Samedi 27 Novembre 2021, 00:06     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 …  3 4 5 6 7

RPG japonais ou RPG occidental ?

REPONDRE S'ABONNER
Artifex
Novice
#126
Précision : c'est affilié à l'univers X-com. C'est une sorte de préquelle qui se passe dans les années 60.
MaximeXIII
Villageois
#127
Sur tous mes RPG, 2 sont japonais : Final Fantasy VII et Tales of Graces F.

Je les ai tous deux à peine démarré, mais à chaque fois, il faut que je relance un autre jeu. Faut vraiment que je les attaque sérieusement !!
Narakir
Citoyen
#128
J'ai trouvé récemment cette série de vidéos, qui parle de la différence entre RPG s et JRPGs :

En anglais, 3 épisodes avec sous-titres français sur youtube.




Sans vouloir relancer le vieux débat sur la mise de côté ou pas des JRPGs, je trouve assez intéressant qu'on puisse penser ces deux genres différents et qu'on ne les juge pas forcément selon les mêmes critères. Qu'en pensez vous ?
"A man has a choice... I chose the impossible." ―Andrew Ryan

Message édité pour la dernière fois le : 18/02/2014 à 21:40

Andariel
Grand chevalier
#129
Je pense qu'un topic similaire existe déjà => http://www.rpgfrance.com/taverne-topic-4463-1-rpg-japonais-rpg-occidental

I had a brother! A baby brother! And he was perfect! Perfect in every way!
Sowatt
Paladin
#130
Topics fusionnés

Message édité pour la dernière fois le : 19/02/2014 à 10:13

Narakir
Citoyen
#131
Je pense qu'un topic similaire existe déjà => http://www.rpgfrance.com/taverne-topic-4463-1-rpg-japonais-rpg-occidental



Désolé j'avais pas vu
"A man has a choice... I chose the impossible." ―Andrew Ryan

Message édité pour la dernière fois le : 19/02/2014 à 14:18

Edora
Villageois
#132
Tien un topik a troll
Non sans vouloir polémiquer je suis comme beaucoup de joueurs ici , j'ais des remontées gastriques quand je voir la direction artistique des rpg jap et le coté souvent gnan gnan des scénario proposés . J'ais tenter FF7 8 et 9 mais non j'ais pas accrocher . Même un Dark soul ne m'aura pas fait fondre :( a cause du coté presque score gaming de ce rpg . J'aime les jeux au game play exigeant mais la torture non merci .

[Edit] jais aussi pas mal de mal avec les musique de jeux nippon encore une autre histoire un autre grand débats !

Message édité pour la dernière fois le : 19/02/2014 à 18:17

Shaam
Héros
#133
Moi c'est que graphique et gameplay le soucis, les scénar gnan gnan si c'est bien fait je prend !
flofrost
Héros
#134
Surtout qu'il faut pas se voiler la face, le scénar des RPG occidentaux vole pas bien haut non plus dans bien des cas malheureusement.
Les opinions c'est comme les testicules, si on les frappe assez fort peu importe combien on en a.
Shaam
Héros
#135
En occident c'est du sombre immat...euh sombre et mature, bon c'est un peu le cache misère de nos RPG bien de chez nous, un peu comme les nichons dans les rpg jap, le pire c'est que plus je vieilli plus je préfère les nichons :p
Edora
Villageois
#136
Il ne te reste plus qu'a passé la nuit sur le nexus pour modder skyrym et pondre un PJ a oreilles de chat et poitrine de 190c animer par le moteur physique du jeux !! :p

Pour le sujet sérieux du topic c'est vrais qu'a la fin en générale ont sauvent le monde que ca soit dans un final fantasy ou dans dans un dragon age . Et ont sauvent le monde tout seul !! .

Message édité pour la dernière fois le : 19/02/2014 à 20:29

Shizam
Grand chevalier
#137
Il y a dans les deux type de PRG une forme de représentation, de culture & légende , auquel s'ajoute un filtre caricatural.

On verra bien pour l'Afrique, la Chine, et également l'Amérique Latine, quelle sera leur alchimie dans le jeu vidéo lorsqu'ils y seront de plein pied.
Bien sûr, le RPG ( et le jeu d'aventure) sera plus intéressant à observer que le jeu de bagnole ou de ballon.

Peut-etre que le jeune Japonais vois autre chose que nous dans le J.rpg.
Sans doute détecte-t-il sous la substance quelque chose qui lui est propre.

Nous faisons , consciemment ou non, un transfert imaginaire lorsque l'ont s'habille de Géralt dans The Witcher. Alors que Cloud nous laisse plus distant.

Peut-etre ne faut-il pas jeter la niaiserie du J.rpg avec l'eau du bain.
Je me dis, puisqu'elle est si présente dans le J.rpg, qu'il y a forcement quelques chose d'une certaine valeur derrière. Que nous ne comprenons pas, ou mal. Ou encore qui ne correspond simplement pas à notre imaginaire collectif.

Va savoir..
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
Edora
Villageois
#138
Ils ont un besoin d'évasion beaucoup plus gros que nous , le Japonais a besoin de sa grosse tarte dans la tronche en sortant du bureau ou de l'usine pour quitter le temps de quelques heure se monde de fou qu'il accepte bon grés mal grés . Pour moi c'est de la que viennent ces loisirs Japonais parfois extrêmes pour nous Européens enfin occidentaux .
Shizam
Grand chevalier
#139
D’où le jeu de fléchette avec en guise de cible la tronche du patron .
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
Shaam
Héros
#140
Tu sauve jamais le monde seul dans un rpg, par exemple sans Grisebarbes tu sauves pas le monde et Mordin Solus tu sauves pas l'univers non plus ! Je suppose que c'est la même dans les JRPG^^

Le coté gnan gnan / niais se retrouve de partout parce qu'on aime autant la simplicité des choses que leurs complexités, c'est partout pareil, par exemple si on enleve les gnagnan/niais il ne reste plus grand chose a hollywood ni a luc besson, et pourtant on aime (ou pas :p).

Bref le sauver la princesse perdue du royaume des JRPG ça a un coté fun :p
Nallitsac
Guerrier
#141
Ça se défoule beaucoup sur les RPGs japonais dans ce forum à ce que je vois, et comme j'aime bien à l'occasion remuer le couteau dans la plaie pour certains sujets (expression de mon coté chaotique mauvais oblige ) je vais donc rejoindre l'avis de mes chers confrères gobs : RPGs japonais < RPGs occidentaux

Les raisons de ma préférence étant pour la plupart identiques à celles citées précédemment et concernent surtout les défauts que je trouve aux J-RPGs : linéarité extrême, combat aléatoire plus qu'énervant à la longue, maturité de scénario plutôt... discrète (et ce malgré les nombreuses éloges de bien des critiques à ce sujet), esthétique de personnages et d’environnements plus qu’étranges (pour rester poli), etc...


MAIS ! Parce qu'il y a un mais, cet avis est mon ressenti sur les J-RPGs de manière général, aussi existe-t-il dans cette obscure catégorie de RPGs un poignée de jeu m'ayant procuré autant (sinon plus ) de plaisir que beaucoup de grands noms du jeu de rôle occidental, sisi !

Dragon Quest 8 par exemple. Bien que pestant plus haut sur la question de la maturité des J-RPGs, l'univers, les personnages et l'histoire résolument naïf et bon enfant de ce jeu m'ont conquis au plus haut point, je sais c'est paradoxal avec ma préférence pour la maturité et non ça ne s'explique pas, toujours est-il que le charme était là et j'y est pris mon pied.
Final Fantasy 9, de par ces thématiques tragiques et sérieuses cachées derrière un univers coloré et (là aussi) bon enfant m'a également beaucoup plus et à réussi, grâce à son histoire et ses musiques sublimes, à me faire oublier la frustration que m'apporter le système de combat aléatoire et le farming intensif d'XP propre à tous les FF : une prouesse !

Au final il y a moins de J-RPGs que de O-RPGs qui aient su me plaire, mais quand l'un d'eux me plait par contre, il ne le fait pas qu'à moitié...
Avec des si... on mettrait Bordeaux en bouteille.
Narakir
Citoyen
#142
Je dirais juste que les jeux Japonais, ont généralement gameplay bien huilé et qui fonctionne bien, les jeux occidentaux c'est la loterie.

Sinon je rejoins le camps des sceptiques quand à la "maturité" des jeux occidentaux, moi ce qui me gène surtout c'est qu'ils se prennent aux sérieux, les jeux japonais eux s'en foutent, ce sont des fantaisies et ils l'assument complètement.
"A man has a choice... I chose the impossible." ―Andrew Ryan
Nallitsac
Guerrier
#143
Oui je vois ce que tu veux dire : The Witcher et compagnie nous servant du sang, du sexe et des injures et réunissant ça sous les appellations "mature" et "adulte", ça à de quoi faire sourire.

Mais ce problème est aussi vrai pour certains J-RPGs, et c'est en partie pour ça que j'aime Dragon Quest 8 : il fait partie de ces jeux qui, comme tu dis, assume sa fantaisie.

Par ailleurs je maintiens qu'il y a beaucoup de RPGs occidentaux réellement matures sans pour autant en faire un argument de vente ou pour l'écrire en gros sur la jaquette, cherchant à être sérieux pour une raison narrative précise et non pas juste pour se rendre plus important.

Avec des si... on mettrait Bordeaux en bouteille.
Shaam
Héros
#144
Oui je vois ce que tu veux dire : The Witcher et compagnie nous servant du sang, du sexe et des injures et réunissant ça sous les appellations "mature" et "adulte", ça à de quoi faire sourire.


C'est récent cette histoire hein, faut pas mettre ca sur le rpg occidental mais sur les rpg récent en manque d'identité, bon sinon faudra un jours que j'en fasse un en vrai, histoire de pas mourrir trop con^^
Narakir
Citoyen
#145
Vous êtes un peu dur avec The Witcher. Le premier, malgré tout son aspect très vulgaire parle quand même de sujets matures pas très agréables et oblige le jouer à s'y confronter et à prendre position, idem dans Fallout ou encore Torment. Certains RPGs le font aussi, mais le problème c'est qu'ils ne laissent trop rarement le joueur interagir avec ce qui est proposé pour faire autre chose que des combats et des quêtes, mais es-ce que cela en fais des mauvais jeux pour autant ?
"A man has a choice... I chose the impossible." ―Andrew Ryan
Etienne Navarre
Gobelin
#146
Oui je vois ce que tu veux dire : The Witcher et compagnie nous servant du sang, du sexe et des injures et réunissant ça sous les appellations "mature" et "adulte", ça à de quoi faire sourire.

Disons qu'un contenu sanglant et vulgaire est forcément adulte, comme pour un film par exemple. Mature c'est autre chose. Donc mélanger les deux termes comme s'il s'agissait de la même chose est une erreur.
A ce propos, il serait bon de qualifier ce qu'on entend par maturité dans un RPG : les problématiques, le scénario, les mécanismes, les implications, le gameplay ? Oui parce que c'est bien de vouloir toujours s'élever intellectuellement (ou croire que c'est le cas) en sous-entendant que les jeux n'ont pas le niveau souhaité, mais encore faudrait-il être sûr de la terminologie à employer et du parallèle à faire entre les attentes du joueur et, concrètement, ce que le jeu a à offrir.
Long black hair / Dark brown eyes / How did I know you'd be the devil in disguise
Shaam
Héros
#147
Mais même l'emploi du mot mature c'est un problème, la maturité c'est une finalité, qui est forcement en comparaison avec un immature, bref il faut un référent quand tu utilises le mot. Alors maturité par rapport a quoi ? c'est aussi ça la question. Et puis rien que de chercher a tout prix cette maturité comme une chose indispensable dans un RPG, c'est foireux, c'est un comportement d'adolescent en manque. On joue a des jeux, voila ce qu'on fait.

Et en faire un argument de vente ou de qualité d'un jeu....ça m’énerve, j'ai envie de foutre des baffes :p

Shizam
Grand chevalier
#148
Ouep, Adulte et Mature c'est devenu une option marketing pour dire qu'il y aura du cul, du langage de bistrot , et de l’hémoglobine au litre...

En fait, Adulte & Mature signifie, enfin pour moi, et comme dirait l'ami Batman, que le jeu met en place sur certains points de la cohérence avec l'univers et l'époque dont il s'inspire.
Ainsi The Witcher premier du nom en est un trés bon exemple.
Les masures moyenâgeuses, le langage de chartiers, les habits, le bestiaire des légendes slaves, la boue qui colle aux bottes, et le fait que le (les) personnage , même si profondément incrusté dans un univers fantastique ou fantaisiste, reste à la fois cohérent avec l'ensemble, et dont le voyage et tout à fait en phase avec l'imaginaire du joueur.

Si l'ont décortiquait certain J.rpg, on verrait sans doute de beaux morceaux de la culture nipponne ( ancestrale, légendaire, culturelle, d'imaginaire populaire, etc..)dissimulées ici ou là ( et occidentale aussi d'ailleurs), mais c'est le choix artistique et le langage infantilisé qui bien souvent nous fait croire que c'est entièrement du "n'importe quoi", ou de la distraction pour enfant.

Le cosmétique et le décalage peuvent tromper.

La plupart du temps, rien que les héros, les lieues, ou encore les divinités dans les J.rpg sont plus ou moins directement issues de l'histoire ou de la légende populaire.
L'histoire des J.rpg à d'ailleurs souvent à voir avec la culture ancienne, les légendes ou les livres anciens, les mythes, la science ( reconnu ou non ), la sagesses des anciens, les divers théories de grande ampleur, les mathématiques astrales, etc, etc...

Hormis le fait que les RPG "occ" soit plus souvent alliés au légendaire "occ" ( Slave, Celte, Franc, etc...), il est aussi et surtout dans l'optique de le mettre plus proche, plus "palpable" , plus "visible" par le joueur "héros".

De mon point de vue, le J.rpg n'est pas moins intéressant que le RPG.occ. Il est surtout plus "décalé". Et également techniquement plus "morphé" (morphing)

Ensuite viens par dessus tout ça, le gameplay, la teneur des dialogues et du scénario, l'aspect esthétique, et la faculté, ou non, à tenir le joueur en haleine.
Question de goût donc.
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
Nallitsac
Guerrier
#149
Oui parce que c'est bien de vouloir toujours s'élever intellectuellement (ou croire que c'est le cas) en sous-entendant que les jeux n'ont pas le niveau souhaité, mais encore faudrait-il être sûr de la terminologie à employer


Pour la définition de maturité je pensai surtout à la qualité "brute" de l'univers et du récit que pouvais offrir un RPG, après il est probable que le sens que j'ai du mot soit inexacte voir complétement décalé...

Je ne voulais pas prétendre pouvoir étiqueter tel ou tel jeu de la notion mature ou non, ni classer les RPG par niveau d’intérêt : j'ai mon échelle de préférence mais elle ne concerne que moi et mes gouts. Je critiquai surtout la stratégie commerciale dont certaines boites faisaient preuve, que les jeux soient occidentaux ou japonais.
Après les jeux que je trouve intéressant scénaristiquement, je me soucie assez peu de savoir s'ils peuvent m'élever intellectuellement...

Avec des si... on mettrait Bordeaux en bouteille.
Etienne Navarre
Gobelin
#150
Je critiquai surtout la stratégie commerciale dont certaines boites faisaient preuve, que les jeux soient occidentaux ou japonais.

De ce point de vue, je suis d'accord avec toi. Les méthodes sont proches du racolage parfois. De temps à temps, ça marche quand c'est bien fait, d'autres fois c'est vulgaire et de mauvais goût.
Long black hair / Dark brown eyes / How did I know you'd be the devil in disguise