Samedi 28 Mars 2020, 10:44     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Evoland

par Saltar 30 Avr 2013 13:40 6

Quand des fans de jeux vidéos participent à des concours comme celui consistant à réaliser un jeu en 48 heures, on tombe parfois sur de vrais petits trésors d'ingéniosité et d'originalité. Imaginez que vous pouvez revivre les premières évolutions des jeux vidéos style Zelda, Final Fantasy, Dragon Quest et bien d'autres dans un seul titre aux clins d'oeils omniprésents ? Vous voyez ce que cela peut donner ? Non, eh bien Shiro Games va vous en donner un très bon exemple avec Evoland !

 

C'est lors du Ludum Dare, une compétition de création de jeu en temps défini, généralement très court, que Nicolas Cannasse, directeur technique du studio indépendant Shiro Games, créa Evoland. Comme son nom l'indique, ce jeu apporte une évolution graduelle dans son architecture, son gameplay, son aspect visuel. C'est grâce à toutes ces petites idées et le brio de sa réalisation que le jeu remporta l'édition 2012 de cette compétition.

 

 

De retour sur la NES ??

 

Lors de ses premiers pas dans Evoland, on se retrouve dans une forêt, et une forêt de pixels pour être précis, de la taille d'une bande avec un coffre sur notre gauche et un autre sur notre droite. Étrange, me direz-vous, surtout quand une seule option est possible, comme indiqué à l'écran : se déplacer vers la droite. Intrigué, nous nous dirigeons vers le coffre qui une fois ouvert, nous débloque le déplacement vers la gauche. On comprend vite ou veux nous emmener le jeu en ouvrant le coffre suivant qui fait apparaître complètement l'endroit ou nous sommes et permet les déplacements dans les 4 directions.

Comme vous pouvez le comprendre, le fil conducteur du jeu nous entraîne lors de nos premiers pas à assister et déclencher "l'évolution" de notre univers. Les coffres étant de vrais déclencheurs d'évolutions, que ce soit en termes de graphismes, avec le passage du noir et blanc de départ aux 16 couleurs, en termes acoustiques, avec l'apparition de bruitages de sons, ou de gameplay, avec l'apparition de monstres, des combats au tour par tour, de l'inventaire, de points d'expérience, de nouvelles manières de jouer, et j'en passe car la liste est longue. Un coffre nous permettra même de découvrir le scénario de notre histoire, afin de mieux nous plonger dans notre péripétie évolutive.

 

  

Voyez à gauche le début du jeu et à droite ce que vous obtiendrez après un peu de temps

 

 

Bienvenue dans un FINAL-ZELDA-QUEST-BLO VII

 

Le jeu nous inonde de références cultes, de clins d'oeil évidents aux grandes références du jeu vidéo, plutôt japonais dirons-nous. Que ce soit Zelda, Final Fantasy, Dragon Quest, la série des Mana, ou même Diablo et une petite référence au Seigneur des Anneaux ainsi qu'à Dragon Ball Z, on trouve beaucoup de choses qui nous feront sourire, retomber en enfance pour les plus vieux, afin de se souvenir de ces jeux qui ont pavé notre route vidéoludique, mais aussi qui permettront aux plus jeunes de voir ce à quoi ressemblait ce genre de jeux vidéos à ses balbutiements.

 

  

 

Le joueur évoluera donc dans divers environnements, donjons, grottes, villages avec leurs propres gameplay, inventaire et lot d'énigmes pour ralentir le héros dans sa quête et faire travailler nos cerveaux de joueurs. Cela permet de ne jamais faire baisser le rythme du jeu et d'être toujours à l'affût du petit clin d'oeil.

Evoland nous propose une durée de vie aux alentours de 3 heures du coté de la quête principale en ligne droite, et proposant un peu de temps de jeu en bonus avec la quête des étoiles d'Evoland à trouver, ainsi qu'un mini-jeu de cartes, à l'effigie des personnages et monstres du jeu, reprenant le système du Triple Triad de Final Fantasy 8, lesdites cartes étant également à retrouver dans le monde d'Evolandia.

Le jeu est proposé au tarif de 9,99€ sur la plateforme Steam, ce qui est raisonnable pour un titre aussi intéressant que l'on aimerait voir durer plus longtemps.

 

Evoland est une véritable petite surprise du jeu indépendant, bourrée d'ingéniosité et de références sympathiques pour tout bon amateur de jeux vidéo. Le jeu fera plus d'effets à ceux qui auront pu s'essayer aux différentes licences mentionnées plus haut, mais sera plaisant également pour les aventuriers occasionnels qui trouveront ici un moyen de revisiter quelques grands noms du jeu vidéo.

LES PLUS
  • De nombreuses références
  • Pouvoir redécouvrir l'évolution des jeux vidéo
LES MOINS
  • Sa durée de vie

6/10

Commentaires (6)

#2

TrollTraya
Garde royal

Si c'est un titre intéressant, je trouve par contre qu'il est proposé bien trop cher (7 voir 5 dollars auraient été raisonnable pour un titre à une si faible durée de vie, et surtout aussi peu profonds dans ses mécaniques). Par contre le fun et les références sont là (il y'en à même sur Terry Pratchett^^), rien à redire dessus.
#3

Chapoire
Garde

J'avais bien aimé la version gratos, c’était marrant !

En solde sur steam, un jour, peut-être...
#4

ninheve
Grand chevalier

je me laisserai bien tentée par ce petit jeu, juste pour le fun et les références et un jeu qui référénce Pratchett est un bon jeu ;)
#5

Chaos17
Guerrier

Pour l'avoir tester, j'ai senti qu'au final l'auteur ne semblait pas connaitre ou n'a pas voulu vraiment s'étaler parce qu'il y a très peu de références. Parfois, il n'a pas rendu "hommage" aux jeux représentés comme les passages à la Zelda qui ne se résumaient qu'a tapé avec son épée et poser des bombes. L'auteur a gagné de la durée de vie sur les aller et retour pour son jeu.

Au final, sa démo était bien meilleure car mieux condenser et les évolutions mieux distiller.

En tout cas, l'auteur a clairement des capacités que ce soient en graphismes ou en programmation. J'espère qu'il continuera à faire des jeux mais sur des choses plus basiques afin de nous offrir un gameplay plus développer.
#6

Chinaski
Grand chevalier

Bon, dommage que ce soit plus un hommage qu'un vrai jRPG, j'aime beaucoup le concept.
Bon test !
#7

all_zebest
Héros

Ce jeu me fait de l'oeil, mais j'attends des soldes, vu la faible durée de vie. Ca me rappelle un peu DLC Quest (un jeu de plateformes parodique que j'ai présenté ici) en plus joli et peut-être moins drôle.

Message édité pour la dernière fois le : 01/05/2013 à 02:12





Voir tous