Lundi 23 Octobre 2017, 21:05     Connectés : 13      Membres : 12


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

La Métaphysique du Joystick

REPONDRE S'ABONNER
Arthuriax
Noble
#1
Pas encore lu mais je trouve l'idée séduisante...



De Space Invaders à la 3D, quelle est l’expérience philosophique des jeux vidéo ? C’est ce que le philosophe Mathieu Triclot propose de découvrir dans son livre Philosophie des jeux vidéo (Éditions Zones).



(Vu sur le site "Ecrans" de Libération)



La métaphysique du joystick de Mathieu Triclot

(Un article de Robert Maggiori)



Partant de l’expérience du joueur face à son écran, Mathieu Triclot conçoit dans « Philosophie des jeux vidéo » une théorie des jeux vidéo.



En général, Socrate s’entretient avec Gorgias, Phèdre ou Ménon. Mais là c’est avec Mario. Et de quoi parlent-ils, Socrate et Mario ? Du bien, du beau, de la justice, de l’ignorance ? Pas tout à fait.



Socrate : Partons de ta définition. Un jeu vidéo est un programme dans lequel on interagit via une interface, aujourd’hui graphique, et cela pour s’amuser, pour le plaisir et non pour produire quelque chose. C’est bien cela ?



Mario : Tout à fait, Socrate.



Socrate : Eh bien, prends le Solitaire de Windows. Tu y as déjà forcément joué.



Mario : Comme tout le monde.



Socrate : Tu seras d’accord pour dire que le Solitaire répond à ta définition : on interagit avec une interface graphique pour se distraire. Et pourtant, c’est juste l’adaptation d’un jeu traditionnel. Cela n’a rien de spécifique. Si quelqu’un voulait savoir ce qu’est le jeu vidéo, tu ne lui montrerais pas le Solitaire, mais certainement d’autres jeux.



Mario : Sans aucun doute.



Socrate : Et pourquoi cela ? Qu’est-ce qui nous manque si nous ne connaissons du jeu vidéo que le Solitaire ?



Mario : Je ne sais pas, Socrate.



Mario va montrer aussi Pong, Final Fantasy, les Sims, les Lapins crétins, Mortal Kombat et autres Space Invaders, si bien que Socrate, comme d’habitude, la trouvera, la définition. C’est par ce dialogue, nullement improbable (Socrate ne voulait-il pas tout apprendre, sachant qu’il ne savait rien ?) que s’ouvre la Philosophie des jeux vidéo de Mathieu Triclot.




_____



(Pour en lire plus, c'est par là



Modération : Sujet déplacé
Si les cochons avaient des ailes, le bacon volerait.

Message édité pour la dernière fois le : 15/02/2012 à 18:41

Melchior de Launcet
Novice
#2
[quote name=&#39;Arthuriax&#39; date=&#39;26 mai 2011 - 05:27 &#39; timestamp=&#39;1306427262&#39; post=&#39;76214&#39;]<br />
Pas encore lu mais je trouve l&#39;idée séduisante...<br />
<br />
De Space Invaders à la 3D, quelle est l’expérience philosophique des jeux vidéo ? C’est ce que le philosophe Mathieu Triclot propose de découvrir dans son livre Philosophie des jeux vidéo (Éditions Zones).<br />
<br />
(Vu sur le site &quot;Ecrans&quot; de Libération)<br />
<br />
La métaphysique du joystick de Mathieu Triclot <br />
(Un article de Robert Maggiori)<br />
<br />
Partant de l’expérience du joueur face à son écran, Mathieu Triclot conçoit dans « Philosophie des jeux vidéo » une théorie des jeux vidéo.<br />
<br />
En général, Socrate s’entretient avec Gorgias, Phèdre ou Ménon. Mais là c’est avec Mario. Et de quoi parlent-ils, Socrate et Mario ? Du bien, du beau, de la justice, de l’ignorance ? Pas tout à fait. <br />
<br />
Socrate : Partons de ta définition. Un jeu vidéo est un programme dans lequel on interagit via une interface, aujourd’hui graphique, et cela pour s’amuser, pour le plaisir et non pour produire quelque chose. C’est bien cela ? <br />
<br />
Mario : Tout à fait, Socrate.<br />
<br />
Socrate : Eh bien, prends le Solitaire de Windows. Tu y as déjà forcément joué. <br />
<br />
Mario : Comme tout le monde. <br />
<br />
Socrate : Tu seras d’accord pour dire que le Solitaire répond à ta définition : on interagit avec une interface graphique pour se distraire. Et pourtant, c’est juste l’adaptation d’un jeu traditionnel. Cela n’a rien de spécifique. Si quelqu’un voulait savoir ce qu’est le jeu vidéo, tu ne lui montrerais pas le Solitaire, mais certainement d’autres jeux. <br />
<br />
Mario : Sans aucun doute. <br />
<br />
Socrate : Et pourquoi cela ? Qu’est-ce qui nous manque si nous ne connaissons du jeu vidéo que le Solitaire ? <br />
<br />
Mario : Je ne sais pas, Socrate.<br />
<br />
Mario va montrer aussi Pong, Final Fantasy, les Sims, les Lapins crétins, Mortal Kombat et autres Space Invaders, si bien que Socrate, comme d’habitude, la trouvera, la définition. C’est par ce dialogue, nullement improbable (Socrate ne voulait-il pas tout apprendre, sachant qu’il ne savait rien ?) que s’ouvre la Philosophie des jeux vidéo de Mathieu Triclot.
<br />
<br />
_____<br />
<br />
(Pour en lire plus, c&#39;est par là<br />
[/quote]<br />
<br />
Intéressant &#33;&#33;<br />
<br />
Faut juste espérer que c&#39;est pas de la pseudo philosphie de comptoir <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/gloups.gif' class='bbc_emoticon' alt=':gloups:' /> <br />
<br />
Le pire là dedans, c&#39;est que je suis plus familier de Socrate que de Mario <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/mdr.gif' class='bbc_emoticon' alt=':mrgreen:' />
Vaecordia
Citoyen
#3
Houhou&#33; J&#39;avais oublié les dialogues alambiqués que Platon utilise &#33;<br />
<br />
Sinon, pour ce qui est de la &quot;philosphie de comptoir&quot; mon cher Melchior, j&#39;ai toujours trouvé ça méprisant de considérer que le bas peuple discute une philosophie stupide ou inintéressante. Tant qu&#39;une question se pose, aussi stupide soit-elle (même une question Van Damn), je trouve que ça peut-être tout aussi intéressant qu&#39;une théorie pompeuse à la Descartes&#33; Il n&#39;y pas de sous philosophie.<br />
<br />
En tout cas, ce petit bouquin m&#39;intéresse bien pour voir quel serait la réponse de ce bon vieux Socrate &#33;
Colinet
Noble
#4
[quote name=&#39;Vaecordia&#39; date=&#39;26 mai 2011 - 11:26 &#39; timestamp=&#39;1306448804&#39; post=&#39;76329&#39;]<br />
j&#39;ai toujours trouvé ça méprisant de considérer que le bas peuple discute une philosophie stupide ou inintéressante. <br />
[/quote]<br />
<br />
Question épineuse. La philo n&#39;est pas une vision du monde, c&#39;est une discipline qui a des lieux et une histoire. A mon avis, le &quot;bas peuple&quot; a des opinions aussi valables que ceux de Platon mais il n&#39;est pas philosophe. Ce qui fait des livres de Platon des ouvrages intéressants, ce n&#39;est pas que sa vision du monde est meilleure mais qu&#39;elle est admirablement agencée selon les critère de la discipline philosophique. Demander autre chose que de la philosophie de comptoir (c&#39;est à dire, en réalité, du sens commun et non de la philosophie), c&#39;est simplement respecter le parcours de ceux qui s&#39;astreignent à cette discipline (et qui sont parfois très mauvais). L&#39;intérêt d&#39;une question n&#39;a donc rien à voir avec le fait que, si elle se pose comme philosophique sans être disciplinée, il s&#39;agit d&#39;une fumisterie.<br />
<br />
Cela dit, le texte a l&#39;air bien parti. Même si je déteste Socrate et la maïeutique.
Ardemment le déchu