Vendredi 17 Septembre 2021, 05:46     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Anachronox

par Killpower 12 Fév 2012 16:30 20

 Anachronox est un RPG futuriste particulier sorti en 2001, qui mérite que l'on s'y attarde pour deux raisons. Pour parfaire notre dossier sur Ion Storm, il était important de présenter ce RPG qui signa la fermeture de la partie Dallas d'Ion Storm. Ensuite, le jeu intégralement en anglais possède une version traduite par les fans tout comme les patches qui sortirent jusqu'en 2004. Enfin, il est possible à l'heure actuelle de le trouver pour quelques euros, alors pourquoi s'en priver ?

 

Anachronox c’est avant tout une ville planète décadente, à l’image des films tels que Blade Runner et le 5ème élément. Constituée de plaques de quartiers qui coulissent entre elles comme on pouvait le visualiser dans Dark City, l’armature des premiers niveaux ressemble aux œuvres de M. C. Escher, avec ses escaliers sens dessus dessous, dont le cerveau humain a bien du mal à analyser les astuces pour obtenir ces trompes l’oeil. Vous aurez d’ailleurs plusieurs fois l’occasion à travers de courtes vidéos de comprendre qu’il n’y a pas de plancher ou de plafond et que dans certains lieux on change de sens avec une inclinaison de 45 degré pour passer dans la rue suivante. Pour visualiser la scène, imaginez un homme qui passe du sol au mur tout en marchant, comme si de rien n’était, puis du mur au plafond tout en marchant. Vous comprendrez alors l’univers d’Anachronox qui, je trouve, à beaucoup de liens de parenté avec Deus Ex et son univers futuriste.

 

 

Vous commencez l'histoire dans la peau de Sly Boots, un détective raté, un looser, qui se prend une volée par un homme de main d'un mafieux à qui il doit de l'argent. Autant vous dire que nous sommes en présence d'un jeu mature. Cela se passe pdans une vidéo avec le moteur du jeu - le jeu compte plus de 2 heures de vidéo. Visuellement, c'est cubique, laid aujourd’hui, tout comme on peut imaginer les jeux de l'époque, mais le jeu se laisse jouer en 1280x960 autant sous Windows XP* que sous 98. 

Après ce passage à tabac, vous allez découvrir les rouages du jeu dans le bar d'un ami. Votre personnage est géré à la 3ème personne, comme un Tombraider, et il va se déplacer dans un environnement graphiquement assez sombre. Sly bouge grâce au clavier avec un déplacement du curseur à la souris vous permettant d'agir sur l'environnement. Lorsque vous communiquez avec les gens, vous choisissez parmi différentes phrases et ils répondront selon. 

Sly doit de l’argent et n’a pas de boulot pour payer ses dettes. Il va donc partir à l’aventure à la recherche d'un travail pour rembourser l'argent qu’il doit. L'histoire semble ridicule, mais va s'étoffer par la suite pour devenir épique en fin de partie : sauver le monde. Mais il est vrai que le démarrage est lent et livré à nous-même, on se perd dans ces labyrinthes. En sortant du bar, vous voici dans un environnement futuriste bien sûr, pauvre en décors. Vous traverserez ainsi certains passages qui sont tout simplement des couloirs avec très peu de décors et c'est là que l'on reconnaît l'armature de FPS comme Quake. En fait, les lieux où vous allez évoluer sont composés de différents niveaux labyrinthiques, si on devait les résumer au plus simple. Sauf que l'interactivité de certains lieux y est très importante : de très nombreux personnages arpentent les couloirs, avec lesquels vous pouvez entreprendre une discussion. De plus, certains d'entre eux vous proposeront des quêtes secondaires, ou rejoindront votre personnage principal pour continuer l'aventure.

Mais revenons en arrière : après votre départ du bar, vous allez être amené à vous rendre dans une salle de boxe dans laquelle vous apprendrez à vous battre. Les combats sont très inspirés de ceux des Final Fantasy. Les différents combattants en 3D sont affichés dans une scène fixe et tout se déroule à tour de rôle. Une roue se charge, et dès qu'elle est pleine, vous pouvez faire votre action. Sachant que le temps s'écoule continuellement, il n'y a pas de pause et si vous mettez trop de temps à choisir une action, votre adversaire pourra vous frapper plusieurs fois. Ainsi, lorsque c'est à votre personnage de jouer, il peut effectuer une action ou un déplacement, ou encore utiliser un objet. Vous pouvez ainsi gérer l'espace de combat. On ne parlera pas de magie, mais de technologie avec par exemple, la possibilité pour Sly Boots d'utiliser un champ de force pour se protéger durant l'affrontement, sachant que chacun de vos personnages a une compétence différente. Les combats sont assez statiques (un rayon laser qui sort d'un pistolet ne fait pas forcément un bruit d'enfer) avec des personnages peu mobiles tant qu'ils n'agissent pas. Heureusement, la caméra dynamique donne un peu de vie à ces scènes bien trop molles.

 

 

A noter que contrairement à beaucoup de jeu de rôles, les combats restent limités dans certaines zones, ce qui donne tout son style à Anachronox : une partie exploration dans les niveaux - cent différents d'après la jaquette arrière ; je ne les ai pas comptés - pour réussir certaines quêtes, et puis une partie combats, avec à la fin un boss dont la mort permet d'obtenir l'objet de la quête. Les joueurs - moi vois, moi tue - se sentiront bridés de devoir résoudre des énigmes avant de pouvoir accéder à une transition où les combats sont légions et n'adhèreront pas forcément à ce style de jeu. Difficile en effet de devoir traverser 5 niveaux pour répondre à l'attente d'une personne qui vous demande de lui ramener un objet qui se situe à l'opposé de l'endroit où vous vous trouvez. Car à chaque niveau de transition correspond aussi un temps de chargement qui sera moindre sur nos PC actuels que sur ceux de l'époque en 2001, mais quand même. Et tant que vous n'aurez pas réalisé les passages d'exploration de la quête principale, vous ne pourrez pas accéder aux combats qui suivent plus loin. A noter aussi que contrairement aux Final Fantasy, les ennemis sont visibles et il n'y a pas de rencontres aléatoires. Ainsi, vous aurez tout loisir d'éviter ou non un combat.

 Il se peut que vous vous perdiez, car les niveaux ne sont pas mis bout à bout, mais enchevêtrés les uns les autres avec plusieurs ramifications possibles. Le jeu est assez bien fait car pour vous remettre dans le droit chemin, il existe des robots-guides qui, pour quelques crédits, pourront vous amener dans le lieu souhaité. Il est aussi possible de rentrer dans de nombreux bâtiments, et de trouver des magasins appropriés pour vos achats ou encore un hôpital pour vous soigner. On se retrouve ainsi avec une architecture des niveaux de type Vampire, the Mascarade: Bloodline le dernier né de la défunte société Troïka Games.

Outre les quêtes secondaires, vous trouverez à différents endroits du jeu des mini-jeux très simples qui donnent encore plus de consistance à ce monde. De plus, votre équipe aura l'occasion de passer par des passages arcade (conduite d'un jet ski dans les égouts avec obstacles par exemple) qui enrichissent le jeu. On notera aussi, toujours sou forme de mini-jeux, l'appareil photo de Sly et son passe partout pour crocheter des serrures en réussissant à en trouver le code chiffré, tout cela à travers un nouvel écran de jeu. De plus selon le niveau de technologie de la serrure, vous devrez trouver un code avec plus ou moins de chiffres sachant que cela se passe en un temps donné, qui dépend de la compétence de votre personnage.

Vous gérez Sly, et jusqu'à deux autres personnages dans votre équipe de combat - qui est constituée d'un groupe de 6 personnages - viendront se greffer à lui, pour former une équipe complémentaire où chacun aura sa spécialité. En effet, si Sly Boots peut ouvrir les verrous, un autre vous permet de réparer les circuits électriques et cela passe encore par des petits jeux intermédiaires.

 

 

Comme nous sommes dans un RPG, vos personnages évoluent et gagnent des points d'expérience mais la répartition se passe comme dans les jeux de type Final Fantasy. Par contre, vous aurez accès à l'inventaire commun à tous vos personnages et il vous faudra partager l'équipement qui ne se montre pas aussi diversifié que dans certains autres jeux de rôles. Si au début du jeu, vous ne dirigez que Sly, durant la suite de l'aventure, vous prendrez en main n'importe lequel d'entre les personnages selon la situation.

Les développeurs ont vraiment pensé à tout et ce jeu se veut très riche, mais il faudra vous investir particulièrement, car même s'il existe un patch de traduction des textes, l'inventaire reste en anglais et comme de nombreux termes sont futuristes, il est parfois difficile de choisir l'équipement adéquat. Pour pallier à ce défaut, les concepteurs ont permis d'utiliser un bouton de configuration optimal. Mais le livret de la boîte en français aurait pu limiter cette difficulté de compréhension, alors qu'il est bien trop succinct. Autre défaut selon moi : il est difficile d'avoir accès à l'inventaire car il faut toujours passer par l'intermédiaire de l'écran de menu qui n'est franchement pas très réussi. Du coup, le système est assez lourd et si vous souhaitez changer d'équipement, cela ne se fait pas simplement.

Si, au début de l'histoire, on se trouve dans un quartier futuriste assez original, par la suite, notre équipe va voyager et l'histoire va prendre de la consistance. Je n'en dirai pas plus, mais sachez que j'ai eu droit au dénouement après une cinquantaine d'heures à peu près. A la fin, il n'y a pas de continuation possible. De plus la rejouabilité reste limitée surtout durant les premières heures assez dirigistes, mais cette histoire est quand même bien immersive, je peux vous l'assurer. Rajoutez à cela un audio de toute beauté. Il faut dire qu'à l'époque, le budget alloué fut grandiose et on le ressent bien : musique, doublage en anglais, et bruitages sont exceptionnels. 

 

* Avec les machines actuelles, Anachronox a de plus en plus de mal à tourner. Sur Windows XP, pour faire fonctionner Anachronox, il faut aller dans le panneau de configuration de votre carte vidéo (nvidia). Allez dans les paramètres 3D. Dans les paramètres globaux, allez jusqu’à la ligne limite d’extension. Activé le. Le jeu se lance. Je ne sais absolument pas s’il marchera sur une machine équipée d’une carte vidéo ATI. Quant à utiliser Vista ou Seven pour le faire tourner, j'ai pu remarquer que certains bidouilleurs avaient réussi uniquement sur des configurations à base de carte vidéo Nvidia. 

Anachronox est donc un RPG futuriste dans lequel vous allez démarrer une histoire qui ne va que se bonifier au fur et à mesure de votre avancée. Personnellement, j'ai été séduit par ce jeu qui fait succéder passages d'exploration, puis niveaux avec combats et qui change des jeux de rôle bien trop "action". Il n'empêche qu'il n'a pas eu le succès escompté à l'époque, sûrement à cause de la difficulté à s'immerger dans l'univers et sa non traduction en français.  Ses combats trop mous, même si la caméra est dynamique, et l'évolution automatique des personnages ne sont pas des bons points non plus pour un RPG. Peut-être que l'approche trop "Final Fantasy" a aussi joué en sa défaveur. N'est pas Square Enix qui veut !

LES PLUS
  • Univers original
  • Combats au tour par tour
  • Mature
  • Un petit air de Deus Ex ?
LES MOINS
  • Combats au tour par tour manquant de rythme
  • Beaucoup d'aller-retours
  • Evolution automatique des personnages
  • Pas de version française officielle

7/10

Commentaires (20)

#2

maldone
Seigneur

dommage que ce soit si difficile a faire tourner aujourd'hui car vraiment un jeu comme ça, il donne envie. En plus fan de RST dans l'ame j'aime bien les tour par tour
#3

Anabelle
Noble

Un vieux titre futuriste alléchant en effet :) Dommage pour la VF et surtout la compatibilité avec nos configs actuelles :\
#4

Etienne Navarre
Gobelin

Je me souviens de la sortie de ce jeu. J'ai souvenir que c'était tendu dans les rédactions de l'époque, les avis étaient partagés.

Un jeu que je voulais acheter à l'époque; en fait, j'ai fait plus de dix foix Deus Ex à la place.



Le syndrome resto chinois: t'as un menu énorme, tu le lis en entier et tu prends toujours le même plat...
#5

Andariel
Grand chevalier

Mouais, à lire la critique, ça m'a donné l'impression d'étre un éspéce de Nomad Soul-like version J-RPG et y'a pas mieux que la mention "Final Fantasy" dans une ressemblance pour me faire décamper.

Du coup, moi aussi, je me suis bien cramponné à mon Deus Ex, mon précieux, ghrrr!

et cet article ci, confirme que j'avais bien fait...

Message édité pour la dernière fois le : 13/02/2012 à 16:55

#6

darth traya
Seigneur

Andie, mon troll préféré qui fuit à la simple mention d'un FF! PAPA
#7

Killpower
Gobelin

Non, les FF ne sont pas si désagréables que cela quand on s'arrête au 9. Un des gros points forts de la société c'est quand même de renouveler chaque épisode avec des perso et un univers différents. C'est un sacré risque qui leur coûte cher actuellement. Ce que ne sont pas capables de faire de nombreux studios qui reproduisent à l'infini leur jeu en rajoutant juste un numéro derrière leur licence.

Anachronox est quand même une sacré bestiole pour le début 2000. Et ceux qui ont une carte vidéo Nvidia pourront le faire tourner. Pour ma part, il n'a pas si mal vieilli que cela et mérite que l'on se penche sur lui juste pour voir. Bien sur, si on n'est pas allergique au FF.
#8

Batman
Grand gobelin

Pour les intéressés, le jeu est dispo sur GOG.com !
#9

Areku
Noble

Super ce test, je vais me le prendre, il est en promos sur GOG

PS: J'ai cherché (sait-on jamais) et j'ai trouvé ce qui semblerait être un patch Français pour le jeu, si quelqu'un est interessé. Marche-il ? Je ne sais absolument pas, je n'ai pas encore installé le jeu.
#10

Killpower
Gobelin

Merci.

Il existe un patch de traduction du jeu ici. Il pèse 6MO et traduit en partie le jeu (si je me souviens bien). Par contre le fonctionnement et les réglages, c'est compliqué. Alors si sur le GOG, ils ont arrangé cela c'est le TOP.
#11

Areku
Noble

Ton lien m'emmene bien vers le forum, mais aucun de leurs liens ne fonctionnent.

Pour la traduction que j'ai trouvé, elle n'est pas de GOG, mais un site dénomé "http://traductionjeux.com" que je ne connais absolument pas.
#12

Killpower
Gobelin

Je te contacte par MP.
#13

Djefel
Noble

Salut, j'ai téléchargé le lien donné par Areku. Jusque là pas de soucis mais je sais pas où je dois installer le fichier RAR. J'ai essayé un peu partout mais il se passe rien...

Si quelqu'un pouvait m'aider ça serait super sympa !!
#14

Killpower
Gobelin

D'après ce que j'ai compris dans le read me en voici un passage :

Avant de faire quoi que ce soit :
Installez les patchs de mises à jour du jeu (patchs non officiels vivement conseillés)

---> build 44 (exe)
---> build 45 (zip)
---> Build 46 (exe)


Décompressez le patch dans le répertoire du jeu
par exemple c:\program files\Anachronox


Donc en clair, selon où Gog t'a installé le jeu, tu vas dans le dossier Anachronox et tu dézippes le fichier rar. Par contre, as tu téléchargé et installé les patchs indiqués avant le patch français. Car je ne sais pas à quelle version correspond celle de Gog ?
Bonne partie et tiens nous au jus.

Message édité pour la dernière fois le : 02/08/2014 à 18:46

#15

Djefel
Noble

J'ai eu ce jeu sur Steam et non sur GOG c'est peut-être de là que vient le problème... Par contre c'est vrai que j'ai pas installé les patchs non officiels, je vais les télécharger de ce pas !!!

Dans le fichier read me de mon patch fr (trouvé sur le site "http://traductionjeux.com) ils ont juste dit Copier/coller et remplacer. J'ai donc décompressé le bousin et j'ai copié dans à peu près tous les fichiers du jeu sans résultat.
#16

Killpower
Gobelin

En fait dans steam les jeux sont installés dans Steam\SteamApps\common
selon ton windows donc dans ce cas :
Steam\SteamApps\common\Anachronox

Tu patchs avant et tu dézippes le fichier rar après.

Est ce que le jeu se lance au moins (même en anglais). Car comme je l'ai dit il marche moyen sous XP, sous vista ou +, je n'en sais rien.

Ayant la boîte, je ne peux pas t'en dire plus. Perso cela a marché. Mais Steam est elle la même version ? Tu peux toujours poser la question sur le forum dont je donne le lien plus haut. A moins qu'il ne soit plus actif... Et si tu as une solution, elle sera la bienvenue pour les suivants.

Message édité pour la dernière fois le : 03/08/2014 à 03:06

#17

Djefel
Noble

Nouvelles du front !!!

J'ai enfin réussi !!! Bon les menus et Fatima restent en anglais mais j'ai les dialogues de traduits c'est déjà ça !

Pour ce qui est des patchs non officiels d'une part ils sont pas faciles à trouver vu que les liens donnés sont souvent périmés mais de toute façon je ne les ai pas installer vu qu'après installation je ne pouvais plus démarrer le jeu: il me demandait d'insérer le CD... Donc j'ai fait sans :)

Pour ce qui est du patch fr je sais plus trop où je l'ai installé vu que je l'ai copié dans à peu près tous les fichiers du jeu

Quoi qu'il en soit je vais envoyer mon ordi à l'usine pour réparation donc je devrai tout réinstaller. Je vous dirai alors dans quel fichier il faut extraire le patch :)

Voilou, merci Killpower pour ton aide et j'espère à mon tour pouvoir aider des gens !! En tout cas sachez qu'en 2014 sous Windows 7 64 on peut jouer à Anachronox en français !!
#18

To_an
Garde

A noter que la version GOG est entièrement mise à jour - donc pas la peine d'installer ces builds non officielles (ni même la mise à jour officielle).

Et ce serait dommage de s'arréter à une vague comparaison avec FF VII que je trouve surfaite et que l'on fait souvent à défaut de pouvoir le comparer à autre chose sans doute.
#19

Killpower
Gobelin

Bien joué Djefel, et merci du retour.
#20

MonsieurP
Citoyen

Bonjour,

Je remonte ce sujet, savez-vous où trouver le lien de la traduction ? Je n'arrive pas à la trouver

merci
#21

Djefel
Noble

C'est là que j'avais récup la trad à l'époque, la page existe toujours, j'espère que le lien est toujours valide :p

https://traductionjeux.com/Anachronox.html




Voir tous