Dimanche 29 Mars 2020, 14:58     Connectés : 8      Membres : 7


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Dark Souls 2 : Crown of the Old Iron King

par Montaron 09 Sep 2014 10:45 21

Et la valse des DLC continue. Après un Crown of the Sunken King honorable sur bien des points, From Software revient et nous offre Crown of the Old Iron King, deuxième opus de la trilogie Lost Crowns. Nombreux sont les curieux à se demander si ce DLC en vaut la peine. Hé bien… disons qu’à l’image des décors, y’a du blanc, du noir et du gris.

 

Précision d’emblée : vu certains soucis rencontrés avec mon personnage lourd en NG+ et de façon à coller le plus possible à une expérience « normale » de jeu, ce test est réalisé avec un personnage en NG simple avec un build léger et orienté dextérité.

 

  

Ça va faire mal !

Prepare to Fry

 

Comme son nom l’indique, ce DLC nous emmène sur les traces du vieux Roi de Fer à qui on avait délicatement refait le portrait dans le jeu de base. Je pense que rien que ceci devrait vous mettre sur la piste du point d’entrée de ce DLC. On y explore la Tour de Brume, structure monumentale où il s’est passé plusieurs choses pas très claires et où les monstres pullulent. À vous de faire le reste, de piller le tout pour au final dégoter la couronne que le titre vous a honteusement spoilé. Comparé à Crown of the Sunken King, on a droit à un sacré changement de décor. Comme son nom l’indique, la Tour de Brume est une tour, on a donc affaire à un level design moins large qu’avant. On peut penser à ce que l’on avait pu voir dans l’Aiguille de Terre. En me lisant, j’imagine que certains craignent le retour à quelque chose de plus plat par rapport au précédent DLC, que nenni ! Car si on est en effet sur quelque chose de plus horizontal, le level design a gardé le charme de Dark Souls premier du nom, c'est-à-dire les connexions d’un bout à l’autre du niveau via des raccourcis et autres mécanismes à déclencher. C’est d’ailleurs un réel plaisir de voir la tour évoluer au fur et à mesure que l’on débloque différents éléments, donnant un tout autre visage à la chose. Un peu le même plaisir que lorsque vous découvrez pour la première fois que l’on peut allumer la lumière sur les quais. L’esthétique est un peu familière dans la mesure où l’on reste dans quelque chose d’assez proche de la Forteresse, mais le charme est là pour autant. Par contre, pour la partie graphique, j’ai du mal à en dire autant. Dark Souls 2 n’est pas une rolls, mais certains arrières-plans sont juste honteux tellement on sent que les développeurs ont plaqué une image fixe et se sont lavés les mains du reste.

 

 

Le meilleur côtoie le pire

 

De nouveaux environnements impliquent bien sûr un nouveau bestiaire. Forteresse de fer oblige, vous allez affronter un paquet d’ennemis enflammés, mais comparé à Crown of the Sunken King, le DLC offre une certaine variété d’adversaires et arrive à mieux se renouveler, ce que son grand frère ne faisait que très peu. Niveau boss, on a à boire et à manger. La répartition sur la map est déjà mieux faite que sur Crown of the Sunken King où ils s’enchaînaient n’importe comment. Ceci étant, il est tout à fait possible d’explorer quasi tout le DLC sans en affronter un seul (bien entendu, la couronne de fin est située derrière l’un d’eux, faut pas non plus déconner), une répartition un peu curieuse mais qui a le mérite d’être moins indigeste. Les combats en eux-mêmes… C’est selon. On a droit à une version bleue d’un boss du jeu de base, justifiée en un sens mais témoignage d’un gros coup de flemme de From Software dans la mesure où il n’a même pas de nouveaux patterns pour relever l’intérêt. Vient ensuite une sorte de "version +" du Chevalier Miroir, déjà bien plus intéressante malgré ses similitudes dans la mesure où le combat passe par plusieurs phases qui vous obligent à apprendre sur la durée. À ajouter à cela que l’environnement autour de la salle de boss peut influer sur le combat, je vous laisse découvrir comment, mais l’idée mérite qu’on la souligne. Et enfin un dernier boss à moitié caché qui évoquera énormément Artorias du premier jeu, avec les mêmes pirouettes et coups circulaires enchaînés. Agréable, mais pas super rafraîchissant. Pour sa décharge, la musique de ce combat est absolument superbe. Personnellement, j’avoue avoir été un peu déçu par leur design, pas qu’il soit mauvais, mais j’aurais préféré quelque chose de plus monstrueux, là où depuis le début (Crown of the Sunken King étant l’exception) on a beaucoup plus affaire à des boss humanoïdes, ce qui tend à instaurer un côté un peu balisé. Un peu de fraîcheur de ce coté-là eut été apprécié, mais détail que cela.

 

 

Les boss vont du bon au franchement pas original

 

Prepare to why

 

Jusque-là tout allait pour le mieux. Malheureusement il y a un énorme point noir sur ce DLC. Et je ressens le besoin d’en parler, cet élément ayant un impact sur mon évaluation. En effet, la deuxième zone de DLC, Le Passage de Fer, est tout bêtement la plus mauvaise zone jamais vue dans un jeu Souls. On peut me trouver excessif mais c’est là mon ressenti. Je m’explique : cette zone est une suite d’arènes, ce qui en soit n’est pas déshonorant. Le problème c’est la façon dont sont construites ces arènes. On a déjà eu l’occasion dans les précédents jeux Souls d’avoir affaire à plusieurs attaquants au corps à corps et un ou plusieurs archers dominant la scène. Ça n’a rien d’horrible en soit. C’est même le principe : comprendre comment la chose marche, s’y adapter, la dominer, et bien jouer. C’est là l’essence même de ces jeux : la capacité à savoir jouer et donc surpasser l’obstacle par la maîtrise des mécaniques de jeu. Ici, ce n’est pas possible, car le level design ne vous permet à aucun moment de gérer ces arènes de façon praticable. Les archers sont impossibles à atteindre du bas de l’arène et sont appuyés par des clercs qui vous canardent de sorts ralentissant. La seule chose que vous pouvez faire contre cela, c’est vous planquer à un angle de mur, tirer une flèche, vous replanquer, et ainsi de suite.

 

Je n’ai plus d’endurance, je suis ralenti et me fais canarder de partout, merci le level design …

 

C’est complétement contraire à la façon dont marche le jeu. Car il ne s’agit plus de savoir jouer et de se surpasser dans le cas présent, il s’agit de jouer comme le développeur veut que l’on joue. Et au vu de la multitude de builds possibles, c’est injuste. Ajoutez à cela que les munitions coûtent bien plus que ce que leur usage rapporte et vous comprendrez pourquoi ce passage me reste en travers de la gorge. Pour vous dire, voyant les difficultés que je rencontrais, j’ai d’abord cru que le problème venait de moi. Je suis retourné au jeu de base, ai vaincu La Charogne et suis allé jusqu’à la Crypte des Morts-vivants en collectant au passage une trentaine de niveaux et un équipement buffé au maximum. J’ai recommencé mes tentatives pour voir. Au bout d’une dizaine j’ai compris que le problème ne venait pas de moi. Ça m’a tellement saoulé que je suis reparti sur le jeu de base, ai rejoint les Sentinelles Bleues et l’ai quasiment fini au moment où j’écris ces lignes (il ne me manque que Nashandra).

 

Crown of the Old Iron King est un bon DLC, mais cruellement plombé par le level design raté de sa deuxième zone qui est à vous dégoûter du jeu. Sans celle-ci, il aurait sans doute été meilleur que Crown of the Sunken King. Dans l’état des lieux, il devient un objet bancal et boiteux, partagé entre l’excellence du début et la médiocrité de la fin. Sans cette dernière, je pense qu’il aurait eu facilement deux ou trois points de plus.

LES PLUS
  • De nouvelles zones
  • Un bestiaire plus que riche que dans le précédent DLC
  • Des boss plutôt agréables dans l'ensemble
  • Du background
LES MOINS
  • La plus mauvaise zone de l’histoire de la série
  • Un petit côté déjà vu dans l’environnement
  • Les fonds qui manquent clairement de cachet

5/10

Commentaires (21)

#2

Nayto
Garde

C'est drôle, je suis archi pas d'accord avec les 3 points négatifs.

La zone est superbe et originale. Le level design est bien pensé pour nous en faire baver. Le côté déjà vu ? J'ai fait et refait le jeu et la zone est unique, y'a pas de recyclage ou vraiment très peu. Le mélange fantasy steampunk est vraiment splendide.

Les fonds manquent certes de cachet, mais bon, c'est un volcan donc bon.
#3

Montaron
Seigneur

C'est drôle, je suis archi pas d'accord avec les 3 points négatifs.

La zone est superbe et originale.


Le point négatif sur la plus mauvaise zone concerne le passage dans les mines de fer au sous-sol. Pas le DLC lui même dont la partie dans la tour est, en effet, de très bonne facture.
#4

Nayto
Garde

Le Passage de Fer, à l'image de la Grotte des Morts du 1er DLC, est un lieu optionnel réservé aux plus aguerris. D'ailleurs, pour ceux qui galèrent, il y a 2 PNJs à invoquer à l'entrée du passage qui aident grandement durant le chemin et contre le boss. Ou bien alors, il reste toujours le choix de jouer en ligne.


Je trouve justement que l'endroit est bien pensé; certains se plaignaient de la difficulté moindre par rapport aux deux précédents Souls. On est sûr que non là.
#5

Montaron
Seigneur

Le Passage de Fer, à l'image de la Grotte des Morts du 1er DLC, est un lieu optionnel réservé aux plus aguerris. D'ailleurs, pour ceux qui galèrent, il y a 2 PNJs à invoquer à l'entrée du passage qui aident grandement durant le chemin et contre le boss. Ou bien alors, il reste toujours le choix de jouer en ligne.


Je trouve ça assez idiot dans le sens où c'est forcer le joueur à utiliser tel ou tel façon de jouer là où dans l'ensemble on a toujours eu le droit de jouer le build qu'on voulait et sans obligation de multi. Si j'ai pas envie de jouer avec des gens je ne vois pas pourquoi le jeu devrait me l'imposer. Des zones optionnels y'en a dans le jeu de base et j'ai eu besoin de personne pour les faire. Pareil pour celle du précédent DLC (les pilleurs aussi, y'a juste fallu que je joue avec leur IA de débiles mentaux). Dans un jeu qui encourage la découverte et l'originalité (encore plus maintenant qu'on peut refaire son build) ça fait tache.


certains se plaignaient de la difficulté moindre par rapport aux deux précédents Souls. On est sûr que non là.


Fatalement, avec une difficulté artificielle comme cette de la zone là ... On est très loin d'un passage réussi comme la grande cour de la Forteresse de Fer, bâtie sur le même principe mais qui permettait la victoire contre une prise de risque. Là t'as pas le choix, tu te planques, tu tires et ainsi de suite. Ce n'est ni fun ni gratifiant. Le tout pour un boss en mousse en plus ...
#6

Falloutnwo84
Villageois

"Les archers sont impossibles à atteindre du bas de l’arène et sont appuyés par des clercs qui vous canardent de sorts ralentissant. La seule chose que vous pouvez faire contre cela, c’est vous planquer à un angle de mur, tirer une flèche, vous re-planquer, et ainsi de suite".

C'est faux ! ,..il suffit d'esquiver les sorts et les flèches..,et oui DS2 est
aussi un jeu d'adresse..Pour cette zone il faut avoir une charge d'eq.
inférieure à 50% ...c'était trop compliqué à comprendre ???...De plus,
il y a un chemin alternatif..bref,il vaut mieux que tu joues à Skyrim.
#7

Caldanath
Gobelin


...c'était trop compliqué à comprendre ???...De plus,
il y a un chemin alternatif..bref,il vaut mieux que tu joues à Skyrim.


Si c'est pour dire ça c'est pas la peine de poster.
#8

flofrost
Grand chevalier

Un test est subjectif, quand le comprendrez vous nom de dieu !
Le testeur n'est pas de votre avis ? La belle affaire, à moins que vous n'ayez besoin de son autorisation pour apprécier le jeu ?
En plus vous n'êtes pas en accord avec ce qu'il dit, ok, c'est votre droit, mais il y a une manière de dire les choses, et d'ailleurs, je vois pas pourquoi "votre" vérité serait meilleure que la sienne, chacun voit midi à sa porte comme on dit.

Message édité pour la dernière fois le : 09/09/2014 à 15:48

#9

SirWindsor
Novice

En faite concernant les zones de "fin" des DLC, from avait décidé qu'il s'agirait de zone dédié à la coop, malheureusement pour from zone coop signifie frustrante et pas intéressante.
Au lieu d'avoir de la vrai coop dans un but précis (de l'escorte ou un truc de genre, qui implique de la synchro afin de réussir un objectif) on se retrouve avec une zone super étroite avec 50 monstres dedans dans des conditions peu avantageuses, au final on se contente de sprinter jusqu'au brouillard tellement c'est peu intéressant.
Sachant qu'on paie l'intégralité du DLC on peut effectivement se plaindre de ces "chemins difficiles".
On déplore une fois de plus le fait qu'on ai droit à 0 pnj avec qui discuter et aucun vendeur ( ) donc c'est au final une zone de plus à parcourir pour récolter un item qui ne servira qu'a ceux qui ont pris les 2 autres DLC.
#10

Nayto
Garde

On déplore une fois de plus le fait qu'on ai droit à 0 pnj avec qui discuter et aucun vendeur ( ) donc c'est au final une zone de plus à parcourir pour récolter un item qui ne servira qu'a ceux qui ont pris les 2 autres DLC.




Le vendeur de la Forteresse de Fer s'occupe de vendre les armures de boss....




Pour te répondre Montaron, la zone n'est certes pas la meilleure du DLC, mais le challenge est corsé. Je l'ai passée avec beaucoup de mal avec mon voleur, et un peu de magie, donc ce n'est pas impossible. Tu parles des 3 imbéciles à la fin du premier DLC, mais bon, jouer de la stupidité de l'IA, ce n'est pas très glorieux non plus à ce moment là.

Après, si tu ne veux pas invoquer, pas même les PNJ hors-ligne, c'est ton problème. Mais ça ne justifie pas une telle critique de mon point de vue.

Message édité pour la dernière fois le : 09/09/2014 à 20:11

#11

Cyrus Redguard
Noble

C'est faux ! ,..il suffit d'esquiver les sorts et les flèches..,et oui DS2 est
aussi un jeu d'adresse..Pour cette zone il faut avoir une charge d'eq.
inférieure à 50% ...c'était trop compliqué à comprendre ???...De plus,
il y a un chemin alternatif..bref,il vaut mieux que tu joues à Skyrim.


Quand on joue un build lourd, mon cher monsieur très poli et sympathique c'est chiant. Et du coup on a pas 36 solutions que seul du zentharimien. Je joue uniquement avec des armures lourdes, armes lourde et il y a des moments ou le jeu me dit ARRETE MEC AVEC CE BUILD DE NAZES avec des zones comme celle-ci.

Après jeune homme ton argumentation est un peu courte. On n'est pas non plus dans un forum ou on montre qui à la plus grosse baguette. Donc s'il te plaît quand tu n'es pas d'accord essaie d'argumenter un peu mieux.

Message édité pour la dernière fois le : 10/09/2014 à 09:59

#12

Montaron
Seigneur


Pour te répondre Montaron, la zone n'est certes pas la meilleure du DLC, mais le challenge est corsé. Je l'ai passée avec beaucoup de mal avec mon voleur, et un peu de magie, donc ce n'est pas impossible.


Je n'ai pas dit qu'elle était impossible. J'ai dit qu'elle était inutilement frustrante parce qu'elle ne récompense pas le joueur qui joue bien. Pour reprendre l'exemple déjà utilisé avant, à savoir la cour de la Forteresse de Fer, juste avant le démon fondeur. On a la même construction : des combats au sol avec des archers plus haut. La différence c'est qu'à la Forteresse, tu pouvais atteindre les archers si tu trouvais comment y accéder (sauter la plateforme près du fourneau pour accéder à l’échelle du premier, faire le saut entre les deux plateformes puis la roulade dans le vide pour le second). La situation est difficile mais il est possible de la surmonter.

Dans les mines on a le même cas de figure. La grosse différence c'est que le seul moyen d'accéder aux archers (bon y'a aussi des magiciens, mais tu saisis l'idée) c'est de passer par le couloir au levier. Lequel est quand même timé ultra serré (une quinzaine de secondes grand maximum) sans compter des ennemis qui débarquent et la salamandre qui bombarde. Dans des circonstances pareilles ça tient plus du pot que du skill. A moins d'abuser de la plume (ce que j'ai fait histoire de voir si je pouvais arranger la chose) c'est quasi impossible. Ajoute par dessus qu'il est impossible de réutiliser le levier. D'où impossibilité d'accéder aux mages. Donc pour te défendre en combat, t'es obligé de recourir aux trucs à distance. Et là où on peut très bien jouer comme on veut ailleurs, je trouve ça raté qu'on me force à utiliser autre chose. Pourquoi alors que j'ai fait le jeu d'une telle façon je devrais jouer comme le développeur a envie que je joue ? Ça n'a rien à voir avec du challenge.

Après, si tu ne veux pas invoquer, pas même les PNJ hors-ligne, c'est ton problème. Mais ça ne justifie pas une telle critique de mon point de vue.


Pourquoi ? Je pense qu'on est un paquet à préférer jouer seul et sans béquilles (parce qu'on va pas se mentir, c'est à ça que sert les invocations). Comme je l'ai déjà dit : pourquoi je devrais jouer comme le développeur a envie que je joue alors que jusqu'à présent j'avais le choix ?

@Cyrus : merci du soutien, dédicace à la Lorraine gros !

Message édité pour la dernière fois le : 09/09/2014 à 22:00

#13

Nayto
Garde

Les lieux optionnels sont souvent "inutilement frustants", aka la Grotte des Morts, le Purgatoire des Morts-Vivants, le Gouffre Obscur Millénaire... Et j'en passe.

Comme tu l'as dit, il y a moyen d'accéder aux archers et magiciens, le timing est serré, mais c'est faisable une fois que tu as mémorisé la trajectoire des boules de feu. T'entends quoi par "les joueurs qui jouent bien" ? Avec un guerrier à plus de 70% de charge, la zone est infaisable, tout le monde te le dira. Avec un perso léger, bien monté et polyvalent, c'est nettement plus facile.

Dans Demon's Soul ou Dark Souls, les situations étaient toujours différentes; Tu as le droit de vouloir jouer de la même manière tout le temps, quel que soit le lieu (en mode tank apparemment), mais faut pas t'étonner qu'un moment donné tu tombes sur un endroit qui ne favorise pas ton personnage. C'est aussi ça qui fait la difficulté du jeu, on est jamais sûr de faire le poids.

Après, concernant les PNJ, je préfère aussi jouer hors-ligne, et je ne considère pas les invocations hors-ligne comme frustrantes vis à vis de ça. Je vois d'ailleurs sur les screens deux PNJ invoqués pour le boss.
#14

LeVinVostfr
Villageois

Avec un guerrier à plus de 70% de charge, la zone est infaisable, tout le monde te le dira. Avec un perso léger, bien monté et polyvalent, c'est nettement plus facile.


La, tu me fais pas envie. J'ai toujours aimé jouer des chevaliers en armure (et d'avoir les fesses qui picotes)...

Perso, le poursuiveur m'a dégouté du jeu. Dark Souls 2 est un MMO pour les masos, qui aiment biens garder comme trophées les épées qu'ils se sont pris aux culs.

Message édité pour la dernière fois le : 10/09/2014 à 10:19

#15

Nayto
Garde

Pour passer, il faut soit être un clerc, soit un mage, soit un voleur, ou bien un guerrier qui mélange également les deux premiers.

La zone est lourde en mobs, cac et à distance, si tu comptes pas utiliser les roulades, c'est mort; c'est l'unique solution, ou alors tu cours pendant 5h et tu donnes un coup par-ci, un coup par-là.

Un guerrier pur en grosse armure avec des roulades hyper-lentes... Aïe, ça va pas le faire de mon point de vue; déjà ton endurance sera à 90% bouffée par tes coups ou tes parades, le reste soit à courir, soit à faire des roulades inutiles.


Le Poursuiveur à côté est une partie de plaisir, son pattern est super prévisible une fois qu'on le connaît.
#16

LeVinVostfr
Villageois


Le Poursuiveur à côté est une partie de plaisir, son pattern est super prévisible une fois qu'on le connaît.


Oui, même une quiche comme moi à pas trop de mal à le sonner.
Mais il m'a souvent tué parce que j'avais que 50% de ma vie et que je m'obstinais à pas utiliser les balistes.
Je sais pas, ces engins sont un peu dur à utiliser. Les touches répondent mal parfois aussi.

Je préfère le 1, il y a moyen de faire des combats épiques même avec un guerrier en armure lourde. Le malus de santé est moins important, et tu peux te faire aider par des bots si tu trouves personne sur le net pour supporter ta connexion foireuse.

Message édité pour la dernière fois le : 10/09/2014 à 09:59

#17

Nayto
Garde

Je le trouve même plus simple sans les balistes; d'ailleurs, en NG+, on a l'occasion d'en combattre deux en même temps, c'est assez épique.


Mais dans celui-ci aussi le guerrier est jouable, tout autant que dans le 1. Mais même dans le premier, il y avait des passages plus simples pour certaines classes que pour d'autres: Manus est un boss ultra agressif, le combattre avec un guerrier hyper lourd est nettement plus dur que de combattre avec une armure légère et un peu de magie. Ou bien alors je peux aussi citer les 4 Rois, au bout du NG+5, le guerrier est de moins en moins viable, faut apprendre à esquiver.

Ce que je veux dire, c'est que le jeu nous empêche de jouer éternellement de la même façon, ça peut paraître frustrant au premier abord, mais ça permet justement d'éviter qu'un joueur ne jure que par un guerrier de 15 tonnes sans apprendre à maîtriser les roulades ou les esquives.

Message édité pour la dernière fois le : 10/09/2014 à 10:10

#18

LeVinVostfr
Villageois

Je le trouve même plus simple sans les balistes; d'ailleurs, en NG+, on a l'occasion d'en combattre deux en même temps, c'est assez épique.


:O et beh !

C'est faux ! ,..il suffit d'esquiver les sorts et les flèches..,et oui DS2 est
aussi un jeu d'adresse..Pour cette zone il faut avoir une charge d'eq.
inférieure à 50% ...c'était trop compliqué à comprendre ???


Et il faut sucer aussi...

Même avec une armure lourde on peut faire preuve d'adresse monsieur ! Oui monsieur !

Message édité pour la dernière fois le : 10/09/2014 à 11:18

#19

Montaron
Seigneur

Comme tu l'as dit, il y a moyen d'accéder aux archers et magiciens, le timing est serré, mais c'est faisable une fois que tu as mémorisé la trajectoire des boules de feu. T'entends quoi par "les joueurs qui jouent bien" ?


Pour ce qui est de "bien jouer" c'est la seule façon que j'ai trouvé de retranscrire une idée que j'avais trouvé en matant un anglais sur youtube qui expliquait que le jeu marchait sur le principe de récompenses. Pour synthétiser : si tu apprends la zone, en connais les mécanismes et les composantes et que tu agis en conséquences on peut dire que tu joues "bien". Ici tu peux très bien connaitre, la zone, la façon dont les adversaires attaquent (il n'y a que les clercs qui sont nouveaux, et je ne sais pas pourquoi des fois ils ne se pointent pas) tu te fais baiser. Parce que même si tu t'adaptes tu ne peux pas vaincre les adversaires (la sorcière corbeau de la première pièce, l'archer sur la corniche de la seconde, pareil dans la troisième). Je pense sincérement que si y'avait pas eu les sorts ralentissant qui coupent 80% de chance de victoire ou seulement l'archer j'aurais pu trouver la zone réussie parce que faisable. Ce n'est pas le cas.

Avec un perso léger, bien monté et polyvalent, c'est nettement plus facile.


Je te laisse lire mon intro et regarder mes screens, le perso que j'ai utilisé est très loin d'être un build lourd.

tu tombes sur un endroit qui ne favorise pas ton personnage. C'est aussi ça qui fait la difficulté du jeu, on est jamais sûr de faire le poids.


Y'a ne pas favoriser et carrément plomber. Dans le présent on connait tous les deux quel cas de figure c'est. Et je trouve ça assez idiot de la part de From.

Après, concernant les PNJ, je préfère aussi jouer hors-ligne, et je ne considère pas les invocations hors-ligne comme frustrantes vis à vis de ça. Je vois d'ailleurs sur les screens deux PNJ invoqués pour le boss.


Moment de faiblesse je l'admet. Je galérais sur le chevalier. M'étant éloigné pour prendre de la santé j'ai trouvé l'angle cool j'ai donc screené ça. Un combat qui s'est mal fini, la faute à mon absence d'arme éléctrique. L'ai pilé tout seul en fin de compte avec mon coutelas de la sentinelle infusé et quelques niveaux de plus.

Message édité pour la dernière fois le : 10/09/2014 à 11:38

#20

Nayto
Garde

Oui, je ne sais pas quel niveau tu as sur cette partie, mais il faut bien avouer que les DLC demandent un perso assez HL tout de même.

Concernant le Chevalier Fumerolle, c'est comme tout, une fois son pattern mémorisé, il est ultra simple. A condition de ne pas faire une seule erreur de timing, sinon il t'enchaîne; en plus de ça, il laisse peu de temps pour l'Estus. Le combat était épique en tout cas; avec les PNJ, sa vie est multipliée par 3, surtout qu'ils sont relativement inutiles. Tout seul, avec Hallebarde de Syan +10 et une esquive pour un coup, c'était terrible.


Par contre, je camperai sur mes positions concernant le Passage de Fer, bien que je comprenne tes arguments. Je trouve le 5/10 assez salé tout de même, surtout que c'est une zone moindre par rapport au DLC. J'aurais facilement mis 8/10.
#21

Montaron
Seigneur

Oui, je ne sais pas quel niveau tu as sur cette partie, mais il faut bien avouer que les DLC demandent un perso assez HL tout de même.


Niveau 175, je compte le faire leveler à coté de ça, en restant en NG pour tester le dernier DLC, histoire de pas être faussé par le New Game +

Concernant le Chevalier Fumerolle, c'est comme tout, une fois son pattern mémorisé, il est ultra simple. A condition de ne pas faire une seule erreur de timing, sinon il t'enchaîne; en plus de ça, il laisse peu de temps pour l'Estus. Le combat était épique en tout cas; avec les PNJ, sa vie est multipliée par 3, surtout qu'ils sont relativement inutiles. Tout seul, avec Hallebarde de Syan +10 et une esquive pour un coup, c'était terrible.


Ouais, c'est un peu comme le chevalier miroir. J'ai ceci dit beaucoup aimé le combat dans la mesure où, comme avec la pécheresse tu peux arranger les choses en amont en influant sur l'aréne. L'idée était vraiment génial. Pour l'anecdote, si tu te pointes au combat avec le set de Velstad il s’énerve et active directement son épée de cendre. Ça c'est du détail qui en jette. (Au passage j'ai maté ton histoire d'hallebarde de Syan, elle à l'air pas dégueu du tout dit donc, faudra que je regarde ça de près si je refais un perso ou une extension de build si j'augmente ma vigueur)


Par contre, je camperai sur mes positions concernant le Passage de Fer, bien que je comprenne tes arguments. Je trouve le 5/10 assez salé tout de même, surtout que c'est une zone moindre par rapport au DLC. J'aurais facilement mis 8/10.


J'étais parti sur un 7 ou 8 à l'origine quand j'explorais la tour. Mais le problème c'est que je juge le DLC dans son intégralité. Il ne contient que deux nouvelles zones (dont une très grande je l'admet) et je trouve qu'elle n'est pas vraiment placé "à coté" du DLC comme pouvaient l'être d'autres zones optionnelles (le Purgatoire, les deux clochers et même la Grotte des Morts). Sur le coup j'ai vraiment pensé que c'était la suite du DLC. C'est une notation à l’échelle d'un tout. Si le Purgatoire avait été une mauvaise zone (je la trouve assez anecdotique personnellement, y'a que le fantôme rouge avec sa maxi épée à l'entrée qui est une vraie plaie) et qu'il composait un tiers de Dark Souls 2 j'aurais baissé ma note en conséquence. Là c'est la même chose.

Mais en tout cas merci pour la discussion et la compréhension. Ça fait plaisir d'avoir un échange constructif
#22

Nayto
Garde

Oui bon, ça va en fait pour ton SL; pour exemple je suis niveau 367 en NG+3 et le challenge était quand même présent. Y'a d'ailleurs un sacré gouffre entre la difficulté des DLC et celle du jeu vanilla.


Oui j'ai vu ça, le truc des idoles qui soignent le boss, j'aime bien. Merci pour l'anecdote, j'étais pas courant. Ce genre de petits clins d'oeil est toujours sympa, comme avec Sif lorsqu'on le libère dans Artorias of the Abyss.

Concernant la Hallebarde de Syan, oui je te la conseille vivement; bon scaling, très bon moveset, très bons dégâts de base avec une possibilité de buff.
J'ai arrêté les armes magiques, de foudre etc... Je me suis vite rendu compte que pas mal d'armes en +10 ou +5 pour les uniques valaient le coup avec un buff (Katanas, lances, hallebardes, ou le Grand Marteau du Garde Drake).


La zone du Passage de Fer n'est pas transcendante, c'est sûr. Personnellement, je l'ai bien aimée pour son challenge très corsé justement. Avec un mec en coop c'est marrant. Le boss par contre était une déception, avec de la patience il est juste hyper simple.


Oui en effet, c'est toujours plus agréable de discuter tranquillement et posément; j'attends ton test du troisième et dernier DLC alors




Voir tous