Lundi 18 Janvier 2021, 20:41     Connectés : 4      Membres : 3


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Fallout 3 : The Pitt

par Mercks 27 Mar 2009 17:42 

The Pitt, le deuxième DLC pour FALLOUT 3 développé par Bethesda est enfin disponible sur le Windows Live. De nombreux joueurs ont été déçus par Operation Anchorage, et attendaient ce nouveau contenu avec appréhension. Bethesda a annoncé avoir entendu les joueurs et promis de rectifier le tir avec son deuxième DLC. La promesse est-elle tenue ? En partie seulement... Mais j'y reviendrai plus tard.

 

Bienvenue dans le Pitt !

 

Une fois de plus votre aventure démarre par un signal radio inconnu dont, bien entendu, vous rechercherez la source. Votre curiosité vous amènera à rencontrer Wernher, un esclave en fuite. Ce dernier vous apprendra l'existence d'une armée de Raiders à la tête de la ville de Pittsburg, ainsi que d'un mystérieux remède permettant la sauvegarde de son peuple atteint par une maladie dégénérative.

 

   

 

Wernher vous demandera de vous déguiser en esclave afin de vous infiltrer à Pittsburg, pour dérober le fameux remède au chef des Raiders. Une fois que vous aurez revêtu des haillons dignes d'un participant de Koh-Lanta, Wernher vous mènera au "Pitt" via un chariot dans une galerie ferroviaire. Washington, Pittsburg, 400 kilomètres (merci Google Map), autant dire que vous n'allez pas les faire à pieds.

Après un accueil musclé de la part des autochtones locaux, vous pourrez enfin pénétrez dans Pittsburg par un pont jonché de carcasses de véhicules et de mines, rappelant la scène finale de New York 1997 (Escape from New York) de John Carpenter.

 

  

 

A votre arrivée, vous serez dépouillé de tout vos biens, vous rendant ainsi encore plus vulnérable qu'à votre sortie de l'abri 101. Vous découvrirez la magnifique architecture du "Pitt", sa fonderie et ses usines d'où s'échappent flammes et fumées sous un ciel perpétuellement rouge. Les esclaves trimant sous la surveillance de Raiders postés en hauteur, vous mettront tout de suite dans l'ambiance et augmenteront le sentiment d'insécurité, dans votre tentative d'infiltration.

Deux choix se poseront alors à vous : aider les esclaves, le peuple de Wernher, ou aider Ashur, chef des Raiders et maître de la ville.

 

Ces promesses, alors !?!

 

Je ne vous en dévoilerai pas plus sur le scénario de The Pitt afin de vous laisser le découvrir devant votre écran, mais sachez qu'il est intéressant et immersif et colle parfaitement à l'univers du "wasteland". Bethesda a fait un gros effort de ce côté là même si l'aventure ne comprend que deux grosses quêtes et se boucle en quatre heures environ. Certes une quête secondaire vous demandant de trouver des lingots d'acier est disponible mais elle ne vous occupera pas des heures non plus. Toutefois, un défaut vient entacher l'immersion: un mauvais dosage de la difficulté, surtout à haut niveau, car bien que l'on soit privé de notre équipement, un nouveau s'acquière très rapidement, rendant le challenge inexistant. Les nouveaux ennemis, les trogs, humains métamorphosés par le fléau sévissant sur Pittsburg, annoncés comme véloces et féroces, tombent comme des mouches une fois la première arme à feu en poche. Ainsi le fait, intéressant, de démarrer l'aventure par de l'infiltration tombe alors à plat et ne présente plus d'intérêt.

 

  

 

Les environnements sont, par contre, de toute beauté. L'architecture industrielle contrastant avec celle des terres désolées, donne un coup de fouet à l'aventure Fallout 3 et agrandit un peu, mais agréablement, l'aire de jeu déjà conséquente du jeu de base. Le design de l'ensemble est magnifique et pousse à l'immersion, les esclaves vivants dans des ruelles étroites, tandis que leurs maîtres occupent les sommets des immeubles, reliés par des passerelles métalliques; toute une symbolique. Les jets de flammes et de fumées, déjà décrits plus haut, renforcent le côté industriel et cohérent de l'ensemble. Du bon boulot donc, de la part des designers de Bethesda.

Techniquement ce nouveau contenu ne diffère pas du précédent ou du jeu complet. A noter toutefois, une légère baisse de framerate du fait des effets spéciaux ambiants, mais rien de fâcheux. Côté nouveau contenu, deux nouvelles armes font leur apparition. L'auto-hache, arme de corps à corps, est sympa dans l'ensemble et permet le carpaccio de raider. Un fusil automatique équipé d'un silencieux et d'une lunette est également de la partie, mais hélas, pâle retexture du fusil d'assaut de base et donc décevant. Par contre de nombreuses nouvelles armures de Raiders sont disponibles et renforcent l'atmosphère à la Mad Max de l'ensemble. Un marchand est également présent sous certaines conditions, ainsi qu'une arène qui, hélas, ne vous accueillera que trois fois.

 

    

 

En conclusion je dirais que ce DLC est bien, mais je n'irais pas jusqu’à dire très bien. Bethesda a fait un gros effort pour ce DLC et je le conseille à tous les fans du jeu de base. Toutefois, il demeure cher (800 MS) au vu de sa durée de vie et de son environnement, certes très réussi, mais toutefois assez limité ; de plus les récompenses de fin de quêtes sont assez décevantes.

The Pitt est donc un bon DLC qui mérite grandement d'être pratiqué, reste à savoir si vous êtes prêt à investir dans ce plaisir qui demeure de courte durée.

LES PLUS
  • Excellente ambiance.
  • Bon complément à l'aventure principale.
  • Nouvel équipement.
LES MOINS
  • Trop court.
  • Assez linéaire au final.

6/10

Voir tous