Mercredi 27 Janvier 2021, 20:56     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Borderlands 2 : Le Capitaine Scarlett et son butin de pirate

par Etienne Navarre 21 Avr 2014 12:30 3

Les DLC ont une sale réputation. D'abord, ils ont relégué les add-ons musclés d'antan au placard pour des contenus plutôt maigrichons et désexcitants. Ensuite, ils sont généralement vendus à coups de pelle dans la gueule, ce qui fait rarement la joie de nos portes-monnaies ou de notre boite crânienne. Enfin, ils sont devenus des incontournables du marché, qu'il s'agisse de jeux triple A ou indépendants. Les DLC sont donc des parias en guenilles qui viennent s'incruster chez nous et qu'on a du mal à foutre à la porte. Le Capitaine Scarlett mérite-t-il ce traitement ?

 

Oh Capitaine, mon Capitaine

 

On s'équipe de son bouclier, on recharge son arme, on cogne de la brutasse, bim bam on est level 15, boum bim on peut entamer la chasse au trésor. Cette nouvelle aventure prend son départ à Oasis, une charmante bourgade - morte - que vous pourrez rejoindre via le système de voyage rapide de Pandore. Alors charmante, c'est sûr : on est accueilli par une bande de gros nazes ridicules qui ont l'affront de croire qu'il est possible de vous caler suffisamment de plomb dans le cul pour faire de vous un magnet humain. Hélas, la poudre a parlé et vous voilà face à Shade, l'un des PNJ les plus cinglés de la série Borderlands. Le bougre a eu la délicieuse idée de mettre les cadavres des habitants d'Oasis dans des positions farfelues et de leur redonner vie avec des mégaphones. Normal. Au-delà de cet accueil chaleureux, cette extension vous demandera principalement de retrouver le trésor des sables que le Capitaine Scarlett convoite avec une avidité non-dissimulée. Sachez qu'elle est tellement digne de confiance qu'on vous indique dès le début qu'elle vous poignardera dans le dos tôt ou tard. On verra ça poulette. En attendant, enlève ta culotte, c'est moi qui pilote.

 

    

Quand on arrive en viiiiiille, on fait des coups critiiiiiiiques...

 

J'ai le pirate qui se dilate

 

Le ton est donné. Entre Shade et ses mises en scènes loufoques, Herbert le pervers, le robot puritain C3n50r807 et le Capitaine Scarlett elle-même, vous allez croiser une panoplie de sales gueules plutôt gratinées et je dois dire que des efforts certains ont été faits pour proposer au joueur des PNJ mémorables. Très drôles, les dialogues avec ces personnages font mouche et vous entraînent dans des quêtes délirantes : abattre un DJ qui pervertit la jeunesse de Pandore, récupérer les 4 parties d'une boussole tout en sachant que vous serez trahis à la fin, trouver des trésors indiqués par des bouteilles à la mer mais sans la mer... On croise aussi du classique "va me chercher X trucs pour faire un bidule ou pour rien du tout, tiens", une course à étapes, de la récupération de dents en or et de jambes de bois... Vous en aurez clairement pour votre argent, cette extension proposant un contenu très conséquent avec de nombreuses zones variées (grottes de pirates, déserts, bateaux en équilibre, usines de robots...), un nouveau véhicule à l'apparence étonnante, des ennemis renouvelés (mention spéciale à ces corsaires qui regagnent de la santé en vous touchant de leurs sabres et à ces brutasses qui se battent carrément avec des ancres) et du loot à gogo, bien généreux comme d'habitude. Des DLC avec une durée de vie bien fat comme celui-ci, ça se compte sur les doigts d'une main de brutasse.

 

    

Scarlett et quête riment avec...

 

Moi si j'étais un homme, je serais Capitaine Scarlett

 

Si la variété et la taille des cartes sont rafraîchissantes, on ne peut pas en dire autant des boss qui ne représentent aucun challenge. Trophée d'or à H3RL-E, fumé en un temps record. J'ai skill faut là où il faut vous me direz, mais pas que. En tout cas, ce fut une petite déception. Je m'attendais à des rencontres plus pittoresques et plus retorses mais la variété des situations et le décalage scénaristique ont fait le boulot. Si l'ambiance et le ton sont excellents, je regrette que l'univers de la piraterie n'ait pas été plus fouillé, plus travaillé. On croise bien des ennemis avec des chapeaux de pirates et on navigue dans un ancien océan dont les squelettes de monstres marins impressionnent mais rien n'évoque la piraterie plus que ça. La musique ne joue pas la carte exotique que j'attendais (avec des accordéons, des violons, des coups de talonnettes sur le plancher), les bateaux croisés sont des cargos quelconques, les armes restent traditionnelles... C'est très frustrant car l'ambiance est réussie mais ne fait pas honneur à son thème.

 

    

Sigmund Freud : "bordel j'adooooore ce jeu !"

 

Le Capitaine Scarlett et son butin de pirate est tout simplement une extension indispensable si vous avez aimé Borderlands 2. Les gueules cassées que vous rencontrerez valent le détour et l'expérience vaut son pesant de cacahuètes. Il est tellement rare de voir des DLC de cette qualité qu'il serait dommage de ne pas en profiter et criminel de pas souligner le travail formidable des développeurs.

LES PLUS
  • Durée de vie excellente
  • PNJ mémorables & doublage parfait
  • Humour épatant
  • Contenu dense
LES MOINS
  • Nouveau véhicule anecdotique
  • Musiques pas du tout dans le thème
  • Boss mous du gland

8/10

Commentaires (3)

#2

Nazka
Villageois

Très bon test Etienne !! comme d' hab

Malgré les nombreuses critiques faites sur ce jeu (trop de dlc...on est pas des pigeons...non aux ogm...bla bla bla), çà reste une tuerie de part son humour et background décapant et son gameplay aux petits oignons !!

Pour ma part, j' ai adoré ce dlc (Scarlett est complètement timbrée) tout comme Sir Hammerlock pas mal dans le genre dépaysant.

Ha et j' ai énormément apprécié Dragon Keep aussi, en vieux rôliste que je suis.

PS : merde en fait je me rend compte que j' aime tout de ce jeu

#3

tendou
Citoyen

excellent test j ai beaucoup apprécier Herbert le vieux qui est obséder par scarlett il m as beaucoup fait rigoler sinon je suis d accord avec nazka avec dragon keep veut le coup aussi
#4

ninheve
Grand chevalier

Borderland, premier du nom avait féjà montré que l'on pouvait faire des dlc de qualité qui ne se moquent pas du consomateur, contente de voir que le deuxième est aussi capable de nous pondre de zolis DLC tout plein de contenu fun!




Voir tous