Advertisement
Vendredi 24 Mars 2017, 13:10     Connectés : 16      Membres : 15


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Titan Quest Gold édition

par Caldanath 28 Fév 2014 13:25 61

Si il y a bien une chose que les jeux vidéos nous ont appris, c'est qu'il ne faut jamais chercher des noises à un Grec. Surtout s'il se balade en petite jupette. Tandis que l'on s'effraie de nos croyances locales, le Grec va leur exploser la tête. Et en matière de génocide mythologique, Titan Quest et son extension Immortal Throne nous offrent un met de choix. Ce hack'n slash fut développé par le studio Iron Lore, fondé par Brian Sullivan, co-créateur de la série Age of Empire. Malheureusement fermé aujourd'hui suite à des difficultés financières, les anciens membres se sont néanmoins réunis pour former le studio Crate Entertainment, en plein travail actuellement sur Grim Dawn, héritier spirituel de notre testé du jour.

 

Le plat ton de l'aristo fan des piqûres en dit au gêne que le héros dote aux mères

 

Notre histoire commence à Hélos, où une personne inconnue accoste sa barque au modeste quai de cette sympathique bourgade campagnarde. Et cette personne, c'est vous, enfin votre avatar. Et Hélos se trouve en Grèce, celle sur la carte, pas celle dans le frigo. Plus précisément c'est en Grèce antique que notre histoire débute pour le jeune héros en devenir, qui peut être aussi bien une femme qu'un homme. Dans tout les cas vous commencerez, en jupette, sandales et armé d'un couteau à bout rond, à prendre la route menant au centre du village, pour vous faire interpeller par un paysan du coin. En effet, des satyres, bêtes mythologiques mi-hommes mi-chèvres mi-pas très futées, sont en train de s'attaquer à son cheval, et plus généralement, au village lui-même. C'est ainsi que débute votre histoire vers la gloire et la fortune.

 

  

Bim intro qui déchire ! Rep a sa, Blizzard !

 

Donc Titan Quest reprend entièrement l'univers de l'Antiquité, mais pas seulement grec, car vous serez amenés à visiter ensuite l’Égypte, Babylone et la Chine, grands pays en ce temps et affublés d'une mythologie très fouillée et proprement gargantuesque. On combattra donc des minotaures, des scarabées géants ou encore des yétis et des dragons à 6 pattes. L'extension Immortal Throne, elle, fait office de suite directe au jeu de base, et se trouve liée à la campagne de ce dernier. Je ne vous conseillerais donc que trop bien de commencer votre personnage directement sur l'extension, pour profiter des ajouts bienvenus de celle-ci. Sinon il existe un système d'importation du personnage. Mais pour revenir à l'histoire elle-même, Immortal Throne vous entraîne dans les tréfonds de l'enfer, gouverné par le dieu Hadès, dont la géographie ne doit pas vous être inconnue si vous connaissez un tant soit peu la mythologie grecque. Dans le cas contraire, vous serez peut être étonné de traverser les Champs Élysées et le Tartare. Les ennemis une fois encore ne manqueront pas, allant du petit esprit à la horde démoniaque, les armées du dieu de la mort sont inépuisables.

 

  

Voyage voyage, plus loin que la Chine et l'Enfer...

 

Vous l'aurez donc compris, être un fan de mythologie n'est pas obligatoire, mais vous permettra peut être de mieux apprécier les lieux que l'on traverse, les créatures à combattre et les références disséminées ça et là tout au long du jeu. Un codex aurait été d'ailleurs fort appréciable et aurait permis de découvrir plus en profondeur l'incroyable richesse des religions antiques. Car il faut bien le dire, le scénario n'est pas le point le plus passionnant du jeu, mais reste un bon prétexte pour parcourir le monde et exploser du monstre. On trouve tout de même ça et là des conteurs et des philosophes qui nous racontent des histoires oubliées et des épopées. Et il est à noter que tous les dialogues sont doublés en français, en plus des textes, donc vous n'avez aucune excuse.

 

  

Greek Street Band

 

La victoire, c'est quand on les a bien νίκη

 

Vous savez jouer à Diablo 2 ? Parfait vous pouvez sauter le début du prochain paragraphe. Mais retenez néanmoins que j'inclurai directement les nouveautés de l'extension dans la suite du texte.

Car oui, Titan Quest est un Diablo-like. Il reprend la grosse majorité de ses mécaniques de gameplay. Pour ceux qui ne connaissent pas ces dernières, je parle bien sûr du gameplay de base d'un hack'n slash, à savoir: clic clic clic clic.
Donc, tuer plein de trucs, beaucoup de loot (objets récoltés sur les ennemis ou les conteneurs), une montée en puissance et une optimisation des compétences et des bonus d'équipement pour obtenir le meilleur build et tuer encore plus de trucs. Et sur ces points, le jeu s'en sort très bien. Les ennemis sont variés (merci à la mythologie encore une fois), le loot est conséquent et vous pourrez passer du temps à choisir entre cette masse qui offre un meilleur bonus de dégâts ou cette épée qui donne +10 de dégâts électriques, le tout ayant le classement habituel fait de couleurs. On trouvera ainsi des marchands qui nous permettront de revendre notre boxon, car il faut bien le dire, le meilleur loot ne s'achète pas il se trouve. Et en cas de trop-plein, un caravanier pourra garder vos objets précccieux dans un coffre, l'un étant perso et l'autre accessible à tout vos autres personnages. Mais ces messieurs nous vendent aussi des teintures pour nos tuniques (pimp my greek), divers objets magiques et surtout des potions. Notez que ces dernières ne remplissent pas les barres de vie/mana immédiatement, elles augmentent juste beaucoup le taux de régénération de celles-ci. C'est un coup à prendre pour ne pas se faire surprendre et se faire expédier ad patres. D'ailleurs parlons en de la mort, car elle est ici peu punitive. En effet, votre décès se soldera par un retour à la fontaine de résurrection la plus proche, avec une perte d'expérience, mais une tombe apparaîtra à l'emplacement de votre cadavre, avec un regain d'une grosse partie de l'xp perdue à la clé si vous la touchez. Et en bon Diablo-like, on bénéficiera aussi d'un système de portails aux endroits clés de la carte, mais avec une facilité cependant, notre personnage pouvant en effet placer un petit portail à n'importe quel endroit et ce de façon illimitée.

 

  

Voyage voyage, plus loin que le Labyrinthe et le Sphyn... OK, j'arrête.

 

Parlons maintenant de ses quelques originalités mineures, à savoir un système de parchemins pouvant lancer de puissants sorts sans avoir besoin d'être un grand magicien, un système de reliques (que j'appelle souvent "runes" par erreur) qui ne seront complètes et fixables avec leurs bonus sur l'équipement qu'une fois leur 3 ou 5 parties assemblées, et enfin un système d'artefact qui fonctionne comme la cuisine : vous trouvez des recettes, vous rassemblez les ingrédients (qui comprennent des reliques complètes), et vous mixez chez un enchanteur pour obtenir un artefact qui, une fois équipé dans l'emplacement correspondant, vous conférera ses puissants bonus. Notez que les reliques peuvent être retirées d'un équipement, mais au prix de la perte soit de l'équipement en question, soit de la relique.
Mais l'atout majeur de Titan Quest, en plus de la mythologie, se situe dans son système de maîtrises. En effet, lors de la montée de niveau, vous choisissez normalement vos points de caractéristiques (santé, force, etc), mais à partir du niveau 2 on vous donnera la possibilité de choisir une maîtrise parmi 9 différentes, celles-ci allant du mage de feu à l'empoisonneur, en passant par le berzerk et le soigneur. Vous pourrez donc acquérir diverses compétences, les plus puissantes ne se débloquant qu'en remplissant la barre dite "de maîtrise", qui va avec son lot de bonus de caractéristiques. Jusqu'ici rien de nouveau me direz vous. Mais l'ingéniosité de la chose vient du fait que l'on puisse choisir une autre maîtrise à partir du niveau 8, la jonction des deux formant la classe à proprement parler. On obtient donc 36 combinaisons possibles, permettant une bonne rejouabilité. Mais je vous laisse découvrir par vous-même ces arbres de compétences, l'erreur étant rattrapable par le biais d'un mystique qui peut retirer des points de compétences déjà placés, contre une bonne rémunération qui augmentera à chaque fois que vous ferez appel à ce monsieur.

 

  

À gauche, un gros truc à tuer. À droite, d'autres gros trucs à tuer.

 

Pour finir je parlerai des combats, épicentre du jeu, qui pourront rebuter pas mal de joueurs, car ceux-ci paraissent souvent trop mou au début du jeu. Mais une fois monté en niveau, ils gagnent beaucoup en dynamisme et on s'étonnera de chercher au plus vite le prochain groupe d'ennemis pour lui éclater la rate.

 

Puis la sandale droite. Et puis j'enfile ma petite jupette, toujours.

 

Parlons peu, parlons bien, Titan Quest est magnifique. Difficile de rester de marbre devant la qualité des décors, du rendu de la profondeur, sans parler de l'eau et de la gestion de l'herbe. J'affirmerais sans crainte qu'il a très bien vieilli depuis 2006 et n'a pas à rougir de la comparaison avec d'autres titres plus récents. Les animations sont un peu raides mais le moteur physique est très bien rendu (malgré quelques bugs bizarres), et cela pourrait vous arriver de courir après une potion de soin qui dévale un escalier.

 

  

T'sais que t'es pas moche, toi ?

 

Ces graphismes sont supportés par une bande-son épique et parfaitement dans son thème. Que ce soit les flûtes de Pan en Grèce, les sons orientaux au sein des pyramides, les douces musiques des jardins chinois ou encore les compositions dans un style film d'horreur pour les enfers, Scott B. Morton et Michael Verrette signent ici une superbe bande originale.

 

  

Mets moi donc tes points de compétences dans mon arbre.

 

L'interface fait son boulot, l'inventaire étant clair et les comparaisons objet porté/objet visé ainsi que les stats permettant l'optimisation de chaque pourcentage sont bienvenus. Point noir cependant, l'interface pour le multijoueur est assez brouillonne et peu claire, mais je vous conseille tout de même de tenter l'aventure en coop, du Joueur contre Joueur étant disponible pour les plus belliqueux. Avec une durée de vie de plus de 30 heures pour finir le mode normal (avant de passer au mode épique et légendaire), vous aurez de quoi vous occuper. Et si vous voulez continuer l'aventure, je ne peux que vous conseiller les mods de la communauté dont l'excellent Lilith.

 

"Prends-ça espèce de taureau aux hormones ! Et donne moi une meilleure jambière pour mon perso !", c'est aussi ça Titan Quest. Et je ne peux que le conseiller à tout amateur de hack'n slash ou de mythologie antique. C'est un bon jeu que nous sert là Iron Lore, un délicieux met à la grecque en attendant son successeur spirituel, Grim Dawn, qui j'espère se montrera à la hauteur de son grand frère. En tout cas moi j'ai surtout retenu qu'on peut porter la jupette et rester super viril.

LES PLUS
  • La richesse des mythologies
  • Le système des maitrises
  • Du loot à foison
  • Les graphismes et la bande-son, superbes
  • L'herbe elle bouge sous les pas du personnage !
LES MOINS
  • Une optimisation pas folichonne
  • Le menu multijoueur pas très agréable
  • Les combats un peu mous au début
  • Y aura pas de suite

8/10

L'AVIS DE ANDARIEL

Titan Quest à ses débuts, ce n'était clairement pas folichon. Le bougre souffrait de sérieux soucis d'optimisation, de bugs récalcitrants, d'un fâcheux équilibrage du loot et autres. Force est de constater qu'avec les apports d'Immortal Throne et des mods genre Lilith, cette quête titanesque a su reprendre du poil de la bête. On peut désormais dire que malgré certains défauts qu'il se trimbale, le bébé d'Iron Lore est un Diablo-like tout à fait respectable. Au delà de sa présentation chatoyante, son univers attrayant et ses petites subtilités avec lesquelles il se démarque dans son genre, Titan Quest s'impose principalement par la profondeur de ses builds et les possibilités qui en découlent. Si vous êtes comme moi, du genre à s’extasier en min-maxant la feuille de personnage et l'arbre de compétences, alors ce truc c'est carrément l'Olympe pour vous !

Maintenant, il est indéniable que Titan Quest laisse à désirer sur pas mal de niveaux en tant que Hack 'n Slash. Je pense surtout à la linéarité de son level design et à l'absence de génération aléatoire de son contenu, qui pourraient même se révéler pas mal rédhibitoires pour les amateurs du genre. Aussi, je rejoins mes braves confrères concernant le feeling des combats un peu gnangnan au corps à corps (du coup, faire des persos orientés distance est plus conseillé). Mais franchement, entre un Diablo 3 fun dans son feeling mais affreusement barbant dans ses mécaniques Hack 'n Slash et un passionnant Titan Quest, j'ai vite fait mon choix. Hein quoi ? This is madness ? Non. THIS IS SPARTA !

7/10

L'AVIS DE KILLPOWER

Pour ma part, Titan Quest a été un fiasco total à sa sortie. Il ramait, bugguait à mort et il a fallu attendre les patchs salvateurs avant de pouvoir le faire tourner sur ma bécane. Titan Quest est d'une platitude sans nom. Linéaire à souhait, tout y est cloisonné à tel point que l'on s'ennuie dans cet univers greco-romain pourtant charismatiquement habité. Le loot est tout bonnement défini (les créatures lâchent ce qu'elles portent), tout comme les niveaux non élatoires. On se retrouve donc avec un hack'n slash sans surprise, dont la progression du loot monte par cloison. Jamais vous ne trouverez de loot décoiffant, ils sont définis d'avance. Il n'y a aucun souffle épique face aux boss (cela manque de pêche) et le leveling forcé avec des combinaisons de compétences obligatoires dans un même thème pour pouvoir passer certains actes dont le boss final, sinon vous pouvez toujours courir et recommencer à zéro. Au new game +, vous poursuivez la même partie avec un loot amélioré, mais à l'identique. Alors, tout n'est pas à jeter à la mer (doubles compétences, beauté des paysages, bonnes idées neuves à l'époque, mods inestimables!), mais devant cette orientation rigide du monde et de l'évolution de son personnage, devant cette mollesse d'action, on n'aime ou pas. Et perso, je fais partie de la seconde catégorie et Titan Quest manque de folie et je m'ennuie à mourir face à un Torchlight bien plus cartoon, mais bien plus fun et nerveux.

5/10

Commentaires (61)

#2

mophentos
Paladin

Un p*** de bon jeu, avec un univers unique.

J'attends avec impatience Grimdawn
#3

Lohengrin
Garde royal

Bravo, c'est très bien d'avoir exhumer cet excellent jeu, et ainsi de le faire connaître à la communauté ou/et de faire ressurgir de bon souvenirs, à ceux qui comme moi y ont joué.

C'est vrai il y avait des bugs, mais le jeu qui n'en a pas lui jette la première pierre, quant à la notation et les critiques assez sévères de celui qui a le pouvoir de tuer,(le bien nommé, dans le cas d'un jeu) chacun ses goûts, mais je comprend l'attitude du procureur(l'antithèse) qui se doit de dénoncer les aspects négatifs(perso je dirais les autres facettes qui intéresserons peut être ... Qui sait?) mais la dureté de l'analyse, frise la sentence guillotine !


Il est vrai, qu'il pèche par l'orientation(un cas d'époque) de ses développeurs, mais c'est tout de même, par rapport à des bouses innommables qui sont sortis bien après, une bonne pépite à l'état brute c'est vrai, mais une bonne pépite tout de même, pour tout ceux qui auront le bonheur d'y jouer!
#4

darth traya
Seigneur

Je suis personnellement de l'avis de Killpower, qui résume parfaitement ce que je pense de ce titre.
Pour autant, ça reste un jeu très très riche, mais clairement pas à mon goût, rien que d'y repenser je m'ennuie déjà

En tout cas bon test, et les avis complémentaires sont définitivement une bonne idée.
#5

Dwilaseth
Seigneur

Jamais j'ai eu de soucis avec Titan Quest même s'il me semble y avoir jouer plusieurs mois après sa sortie. J'en garde encore aujourd'hui un super souvenir. Pour moi ce jeu se démarquait de ses concurrents du fait de son background différent. La Grèce Antique n'était à cette époque que peu exploitée dans les jeux vidéos. Son extension "Immortal Throne" qui modifiait la fin du jeu et ajoutait une multitude de contenu ingame fut aussi une belle surprise. Certes le jeu était linéaire à souhait mais n'est ce pas le cas de 99% des hack'n'slash ? Titan Quest à très bien vieillis et je le conseil à tous !

Merci pour ce teste bien sympa !

Message édité pour la dernière fois le : 28/02/2014 à 16:43

#6

Falloutnwo84
Villageois

Un jeu plein de qualité ,mais "Dieu/dEUS/Zeus" que ce rpg est bourrin et (ultra) linéaire ,
bref je l'ai acheté 5 euros..et c'était déjà cher payé.
#7

Balrog
Guerrier

Personnellement, j'ai bien plus joué à Titan Quest et son add-on qu'à tout autre HnS. Il reste ma référence. Vivement Grim Dawn.

Message édité pour la dernière fois le : 28/02/2014 à 16:52

#8

Etienne Navarre
Gobelin

Un de mes H&S préférés. Une bombe au bon lait de brebis.
#9

Daneel
Citoyen

Idem, il est dans mon top five! Un très bon H&S avec de menus défauts. Alors qu'à contrario de killpower, un torchlight m'ennuie profondément.
#10

Montag
Citoyen

Le meilleur Hack and slash après Diablo 2, selon moi. Titan Quest a pour lui la richesse et l'originalité de son univers, qui brode de façon fantaisiste à partir de plusieurs mythologies. L'adjectif "gargantuesque" utilisé dans l'article me semble en effet tout à fait approprié. Et cette richesse permet une chose importante : un bestiaire très varié et convaincant.

Ajoutez à ça l'arbre de compétence permettant plein de combinaisons intéressantes et fun (je n'ai rien trouvé de mou là dedans, mais ça dépend peut-être du build), et on obtient un jeu fort sympathique.

Après, c'est vrai qu'il était mal optimisé à sa sortie, mais maintenant il tourne comme un charme. Quant à la linéarité et au cloisonnement, j'ai un peu envie de dire qu'on s'en fiche dans ce type de jeu, tant que ça ne devient pas irrespirable. Et ça ne l'est certainement pas ici, grâce notamment à de bonnes quêtes secondaires.

Néanmoins, je n'y ai plus joué depuis des années, faute d'un manque de renouvellement d'intérêt pour les hack&slash. Mais que ça ne dissuade personne d'y jouer
#11

Caldanath
Gobelin

En fait je parle du mou pour les guerriers au début du jeu, mais ensuite avec les bonnes compétences ça s'accélère et ça peut taper vraiment super vite
#12

Montag
Citoyen

D'accord, Caldanath, ça confirme ce que je disais : ça dépend du build. Avec un archer/magicien, on n'a clairement pas les mêmes sensations.
#13

AbounI
Grand gobelin

J'ai découvert ces 2 titres y a pas bien longtime, et j'ai bien accroché.N'ayant donc pas connu les bugs en tout genre des 1ere versions, je ne peux en tenir rigueur.
De toute façon, j'imagine que ça ne peut être pire qu'un certain Realms Of Arkania Blade of destiny Revised dans sa toute première version.

Je salue donc les efforts de supports et de correction des dev responsable de ce titre, car la version sur laquelle je m'éclate me semble exempte de bugs.
Par contre, je suis surpris de lire qu'apparement le loot est scripté.Ca concerne également les objets fabuleux et rare à la fois qui sont nécessaires pour former les "sets" complet? Je n'ai jamais réussi à n'en looté que quelques uns, mais jamais de set complet finalement.

Merci pour ce test rodeur.
#14

Caldanath
Gobelin

@AbounI: Alors les loots puissants ne sont pas scriptés ça c'est sûr. C'est du hasard, même si les boss ont bien sûr plus de chances de faire apparaître des items puissants. J'aimerais bien trouver le reste du set de l'armure en jade, elle est super jolie
Le reste, je dois bien avouer que j'en sais rien, ça ne m'a pas frappé, faut demander à Killpower je pense.
#15

Shizam
Grand chevalier

Perso, le système de loot m'a plutôt bien convenu.
5 ou 6 persos lancés en parallèle, et pas trop de problème pour avoir quelques sets complets avec le temps, et sur un même niveau de difficulté.

Bon souvenir ce TQ, à une époque pas si lointaine où le H&S manquait cruellement de représentants.
Et comme dit plus haut, il a plutôt bien vieilli le Spartiate. On peut s'en refaire une sans se bruler les yeux, ça compte...

Des Classes sympa à jouer.
Effectivement, il manque de l'aléatoire ( respawn et map par exemple), c'est un peu le défaut du jeu.

J'aurai mis aussi un bon 7+, sans problème.

EDIT: Oups !!!
Merci pour le TEST les Gob's !

Message édité pour la dernière fois le : 28/02/2014 à 21:55

#16

Lohengrin
Garde royal

Le plat ton de l'aristo fan des piqûres en dit au gêne que le héros dote aux mères




@Caldanath : En début d'après-midi j'avais point vu, la digestion peut-être ? Mais là, alors là, nonobstant un texte parfaitement du goût d'Hélène, et je Parie que ce n'est pas le premier Venus qui l'aurait ainsi pondu, non, si elle l'aida! Non de Zeus ! BRAVO, OH GRAND PAS ce n'étais pas léger,

Message édité pour la dernière fois le : 28/02/2014 à 19:54

#17

Caldanath
Gobelin

@Lohengrin: Merci bien ! J'en ai chié pour que la phrase ait à peu près un sens
#18

Lohengrin
Garde royal

De mon moulin, non d'Alphonse, tu n'oses l'afficher, mais tes belles lettres sont toujours présentes, mon bon, et effectivement c'est une Odyssée de l'humour, et la malice d'Ulysse pour arriver à cette fin digne d'un aède!
Mais moi j'ose, sous le couvert d'un spoiler, découvrir la gnose :

Message édité pour la dernière fois le : 01/03/2014 à 00:42

#19

all_zebest
Héros

Il faut savoir qu'Arthur Bruno, à l'origine notamment du scénario et actuellement Lead designer de Crate Entertainment, est diplômé en Histoire à l’origine.
#20

champotte
Villageois

Et bien je vais aussi me ranger à l'avis de Killpower, j'ai beaucoup joué à Titan Quest, mais plus par manque de HnS, plutôt que par envie... J'ai trouvé le jeu un peu plat, mou, je n'y ai pas retrouvé la "gnak" de Diablo 2 !

Par contre le système de compétence et ses arbres multiples est clairement ue super idée, qui donne envie de jouer juste pour découvrir de nouveaux pouvoirs tout zolis à regarder.

Ca reste, je pense un bon petit jeu à faire (en attendant Reaper of Soul hihihi) !
#21

Killpower
Gobelin

Voici une des caractéristiques de Titan Quest dont je me souviens (on le retrouve sur le site de Titanquest.fr):
- Pour la 1ère fois les objets portés sont ceux récupérés : fini les épées Level 60 lâchées par des chauve-souris.

D'ailleurs lorsque j'ai joué à Titan Quest (j'ai peut être recommencer l'acte 1, 10 fois) et bien à chaque fois l'objet magique du premier boss était le même. Peut être qu'au new game +, qu'avec les derniers patchs, cela a changé....
Mais qu'en vous refaites le même trajet, que vous lootez la même chose avec les mêmes bestioles (à trois poils prêt), perso cela me gonfle, surtout un Hack'n'slash mythologique.
#22

Colinet
Noble

Merci pour le test, qui m'a fait relancer une partie. Je trouve que les points fort sont bien mis en valeur et que les critiques sont pertinentes.

Pour l'instant, c'est le H&S dans lequel j'ai eu les expériences les plus partagées. Autant mon "deviner" càc m'a procuré un plaisir fou, autant le "sage" que je me monte actuellement m'ennuie déjà.
#23

Shizam
Grand chevalier

"deviner"


Guerrier-Mage ou Conquérant, pour les plus évidents.

Mais je prend le risque: Nature-Terre = Champion ?

Sinon, perso, j'ai bien apprécié l'Augure. Facile à jouer.

Message édité pour la dernière fois le : 01/03/2014 à 01:04

#24

AbounI
Grand gobelin

"deviner"


Sinon, perso, j'ai bien apprécié l'Augure. Facile à jouer.

C'est quoi ce jeu de devinette?
Augure, augure.Ah oui, éléphant
#25

Shizam
Grand chevalier

C'est de bon Augure!....




Voir tous