Jeudi 23 Novembre 2017, 19:30     Connectés : 7      Membres : 6


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 …  21 22 23 24 25

Les thèmes musicaux de jeux vidéo

REPONDRE S'ABONNER
Phoenix
Paladin
#576
Vraiment magnifique ce thème de Divinity II







Ça donne envie d'en refaire une partie ^^
Je n'ai d'ordres à recevoir de personne, pas même d'une déesse !!
Phoenix
Paladin
#577


Je n'ai d'ordres à recevoir de personne, pas même d'une déesse !!
mm678player
Paladin
#578
------------------

Message édité pour la dernière fois le : 10/08/2016 à 23:00

oAmyoAmyo
Noble
#579
J'y joue énormément en ce moment à ce Homm. Quelle tuerie!
vault4ever
Villageois
#580
moi je suis nostalgique de Morrowind ..




Et j'ai "moddé" comme un malade Skyrim, et j'ai encore été bluffé par les musiques de Jeremy Soule ..
J'adore surtout ce morceau (DLC Dawnguard de skyrim..)




A écouter le soir, pour s'endormir ...
et pour ceux qui ont joué au DLC.... re jouer encore une fois

"Where's the fun without complications?" - Beckett (Vampire: The Masquerade - Bloodlines )
mm678player
Paladin
#581
----------------------

Message édité pour la dernière fois le : 10/08/2016 à 23:00

ninheve
Grand chevalier
#582
ben parce que j'aime bien me faire du mal





et la chanson





ps: j'ai refais le jeu plusieurs fois et je pleure toujours à la fin :
donc oui je suis maso !
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne, la pratique c'est quand tout fonctionne et on ne sait pourquoi. Ici nous avons réuni théorie et pratique :Rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi
vault4ever
Villageois
#583
Allez hop DJ vault aux platines !

Le thème du DLC far harbor de fallout 4 qui me HANTE littéralement :





Autant Bethesda fait des DLC "prouts prouts", autant là, c'est du bon !
Je croise les doigts pour le dernier DLC, nuka world ...
"Where's the fun without complications?" - Beckett (Vampire: The Masquerade - Bloodlines )
Aleph
Chevalier
#584
Une OST aussi couillue, originale et "prenante" que le jeu original; qui est, soi-dit en passant, l'un des rares à qui une remasterisation (et je dis bien une remasterisation) ferait un grand bien. Quelle tuerie.

Tous les sentiments que l'on pourrait avoir à l'égard du jeu se résument à partir de la troisième minute.


Make RPGs great again

Message édité pour la dernière fois le : 07/08/2016 à 20:15

Shizam
Grand chevalier
#585
Inoubliable , dans mes années consoles , avant d'aller sur PC.
Legacy of Kain premier du nom:

Vorador's Mansion




Un autre, moins frissonnant, mais qui représentait bien le jeu.
Tomb Raider premier du nom:

T-Rex



Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
Aleph
Chevalier
#586




Arcanum, mes premiers pas dans le cRPG. Mon premier jeu pc aussi. J'avais pécho ça à auchan, dans une édition "prestige" famélique (équivalente aux fameuses bières blondes "deluxe"). Aucun livret. Juste les deux cds. Deux euros. Et ce jeu m'a toujours suivi. Sa bande-son typée musique de chambre m'a toujours hanté. Je crois d'ailleurs qu'elle est la seule à avoir un véritable impact émotionnel sur moi. Formidable. Absolument formidable.
Make RPGs great again
strelokk
Chevalier
#587
La seule musique de jeu vidéo que ma femme supporte ^^
DAlth
Garde royal
#588
Tu as conservé la même femme malgré tout ? Chapeau bas...
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.
strelokk
Chevalier
#589
J'ai hésité quand elle a qualifié les musiques de Warcraft 2 de "guerrières", mais j'ai décidé de la convertir sur le long terme (et une arme pour contrebalancer la musique de jeu vidéo, c'est Gojira, et le metal en général ^^).
Aleph
Chevalier
#590
Pareil pour ma copine. Elle joue pas aux jeux-vidéos. Elle n'aime pas les musiques de jeux-vidéo. Mais l'OST d'Arcanum n'est pas tellement typée jeux-vidéos. elle adore Rachel's. Cette OST lui rappelle Rachel's. 'Nuff said.
Make RPGs great again
Nallitsac
Guerrier
#591
Je confirme : vraiment transcendantes les mélodies de ce jeu.
Certaines journées je me repasse des morceaux tel que "Tarant", "Mines" ou "The Isle of Despair" en boucle jusqu'à l'épuisement. Transcendantes dis-je !
Avec des si... on mettrait Bordeaux en bouteille.
Phoenix
Paladin
#592
Arcanum, mes premiers pas dans le cRPG. Mon premier jeu pc aussi. J'avais pécho ça à auchan, dans une édition "prestige" famélique (équivalente aux fameuses bières blondes "deluxe"). Aucun livret. Juste les deux cds.



C'est vraiment dommage que tu n'es pas chopé dès le début le format big box, car c'est bien la première fois que j'ai vu un manuel aussi gros ! Et très agréable a feuilleter. Pleins d'infos etc. Vraiment ça surprend
Je n'ai d'ordres à recevoir de personne, pas même d'une déesse !!

Message édité pour la dernière fois le : 09/09/2016 à 21:59

Aleph
Chevalier
#593
C'est vrai, je le regrette. Mais d'un autre côté cela m'avait vraiment obligé à tâtonner, à découvrir tout par moi-même et seulement par moi-même. C'était quasiment une initiation à la vieille école, et je suis presque certain que sans tous ces tâtonnements, je ne prendrais pas aujourd'hui autant de plaisir à m'immerger dans les jeux austères, aux interfaces contre-intuitives, de jadis.
Make RPGs great again
Phoenix
Paladin
#594
Après ce n'est pas parce que tu lis le manuel que forcément tu te pourris l'expérience... c'est faux, puis ce n'est pas un guide stratégique (qui la pour le coup te spoil).

Mais ça te permet d'avoir un bon compromis,et d'être quand même plongé dans le jeu. Perso ça me fait toujours plaisir d'avoir un manuel bien foutu, (car déjà j'étais surpris par la gueule de celui ci, donc gros + ) puis à l'époque j'avais pas l'occaz d'y jouer chaque jour, donc j'étais bien content de l'avoir ^^.
Je n'ai d'ordres à recevoir de personne, pas même d'une déesse !!

Message édité pour la dernière fois le : 09/09/2016 à 23:07

Aleph
Chevalier
#595
Disons que les mécaniques d'Arcanum restent relativement limpides et que le monde se densifie suffisamment dans le jeu pour que le joueur comprenne ses enjeux sans qu'il aie nécessairement besoin de lire le manuel.

Arcanum c'est pas comme les jeux goldbox où l'histoire prenait de l'ampleur surtout dans le manuel ou comme Conflux 3 où il est nécessaire de lire le petit appendice sur les sorts dans le manuel pour comprendre comment les choses se passent.
Make RPGs great again
Phoenix
Paladin
#596
Oui je suis d'accord avec toi, ce n'est pas obligatoire, en fait c'est juste d’apparence qu'il semble complexe, mais une fois les mains mis dedans, c'est pas si complexe que ça. D'ailleurs, j'avais fait exactement la même chose que toi mais pour Baldur's Gate à l'époque car je n'avais pas de manuel sous la main (j'avais une copie quoi )


En fait, un manuel de ce genre fait extrêmement plaisir quand on kiffe tel jeu, et c'est tout bénef quoi, c'est un +
Je n'ai d'ordres à recevoir de personne, pas même d'une déesse !!

Message édité pour la dernière fois le : 09/09/2016 à 23:42

DAlth
Garde royal
#597

Arcanum c'est pas comme les jeux goldbox où l'histoire prenait de l'ampleur surtout dans le manuel ou comme Conflux 3 où il est nécessaire de lire le petit appendice sur les sorts dans le manuel pour comprendre comment les choses se passent.


Conflux, c'est encore pire : même si tu lis le manuel et que tu connais les sorts ça ne t'aide que partiellement car les sorts offensifs les plus puissants (entre autres) sont verrouillés.
C'est-à-dire que pour s'en servir, il faut impérativement trouver la formule de ces sorts, disséminés dans le jeu. Hardcore forever.
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.
AbounI
Grand gobelin
#598
pis dans conflux, on est pas du tout pris par la main : catapulté dans un donjon immense, on découvre des environnements, des portes s'ouvrent on ne sait trop comment ou pourquoi, des zones se débloquent, on ne sait pas trop quoi y faire, entre l'utilité des objets (unique entre autre) ou des énigmes qui sont proposées, sans aucun indice apparent pour percer leurs mystères ou au contraire, ou à l'inverse on peut découvrir quelques indices obscurs sans savoir quoi en faire, comme des pièces d'un puzzle immense qu'il faut mettre bout à bout
Sans parler des facultés unique de certains perso, faculté qu'on découvre sur le tas.Des perso ont des quêtes à eux, d'autres non, des objets ont une utilités précise, parfois dans un lieux unique.
Bref, Conflux est un bordel immense, mais un bordel jouissif

Je trouve ça marrant comment l'Exploration est poussé à l’extrême alors qu'on est pas du tout dans un open world : paradoxe à son apogée.
akae beka
Aleph
Chevalier
#599
Exactement Messires !

Je douille encore pas mal. Surtout du mal à me faire à l'interface (qui était déjà problématique pour moi sur DM), mais je persévère. Et plus j'avance, plus je m'amuse. Merci encore pour la découverte !
Make RPGs great again
DAlth
Garde royal
#600
J'en remets une couche sur l'immensité de Conflux : la notion de "niveau" est plutôt floue et poreuse car ce jeu n'est pas du tout linéaire. Il est bourré de "zones spéciales".
L'auteur parle de monde persistant, ce qui peut sembler prétentieux de prime abord mais si Conflux ne déborde pas d'effets graphiques modernes, sa sobriété n'en fait pourtant pas un jeu routinier. Cet énorme donjon aux multiples atmosphères pousse le joueur à faire preuve de patience et d'imagination pour survivre. Au final, c'est gratifiant car on peut mesurer notre progression via le "competition scroll" avec un astucieux système de points attribués selon un barème spécifique...



Gratifiant ou écoeurant, car si le joueur avance à vue, sans tenir compte des multiples spécificités de chaque lieu, il sera broyé par Conflux.
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.

Message édité pour la dernière fois le : 11/09/2016 à 01:09