Mercredi 26 Juillet 2017, 10:57     Connectés : 7      Membres : 6


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Fable III

par Lughan 05 Nov 2010 13:39 8

Après deux énormes succès, le studio anglais Lionhead nous présente son nouveau RPG, Fable III, qui se veut révolutionnaire en tout point. Comme à son habitude, le développeur en chef, Peter Molyneux, nous a bercé de douces promesses pendant des mois, nous vantant un gameplay original dans un univers toujours plus unique. Molyneux aurait-il encore exagéré ? RPG France va vous répondre...

 

Viva la revolucion !

 

Dans Fable III, vous incarnez le fils ou la fille du défunt Roi d'Albion, dernier descendant de la lignée révolue des Héros (qui n'est autre que le protagoniste du second opus). L'aventure se déroule à l'époque de la révolution industrielle, avec ses villes enfumées et ses usines où travaillent de nombreux enfants. Cette nouvelle ère, peu propice aux rêves et à la magie, voit l'avènement d'un despote, votre frère aîné. Ce dernier contrôle Albion d'une main de fer et n'hésite pas à réprimer toute résistance au régime dans le sang.

 

 

C'est dans ce contexte aux échos très contemporains que vous êtes réveillé un beau matin par votre majordome Jasper. Au programme : balade dans le parc et rendez-vous galant avec votre prétendant(e). De quoi prendre en main les commandes tout en douceur, de saluer deux ou trois PNJ et de jouer avec votre fidèle chien. Hélas, une révolte gronde aux portes du château. Humaniste dans l'âme, vous voulez vous y rendre pour soutenir le peuple, mais votre frère vous en empêche et pousse même le vice, pour vous punir,  en vous proposant un premier choix cornélien : laisser exécuter les manifestants ou bien votre prétendant(e)... C'est sur cette trame tragique que vous décidez de vous enfuir avec quelques alliés pour mener l'opposition. Autant dire que la couleur est annoncée d'emblée...

 

 

Après quelques courtes péripéties, votre potentiel de Héros est réveillé et l'aventure à proprement parler peut commencer. Le scénario va dès lors se diviser en deux parties : l'ascension au trône, puis la gouvernance. L'enjeu est donc de taille et instille un souffle épique qui manquait au second opus. La première partie du jeu consistera à trouver des alliés, en d'autres termes des chefs de factions rebelles. La seconde à résoudre des dilemmes épineux et à répondre (ou non) aux attentes de votre peuple, avec en fin de jeu une nouvelle menace. Bref vous deviendrez soit un bon monarque soit un véritable tyran ! Sachez toutefois que la parole est sacrée en Albion et que si vous ne tenez pas dans la seconde partie, les multiples promesses faites à vos alliés dans la première, vous en pâtirez. Quoiqu'il en soit le scénario de base est remarquablement écrit avec des personnages haut en couleur, une voix pour votre héros et, pour une fois, des choix moralement subtils. Fini les + 5 en bonté, +5 en méchanceté! Votre évolution morale est en effet plus discrète et plus subtile. Les bonnes décisions sont moins évidentes et plus relatives. Fable III vous permet désormais d'être plus ou moins neutre ! Vous l'aurez donc compris, le scénario principal est vraiment bon, quoique très court (une quinzaine d'heures) auquel vous pouvez rajouter de nombreuses quêtes secondaires plus ou moins reliées (une dizaine d'heures supplémentaires)...

 

 

Un gameplay révolutionnaire...

 

Mais ne vous inquiétez pas, Fable III vous occupera bien plus longtemps grâce à son gameplay novateur, pour ne pas dire révolutionnaire. Force est de constater en effet que Lionhead a changé radicalement la formule. Certes les fans retrouveront de nombreux éléments qui ont fait le succès de la série (relations, immobilier, housing...) mais le tout a été remanié pour une nouvelle version qui donne un effet de modernité et de classe.

Tout d'abord, Fable III a abandonné son laborieux inventaire classique pour le "Sanctuaire". Un hall souterrain vers lequel vous pouvez vous téléporter instantanément d'une simple pression de la touche start. Vous trouverez dans ce sanctuaire diverses pièces qui correspondent à diverses fonctions de l'ancien inventaire: armurerie, dressing, statistiques. Il existe même une pièce pour voir vos succès sur le mur et une autre pour retrouver vos amis du Live. Vous trouverez même un mur qui régit les fonctions du jeu telles que la sauvegarde! Du jamais vu! C'est tout simplement bien joué de la part de Lionhead et surtout très pratique. Vous pouvez ainsi voir en quelques touches votre allure dans vos nouveaux vêtements ou équipé de votre nouvelle arme par exemple.

 

 

Autre changement majeur: le système d'expérience. Dans les deux précédents Fable, chaque type d'attaque vous rapportait un type d'expérience que vous pouviez dépenser pour acheter de nouvelles capacités, lesquelles altéraient votre physique. Dans Fable III, il n'y a plus que des sceaux de guilde que vous récoltez en vous battant ou en faisant des quêtes. Vous pouvez alors dépenser ces sceaux pour ouvrir des coffres sur "la Route du Pouvoir", lieu mystique qui symbolise votre chemin vers la royauté. Ces coffres contiennent des capacités variées qui vont du combat à l'acquisition de nouvelles expressions sociales, en passant par la capacité d'acheter des maisons, de marchander,etc. Sachez que vous gagnerez hélas facilement ces sceaux et que vous deviendrez très vite (sur)puissant ! Il y a pour info une cinquantaine de coffres à ouvrir, dont vous connaissez le contenu à l'avance.

 

 

Venons-en au principal moyen de gagner des sceaux : le combat. Fable III a peu changé son système de combat, simple mais efficace, par rapport au second opus. A trois touches, correspondent trois types d'attaques : mêlée, distance, magie. Seule la magie a quelque peu changé puisque vous ne faites plus de magie directement par vous-même mais par le biais de gants canalisateurs, que vous pouvez d'ailleurs  combiner avec jouissance. On remarquera d'ailleurs un finish pour chaque type d'ennemi très agréable. Barre de vie et de mana ont d'ailleurs disparu : si vous êtes en danger, une icône de potion s'affichera en bas à gauche. L'interface est donc quasiment absente pour une meilleure immersion mais hélas une trop grande facilité aussi. Si vous mourrez en effet, vous revenez instantanément à la vie (mais avec quelques cicatrices qui vous enlaidiront). Le seul challenge consistera à essayer d'obtenir le succès "Immortel" qui consiste à ne subir aucune défaite. On espère que le prochain Fable se verra doter d'un système de difficulté paramétrable. En résumé, les combats sont donc nombreux, funs et dynamiques... mais faciles. A noter que votre style de combat et vos victimes affecteront l'apparence et la puissance de vos armes. Ces armes se divisent par ailleurs en quatre catégories: épée, marteau, pistolet, fusil et vous pourrez trouver une bonne cinquantaine de variantes possibles.

 

 

Enfin, examinons les systèmes relationnels, commerciaux et immobiliers qui ont toujours été novateurs dans la série. Ici encore, beaucoup de changements. Les relations avec les PNJ ont été approfondies. Fini les+5 en amour quand vous jouez du luth, il faudra désormais faire des mini-quêtes aléatoires très rapides (ramener un paquet, chercher un objet...) pour gagner l'amitié, puis éventuellement l'amour  de certains  PNJ. Un nouveau système intéressant donc mais très répétitif et optionnel. Que les pervers se rassurent, vous pourrez toujours culbuter une courtisane en cachette de votre famille. Vous pourrez également adopter des enfants ou choisir volontairement le divorce ! Niveau commerce, sachez que vous n'aurez plus une liste d'objets à sélectionner chez les marchands. Vous ne pourrez plus qu'acheter les objets exposés, nombreux rassurez-vous.

Pour la revente, il faudra exclusivement passer par un commissaire-priseur. En ce qui concerne l'immobilier, la grande nouveauté consiste à pouvoir contempler vos propriétés directement via une carte interactive. Vous pourrez ainsi facilement accéder à vos maisons, les redécorer ou même les réparer. Bref, tout a été facilité, et simplifié mais les possibilités restent toujours aussi nombreuses et intéressantes. Vous aurez de quoi vous occuper une vingtaine-trentaine d'heures de plus, selon les goûts. Ajoutez à cela la présence d'une coopération multijoueur améliorée et vous aurez réalisé un bel investissement...

 

 

Pour un univers toujours aussi fabuleux

 

Vous restez en effet dans l'univers fabuleux so British de Fable. Si le gameplay a été simplifié à outrance, c'est pour en contre-partie mieux s'immerger dans ce fabuleux univers handmade. Chaque ville ou village est conçu avec un level design magnifique, très cohérent, et une multitudes de détails savoureux. On comptera une quinzaine de zone différentes mais très vastes, avec des paysages somptueux et un rythme jour/nuit très réaliste. Du Bowerstone industriel au village pittoresque de Brightwall en passant par la forêt mystérieuse de Mourningwood, vous serez ravi et cet imaginaire vous fera même rêver dans votre sommeil. Seul bémol : le moteur graphique, identique au second opus, a mal vieilli. Le jeu souffre en effet de saccades dans les villes et manque cruellement d'anti-aliasing. Les textures des personnages sont ainsi un peu baveuses. Dommage. On garde cependant grand plaisir à se balader avec son fidèle chien pour chercher les diverses clés d'argent et nains de jardin cachés et affronter un bestiaire fantastique, repeuplé heureusement à chaque transition de zone. Fable III conserve donc son cachet magique d'héroic fantasy mi-merveilleuse mi-terrifiante, en tout cas bourrée de charme. On est loin des grosses licences américaines classiques et fades... Les fans et nouveaux-venus pourront donc goûter au dépaysement agréable que procure ce nouvel opus. Espérons seulement que Lionhead ne proposera pas une multitude de DLC's ridicules, comme les rumeurs le laissent penser, cela assombrirait notre chère Albion !

 

 

Concernant le collector :

Un petit mot rapide pour évaluer l'édition collector bien sympathique. Pour à peine quelques euros de plus, on aura un magnifique coffret façon cuir contenant un jeu de cartes illustrées, un sceau de guilde en métal et surtout de nombreux contenus in-game en plus, dont même une nouvelle quête bien consistante. Une offre plus que correcte...

 

Il reste de nombreuses choses à dire mais je pense avoir dit l'essentiel. Fable III régalera les fans en quête de nouveauté et attirera de nouveaux joueurs par son gameplay très novateur. Toutefois il pourra rebuter  les puristes du RPG à cause de sa trop grande facilité et de sa simplification à outrance. Il reste néanmoins une valeur sûre et incontournable et excelle dans son genre et dans son style. A quand un prochain Fable, encore plus original et novateur?

LES PLUS
  • Scénario bien écrit
  • Gameplay novateur, soigné et efficace
  • Durée de vie correcte
  • Univers très cohérent et plein de charme
  • Multijoueur sympathique
LES MOINS
  • Simplification à outrance du gameplay
  • Peu de challenge dans les combats
  • Moteur graphique qui vieillit

9/10

Commentaires (8)

#2

Batman
Grand gobelin

Merci pour ce test Lughan, même si j&#39;émettais quelques réserves sur le jeu, il me fait quand même bien envie du coup &#33; Bon, on va déjà finir le 2, le prix de celui ci aura peut-être baissé entre temps. <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/cool.gif' class='bbc_emoticon' alt='B)' />
#3

geek93
Chevalier

Très bon test Lughan <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/super2.gif' class='bbc_emoticon' alt=':super2:' /> .Vivement la sortie pc <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/bave.gif' class='bbc_emoticon' alt=':bave:' /> .
#4

flofrost
Grand chevalier

Pour les quêtes relationnelles je tiens à préciser que c&#39;est toujours la même chose,&quot;vas me chercher un objet&quot; et vu que ce n&#39;est absolument pas nécessaire, car on gagne très peu de sceaux comme cela, on les met vite de côté.<br />
J&#39;oubliais, je l&#39;ai fini en une trentaine d&#39;heures en faisant environ 80% des quêtes annexes <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/gloups.gif' class='bbc_emoticon' alt=':gloups:' /> <br />
PS:et le chien est toujours aussi idiot à tourner en rond pendant des plombes et à oublier de te suivre, sans compter la finition, en changeant sa race, je me suis retrouvé avec un trait qui traversait le chien dans la longueur, comme si on avait juste collé les deux parties du chien à la glue...
#5

Mercks
Guerrier

Merci pour ton test Lulu, comme le Batou ça me fait envie du coup. <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/super2.gif' class='bbc_emoticon' alt=':super2:' />
#6

Megamat
Gobelin

Moi c&#39;est sur, j&#39;attendrais la version PiCi <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/clindoeil.gif' class='bbc_emoticon' alt=':clindoeil:' />
#7

GodOfNipples
Garde

Oui, merci pour le test, et vivement la sortie PC &#33;
#8

christ
Novice

Bon test Lughan .<br />
<br />
Apres quelque heure de jeu ( une dizaine )2/3 bug mineur , les nouveautés<br />
de ce fable 3 sont bien sympa , et améne de la fraîcheur au soft .<br />
On y retrouve aussi , toujour autant d&#39;humour , dans les dialogues entre PNG ,<br />
ce qui est tres plaisant.<br />
De nouveau décor tres jolie qui sont toujour apréciable de retrouvé dans une suite ,<br />
pour le dépaysement , ainsi que de retrouvé quelque lieu , qui ont bien changé.<br />
<br />
Cette suite me plait bien &#33;
#9

strelokk
Guerrier

Non de Dieu.... Incroyable. Quelle merde que ce jeu, et 9/10, avec en plus des gens qui partagent cet avis... Mais quel étron.




Voir tous