Mercredi 20 Novembre 2019, 10:33     Connectés : 4      Membres : 3


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Borderlands 2 : La Chasse au gros gibier de Sir Hammerlock

par Etienne Navarre 23 Avr 2014 09:00 3

Vous connaissez bien mon penchant pour la délicatesse et la bienséance. Alors, après deux DLC de haute volée, je me suis joint à Sir Hammerlock pour une épopée placée sous le signe de la chasse et du raffinement. Mais cette nouvelle excursion exotique vaut-elle le détour ? Quid du charme de Sir Hammerlock ? Une bonne brutasse en a-t-elle assez dans le pantalon pour faire de la confiture de skag sans munitions électriques ? Est-ce que ces questions mènent quelque part ? J'en ai le tromblon qui me chatouille.

Il y a le bon et le mauvais chasseur

 

Vous êtes en mode normal ? Level 30 ? Ok, c'est bon. Sinon, merci d'aller prendre du galon. On joue pas en amateur ici. Ce troisième DLC de Borderlands 2 vous emmène à Hunter's Grotto, une sorte de grotte de chasseur. Désolé, je n'ai pas trouvé mieux. Votre mission ? Retrouver Sir Hammerlock, ce charmant PNJ so british dont l'élégance n'a d'égale que votre brutalité sauvage en territoire hostile. Au menu : un professeur Nakayama complètement givré, des bestioles en pagaille, et voilà. Bon, soyons honnêtes de suite, la trame de de DLC est à jeter aux DL-WC. Pas passionnant pour un jeton de brutasse, la trame n'a absolument aucun intérêt, ni ludique, ni narratif.

C'est d'ailleurs une sacrée déception : un DLC sur la chasse était la chance d'offrir aux joueurs des challenges de chasseurs, avec trophées à accrocher aux murs, compétition entre fins limiers (pourquoi du multi compétitf sur la base du scoring ?), recherche et pistage de bêtes uniques... Clairement, Gearbox est complètement passé à côté de son thème et se retrouve presque à livrer un produit hors-sujet. C'est d'autant plus dommage car, sur le papier, on avait tous les ingrédients possibles pour faire le meilleur DLC du jeu, voire sublimer son concept.

 

    

Je tue, j'explore, je m'ennuie.

 

 

Bienvenue dans le marais, Jean

 

Les zones de jeu de ce DLC ne relèvent pas le niveau. Variables en taille, elles sont assez ternes et n'invitent pas à la découverte. C'est triste, déprimant et monochrome. La découverte de Hunter's Grotto fait son petit effet quand on lève les yeux (sacrée verticalité !) mais le reste déçoit. Exit les couleurs pétantes et bye bye la variété des environnements. Pour combler tout ça, il faut des ennemis. Là, il faut reconnaître qu'on a du neuf à grignoter. Les tribus sauvages sont d'ailleurs assez fumées pour tout vous dire. Leurs chefs pygmées disposent de pouvoirs pénibles et les soignent périodiquement. Sans parler des boucliers qui ont mis ma patience à rude épreuve (et m'ont fait sortir les lance-roquettes). Parfois, j'ai même dû slalomer entre ces zouaves pour atteindre mon objectif (comme récupérer un objet quelconque) car le nettoyage de zone devenait une vraie corvée. Ce qui est un comble pour ce type de jeu où l'on cherche à massacrer ses ennemis en masse pour prendre de l'XP, du niveau, des points de compétence... Jouer à un hack & slash en évitant ses ennemis, c'est avoir touché le fond.

 

    

Le troquet et la guinguette made in Borderlands.

 

 

On est bientôt arrivés ?

 

Enfin, on peut souligner la présence d'un nouveau véhicule bien rigolo mais encore une fois assez basique d'utilisation et qui n'apporte finalement pas grand-chose au jeu, si ce n'est justifier l'univers marécageux du DLC. Pour faire simple, c'est dans le thème mais ça ne sert à rien. Ce qui est dommage car on pouvait espérer des filets de capture, des harpons avec du cordage de fou, des tranquillisants... Mais non, Gearbox est bel et bien passé à côté de son DLC.

Qui dit Borderlands, dit poilade. Mais pas dans Sir Hammerlock. Les quêtes y sont simplistes et sans saveur, les doublages réussis mais les lignes de texte sont aussi palpitantes que laver ses chaussettes. L'environnement ne regorge pas de clins d'oeil ou de détails fendards. Ca ne rend pas l'aventure en soi mauvaise mais c'est simplement du niveau d'un mauvais FPS de bac promo en supermarché. Notez que j'ai dit FPS et pas RPG ou hack & slash. Un comble.

 

     

Ah cool ! Un nouveau véhicule et un nouvel ennemi ! Sinon, quoi d'autre ?

 

Ce troisième DLC est un mauvais contenu auquel je vous déconseille de jouer. Gearbox a loupé le coche en livrant un produit ultra standard, aseptisé et sans relief. Le concept de la chasse aurait dû offrir aux joueurs un tout nouveau gameplay basé sur les trophées, la traque et la compétition, mais non. Après deux DLC indispensables, Sir Hammerlock n'apporte rien et va même jusqu'à dénaturer sa nature de hack & slash. Plus qu'une déception, c'est un questionnement : bordel, mais qu'est-ce qui s'est passé les gars ?

LES PLUS
  • De nouveaux ennemis
  • Des zones assez vastes
LES MOINS
  • Environnements fades
  • Ennemis fumés
  • Scénario faiblard et humour absent
  • Durée de vie
  • Gameplay hors-sujet

4/10

Commentaires (3)

#2

nadir1979
Citoyen

Parole de brutasse ,en ce moment moi aussi je me suis remis sur borderlands 2 , un peu lassé de skyrim et de states of decay, je suis toujours a me battre dans l’arène , hâte de commencer ce DLC....


Message édité pour la dernière fois le : 23/04/2014 à 09:19

#3

Nazka
Villageois

Han mais qu' est-ce que c' est que cette note ?

Je me suis dit notre Etienne va nous faire la totale des test DLC et va adorer...et paf !!

Perso j' ai adoré ce dlc ne serait-ce que pour son ambiance et Sir Hammerlock !! mais bon...les goûts et les couleurs...

Allez Etienne !! attaques toi aux tests suivants des dlc de B2 !!

ps : oui Etienne ho tiens bien !!
#4

Wolphoenix
Guerrier

Je suis assez d'accord avec la note. "La Chasse au gros gibier de Sir Hammerlock" est pour moi le moins bon de tous les DLC deBorderlands 2.




Voir tous