Samedi 24 Août 2019, 15:58     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Fallout 3 : Mothership Zeta

par Mercks 08 Aoû 2009 18:36 

Les envahisseurs, des êtres inconnus venus d'une planète en train de mourir. Leur dessein : faire de la terre leur univers. L'ado de l'abri 101 les a vu. Pour lui, tout a commencé au cours d'une nuit passée sur une route perdue dans les terres désolées, à la recherche d'un raccourci qu'il ne trouva jamais. Tout a commencé lorsqu'il s'arrêta, écrasé de fatigue près d'une auberge abandonnée. Tout a commencé par un signal radio capté dans une langue inconnue. Maintenant, l'ado de l'abri 101 doit convaincre un monde incrédule qu'un cauchemar vient de commencer. Ce cauchemar se nomme : Mothership Zeta.

 

Vers l'infini et au-delà !

 

Une fois encore, ce cinquième et dernier DLC pour Fallout 3 démarre par la réception d'un message radio d'origine inconnue. Certains d'entre vous avaient peut-être découvert le vaisseau extra-terrestre crashé dans les terres désolées. Ce vaisseau émet à présent un message de détresse à destination d'êtres venus d'ailleurs. Vous approchant de la carcasse du vaisseau alien, vous êtes soudain nimbé par une lumière bleue, votre corps semble flotter dans l'air et être aspiré vers les cieux. Vous perdez connaissance...

 

 

A votre réveil, vous vous retrouvez entouré par une bande de nains verts tout droit sorti du film Mars attacks de Tim Burton. Ces derniers, après avoir joué au proctologue amateur, vous jettent dans une cellule, nu comme un ver. Vous y rencontrerez Somah, prisonnière comme vous des extra-terrestres. A présent il faut vous échapper de cet enfer avec votre nouvelle assistante et retrouver votre équipement chèrement acquis dans le wasteland. Après avoir attiré l'attention de vos geôliers, vous parvenez à vous enfuir aux travers des couloirs de l'immense vaisseau alien. Vous croiserez la petite Sally sur votre route.

Cette petite vous permettra d'atteindre les tréfonds du vaisseau en vous ouvrant certaines portes. En effet, la petite fille connaît bien les lieux pour avoir plusieurs fois faussé compagnie à ses gardiens, et sa petite taille lui permet de se glisser dans les gaines d'aération. Plus avant, vous êtes amené à libérer d'autres prisonniers. Certains d'entre eux semblent venir d'époques différentes, preuve que les extra-terrestres n'en sont pas à leur première récolte sur notre planète. Ainsi vous faites la connaissance d'un samouraï, d'un cow-boy, et d'un soldat américain enlevé durant  l'Opération Anchorage, que de souvenirs...

 

 

La folle histoire de l'espace

 

Je ne m'étendrai pas plus sur le scénario et vous laisse le plaisir de la découverte. Plaisir de courte durée car ce DLC se paye le luxe d'être le plus court de tous. J'avoue toutefois être allé assez vite, mais comptez entre 3 et 4 heures de jeu supplémentaires. Bethesda nous offre, façon de parler, avec ce DLC un gameplay identique à Operation Anchorage; entendez par là une succession de couloirs et d'ennemis à désintégrer (au sens propre du terme). Une fois de plus, le côté RPG est passé à la trappe, ne laissant place qu'à l'aspect FPS, loin d'être le point fort de Fallout 3.

Ce DLC n'est pas très difficile dans la mesure où vous récupérez rapidement votre équipement surpuissant d'aventurier des terres désolées, les p'tits verts n'y résisterons pas. Il n'y a aucune quêtes secondaires à effectuer et les quêtes principales s'enchaînent au fur et à mesure de votre avancée dans cet immense vaisseau. Certes certaines actions peuvent être menées afin d'allonger un peu la durée de vie, comme retrouver le sabre du samouraï ou récupérer tous les enregistrements des prisonniers (certains valent le détour). Après l'excellent Point lookout, on pouvait espérer mieux de la part de Bethesda.

 

 

Le thème extra-terrestre, déjà présent en filigrane dans les opus précédents, est ici développé sur un ton parfois décalé, mais agréable, qui fera à nouveau hurler les puristes de Fallout. De nombreuses références et clins d'oeil à divers films de science-fiction parsèment l'aventure, de Mars Attacks à La guerre des mondes, en passant par Star Trek. L'ensemble n'est pas mauvais mais juste décevant, n'oublions que cela reste payant. Une fois encore c'est le rapport prix/plaisir qui entache ce DLC. A signaler également qu'un bug au niveau des scripts des personnage m'a obligé à recommencer ce DLC deux fois.

 

Téléportation Scottie !

 

Techniquement, même si l'environnement tranche franchement avec les terres désolées, il faut avouer que c'est magnifique. Le design général n'est pas super original, mais un gros effort a été fait dans ce sens. Entre laboratoires cryogéniques et salles des machines, l'ensemble se dote de nombreux effets visuels de très bonne facture et agréables pour nos rétines. Ce DLC nous gratifie donc de beaux environnements, secondés par des effets sonores dans le ton. Les musiques sont occultées par les nombreux effets sonores, ce qui n'est pas un mal, et le doublage est une fois de plus correct et à la hauteur du jeu de base. Côté équipement, rien de transcendant, quelques armes lasers et nouvelles tenues, mais rien de vraiment extraordinaire à glaner pour les amoureux du "loot".

 

En conclusion, j'avoue avoir du mal à exprimer mon sentiment vis à vis de ce dernier DLC de Bethesda. Partagé entre le dégoût et l'amour. D'une part, je suis à nouveau écoeuré par le fait qu'on nous balance un contenu de trois heures à 10 € déclenchant de furieux picotements au niveau de mon fondement. D'autre part, je dois bien avouer avoir pris un certain plaisir, même fugace, à traverser ce vaisseau en faisant exploser des têtes alien à coup de terrible fusil. Si vous n'êtes pas réfractaires à la science-fiction et appréciez l'action, ce DLC devrait vous plaire. Par contre, si vous n'appréciez que les quêtes alambiquées aux dénouements multiples et le rôle-play, passez votre chemin. Une fois encore pour les amoureux de Fallout 3 ou ceux en passe de le devenir, je ne peux que vous conseiller d'attendre la version GOTY prévue en octobre.

LES PLUS
  • Quelques bonnes idées.
  • Scénario un peu décalé qui ne plaira pas à tout le monde.
  • Durée de vie correcte.
LES MOINS
  • Scénario moyen.
  • Peu de phases de dialogues.
  • Très linéaire.
  • Techniquement moyen à l'image du titre principal.

5/10

Voir tous