Mercredi 27 Janvier 2021, 20:48     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Dragon's Crown [PS3 - PS VITA]

par eronman 13 Nov 2013 21:00 22

Ils sont peu nombreux, les développeurs qui parviennent à vous faire partager l'idée qu'ils ont eu un soir de fête en imaginant un jeu qui, sur le papier, n'a rien pour vous séduire. Pourtant, l'éditeur Atlus a décidé il y a quelque temps de faire confiance au studio d'Osaka Vanillaware en distribuant mondialement Dragon's Crown, un beat them all / RPG sorti le 10 octobre 2013 en Europe sur PS3 et PS Vita. Ce chef d'oeuvre visuel autour duquel presque tous s'accordent est-il une coquille vide ou est-il plus que ça ? Nous allons tenter d'y répondre dans ces quelques lignes...

 

Beau à pleurer

Dragon's Crown, c'est avant tout  un parti prix graphique total issu du travail d'illustration de Georges Kamitani, et oui : c'est vraiment très beau. Les animations, typiques de ce genre de jeux en 2D, ne viennent d'ailleurs pas trahir ce travail artistique, et le tout est servi dans des décors variés et parfois vraiment impressionnants. Il est d'ailleurs surprenant de voir à quel point ces mêmes décors sont suivis tout au long de l'aventure, et de quel façon ils parviennent à nous faire nous immerger dans une réelle progression, malgré un simple scrolling en deux dimensions.

Les personnages sont très détaillés, et le bestiaire est tout simplement gigantesque. Il est d'ailleurs  étonnant  de trouver dans ce jeu une telle variété dans les belligérants, parmi lesquels quelques boss comme nous n'en avions pas vu depuis déjà quelques temps. Cerise sur le gâteau, les personnages rencontrés lors de votre aventure n'échappent pas à cette volonté de perfection du studio Vanillaware et viennent parfaire une atmosphère unique en son genre, portée par une ambiance sonore et des musiques de haut niveau.

 

   

Artworks à débloquer (à gauche)  ou menu de sélection de personnage (à droite) : tout est visuellement très léché.

 

C'est d'une voix suave de baryton / basse que la narration vous est contée tout au long de Dragon's Crown. Uniquement en anglais, avec un véritable accent "british", cette voix sera la seule que vous entendrez, et elle viendra vous plonger un peu plus, de temps à autre, dans le côté médiéval de l'aventure. Si le scénario n'a rien d'extraordinaire, l'ambiance le soutient bien et vous poussera à continuer la quête principale et probablement à tenter quelques unes des nombreuses quêtes annexes.

Le choix vous sera donné dès le départ entre six classes. Parmi celles-ci, le magicien, la sorcière ou l'elfe sont plutôt à réserver aux joueurs aguerris, contrairement aux autres classes, plus abordables, à savoir le chevalier, le nain ou l'amazone. Dragon's Crown est un RPG dont les combats sont du beat them all pur et dur, mais le principal tour de force de Vanillaware est d'avoir réussi à faire des classes réellement différentes à jouer. Par exemple, alors qu'un chevalier se contente d'une esquive physique avec une portée tout à fait moyenne, le magicien dispose d'une commande d'évitement beaucoup plus rapide de micro-téléportation. Autre exemple : alors que l'elfe fera pleuvoir une pluie de flèches sur son adversaire, le magicien pourra animer des objets du décor pour leur faire prendre vie sous la forme de créatures alliées, des familiers dans le jargon.

 

Friends and family

Qu'on se le dise, Dragon's Crown se déguste à plusieurs, soit en local, soit en ligne. Mais d'abord il faudra montrer patte blanche, et surtout monter un peu en niveaux votre personnage : on ne lâche pas n'importe qui sur nos serveurs Môôônsieur. En effet, à l'instar de nombreux jeux free to play alors que lui-même ne l'est pas, Dragon's Crown oblige le joueur à réaliser une bonne partie de l'aventure solo avant d'autoriser celui-ci à accéder aux options multijoueurs. Malgré cela, toute la première moitié de l'aventure se déroulera en compagnie d'une IA composée de défunts compagnons revenus à la vie grâce à votre aide. Attention à bien composer votre groupe, car certains ennemis et certains boss sont bien entendu plus sensibles à certaines tactiques qu'à d'autres. A ce propos, vous ne gérez pas directement l'inventaire de vos acolytes, contrairement au vôtre. Celui-ci est évolutif en fonction du nombre de sacs dont vous disposez, et vous permet d'embarquer des armes, armures, vêtements, bijoux, talismans et autres potions, parchemins et armes de jet. Notez au passage que le jeu est cross-plateformes, ce qui vous permet de jouer indifféremment avec des joueurs PS3 autant que des amis sur PS Vita.

 

  

Chaque classe offre réellement de grandes différences dans la manière de jouer

 

Doté d'un système assez classique de gain d'expérience permettant une évolution automatique des caractéristiques du héros, Dragon's Crown offre néanmoins la possibilité de choisir soi-même ses nouvelles compétences. Les points de compétence peuvent d'ailleurs être répartis entre des compétences générales, ou des compétences propres à la classe de votre personnage, comme de nouveaux sorts pour une sorcière par exemple. Par la suite, le choix vous est offert de faire monter en puissance des compétences déjà acquises, autrement dit de spécialiser votre personnage, ou au contraire de continuer à apprendre encore de nouvelles techniques. Évidemment, tout comme les objets et armes, certaines compétences ne sont utilisables qu'a partir d'un certain niveau de votre personnage.

Comme dans tout bon beat them all, Dragon's Crown vous permet de mourir, et plutôt souvent d'ailleurs, mais aussi de ressusciter et de faire ressusciter vos coéquipiers, le tout moyennant finance. Jusqu'ici rien d'étonnant, sauf si vous vous aventurez dans une zone du jeu un peu trop "hardcore" pour vous, puisqu'il y a de forte chance que vous y laissiez votre chemise, ce qui explique sans doute la tenue un peu légère de notre amie la sorcière en en-tête de ce test. Les techniques de combats sont quant à elles tout à fait classiques du beat them all, et si le gameplay assure une progression tambour battant, on ne peut pas dire que cela soit révolutionnaire, ni que la lisibilité des affrontements soit parfaite, loin de là.

 

  

Les combats sont nerveux, mais pas toujours très lisibles

 

Avant de conclure, il est important de découvrir les choses qui font de Dragon's Crown un jeu atypique, né au coeur de notre époque et en même temps projeté au mur comme une vieille tapisserie d'époque. D'abord, son système de runes, qui vous permet de toucher dans le décor, soit avec l'écran tactile de la PS Vita, soit en déplaçant une flèche avec le stick droit de votre manette PS3, une ou plusieurs runes gravées sur mes murs afin de déclencher différents bonus et attaques spéciales. Ce système, qui favorise de très loin le tactile par rapport au pad en terme de maniabilité, vient en parfaite complémentarité du gameplay old-school et des clins d'oeil à quelques ténors du jeu video comme Golden Axe, qui lui aussi vous permettait, comme Dragon's Crown, de chevaucher une bestiole infâme que vous veniez de mater. Ce sont ces juxtapositions d'éléments importés de jeux et d'époques différents qui rendent l'expérience procurée par Dragon's Crown assez unique en son genre. Ajoutez à cela une durée de vie tout à fait honnête d'environ vingt heures et une rejouabilité très bonne, et vous obtenez un très bon mélange.

 

Résumons ce qui c'est passé : un studio japonais à pondu un beat them all / RPG occidental beau à se damner, profond, jouable en multijoueur. Eh bien oui, Dragon's Crown c'est précisément cela, une bonne surprise dans un format surprenant, servie à un moment où on ne l'attendait pas vraiment. L'originalité dans le gameplay n'est clairement pas son point fort, et la direction artistique très marquée ne plaira pas à tous, mais fort de ses influences passées et résolument tourné vers l'avenir, Dragons' Crown est une très bonne nouvelle pour le jeu vidéo dans son ensemble et pour le genre du "mix-RPG" en particulier.

LES PLUS
  • Le design
  • Le gameplay bien nerveux
  • La narration
  • Les compétences des six classes
  • Le système des runes
LES MOINS
  • Le système des runes (peu maniable sur PS3)
  • Un peu répétitif
  • Parfois peu lisible (surtout sur PS Vita)

8/10

L'AVIS DE BATMAN

Les jeux de Vanillaware m'ont toujours attiré par leur aspect graphique 2D très travaillé. J'avais beaucoup accroché à Odin Sphere et à Muramasa The Demon Blade, et quand le studio rempile avec un beat them all, un genre que j'adore, le tout mâtiné de RPG, un genre que j'adore tout autant, forcément je ne voulais pas passer à coter. L'ambiance m'a tout de suite rappelé ces vieux Dungeon Crawler où il s'agit de former une petite équipe pour explorer des donjons. La narration avec cette voix off qui jouera son rôle de MJ est très bien fichu et immersive. Bien sûr, on est loin d'un véritable RPG au niveau des mécaniques de jeu, pourtant, on sent que des production comme Wizardy ou Might and Magic ont directement inspiré Dragon's Crown. Malgré l’aspect indéniablement japonais du jeu, l'ambiance nous rappelera pourtant bon nombre de nos productions occidentales, et ce subtile mélange m'a tout de suite charmé.

8/10

Commentaires (22)

#2

zenokan
Garde

Je suis actuellement sur le jeu.
Je m y amuse vraiment bien, mais comme beaucoup je le trouve deja redondant après une 10ene d heure de jeu.
La course au stuff fonctionne bien et je dois bien dire que je ne regrette pas mon achat.

Merci pour le test, que j ai trouvé très proche de mon ressenti :)

Ps: Je joue un gros nain, et ben ça envoie bien! (surtout les ennemis dans tous les sens :p)

Message édité pour la dernière fois le : 13/11/2013 à 21:52

#3

darth traya
Seigneur

Non mais franchement...
Non mais là, bordel, le boobsomètre vient d'éclater.
Je trouve juste ça insupportable!!
Puis en plus le genre m'intéresse peu, mais vu l'engouement pour le titre, ça a quand même l'air d'un gros titre de bonne qualité.
Mais cet abus de boobs, j'accepte pas.
#4

reebob
Noble

@darth traya

Il est clair que la direction artistique des personnages est hautement discutable. C'est d'ailleurs une constante les mamelons hyperdéveloppés chez ce développeur puisque Muramasa avait aussi ce type de design. Sinon la répétitivité est un peu inhérente au genre non?

Après tout le beat them all c'est directement issu de l'expérience arcade. Des jeux courts, mais difficiles te forçant à remettre les mains dans le porte-monnaie. En tout cas dommage que ce studio se limite aux consoles Sony. Mais ce n'est quand même pas çà qui risque de me faire prendre un jour une console.
#5

Batman
Grand gobelin

Sérieux faut arrêter avec les boobs et ce jeu. Ya 2 PJ et 1 PNJ avec une poitrine généreuse et j'ai l'impression que tout le monde ne voit plus que ça ! Ok, elle est sexy la sorcière, mais Dragon's Crown c'est aussi un mage, une archère, un nain, un guerrier et ils sont tout aussi géniaux ces persos !


#6

Wolphoenix
Guerrier

J'ai chopé le jeu sur VITA en import en juillet dernier, j'ai du y jouer une 20 ene d'heures, peut etre 30 et je l'ai trouvé vraiment trop répétitif.
Alors certes il est magnifique mais devoir se taper toujours les mêmes environnements pour farmer ses pierres précieuses pour pouvoir battre le boss de fin c'est d'un lourd!
Le gameplay est sympa (mention spéciale pour le nain et le sorcier) mais la course au stuff n'a pas réussi a me tenir en haleine bien longtemps.
#7

Cyrus Redguard
Noble

j'ai l'impression que tout le monde ne voit plus que ça


En même temps sur le site l'image qui annonce le test est bien centré sur les seins très généreux de la madame :).
#8

Caldanath
Gobelin

C'est drôle de voir comment les gens ne parlent que de ces boobs, il suffit de mettre une image et les mâles sont tout désorientés !

Sinon je trouve la DA très jolie mais, je sais pas, j'accroche pas au style.
#9

skoeldpadda
Seigneur

Sérieux faut arrêter avec les boobs et ce jeu. Ya 2 PJ et 1 PNJ avec une poitrine généreuse et j'ai l'impression que tout le monde ne voit plus que ça ! Ok, elle est sexy la sorcière, mais Dragon's Crown c'est aussi un mage, une archère, un nain, un guerrier et ils sont tout aussi géniaux ces persos !
En même temps la promo du jeu c'était ça, hein. Des boobs partout. On aurait dit une campagne pour Soul Calibur...
#10

Batman
Grand gobelin

De Dead or Alive tu veux dire !
D'un autre coté, si Eronman nous a fait un test, c'est aussi pour donne une autre image du jeu que l'impression que peuvent donner ces promos justement.
#11

skoeldpadda
Seigneur

Nan. De Soul Calibur.

Et le test d'Eronman y parvient sans mal. J'ai beau vomir de ton mon être la DA de ce truc, ça me donne presque envie d'essayer. Presque.
#12

DEXTER987
Garde


Haaa les demoiselles en fleurs qu'il y'a....
#13

Chaos17
Guerrier

Ne jouons pas les prudes s'il vous plait sinon faudrai se demander pourquoi les scènes de cul dans witcher 2 n'a pas fait bizzarre ici.

Pour revenir au sujet, je compte bien un jour acheter ce jeu parce qu'il est magnifique et les jeux 2D comme ça avec un tel niveau de qualité... ça courre pas les rues.
#14

elButor
Noble

J'ai beau vomir de ton mon être la DA de ce truc, ça me donne presque envie d'essayer. Presque.


J'ai bien ri, mais je ne partage pas du tout ton avis sur la DA je la trouve au contraire de grande qualité; les artworks sont à mes yeux magnifiques. Très bon enfant...

Message édité pour la dernière fois le : 14/11/2013 à 17:30

#15

draagonnoir3
Novice

joli artwork, très léché...il est vrai, eronman
#16

skoeldpadda
Seigneur

"Léché", c'est le mot, effectivement...
#17

Chinaski
Grand chevalier

Mais cet abus de boobs, j'accepte pas.

Une phrase peu commune...

Message édité pour la dernière fois le : 14/11/2013 à 17:07

#18

elButor
Noble

Mais cet abus de boobs, j'accepte pas.


Une phrase peu commune...



abusés certes mais bien faits...

Message édité pour la dernière fois le : 14/11/2013 à 17:28

#19

Paul-Hewson
Garde

Ne jouons pas les prudes s'il vous plait sinon faudrai se demander pourquoi les scènes de cul dans witcher 2 n'a pas fait bizzarre ici.

Pour revenir au sujet, je compte bien un jour acheter ce jeu parce qu'il est magnifique et les jeux 2D comme ça avec un tel niveau de qualité... ça courre pas les rues.


Peut-être parce que ce n'est qu'une composante d'un jeu adulte mais qu'elle ne représente que 0,00000001% du temps de jeu final sans que cela "éclabousse" l'écran du joueur le reste du temps
Et puis aussi belle que Triss soit représentée, elle garde des attributs qu'on peut qualifier de normaux.

Ils font dans la surenchère, c'est voulu certes. Personnellement rien que de lire que le jeu est répétitif ne me donne pas envie de l'acheter.
Ou alors il faut y jouer à petite dose, genre quelques "niveaux" chaque mois ?

Après c'est clair que moi je ne pourrais pas jouer à un jeu où pendant toute sa durée tu es forcée de subir de la nudité ou des tenues légères à l'écran. Que ça puisse apporter une immersion sur des séquences précises OK, que tu passes ton jeu avec ces modèles 2D c'est autre chose.
#20

Sir_Winn3r
Villageois

Je suis venu, euh... pour le test. Oui, pour le test...
#21

Metshael
Guerrier

Je suis venu, euh... pour le test. Oui, pour le test...


Comme nous tous Sir, comme nous tous.

En tout cas j'adore le style graphique, tout comme j'avais adoré Odin Sphere, je vais probablement me laisser tenter.
#22

Percival
Garde royal

Il n'y a pas que les boobs qui sont disproportionnés dans ce jeux, il y a aussi les fesses, les cuisses et les armures. Ils ont un vrai problème avec l'anatomie !



Message édité pour la dernière fois le : 14/11/2013 à 19:34

#23

Baalka
Grand chevalier

Génial ce chevaler sur le dernière photo




Voir tous