Vendredi 25 Septembre 2020, 09:03     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Fallout New vegas : Honest Hearts

par Mercks 24 Juil 2011 17:00 0

C’est avec un peu de retard, que je m’attelle enfin au test d’Honest Hearts l’avant-dernier DLC pour Fallout New Vegas. Une fois de plus, je ne m’attends pas à quelque chose de grandiose, et me prépare à boucler tout cela en deux heures montre en main.  Je viens de le terminer, et me dis que pour cette fois, je me suis peut-être avancé un peu… Mais alors, juste un peu…

 

Alors que vous vagabondez dans le désert brûlant du Mojave, vous recevez, une fois de plus, un message via votre Pipboy : Une caravane de la Happy Trails recherche des gardes du corps pour une expédition dans le parc national de Zion, afin de rejoindre la ville de New Canaan. L’appel de l’aventure et des capsules étant le plus fort, vous vous rendez au point de départ de la caravane. Là, on vous explique que les chemins sont escarpés et que vous ne pouvez prendre que cent kilos de matériel. A vous de prévoir l’équipement adéquat à l’expédition, puis en route pour Zion. Le parc naturel situé en Utah est devenu le refuge de tribus primitives, et dès votre arrivée, l’une d’elle, les Jambes blanches, décime vos compagnons. Seul survivant, vous faites rapidement la connaissance d’un autochtone, Suit-la-craie, qui vous conduit jusqu’à son village.

 

 

Vous y rencontrez Joshua Graham, l’homme brûlé, ancien chef de guerre des légions de Caesar, puni pour sa défaite contre la RNC au barrage Hoover. Ayant survécu aux sévices infligés par Caesar, il rachète ses fautes passées en ayant pris la tête de la tribu des Dead Horses, une gentille bande d’illuminés. Bien entendu, vous vous retrouvez au milieu d’une guerre entre tribus, et le seul moyen de rejoindre le Mojave est d’y prendre part. Démarre alors une succession de quêtes se limitant trop souvent à aller tuer ennemis tribaux et autres créatures de la faune locale, ou chercher des objets par ci par là. Bien que l’ensemble soit juste passable, je reconnais m’être laissé embarquer par l’ambiance, et avoir pris un certain plaisir à parcourir les vallées de Zion.

 

 

Techniquement, les nouveaux environnements offerts par ce DLC ne laisseront pas un souvenir impérissable. Canyons, montagnes, grottes, et rivière seront votre lot quotidien, tout au long de cette aventure qui vous tiendra en haleine environ trois à quatre heures. La reconstitution du parc de Zion est assez convaincante (merci Google), et la zone assez étendue, mais une fois de plus des textures baveuses et un level design médiocre gâchent un peu l’ensemble. A noter que la pluie fait son apparition, mais elle est mal gérée, passant à travers les décors. Comme pour Dead Money, le DLC précédent, la limite de niveau est augmentée de cinq, et de nouveaux perks font leur apparition. De nouvelles armes, comme la mitrailleuse Thomson, s’ajouteront également à votre inventaire. En revanche, autant le DLC précédent constituait un challenge certain lors des combats, autant celui-ci n’en possède aucun, ou très peu. Le plus dur restant de maintenir en vie les deux compagnons indigènes qui vous suivront à tour de rôle.

 

En conclusion, je dirais que ce DLC est une fois encore plus que moyen et n’a de réel intérêt que pour l’augmentation du level cap. Toutefois comme dit plus haut, j’ai été emballé par l’ambiance qui s’en dégage et ai pris un certain plaisir à visiter le parc national de Zion, et à en découvrir les secrets grâce aux messages du "Père des cavernes". Pour les fans purs et durs de Fallout NV désirant prolonger l’aventure, ce DLC a peut-être un intérêt ; pour les autres, passez votre chemin.
 

LES PLUS
  • Nouvel environnement.
  • Nouvel équipement.
  • Level cap augmenté.
LES MOINS
  • Scénario moyen.
  • Faible durée de vie.
  • Toujours les même problèmes techniques liés au moteur.

5/10

Voir tous