600. Il est aussi possible de lancer le jeu en 1024x768, ce qui donne un champ de vision plus important à votre personnage, ce qui n'est pas un mal, car vous allez souvent combattre avec vos armes à distance. Il est graphiquement de bien meilleure qualité que Diablo 2, mais il accuse malheureusement un sacré retard technologique vis à vis de ses confrères de l'époque. Et oui, il date de 2003, donc de l'époque de Dungeon Siege et du coup, le moteur graphique sent la poussière.

Pour commencer une partie, vous avez le choix entre 3 personnages différents qui se développeront et auront un équipement personnalisé : l'humain qui pourra utiliser des mines et substances qui le boosteront, le gladiateur, un robot ultra-costaud aura une préférence au corps à corps et la culibine possèdera des amplis, sorte de pouvoir de zone. Après le choix de votre personnage, vous vous retrouvez dans une zone du vaisseau limitée mais sans danger où deux PNJ vous accueillent et vous confient des missions. Vous prenez alors un téléporteur qui vous mène dans un niveau dans lequel vous devrez réaliser la quête et vous ressortirez par un autre téléporteur pour rejoindre les PNJ. L'aventure progressant, vous allez croiser d'autres personnages qui étayeront l'histoire principale qui est pas mal. Vous allez ainsi partir à l'assaut d'une centaine de niveaux, selon un ordre précis, qui vous permettront de rencontrer plus de 65 ennemis différents dont quelques boss et de ramasser plus de 750 objets différents dont des rares, spécifiques selon votre personnage. Vos équipements sont upgradables grâce à des puces, ce qui donne un petit côté high-tech sympa.

 

   

 

Passée la première heure de jeu qui se veut être une agréable surprise, on s'ennuie ferme. Le jeu est monotone et manque de rythme. En clair, avec mon humain j'erre dans le niveau, je rencontre des ennemis, je tire avec mon fusil à plasma, et je recule car ils veulent m'attaquer au contact, je retire puis je recule jusqu'à mort de l'ennemi. Enfin, je repars à la recherche du prochain ennemi pour l'éliminer toujours de la même manière. Pas la peine de chercher des compétences spéciales qui me permettraient de cramer les cervelles en un claquement de doigts, il n'y en a pas. Vous avez juste quatre caractéristiques à gérer : le combat rapproché, le combat à distance, les mines et la vie. Du coup, super dur de distribuer les trois points gagnés pour chaque niveau.  Le jeu se gère sur une vingtaine d'heure en solo et puis après c'est fini. Pas de mode multijoueur, pas de niveau aléatoire, donc la rejouabilité est très limitée. Au mieux vous pouvez recommencer avec un personnage différent.

Heureusement, la musique qui reste plus un fond sonore est complétée par des voix françaises qui sont de bonne facture et les PNJ ont parfois un discours assez amusants. On sent que les développeurs ont voulu faire du second degré, mais en ont-ils réellement eu les moyens avec ce jeu fade ? Car il manque de dynamisme, ce Harbinger. De plus, il a son lot de bugs. A se demander s'il est vraiment fonctionnel : entre les retours sous Windows parce que vous avez voulu changer la résolution en pleine partie, une impossibilité de sauvegarder si vous jouez directement en 1024x768, des patchs proposés sur le net qui feront que votre CD de jeu sera illisible et donc inutilisable, des possibilités qui n'ont pas été implémentées donc ne servent pas, et des bugs qui empêchent de poursuivre l'aventure - Dreamcatcher  propose d'ailleurs un petit programme pour poursuivre l'aventure si le jeu plante - on peut se poser des questions. Le summum est quand même la traduction inversée des termes combat rapproché et combat à distance. Ainsi si vous augmentez la caractéristique combat rapproché, vous augmentez la caractéristique combat à distance et vice versa. Super comme jeu, non ! On atteint donc des records. 

Harbinger est un jeu sans prétention qui partait sur de bonnes idées, mais qui est sorti trop tôt avec un moteur de jeu dépassé. Système mou et répétitif, bugs catastrophiques, il vous faudra faire bien des efforts pour arriver à en voir le bout. Le jeu se trouve d'occasion pour pas cher sur le net, mais s'adresse aux joueurs qui se contentent de pas grand chose et sont capables de mettre la main à la pâte. Dommage, pour une fois que l'on avait un hack'n'slash dans l'espace. 

LES PLUS
  • Hack'n'slash futuriste
  • Voix françaises sympathiques
LES MOINS
  • Jeu fade et monotone
  • Gestion du personnage limitée à 4 caractéristiques
  • Bugs
  • Produit pas fini, car sorti trop tôt

4/10

L'AVIS DE ALL_ZEBEST

Contrairement à mon collègue Killpower, j'ai énormément apprécié ce jeu. Le scénario, les personnages m'ont intéressé, et la mélancolie qui se dégage de l'histoire, de la musique et de l'ambiance m'a touché. Le seul reproche que je lui ferais, en dehors des bugs, ce sont les deux cinématiques. La première, passe encore : son côté incongru peut faire sourire, mais celle de fin est tout simplement nulle et ne récompense pas du tout le joueur de tous ses efforts. Je me serais contenté d'une image fixe si elle avait été jolie. Si vous avez lu le test et que vous acceptez les défauts du jeu, vous ne pourrez avoir que de bonnes surprises.

6/10




Voir tous