Dimanche 18 Novembre 2018, 01:19     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 …  288 289 290 291

Le topic des coups de gueule

REPONDRE S'ABONNER
Shaam
Grand chevalier
#7251
Personnellement j'en fait de la confiture pour la conservation (les congel sont tt le temps plein chez moi :p) et donc des gâteaux roulés ! Et parce que rien ne se perd je fais du pinard avec les feuilles.

Mais ta tarte fait bien envie :D
Djefel
Noble
#7252
Moi la question que je me pose Shaamy c'est as tu des tomates? Parce que alors moi nada, nib, quedal, la misère… Bon c'était la première année que j'en plantais mais quand même c'est frustrant^^
Let the boots do the talking
Shaam
Grand chevalier
#7253
Pour que les tomates pousse chez moi va falloir attendre les 5 degrés supplémentaires promis a la fin du siècle ! pas avant (je suis en haute altitude :p)
Geralt
Grand chevalier
#7254
l’effondrement est une chimère que promette quelques gourous en manque d'attention et de retour a la nature, en gros un truc de bourgeois citadins.


Je ne sais pas ce que tu as lu/entendu sur le sujet, mais là tu n'y es pas malheureusement.
Aucunement question de gourou dans ce bouquin... Si c'était le cas ça ne t'inciterait pas à réfléchir, et ça proposerait une solution miracle ou même une date précise de l'apocalypse comme ces boulets de témoins de Jéhovah...
L'effondrement ce n'est pas l'effondrement écologique, c'est un peu ce que j'ai résumé au-dessus.

Bon c'est sûr que si on s'arrête au titre des livres maintenant...
Il se lit très bien et c'est très intéressant.

Le réchauffement nous promet pas un effondrement mais une érosion de notre niveau de vie


Peut être que tu dis ça parce que toi t'es plus ou moins isolé et que tu n'a pas l'impression que tu serais touché par ce joyeux bordel. Je ne sais pas.
Ou peut être que tu négliges l'indépendance au pétrole dans la vie de tous les jours d'un grand nombre de personnes.
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin
mm678player
Garde royal
#7255
Ce qui est important, c'est la survie humaine

Bah... on s'en fout... nos âmes seront bien à nouveau incarnées dans une espèce ou une autre, sur un monde ou un autre... tu n'as pas toujours été incarné dans un humain... et tu ne le sera pas toujours. Réchauffement climatique ou pas.

Et si un monde disparaît, " La Source / La Conscience / Dieu / ... ", en créera de nouveau plein d'autres, à partir de rien, sans conservation de quoi que ce soit... et des mieux encore !

On s'en fout, de tout ce qui est fait de matière, les corps, les planètes.

L'important, c'est l'esprit. Et l'esprit existera toujours.


Maintenant, le vrai jeu, consiste à deviner à quel degré, il faut lire ça. Bon courage...

Message édité pour la dernière fois le : 24/08/2018 à 16:19

Audoucet
Novice
#7256
Je m'en fiche des superstitions religieuses. Je te dis juste que l'écologie n'a d'importance qu'au travers du prisme du regard humain.
Shaam
Grand chevalier
#7257
Quand je parlais de Gourou je visais personnellement Pablo Servigne, je connais le bonhomme depuis un moment et je m’intéresse aux thèses de l’effondrement depuis quelques années par curiosité.

Mais ce Mr Servigne m’énerve passablement sur pas mal d'aspect, notamment par une absence de vision géopolitique et par une vision utopique du retour a la terre. Un genre de Pierre Rabhi en jeune, bin ce genre de personne me gonfle autant que leurs prêche "apolitique".

Sur ce, je conçoit tout a fait l'attirance pour le bonhomme et pour ses thèses mais je trouve ca dangereux.


mm678player
Garde royal
#7258
Je te dis juste que l'écologie n'a d'importance qu'au travers du prisme du regard humain.

Ah, oui, ce que tu dis me rappelle maintenant un truc que je mettais dans pas mal de conversations, il y a... 20 ans ? C'était à propos des marées noires. Il y en avait plusieurs à l'époque...
Suite à l'une d'entre elles (au moins), des gens passaient des kilomètres de plages au karcher. Mais ils avaient gardé une petite zone témoin sans la passer à l'eau sous pression. Pour comparer l'évolution.
Bien sûr, le truc bien polémique, donc le fait de gueuler, passait genre cent fois, à toute heure, sur toutes les chaînes. Par contre, le résultat de cette comparaison, si t'étais pas devant ton poste à 23h, juste un jour, sur juste une chaîne, tu le loupais. Car ça disait que sur la zone témoin, la végétation avait mieux repoussé que sur les zones "karchérisées".

Donc, tout ça pour dire que l'être humain sait très bien gueuler sur ses semblables, mais sous-estime toujours bien les capacités de régénération de la nature. Et parfois en voulant "l'aider", il empire les choses.

Bien sûr, je ne veux choquer personne, si quelqu'un a son chez lui qui est touché, je compatis, et comprends qu'on gueule...

Un autre exemple, moins frappant. Une année (il y a longtemps aussi, en fait), lors de je ne sais plus quelles vacances, genre rando ou quelque chose d'approchant, le guide a fait une petite pause dans une petite zone de forêt brûlée. Juste pour nous montrer, et continuer son chemin. Tout le monde disait "ressentir des vibrations négatives". J'étais encore dans ma période très rationnelle, et je me retenais de bien me foutre de leur façon de dire ça. Mais je voyais surtout par terre des jeunes pousses vertes percer à travers le truc. Personne n'avait remarqué. Moi c'est le cramé que mon esprit filtrait...

Ce dernier exemple me fait aussi penser à un film. Mais c'est pas vraiment une référence, bien que moi j'ai aimé. Je vais quand même m'abstenir de le citer.

Message édité pour la dernière fois le : 24/08/2018 à 18:59

cabfe
Seigneur
#7259
Juste en passant, ton histoire des pousses au milieu de la forêt brûlée, ça me fait penser aux incendies en Californie.
Souvent, les médias en parlent comme d'une catastrophe.
Et pourtant, ça fait des siècles que c'est ainsi. A vrai dire, il *faut* des incendies dans ces forêts. L'écosystème local est tel que, par exemple, certaines graines ne s'ouvrent qu'à partir d'une certaine température, très élevée.
Sans ces incendies, ce serait cette fois une véritable catastrophe !
mm678player
Garde royal
#7260
Maintenant que tu le dis, je crois que ce n'est pas la première fois que j'entends dire ça.
Geralt
Grand chevalier
#7261
Quand je parlais de Gourou je visais personnellement Pablo Servigne, je connais le bonhomme depuis un moment et je m’intéresse aux thèses de l’effondrement depuis quelques années par curiosité.

Mais ce Mr Servigne m’énerve passablement sur pas mal d'aspect, notamment par une absence de vision géopolitique et par une vision utopique du retour a la terre. Un genre de Pierre Rabhi en jeune, bin ce genre de personne me gonfle autant que leurs prêche "apolitique".


Je suis surpris. J'ai l'impression qu'on n'a pas la même définition de gourou et je dis ça sans sarcasme, je ne vois pas ce gourou chez Servigne.

Le manque de vision géopolitique, peut être. Mais dans son bouquin il en parle pourtant...
Pour ce qui est de la comparaison à Pierre Rahbi là je ne suis pas du tout d'accord. Dans son bouquin, Servigne (et Stevens en co-auteur) ne déclare aucun espèce de penchant religieux, style Gaïa etc. D'où mon étonnement.
Là où pour moi Rabhi c'est quand même vraiment un spiritueux, donner une espèce d'intelligence à la terre comme être suprême etc ça me paraît bien plus dangereux, quand rien n'est démontré quoi.

Après Servigne, je ne suis pas attiré par le bonhomme, c'est absolument pas le seul qui parle de ce genre de sujet, et médiatiquement je ne le trouve pas si présent.
Mais je pense quand même que tu devrais lire leur livre, je serais très étonné que tu jettes tout aux ordures. ^^
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin
Shaam
Grand chevalier
#7262
Je ne jette pas tout aux ordure, y'a plein de choses que disent les collapsistes qui me paraissent véridique, mais j'y vois pas mal de limite dans leurs discours.

Je pense que le "retour a la nature" est une religion technophobe. Mr Servigne idolâtre la vie de nos ancêtres paysans connecté avec la nature, bouffant bio et respectant les animaux qui leurs permettait non pas de se goinfrer mais de survivre. Tout cela est très beau.

Sauf que voila, il suffit de voyager un peu pour comprendre que nos ancêtres était esclaves de leurs survie, une vie dure, aléatoire face aux récoltes et intempérie, dans une misère souvent totale, dans de beau paysage, certes, mais il n'avait pas le temps de lever la tête, question de survie.

Le deuxième point qui me parait religieux et prophétique c'est la temporalité, il me parait complètement égocentrique de croire que nous verrons cet effondrement et encore plus de voir ce qu'il s'y passe après.

Bref, dans l’effondrement j'y trouve beaucoup de bais de perception, de démagogie voir de poujadisme (et je suis souvent receptif a ce genre de discours :p).

En statistique il y a ce qu'on appelle la marge d'erreur, j'y range l’effondrement dedans depuis quelque temps alors qu'il y a quelques années je le voyais partout :p

Quelques sources :
Les hors séries de l'été 2018 sur le site Arret sur image. 4 emission dont une avec Servigne
Thinkerview/Pablo Servigne

Message édité pour la dernière fois le : 25/08/2018 à 09:22

Geralt
Grand chevalier
#7263
Je pense que le "retour a la nature" est une religion technophobe.


Ce n'est pas ce qui ressort le plus pour moi. Mais peut être qu'il faut prendre le problème dans l'autre sens, sur quoi est basé notre technologie que tout le monde aime, moi le premier ?
On sait que ce n'est pas tenable la manière dont on vit actuellement.
Je suppose que tu connaît le rapport Meadows (que je dois lire en détail d'ailleurs, c'est sur la TODO.)
Et puis on n'est sûr de rien quand ça va arriver (les chances que ça n'arrive pas sont proches de nulles), peut être pas notre génération, peut être la prochaine.
Parce que le coup du "c'est jamais trop tard" ça ne marche que dans les films pour moi.

Après son côté retour à la nature, oui il y a un peu de ça mais je trouve ça biaisé de se focaliser dessus, surtout qu'il n'en fait pas des tartines, mais ça se discute.
Et oui j'ai bien vu son passage sur Thinkerview (une des meilleures chaînes youtube ?)

Sauf que voila, il suffit de voyager un peu pour comprendre que nos ancêtres était esclaves de leurs survie, une vie dure, aléatoire face aux récoltes et intempérie, dans une misère souvent totale, dans de beau paysage, certes, mais il n'avait pas le temps de lever la tête, question de survie.


On n'a quand même progressé scientifiquement depuis le moyen-âge, on peut faire simple et plus efficace malgré tout qu'à cette époque, sans pour autant tomber dans l'industrialisation de l'agriculture qui est un fléau.

Le deuxième point qui me parait religieux et prophétique c'est la temporalité, il me parait complètement égocentrique de croire que nous verrons cet effondrement et encore plus de voir ce qu'il s'y passe après.


Je me répète mais dans le bouquin, ils disent dès le début qu'ils ne savent pas ce qu'il y aura après et surtout qu'ils n'ont pas vocation à proposer une solution miracle dans le dernier chapitre comme il peut être courant dans certains livres.

En statistique il y a ce qu'on appelle la marge d'erreur, j'y range l’effondrement dedans depuis quelque temps alors qu'il y a quelques années je le voyais partout :p


D'un autre côté je trouve ça tellement con de l'écarter juste parce qu'on a envie que ça continue ainsi ad vitam aeternam. C'est le déni global quoi.
Tu le sais sûrement si tu t'intéresses à ce sujet.
Mais on fait quoi quand on ne pourra plus extraire du pétrole à des coûts rationnels ? Que le prix va tellement grimper que seuls les plus riches pourront encore s'en fournir un peu ?
Parce qu'en fait ce phénomène a déjà commencé depuis plusieurs années.
Total s'est résigné par exemple à en extraire au pôle nord...
Et puis on va éviter de parler du carburant à partir d'huiles végétales pour rester crédible...

En tout cas j’essaierai de voir les vidéos d'Arrêt sur Images, je vais pas assez chez eux.

Tu vires le pétrole du jour au lendemain, on se casse la gueule.
On n'est absolument pas assez résilient.

Et je précise encore, mais moi aussi dans l'absolu je ne voudrais pas tout abandonner. Parce que même sans être dans l'optique d'effondrement, chacun peut agir de manière citoyenne de son côté en consommant de manière différente, choisir à qui on achète tel produit, boycotter certains, éviter d'importer des trucs chinois fabriqués dans des conditions de merde pour notre confort (occidental) etc, je vais pas en faire le listing tu as compris.

Et qu'on ne me dise pas que nani c'est pas possible, pas de thune blabla... Les gens qui ne peuvent vraiment pas ce n'est pas la majorité je pense. Avec un SMIC on peut déjà faire beaucoup.
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin

Message édité pour la dernière fois le : 25/08/2018 à 13:49

Audoucet
Novice
#7264
J'ajouterai que le mode de vie de nos ancêtres, c'était une domination de la nature bien plus importante. Notamment les forêts. Un des plus gros mensonges de notre culture populaire, c'est une faire croire que le Moyen Âge, c'étaient les grandes forêts épaisses et profondes. C'est faux. Notamment car il était beaucoup plus facile de trouver du gibier dans des forêts parsemées. Si nous avons aujourd'hui des forêts, c'est purement pour des raisons morales. Des raisons morales que n'avaient pas nos ancêtres.
Shaam
Grand chevalier
#7265
Et surtout qu'il faut de la place pour les cultures et les pâtures, surtout en montagne ou la place fait défaut , le flan sud c’était pour les cultures, le flan nord pour les moutons/chèvres. Et pas besoin de remonter autant le temps, c’était ainsi avant guerre, la chose qui a fait repousser les arbres dans nos contrée c'est l'industrialisation, non la morale. Juste la "disparition" ou presque de l'activité paysanne.

Apres vers chez moi y'avait des grandes foret bien dense aux moyens age, mais c’était parce que les paysans étaient chassés et tués par les brigands.

Bref, comme disent les jeunes c’était le dawa.

(apres j'dis pas non plus que tout va bien, mais bon chez moi y'a maintenant plus d'arbres que de brigands et j'en suis fort content :p)
Bacab
Paladin
#7266
https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/09/12/le-parlement-europeen-adopte-la-directive-sur-le-droit-d-auteur-a-l-heure-du-numerique_5354024_4408996.html

Le parlement européen a adopté les articles à peine retouchés concernant le copyrights sur les contenus en ligne.

Au bénéfice des artistes et des producteurs les parlementaires grignotent encore un peu plus nos libertés. Entre ça et les mesures sécuritaires je me demande vraiment ce qu'il restera des concepts de liberté d'expression et de vie privée dans quelques décennies.

Je note cette phrase de l'article
Finalement, le texte de compromis adopté par le Parlement préconise davantage les « négociations de bonne foi » entre industries culturelles et plates-formes, plutôt que les contraintes.
.
C'est drôle mais la bonne foi des GAFA et des gros producteurs je n'y crois pas un instant.
The Demon Lord of the Round Table
Geralt
Grand chevalier
#7267
@Bacab Ouais... cette loi me rend dingue.
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin