Vendredi 26 Mai 2017, 13:18     Connectés : 6      Membres : 5


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Diablo III : Reaper of Souls

par Batman 08 Avr 2014 09:00 90

Après avoir fait du bruit sur PC puis plus tard sur console, Diablo, seigneur du malin, revient frapper à notre porte ! Si ce test est rédigé avant tout pour vous présenter la nouvelle extension de Diablo III du nom de Reaper of Souls, il sera également l'occasion de vous présenter les évolutions majeures du jeu de base depuis le test que j'avais rédigé peu de temps après sa sortie, il y a bientôt 2 ans déjà.

 

Diablo III, sans extension, il vaut quoi ?

 

Commençons par un point sur Diablo III aujourd'hui. Lors de sa sortie sur PC, un élément avait fait grincer des dents bon nombre de joueurs : l'Hôtel des Ventes. Je vous rappelle le principe : via cette plate-forme, vous aviez la possibilité de revendre votre équipement aux joueurs du monde entier, et de faire votre marché en achetant un meilleur stuff, que ce soit avec l'or du jeu, ou avec de l'argent réel. Il en résultait un système de butin peu intéressant pour justifier l'utilisation de cet Hôtel. Les objets intéressants étaient rares, et pas toujours adaptés au personnage que vous jouiez. Je me souviens de Killpower qui avait équipé, à contre-coeur, une hache à deux main à son sorcier. Je vous jure !

Lors du test de la version PS3, mes comparses Pouicoss et Killpower avaient abordé le système de loot propre à la version console, bien plus intéressant et gratifiant que ce que nous avions pu avoir sur PC. Pour rappel, le loot, c'est le butin que vous récupérez, autant sur les ennemis que dans les coffres et autres conteneurs. Eh bien réjouissez-vous, car avec la mise à jour 2.0 de Diablo III, la version PC a rejoint la logique de la version console concernant le système de loot ! Le 18 mars 2014, Blizzard a fermé définitivement l'Hôtel des Ventes, que ce soit en or ou en argent réel. De plus, le butin est maintenant bien plus intéressant. Les pièces d'équipement "rares" tombent régulièrement, et récupérer un objet "légendaire" est bien plus fréquent aujourd'hui. L'équipement est par ailleurs plus adapté à la classe que vous jouez. Au final, vous changez régulièrement l'équipement de votre personnage pour ajuster ses statistiques et optimiser au mieux votre "build". 

 

  
Ça, c'est ce que j'appelle du loot !

 

Alors certes, il vous arrivera de trouver des objets "magiques" ou "rares" plus puissants qu'un objet "légendaire" ramassé auparavant, mais qu'importe, puisque le plaisir de chasser de l'équipement et d'optimiser son personnage est de retour ! Et c'était bien là une des choses qui manquait à Diablo III dans ses premières versions.

Bien entendu, il y a eu d'autres mises à jour moins importantes mais dont j'aimerais vous parler également. Outre les ajustements assez classiques des différentes classes de personnages, Diablo III a vu quelques nouveaux éléments de gameplay débarquer pour enrichir un peu plus l'expérience de jeu. Par exemple : les coffres maudits et les sanctuaires maudits : Il s'agit ici de devoir accomplir une sorte de défi, parfois limité dans le temps, afin d'accéder au contenu du coffre, ou au bonus prodigué par le sanctuaire. Parfois il s'agira simplement de survivre à une certaine quantité de vagues d'ennemis, parfois vous aurez très peu de temps pour massacrer tous les ennemis aux alentours, etc. Il peut même y avoir des objectifs facultatifs vous offrant un bonus supplémentaire si vous parvenez à les valider. Rien de bien novateur, mais cela vient ajouter un peu de variété au jeu, et c'est toujours un plaisir de dénicher un coffre maudit, dans l'espoir d'y trouver LA pièce d'équipement qui vous rendra invincible !

 

  
Affronter les défis à plusieurs devrait vous faciliter la tâche.

 

Un autre élément, quant à lui un peu plus ancien déjà, est la présence de donjons bonus chronométrés. Encore une fois, la carotte qui vous poussera à vous aventurer dans ces donjons à temps limité est la promesse d'une salle au trésor remplie de pièces d'équipement.

Notons également que l'IA et les comportements de certains ennemis et boss ont été revus et ajustés. Un système de leveling un peu bâtard a été ajouté au jeu, le système de "parangon" valable pour les personnages ayant atteint le niveau 60. Je vous renvoie à cet article sur le site officiel du jeu pour une présentation détaillée de ce système. Mais l'une des nouveautés qui m'a énormément fait plaisir, c'est le choix du niveau de difficulté ! Originellement, il vous fallait compléter le jeu en normal pour le faire dans le niveau de difficulté supérieur, avec le même perso ! Vous vouliez faire le jeu en difficile avec un barbare après l'avoir fini en normal avec un sorcier ? Eh bien non ! Interdit ! Mais finalement, Blizzard est revenu en arrière en proposant un système de choix de la difficulté, que vous pouvez toujours ajuster en cours de partie. En plus, une difficulté plus élevée vous donne un bonus d'or et d'expérience, ce qui est encore plus gratifiant. Pour ceux qui aiment s'amuser avec les chiffres, je vous renvoie encore une fois vers un article détaillé du site officiel.

Outre ces éléments de gameplay, le moteur du jeu a été optimisé. Moins gourmand et plus fluide, de quoi faire plaisir aux petites configurations qui rencontraient quelques ralentissements lorsque que les sorts et les monstres fusaient dans tous les sens à l'écran.

Je rappelle donc que toutes ces petites nouveautés sont incluses dans Diablo III, que vous ayez acheté ou non l'extension. Venons-en maintenant au coeur de ce test : les nouveaux éléments apportés par l'extension Reaper of Souls !

 

Nouvel acte, nouveaux acteurs

 

Vous pensiez que tout serait terminé après avoir complété l'acte IV du jeu ? Grossière erreur ! Si vous n'avez pas encore fini l'acte IV de Diablo III, je ne vous cache pas que ce paragraphe peut vous révéler certains éléments de l'intrigue.

L'acte V, que vous pouvez démarrer directement avec un personnage ayant déjà fini le jeu, débute par une cinématique magnifique, dans la veine de ce que vous avez déjà pu voir dans Diablo III. On y voit Tyraël, à la recherche d'un lieu pour y dissimuler la pierre d'âme noire, celle-là même dans laquelle vous avez enfermé l'âme du puissant Diablo. C'est alors que surgit de nul part Malthaël, l'ange de la mort, qui s'empare de la pierre d'âme noire avant de disparaître. Tyraël envoie un soldat chercher le néphalem, autrement dit : vous, pour sauver une fois de plus le monde de la menace d'un super méchant de la mort qui tue.

 

  
Malthaël et ses créatures ne sont pas du genre à rigoler.

 

Mais pourquoi Malthaël s'est-il emparé de la pierre ? Il vous faudra le découvrir par vous-même ! Le fait est qu'il a envoyé ses légions sur terre et que vous êtes la seule personne à pouvoir l'arrêter. Une fois que vous avez compris que le sort du monde est entre vos mains, le déroulement de l'acte V n'est pas très différent du reste du jeu. On évolue dans différents environnements, avec un campement où l'on retrouve les personnages habituels : le forgeron, l'artisan de gemmes, les compagnons, les marchands, puis plus tard, la mystique. Ce personnage, que vous débloquerez à peu près à la moitié de l'acte V pourra ré-enchanter les objets rares et légendaires pour en modifier les propriétés. Ce bonus de vitesse de déplacement ne vous sert à rien ? Vous pourrez peut-être le remplacer par un bonus de dégâts ! Cela vous coûtera un bras, mais dans Diablo III, des membres, on a tendance à en trancher par paquets de douze. Pour un prix bien plus abordable, ce personnage pourra également changer le visuel de vos pièces d'équipement. Vos bottes ne sont pas assorties avec votre pantalon ? Pas de problème, ce sera réglé en un coup de baguette magique ! Après, de vous à moi, ce n'est pas non plus l'élément indispensable que j'attends dans un Hack'n'Slash.

 

  
Nouveaux PNJ et nouveaux environnements, du changement dans la continuité.

 

A l'instar des actes précédents, vous serez amenés à évoluer dans quatre ou cinq environnements différents. Le bestiaire sera essentiellement composé de nouvelles créatures, même si dans la cohue des combats, on ne s'attarde pas non plus sur les détails visuels de chaque ennemi. Le jeu a également son lot de boss, mais la stratégie contre ceux-ci ne sera pas forcément très élaborée. Même le boss de fin, bien que très résistant, ne nécessitera pas de tactique évoluée pour être défait. Néanmoins, on reste dans un Hack'n'Slash, mais si on compare avec le Boucher de l'acte I, qui nous obligeait à esquiver les flammes tout en anticipant ses coups, il est clair que l'effort n'a pas été mis sur le game design des boss

Il vous faudra plus ou moins quatre à cinq heures pour boucler ce nouvel acte, peut-être moins si vous avez déjà un équipement de gros bill des familles. La petite déception reste l'absence de véritable cinématique de fin. L'acte V se termine sur un simple dialogue, avec une ouverture annonçant la prochaine extension, suivi d'un générique, et rideaux !

 

  
Un passage sympathique de l'acte V, la prise d'assaut d'une forteresse.

 

Partons en croisade !

 

Vous vous souvenez de Diablo II Lord of Desctruction ? Le jeu proposait deux nouvelles classes, l'assassin et le druide. Avec Reaper of Souls, il faudra compter sur une seule nouvelle classe : le croisé. Néanmoins, celui-ci est plutôt sympathique. Si je devais le définir en quelques mots, je dirais que le croisé est un personnage à mi-chemin entre le barbare et le sorcier, alliant une bonne défense et de bons sorts, autant offensifs que défensifs.

Pour être honnête avec vous, le croisé fait figure d'une sorte de fusion de tous les Avengers de chez Marvel. Tel Iron Man, il est capable de générer une puissante armure de fer pour renforcer ses défenses. A la manière de Thor, il peut lancer et faire tourbillonner des marteaux que vous pouvez enchanter avec de la foudre. Tout comme Captain America, le croisé peut lancer son bouclier, le faisant ricocher d'ennemis en ennemis pour infliger de nombreux dégâts. A l'instar de Hulk, il lui est possible de revêtir une forme quasi-invincible pendant un cours laps de temps. Plutôt sympathique non ?

Pour finir, le croisé possède des compétences semi-actives, c'est à dire que lorsque vous les équipez, vous bénéficiez d'un bonus passif, comme l'augmentation de votre défense ou de votre vitesse de frappe, mais que vous pouvez renforcer en activant la compétence. Ces bonus s'appliquent d'ailleurs aux compagnons et aux autres joueurs. C'est d'autant plus intéressant lorsque vous jouez à plusieurs croisés, où chacun peut faire bénéficier au groupe d'un bonus différent.

 

  
Le croisé dispose d'une compétence passive pour équiper
des armes à deux mains dans une seule main !

 

Le personnage est vraiment très fun à jouer, différent du barbare malgré les apparences, avec des compétences suffisamment diversifiées pour varier les approches au combat. Petit côté frustrant tout de même car si vous ne possédez pas l'extension, vous pouvez quand même trouver des pièces d'équipement réservées au croisé. C'est quand même un peu vicieux ça Monsieur Blizzard.

 

Un petit coup de "Revenez-y" !

 

Globalement, on sent que ces mises à jour, que ce soit dans la version 2.0 que dans l'extension, sont là pour pousser les joueurs à jouer encore et encore au jeu, alors qu'on lui reprochait de devenir trop rapidement lassant. Il est vrai qu'il y a deux ans, une fois ma première partie terminée, je n'ai eu aucune envie de retourner sur Diablo III. Mais avec l'extension, d'autres éléments sont apparus pour enrichir la durée de vie et vous donner envie de continuer à jouer avec vos personnages de hauts niveaux. Je fais référence ici au mode aventure !

Débloqué après avoir complété l'acte V, le mode aventure vous permet de parcourir l'ensemble des niveaux des cinq actes de Diablo III et de son extension pour accomplir différents "contrats". En d'autres mots, des quêtes avec de grosses récompenses, sans véritable scénario derrière. Mais il faut avouer que cela à un côté très grisant d'affronter des hordes de créatures avec son personnages haut niveau, donnant lieu à de véritables orgies lors des affrontements. Mais il est également possible de débuter un mode aventure avec un nouveau personnage. Dans un cas comme dans l'autre, on retrouvera néanmoins des environnements déjà connus de l'histoire principale, qui vous lasseront d'autant plus vite si vous avez déjà parcouru de nombreuses fois l'univers de Diablo III.

 

   
En mode aventure, ce type de horde est chose commune.

 

Dans ce mode, vous aurez l'occasion de récupérer des fragments de failles, vous permettant d'ouvrir une faille néphalem. Dans la théorie, ces failles servaient aux Néphalems des temps anciens pour s'entraîner à maîtriser leurs pouvoirs. Dans la pratique, on s'en fiche un peu, car il s'agit avant tout de donjons totalement aléatoires remplis d'ennemis de plus en plus puissants au fur et à mesure que l'on progresse d'étage en étage. Une fois un certain nombre d'ennemis tués, un mega boss apparaît, on lui fait la peau, on sort du donjon, on récupère la récompense et on devra attendre de rassembler cinq nouveaux fragments pour réitérer l'expérience. Un peu dommage, on aurait aimé pouvoir accéder à ces niveaux aléatoires plus souvent, car le principe est vraiment plaisant !

 

  
Les failles néphalems vous donneront l'occasion d'enchaîner 
les massacres de créatures démoniaques.

 

On trouvera notamment au sein de ces donjons des sanctuaires aux effets inédits, comme un bonus de 400% de dégâts, un bonus d'invincibilité, ou encore, comme vous pouvez le voir juste au dessus, un bonus qui foudroie tous les ennemis alentours, pendant un temps limité.

Cette extension est également l'occasion d'augmenter la limite de niveau maximum, qui passe de 60 à 70. Il en est de même pour le système de parangon qui augmente à l'infini. Le passage au niveau 70 sera d'ailleurs l'occasion de débloquer de nouvelles compétences, une par personnage, avec cinq runes chacune.

Néanmoins, tout n'est pas devenu tout rose dans Diablo III, ce serait assez paradoxal d'ailleurs. Blague à part, la connexion permanente est toujours au rendez-vous, et si le message d'erreur 37 ne pointe plus le bout de son nez, les symptômes restent identiques. On se retrouve parfois en file d'attente de connexion avant de pouvoir jouer. Parfois, les serveurs deviennent très lent, je suis tombé jusqu'à 1.5 secondes de latence, ce qui est assez aberrant. Si Blizzard a expliqué les récents ralentissement par des attaques DDOS sur certains fournisseurs d'accès, et donc indépendants de leur réseau, on ne pestera pas moins contre cette connexion obligatoire qui pourra nous empêcher de jouer en solitaire. Oui, j'admets que l'on a peut-être un peu trop craché sur Diablo III à cause de cela, mais je tenais à le rappeler pour compenser les éloges que j'ai pu faire à cette extension et à la mise à jour 2.0 tout au long de ce test.

En complément de ce test, je vous donne un dernier lien vers le site officiel, qui vous présente de manière plus informelle et condensée le contenu de cette extension.

 

Reaper of Souls fait très bien son boulot ! Blizzard nous offre là une extension qui vient ajouter du contenu intéressant à un Diablo III trop controversé pour s'imposer autant que son grand frère Diablo II. Sans parler de l'extension, les mises à jour de la version 2.0 rééquilibrent le gameplay pour en faire un jeu beaucoup plus sympa à jouer, et plus proche du gameplay de la version console qui nous avait bien plu chez RPG France. Même si pour 40€ le contenu peut paraître un peu faible, il est certain que l'intérêt pour Diablo III s'en trouve renouvelé. Moi qui pensais laisser le jeu au placard à la fin de ma seule et unique partie, Reaper of Souls a suffit pour me faire changer d'avis !

LES PLUS
  • Le loot 2.0
  • La nouvelle classe
  • Le nouvel acte
LES MOINS
  • Toujours des problèmes de serveurs
  • Prix un peu élevé

8/10

L'AVIS DE ETIENNE NAVARRE

Après plusieurs dizaines d'heures sur cet addon, je suis encore tout en poutre apparente. Le nouvel acte, bien qu'assez court, est sans doute le meilleur du lot en termes d'ambiance et de design. L'atmosphère qui s'en dégage est monstrueuse et tout concourt à rendre l'odyssée intense : nouveau bestiaire (certains un poil recyclés), bande son somptueuse, gameplay renouvelé.
La nouvelle classe du Croisé remplit son rôle avec les honneurs et est loin d'être un clone du barbare ou du paladin de Diablo II. Le nouveau mode aventure, avec ses primes et ses failles, permet d'engranger de l'XP, de l'or et du fun en vadrouillant dans l'univers de Diablo sans lassitude.
Tout juste pourrais-je reprocher au jeu un manque de compétences pour chaque classe (une seule passé le niveau 60). Et c'est tout. Entre le loot revisité (à moi les sets d'armure !), la dynamique des failles et l'équilibrage général, aucune raison de bouder son plaisir. Les différents niveaux de difficulté forcent le joueur à travailler son build au millimètre, à étudier son stuff avec soin (la mystique tient un rôle majeur de ce point de vue) et à appréhender les situations correctement. Et quand on songe au mode extrême T6...

Par-dessus tout, merci à Blizzard de continuer à proposer aux joueurs de vrais addons bien épais et juteux (et RoS vaut largement son prix) là où les autres se contentent de DLC vendus au prix fort. Entre un gros addon à 40 balles et dix addons à 5 balles sur l'année, j'ai fait mon choix. On râle souvent sur les averses de DLC et on vient à oublier que certains tournent le dos à cette pratique. J'ai envie de dire à Blizzard : merci ma couille.

9/10

L'AVIS DE NARAKIR

Pour quelqu'un qui a commencé Diablo 3 avec l'extension, car j'étais opposé à l'idée de l’hôtel des ventes, j'ai réalisé en jouant que la disparition de cet élément de design à créé toutes sortes de problèmes dont le jeu n'est pas encore sorti. Après avoir fait toutes les campagnes et monté un personnage au niveau 70, je dirais qu'en l'état Diablo 3 est agréable, comme une sucrerie, on aime, et on en redemande malgré tous les produits chimiques et toxiques...

En effet, ces derniers sont assez nombreux et peuvent se résumer en une expression : Difficulté en dent de scie. Cette dernière s'explique par le fait qu'avoir ou non de l'équipement légendaire modifie complètement la donne. De même monter le niveau de difficulté passé certains paliers de niveaux devient obligatoire pour avoir ne serait-ce qu'un peu de challenge. Autre élément qui fâche : les élites, bien plus violents que les véritables boss, car dotés de nombreux pouvoirs capables de vous empêcher totalement de bouger, ce qui vous amènera à une mort aussi confuse, prompte et souvent injuste tant on sent que tout cela n'a été fait que dans un seul but : sortir le joueur de sa torpeur en le faisant mourir, car les ennemis de base ne sont là que pour ralentir la progression.

Pour ce qui est de l'extension et de son contenu, tout dépendra de la façon dont vous abordez les choses, si vous explorez tout, comme je l'ai fait en difficulté expert/maître, comptez une bonne dizaine d'heures ou plus. Niveau présentation, Reaper of Souls possède une ambiance très réussie, favorise l'immersion, les musiques étant un gros point fort. Au niveau de l'histoire attendez vous à lâcher un profond soupir de dépit une fois arrivé à la fin, même si les journaux, et les quêtes de compagnons sont intéressantes mais hélas trop courtes. Néanmoins, tout ce contenu vendu au prix d'un jeu neuf, reste très cher pour qui veut commencer Diablo 3 dans des bonnes conditions. Attendez donc une promotion, ou achetez le en boite dans quelques mois. 

6/10

Commentaires (90)

#2

Kaminali
Villageois

Je le prendrais bien un jour, mais en moins cher ^^
J'aurais ptêt cracker si je n'avais path of exil à bourriner avec sa mini-extension ^^
#3

Armancia
Chevalier

Très bon test et les 3 avis se complètent plutôt bien pour aborder les qualités et les défauts du jeu.

Je tenais à ajouter dans les + : la nouvelle "itemisation " du jeu et l'amélioration de l'utilité des runes élémentaires
Blizzard qui a souvent jouer sur des subtilités dans D2 à ce niveau avec Lod réitère la chose sur Ros.

Pavé César, c'est long mais il me parait utile de partager ces points avec la communauté RPGF.

Pour le joueur lamda qu'est ce que ces changements représentent ?
1) Le dps théorique de la feuille de perso ne vaut plus rien, ou presque !
2) Ca permet à tout un chacun d’accéder à des paliers supérieurs : T1-T3 sans avoir un temps de jeu énorme, mais juste en faisant preuve de pragmatisme
3) Ca valorise un build et un équipement bien pensé, sans forcement donner dans la course au légendaire

Comment ça fonctionne ?
1) Chaque skill dispose de runes liées avec un élément (physique , sacré, feu, foudre glace, poison et arcane)
2)L'ajout des dégâts élémentaires qui s'appliquent sur la totalité du dps des skills (et surtout hors critiques)
3) Le bonus de dégât de l'arme qui est lui aussi élémentaire est impacté par ces changements (ainsi sur 2 armes avec chasse, une arme de votre élément sera supérieur même avec des stat inférieur à une arme d'un élément différent). Par exemple Une arme 2K3 dps feu sera inférieur à une arme 2K1 sacré sur une spe sacré peu importe le reste des stats, l'important étant d'avoir une chasse en faite pour ajouter 130% dégâts critiques.
Le but étant ici de choisir un build avec des runes du même élément, et un stuff avec au minimum 40% dégâts élémentaires du même élément (brassard + amulette pour commencer vu que l'affixe est plus simple à apparaître sur ses pièces.)
4) En stat secondaire on a le up des skills qui lui aussi est un apport majeur de ROS et qui s'apparente aux rune de D2 sous de nombreux aspects. Cela dit je pense que le post est assez long et que cette partie ne s'adresse qu'aux gens qui ont déjà un stuff de dingue et qui savent déjà jongler avec les concepts que j'ai énoncé plus haut.

Les avantages du système :
1) Fini la course aux chiffres à base de :" il faut xM de dps pour atteindre tel pallier)
2) Les builds où l'on fait une association de skill cheat, vous savez ceux du moment avec un maximum de DPS de l'arme n'est plus forcement optimisé
3) Le dps de l'arme est moins important, trouver une bonne arme est simple
4) Un équipement rare (jaune) est parfois mieux qu'un légendaire. L’intérêt du légendaire se situe sur son bonus de légendaire à savoir l'effet kiss cool que l'on ne trouve que sur celui ci, ou s'il y a du dégat élémentaire en plus n'existant pas sur une pièce rare (arme, heaume, bouclier ..) .
5) Enfin une vrai itemisation qui fait fonctionner le cerveau et pas uniquement les yeux et l'entre jambe, même si biologiquement ça reste le cerveau qui fait fonctionner ces deux aspects :)
6) L'ancien système fonctionne toujours de sorte qu'elle permet aux non adeptes du "theorycraft" (je déteste ce terme) de pouvoir s'amuser.

Les Inconvénients
1) On perd en lisibilité, Blizzard a comme d'hab choisi de ne pas "Communiquer" sur cet élément qui est au moins aussi important que le mode aventure, ou le parangon 2.0.
2) Ça réduit drastiquement la possibilité de build puisque la composante élémentaire entre en compte pour les limiter, paradoxalement, on a beaucoup plus de build viables
3) Ça réduit la possibilité de changer de build (jouer tout en feu ça demande 4-5 pièces à renouveler si on a un très bon équipement, et si on veut jouer en glace, car il perd énormément de valeur dans ce cas)
4) Trouver l'arme parfaite est très dur (élément + dps + bonne stat + chasse, le tout avec la possibilité de changer 1 affixe ) alors qu'à l'époque il fallait trouver une bonne skorn avec une chasse et let's go !

En conclusion
Ros a certainement apporté plus de changement sur D3 qu'il n'y parait, certains aimeront, d'autres ne vont pas apprécier, et enfin une partie (la majorité ?) n'y fera même pas attention. Mais c'est aussi ça la touche blizzard des jeux faciles d'accès et difficiles à maîtriser. Cet aspect mérite qu'on s'y attarde car, D3 avait de loin la plus mauvaise itemisation de HNS moderne (je ne vais pas revenir sur l'hv etc) et ces changement font du bien à un jeu qui est moins mauvais qu'il n'y parait.
#4

siobibeul
Novice

Je partage l'avis des testeurs : l'extension rend le jeu bien plus agréable.

Le loot correspond enfin à la classe jouée.

Le croisé est sympa à jouer , j'aime bien le lancer de bouclier qui permet de mixer un gameplay principalement de corps à corps à celui d'une classe à distance.

#5

Vorakesh
Citoyen

Moi je reste très critique sur diablo 3.
Hormis l'ajout d'une classe et d'un acte, les autres ajouts sont des reprises bêtes et méchantes de la concurrence pour la plupart.
Donc au final si on résume un peu les choses :15ans de développement et 60€ pour un jeu excessivement court et plein de défauts + 2 ans supplémentaires et 40€ afin d'arriver à un bon H&S.
Ca fait 100€ + 2ans pour un bon jeu. Oula, mais c'est très très cher ca...

Au final quand je reproche à D3 les ajouts repris à d'autres, je suis bien conscient de toutes les reprises de D2 sur POE par exemple. Mais venant de blizzard, avec son budget et ses idées, on est en droit d'attendre mieux que de la repompe, surtout vu le prix que ca coute.

Bref pour moi ce sera sans, même si le jeu a l'air sympa. Je regrette qu'aujourd'hui les gros studios, qui pourraient faire les trucs les plus mortels se contentent de faire de la soupe (=>le zéro risque investissement) pour que ce soient les petits qui soient obligés de se crever à nous surprendre. Du coup je préfèrerais 100 fois placer 15€ chez POE que 40€ chez blibli, tout simplement parce que je sais que ce sera vraiment un retour pour des gens qui se décarcassent.
#6

Etienne Navarre
Gobelin

Je ne vois pas ce que le temps de développement vient faire dans l'histoire : on s'en fiche de combien de temps ça a pris. C'est comme au restau : on s'en fiche de savoir si le cuistot a mis 30 minutes ou une heure pour faire tel plat. Ce qui compte, c'est le résultat final.
De toute façon, D3 est jugé de façon biaisée car il était attendu comme le Diablo 2-killer qu'il n'est pas. Mais est-ce que c'est vraiment ce que les joueurs voulaient après tant d'années, sachant les évolutions de gameplay et de hardware ?
#7

Dwilaseth
Seigneur

l'extension rend le jeu bien plus agréable

Tout à fait d'accord avec toi, on va dire que Blizzard écoute enfin les joueurs et c'est peut-être un tournant prometteur pour Diablo III.. mais, aller jusqu'à mettre un 8 ou 9 sur 10 à cette extension ? Vous êtes sérieux ? C'est l'affectif que parle là. Je critique pas par ce que je peux comprendre qu'on aime le jeu mais dans ces cas là, si j'avais chroniqué l'édition améliorée de Baldur's Gate ou Path of Exile j'aurai mis un 10 et on m'aurait fait le même reproche. Faut avoir un certain recule. D'ailleurs à propos de ce dernier, je serais curieux de voir la note qu'obtiendrait la première extension de Path of Exile, The Sacrifice of the Vaal sur RPG France car on a exactement le même contenu à peu de chose prêt :)

Message édité pour la dernière fois le : 08/04/2014 à 14:00

#8

mophentos
Paladin

extension sympa mais sans plus ...

il y a un réel manque d'imagination dans cet addon ...

il n'y a que le mod aventure qui rend cet addon intéressant.

perso je lui aurait mit un 7/10.
#9

Armancia
Chevalier

J'ai toujours aimé RPGF qui est un des rares fansites qui note des jeux et non des contextes. Je suis content que le site conserve cette vision de l'évaluation et que le test fasse abstraction de l'objectivité des biens pensants.

Le seul intérêt d'un test c'est de mettre le doigt sur les points forts et les points faibles du titre. Il faut une note (pour attirer le lecteur ?), mais si en 2014 on en est encore à se questionner sur la pertinence réelle de la note sur 10, c'est que le problème ne vient pas de la rédaction mais bien des lecteurs !




#10

Dwilaseth
Seigneur

Si on en est encore à ce demander la pertinence de noter un jeu pourquoi le faire ?
#11

Montaron
Seigneur

Pitié, vous allez pas encore nous asséner la ritournelle sur la notation ... Je vais finir par croire à un mauvais running-gag.

Message édité pour la dernière fois le : 08/04/2014 à 19:21

#12

Caldanath
Gobelin

Ici la note donne le ressenti du testeur sur le jeu, le plaisir qu'il a eu à y jouer quoi. Pour le reste, lisez le test.
#13

Armancia
Chevalier

Caldanath répond très bien à ma place.

Je ne serai pas intervenu si les principales argument pour descendre ROS étaient sur le jeu lui même, mais là on a droit à une critique du test. Jusque là tout va bien, avec en comparatif sur POE et là ça ne va pas. L'un des principes de l'évaluation, c'est justement qu'elle doit se suffire à elle même, à partir de là Batman, Etienne et Killpower ont fait le boulot puisqu'ils ont relevé les défauts et les atouts du titre en donnant leur ressenti.

Si demain quelqu'un vient me dire : j'ai mis 3 à ROS, parce que j'ai été dans l'impossibilité de jouer à cause de problèmes de connexion (j'en ai dans ma guilde sur le jeu) son avis sera autant pertinent à mon sens que le 9 d'Etienne.
#14

Lamenoire
Guerrier

Moi qui m'étais promis de ne pas l'acheter car bien trop cher pour une extension, j'ai craqué... Et je ne suis vraiment pas déçu, la note est amplement méritée quoi qu'en dise les râleurs. Cet addon redonne envie de passer des heures sur Diablo 3, là où le jeu original était vite lassant, c'est qu'elle fait parfaitement le boulot non?

Message édité pour la dernière fois le : 08/04/2014 à 14:56

#15

Haasva
Citoyen

De toute façon, D3 est jugé de façon biaisée car il était attendu comme le Diablo 2-killer qu'il n'est pas.

Mmmmh... Son succès est immense (ventes), et aujourd'hui la grande majorité des joueurs sont vraiment satisfait du jeu. La communauté qui s'est formée autour du jeu est très importante entre tous les sites, les streams aux milliers de viewers que Diablo 2 n'avait pas, etc.
Enfin j'ai vraiment l'impression que Diablo 3 est objectivement devenu, bien au-delà du Diablo 2-killer, le grand H&S de ces années post 2012, et ce pour encore longtemps (2016 ? Si Diablo 3 dure jusque là ce serait déjà une sacré marque de réussite à une époque où le monde du jeu vidéo est tellement plus vaste).

Un bon test en tout cas.

Message édité pour la dernière fois le : 08/04/2014 à 15:00

#16

Lamenoire
Guerrier

Tiens juste un petit bémol sur les avis des testeurs, vous dites tous que cet acte 5 est trop court et cela donne l'impression qu'il est plus petit que les autres mais c'est faux. C'est probablement le plus long acte du jeu. Vous pouvez dire que vous auriez souhaité un arc supplémentaire ou plus de contenu vu le prix excessif (une habitude chez Blizzard), mais pas que l'acte en lui même est trop court.
#17

Killpower
Gobelin

Quels joueurs Haasva ?

Peut-on réellement comparer Diablo 3 avec Diablo 2 ? Il ne faut pas oublier qu'il y a 12 ans d'écart entre les deux et beaucoup, beaucoup, beaucoup de changements dans le monde vidéo ludique, tout comme dans l'équipe de développement qui n'a plus rien à voir avec l'équipe de l'époque (1999 n'oublions pas et bien avant) qui beaucoup plus restreinte faisait un jeu avant tout pour l'amour du jeu.

Il y a énormément de choses qui ont fait évoluer D3 : Internet s'est développé, activision-Blizzard est une société en bourse, le piratage sévit, les échanges monnayés des équipements, le public visé qui a grandi avec les mmorpg. Enfin le multisupport et la casualisation pour le rentabiliser car le coût de production est énorme.

Alors le succès de D3 ne veut strictement rien dire, même s'il s'est vendu par millions et si'l est partout sur Internet. Preuve en est qu'il a été décrié pour tous ses défauts à sa sortie. Cela n'a pas empêcher les gens de l'acheter.

Quant aux joueurs d'il y a 12 ans, ils ont vieilli et je ne suis pas sur qu'ils soient tous présents aujourd'hui autour de ce D3. Parce qu'aujourd'hui on a du choix (ce que l'on avait peu à l'époque). Un diablo-killer ? Surement pas. D'ailleurs beaucoup s'orientent sur autre chose que ce Diablo 3 car ils ne s'y retrouvent pas.

Message édité pour la dernière fois le : 08/04/2014 à 16:06

#18

draagonnoir3
Novice

Un jour prochain et dans les 5 euros, Path of exile, lui est bien plus plaisant et,
free, il a tout compris...
Parce que les licences, c'est comme les recettes, les avoir sans posséder le tour de main, ça ne même pas loin...
Path of exile est plus proche de Diablo, que diablo 3, il y a là, une évidence sur laquelle, tout personne sérieuse et responsable d'une production devrait se pencher, mais hélas pour nous, les leaders prod de diablo 3 doivent sortir des mêmes écoles que ceux qui ont veillé sur la qualité de la version française de Two worlds 2, et ici aussi, on ne peut que constater les ravages de l' incompétence sur un jeu prometteur...
Comme disait Franck ( licencié es jvc )
" ils ne trouveraient pas d'eau dans l'océan "


#19

Chaos17
Guerrier

Je l'ai mis un peu de côté je vais attendre la maj qui augmentera les dégats du croisé, héhé.

Comme l'a dis l'un des testeurs, je suis aussi pour plus d'extension que des DLC disséminé sur l'année qui au final pourront revenir plus cher que 40 euros si l'on ne fait pas attention.

Toutefois, j'aurai aimé également qu'il y est plus de contenu pour l'acte 5 mais je peux comprendre que remanier un jeu jusqu'à son coeur est chose beaucoup plus lente et complexe. C'est un aspect que les joueurs ne peuvent pas comprendre. Qu'il n'est pas facile à toucher du code sans corrompre la sauvegarde du joueur.
#20

maldone
Seigneur

Moi je reste très critique sur diablo 3.
Hormis l'ajout d'une classe et d'un acte, les autres ajouts sont des reprises bêtes et méchantes de la concurrence pour la plupart.
Donc au final si on résume un peu les choses :15ans de développement et 60€ pour un jeu excessivement court et plein de défauts + 2 ans supplémentaires et 40€ afin d'arriver à un bon H&S.
Ca fait 100€ + 2ans pour un bon jeu. Oula, mais c'est très très cher ca...

Au final quand je reproche à D3 les ajouts repris à d'autres, je suis bien conscient de toutes les reprises de D2 sur POE par exemple. Mais venant de blizzard, avec son budget et ses idées, on est en droit d'attendre mieux que de la repompe, surtout vu le prix que ca coute.

Bref pour moi ce sera sans, même si le jeu a l'air sympa. Je regrette qu'aujourd'hui les gros studios, qui pourraient faire les trucs les plus mortels se contentent de faire de la soupe (=>le zéro risque investissement) pour que ce soient les petits qui soient obligés de se crever à nous surprendre. Du coup je préfèrerais 100 fois placer 15€ chez POE que 40€ chez blibli, tout simplement parce que je sais que ce sera vraiment un retour pour des gens qui se décarcassent.


en 2012, j'ai acheté diablo III en préco pour même pas 30€.
En 2014, j'ai eu ROS en préco sur Battlenet pour 28€.

On est loin de tes 100€.
#21

Shizam
Grand chevalier

Comme disait Franck ( licencié es jvc )
" ils ne trouveraient pas d'eau dans l'océan "



C'po toujours facile de faire un H&S qui soit à la fois accessible et fun au premier touché de souris, et de livrer en même temps tout ce qu'il faut dans la marge à une certaine tranche de joueurs qui veulent "bricoler" durant des heures et des heures.

La mayonnaise de DIII n'est pas faite avec les mêmes œufs que la mayo de PoT.
Et finalement , tant mieux.
Le H&S, aujourd'hui bien établi , et qui rallie à lui pas mal de joueurs hier peu intéressés au Genre, trouve maintenant à picorer dans le panel de propositions.
Torchlight, Van Helsing, Diablo, PoE, Titan Quest/ Grim Dawn, etc...

Diablo III à eu plus de mal à bomber le torse et à dire -C'est moi l'chef !, qu'a l'époque DII, où il était relativement esseulé à l'époque.

J'ai l'impression que Blizzard s'est quand même sacrément bien remis en question sur l'affaire DIII aprés sa "glissade", et que lorsqu’on met ( ou remet ) les pieds dans Diablo, on est de suite aussi confortablement installé que dans son pyjama.
C'est d’ailleurs là la grande force de Blibli.
Que DIII donne quand même aussi " à bouffer" aux joueurs exigeants du H&S, sans pour autant avoir tout concentré dans le même jeu.

Je dirai que si on le compare directement, on lui trouvera forcement des "failles". mais que si, comme dirait Renaud de Châtillon à Saladin - "Je le prend pour ce qu'il est..." , Il s'avère etre alors, comme on dit..."Un putain d'bon jeu! .."

RoS est plus qu'un addon/pansement, c'est une refonte. Et donc Diablo III est aujourd'hui un autre jeu, pour la plupart des joueurs.

Message édité pour la dernière fois le : 08/04/2014 à 18:05

#22

Harlock
Villageois

Un bon jeu, mais le mode off line aurait ete appressier pour moi qui joue que solo
#23

Etienne Navarre
Gobelin

Un jour prochain et dans les 5 euros

Alors comme tu découvres le jeu vidéo, je t'informe que tu ne risque pas de trouver Diablo 3 à 5 euros. Bonne chance quand même.
#24

Vorakesh
Citoyen

Quand je parlais du prix, je parle du prix officiel du machin. Je pars pas sur principe avec des prix qui sont particuliers.

Je n'ai pas essayé RoS mais j'ai relancé le D3 2.0. RoS n'est pas tant une refonte que cela en fait. La refonte est plus le patch non? RoS c'est plus l'addon en plus de la refonte.

Après personnellement je préfère POE mais je ne cherche pas le conflit ou la comparaison POE/D3. D3 est plus arcade à mon avis et les gameplay très différents, même si c'est du H&S.
Par contre je suis vraiment hostile au fait de remettre 40€ sur RoS car je trouve ca trop cher par rapport au prix de D3 et à ce qu'ils ont fait. C'est certes de qualité depuis le patch et ils ont su remettre tout lemonde d'accord la dessus, mais franchement, quand on met 60€ + 40€ dans un jeu, et que les devs sont blizzard avec leur passé, on pourrait prétendre à mieux !! Beaucoup mieux!! Là au final c'est assez fade et pourtant je cherche pas la révolution, loin de là.
#25

Shizam
Grand chevalier

Oui Vora, la "refonte" entre guillemets, c'est d'abord la base 'patch 2.0'.




Voir tous