Jeudi 22 Octobre 2020, 22:26     Connectés : 4      Membres : 3


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 …  9 10 11 12 13 14 15 …  37

Le topic des fans de GOG

REPONDRE S'ABONNER
Iosword
Grand chevalier
#276
Alala, je vais devoir faire mes achat via un VPN pour avoir une IP américaine et une fausse adresse postale, pour pouvoir payer mes jeux en dollars ?

Après, l'horrible conversion "steamienne" (qui existait déjà en boutique physique type micromania) à la base c'est : 10$ = 7,28e + 1.44 (TVA) = 8,72, c'est compliqué, non ?
Du coup, si c'est un petit jeu indé = 8,99e
Sinon, bah pourquoi se prendre la tête = 10e.
"L'homme n'a inventé Dieu qu'afin de pouvoir vivre sans se tuer" Fiodor Dostoïevski
TrollTraya
Garde royal
#277
Hu...
Pas toujours, loin de là :
http://www.steamprices.com/eu/topripoffs
Amélyssane Trollheart, déesse infernale des trolls.
Iosword
Grand chevalier
#278
Pas toujours, il est vrai.
Mais à la base cela vient de la régionalisation des prix prendre en compte les taxes, le transport, les accords & tout ce bordel, mais bon, sachant que la taxes sont déterminé par État et qu'un prix reste le choix de l'entreprise qui fait le produit, après c'est au bonheur la chance.

Ce qui reste regrettable pour du dématérialisé.
"L'homme n'a inventé Dieu qu'afin de pouvoir vivre sans se tuer" Fiodor Dostoïevski
Tirnanog
Chevalier
#279
Pour avoir suivi le drama depuis le début, je suis resté silencieux et je me suis posé plusieurs questions suite à cette annonce qui provoque une bonne grosse shitstorm depuis vendredi, et qui ne s'atténue pas vraiment.

D'abord il ne faut pas oublier que contrairement à GreenManGaming, Humble Store et consort, GOG avertit bien en avance et précise le nombre de jeux (donc 3 à venir pour l'instant) sur lesquels cette nouvelle politique de régionalisation de prix va s'appliquer; donc GOG a le mérite de pas nous l'imposer et de faire une annonce a posteriori comme ses concurrents du genre "si vous êtes pas contents c'est pareil"; et de plus, TheEnigmacticT (le responsable marketing) a passé pas mal de temps à essayer de répondre aux questions jusqu'à samedi.

Alors analysons.D'abord en n'en tenant qu'à la régionalisation des prix.

1) Même si seuls 3 jeux sont annoncés avec cette nouvelle politique de prix, même si cela reste très marginal pour le futur proche (à rapporter sur un catalogue de 700, ça n'amasse pas large, sachant d'autant plus qu'on est sûr que deux des trois ne sortiront pas avant la prochaine grande conférence de jeux -je sais plus laquelle pardon- qui aura lieu d'ici 6 semaines, le premier servant d'example pour démarcher de futurs éditeurs non présents dans le catalogue de GOG; donc ce qui fait seulement 1 sur 700 + environ 4 nouvelles sorties par semaine d'ici là), évidemment se pose la question fatidique: qu'en est-il des contrats déjà passé par GOG et des éditeurs et développeurs? Ces derniers essaieront-ils rapidement d'utiliser cette logique au prochain renouvellement de contrat?

2) Hausse des prix pour Européens et Océaniens majoritairement ($AUS, €, £...) ou pas? Evidemment la fausse conversion 1$=1€ est un problème, mais j'avais vu sur steamprices des "conversions" qui tablent sur une augmentation de 400%. J'ai du mal à y voir une légitimité mais j'y reviendrai. Mais j'ai un autre exemple, certes cette fois moins disparate car régi par un éditeur, c'est celui de Slitherine. Certes chez Slitherine c'est exclusif wargames et stratégie (le seul "RPG" qu'ils distribuent c'est Hired Guns the Jagged Edge, bref), et certes c'est très loin d'être les tarifs de GOG, DotEmu ou même Humble. Par contre conversion de devises hors TVA (pour le dématérialisé) ce n'est pas abusé (si on fait abstraction du prix en lui-même) vu qu'il s'agit d'un arrondi à la logique de tarif supérieur du prix en $US. Un exemple: Commander the Great War en boîte fait 49,99$US ou 38,99€ ou £31,99. Mais je le redis, ici c'est Slitherine qui fixe les prix, rares sont les négociations avec développeurs externes (mais il y en a comme pour Unity of Command par exemple). Donc évidemment il y a des mauvaises pratiques (les plus répandues) et des bonnes pratiques (qui sont plus isolées).

3) Qu'en est-il du but recherché par ceux qui en font une condition nécessaire pour qu'un jeu soit sur GOG? Etait-ce la raison pour laquelle on avait si peu de versions multilingues jusqu'à l'apparition d'indépendants il y a moins d'un an? Si j'en crois certains dires sur le forum GOG, des développeurs comme Daedalic auraient demandé à plusieurs reprises une telle régionalisation de prix et ne l'obtenant pas auraient réduit les versions de certains jeux à l'anglaise au grand damn de leur public germanophone. Mais par exemple Blackguards n'a pas ces restrictions, et en même temps, GOG est la seule boutique à proposer un type de palier pour Blackguards à mi chemin entre la standard et la collector. Cette hausse de prix atténuée par des goodies n'est-elle pas un résultat de négociation pour s'approcher d'un telle régionalisation? Si cette régionalisation de prix s'appuie sur les coûts supplémentaires pour les versions non-anglophones, c'est peut-être bien, mais jusqu'à quel point cet "ajustement de prix" peut-il s'avérer raisonnable? D'un autre côté, les Océaniens ne disposent que d'une version anglophone pour la plupart (ceux qui s'émeuvent sont principalement des Australiens et des Néo-Zélandais, mais je ne sais pas comment s'applique le tarif pour ceux qui vivent à Nouméa ou à Papeete), donc en quoi se justifie une hausse si importante dans leur cas?

4) Qui est responsable? Parmi les grondements qui se font entendre, il y aurait des remarques vis-à-vis du lobbying de certains distributeurs de ventes physiques qui imposeraient des conditions aux éditeurs et développeurs pour empêcher une concurrence du dématérialisé. Je dois dire (et ça risque d'en énerver certains) que ça me déplairait de voir ce secteur ne plus exister (je suis également collectionneur), mais à une époque où la très grande partie du secteur physique hors Europe propose sur PC des versions DRMisées par Steam (par exemple, EuroVision, Nordic Games et parfois Focus Home arrivent à proposer des versions DRM-free en boîte - et évidemment Slitherine/Matrix mais c'est de la VPC dans ce dernier cas), et en plus, à part pour des versions collectors, des boîtiers DVD avec une feuille de papier avec soit des remarques habituelles sur l'épilepsie, comment contacter le distributeur et l'éditeur, une clé pour des DLC et une note pour comment installer son jeu et trouver le manuel en PDF. Autant dire que de mon point de vue, ces éditions basiques ne servent à rien s'il y a un DRM à la clé. Et l'excuse parfois citée des frais de transport (surtout dans le cas de l'Océanie) assez miteuse, car au final est-ce que ça ne reviendrait pas moins cher pour cet exemple d'avoir des sites de production sur place avec transfert des données de serveurs à serveurs sécurisés? Est-ce que le gain d'une commande groupée sur un seul site de production n'est-il pas mineur par rapport au transport sur de longues distances? En fait, c'est surtout, "on peut profiter d'un système alors on le fait jusqu'au bout". Et certains vendeurs de licences dématérialisées s'en donnent eux-aussi à coeur joie.

5) Pourquoi ça gueule autant sur GOG (qui, j'ai l'impression, canalise toute la peur panique des autres distributeurs passés récemment à cette régionalisation), alors qu'historiquement, s'il y a alignement à prévoir c'est avec les prix sur le fameux distributeur quasi monopolistique: Steam? Et qu'en est-il de la grogne sur les tarifs de Steam?

6) S'il y a absence de grogne pour Steam à cause des soldes régulières (qui donc définissent une autre logique de prix d'achat où finalement l'acheteur moyen achète en solde, et seul l'acheteur militant prend le soin de payer au prix fort), qu'en est-il de la logique commune d'achat sur GOG jusqu'à présent? Est-ce que les gens achètent majoritairement plein pot ou en solde comme sur Steam? Au final, dans le cas d'une uniformisation des prix sur toutes les plateformes, y aurait-il une si importante différence quand les prix tombent à -80%? Certes en relatif, la conversion reste, mais en absolue, forcément ça s'atténue même si c'est toujours là.

7) A part avoir collecté une fanbase, (c'est le cas pour GOG, mais aussi pour toutes les autres, Gamersgate, Desura et cie) quelles sont les spécificités de chaque plateforme pour que celle-ci puisse se différencier? DotEmu c'est DRM-free et portage sur de nouvelles plateformes (mobiles, ou dernièrement les FF PC et Metal Slug 3 - qui pourtant sont uniquement sur Steam! ils n'auraient pas eu le poids nécessaire pour négocier la vente de leur portage sur leur propre plateforme?), Desura c'est la base historique des indés (bien avant Greenlight et cie, donc "before it was cool"), Gamersgate c'est les blues coins et historiquement les premières exclusivités de Paradox (qui même après avoir fait secession avait encore des partenariats, qui ont des chances de ne plus être renouvelés par Paradox qui devient Steam-fanboy), Gamolith qui propose des jeux portés sous Linux (même en binaires et paquetages), Humble qui propose principalement de l'indé DRM-free et Steam (mais le DRM-free ça devient de moins en moins le cas), etc... Quand on voit le succès récent de Humble, même si je suis principalement Linuxien, je doute très fort que son succès repose sur l'accessibilité relative pour des versions Linux (Gamolith n'a pas décollé autant), c'est basé sur une chose simple: le prix très compétitif. De même pour tous les bundles qui fleurissent ici et là. GOG, comme d'autres, n'a pas vraiment eu comme argument des prix attractifs, prix unique ou pas. C'est principalement le oldie compatible avec les systèmes récents et le DRM-free. Or, Steam voit apparaître petit à petit des oldies. Et Valve veut faire sauter Greenlight d'ici peu, pour ne plus offrir la moindre résistance d'assurance qualité ou de niveau de qualité à tout éditeur et développeur. Du style, tu as un jeu, tu veux le sortir sur Steam tel jour? OK ça passe, osef de la qualité, suffit de choisir quelle case mettre: early-access, preorder, release, indé ou AAA; on s'arrange sur le prix et roulez jeunesse. Qui peut lutter contre ça? On va voir de plus en plus à l'avenir de jeux adaptés par GOG et DotEmu sur Steam, la sortie récente sur Steam de Descent en est l'exemple. Et j'avoue que personnellement ça m'énerve beaucoup quand certains media relaient l'info comme si c'était la toute première rerelease sur ordis récents. Donc déjà le oldie, n'en déplaise aux puristes du "good old games", c'est déjà un argument dépassé. Reste le DRM free. Reste plus que le DRM-free en fait. Beaucoup s'en émeuvent sur les fora de GOG, mais je doute très fortement qu'ils s'agenouillent au points de virer ça, car sans ça, ils ne sont plus rien. On peut changer beaucoup de choses chez GOG, mais le DRM-free c'est devenu l'essence et le seule modèle de survie de GOG. Donc si l'annonce en question fait c*****, je ne me fais pas d'illusions négatives sur ça. Ça ne changera pas de si tôt.


Maintenant il y a les conséquences plus sournoises d'une telle demande d'éditeurs, c'est d'avoir une régionalisation plus "étendue", comme le zonage des consoles. Comme le zonage de certains jeux récents de Konami, qu'en ayant recours à la localisation des clients, il y ait verrou, arbitraire ou à cause de clauses de contrats.
Et quelque chose d'encore plus sournois: une différenciation de versions. Le fameux retour de la censure. Et comme par hasard, c'est encore l'Australie et l'Allemagne qui sont touchées. Mais ça peut revenir à d'autres régions du globe. Et au final, la question se poserait sur les possibilités d'accessibilité des versions. Par exemple dernièrement, The Banner Saga a bloqué les utilisateurs et clients de Steam qui avaient le malheur d'habiter en Russie. Pour certains jeux, des germanophones à qui on impose une version censurée allemande peuvent arriver à contourner le problème en prenant une version autrichienne. Mais si ça ne s'arrêtait pas là?

Pourquoi ça touche GOG toutes ces interrogations, c'est parce que GOG avec sa politique de prix, d'accessibilité et de disponibilité était un des derniers bastions grand public où la logique de principe primait sur la logique d'achat compulsif (ce qui n'empêche pas que ça arrive à côté) à n'importe quel prix.

Le cynique en moi se dit qu'on aurait peut-être du commencer à y penser et à agir avant, on ne commence pas à écoper quand la cabine du capitaine prend l'eau.

Enfin moi personnellement, j'attends la suite des événements, pour pointer du doigt la façon dont les prix vont évoluer et quels éditeurs et développeurs le feront. Et j'aviserai en fonction.
I talk to planets, baby!

Message édité pour la dernière fois le : 24/02/2014 à 19:22

AbounI
Grand gobelin
#280
depuis quelque temps, je suis en train de me forger une autre opinion sur la maison CDPr, cette bad news attise d'autant plus mes craintes.

Si GoG régionalise les prix, alors qu'il en soit de même avec les localisations.Ce ne serait que légitime.Or pour le moment, les jeux en versions Fr restent assez marginal chez eux. Et surtout pour les piliers du catalogue, ce qui aujourd'hui n'est toujours pas le cas.
je suis désolé, mais si j'achète en devise étrangère, je ne peux me plaindre de devoir jouer en langue étrangère.Mais si j'achète en €, alors que les choix de langues courantes de la zone Euro soient représentées.
Telle est ma vision
Ejected
Tirnanog
Chevalier
#281
Je suis d'accord, AbounI, même si ça ne me dérange nullement de me taper une version anglaise, s'il faut payer en € légèrement plus qu'en $, s'il y a d'autres langues, je me dis que ça aide au système. Tant que c'est "raisonnable". Et surtout tant qu'il n'y a pas censure (même si la version censurée ne me concerne pas directement). C'est surtout la régionalisation de contenu qui m'inquiète plus qu'une régionalisation de prix.

Et j'y pense, si "jamais" il y a arrêt de la politique DRM-free, (ce qui à mon avis, n'arrivera pas) comme j'avais fait mes calculs dans le topic des coups de gueule, avoir un backlog de plus de 150 jeux (et où les versions uniquement dématérialisées sont très minoritaires), c'est plus que suffisant pour envisager un arrêt total et définitif d'achats (quelle que soit la plateforme, physique ou dématérialisé) dans le futur (pas question de me résigner à jouer sur des plateformes à DRM, je préfère rester encore plus un vieux con). Mais je ne suis pas aussi pessimiste, mon budget restant le même, j'achèterai un peu moins de jeux. Paradoxalement, je perdrai moins d'argent selon moi. Car pour moi, payer pour un jeu auquel je ne pourrai jamais jouer faute de temps, c'est une perte d'argent, ou un don altruiste, ou une taxe.
I talk to planets, baby!
AbounI
Grand gobelin
#282
Ben voila, une belle petition contre cette politique de bullshit
http://www.gog.com/wishlist/site/ban_all_regional_pricing_from_gog_stick_with_your_principles
Ejected
Tirnanog
Chevalier
#283
Et c'est Age of Wonders III qui ouvre le bal.
I talk to planets, baby!
Andariel
Grand chevalier
#284
GOG : Good Old Gags...
I had a brother! A baby brother! And he was perfect! Perfect in every way!
AbounI
Grand gobelin
#285
pour enfoncer le clou:
http://www.gog.com/forum/general/preorder_age_of_wonders_iii/post337
Wahou, on dirait du Bioware Style

This game is available on GOG regional priced but could not be at all. Isn't this still better than nothing?

Those who are screwd by the price have the option not to buy it. But at least we have a DRM-free copy of Age of Wonders 3.

Can't we be happy for those from North and South America who can buy it at normal price? Not to mention other countries (Russia and perhaps others) who can buy this at a lower price?

It's the only game with regional price so far. Even if you buy this at a different store it will still be regional priced, no?


A quand le topic locked à la Bioware, façon ninja Stan ou l'autre qui s'est barré?

edit :
résultat des courses, le prix par zone pour ce 1er jeu sous cette nouvelle politrick.Je vous laisse le soin de trouver les 2 pays qui sont avantagés
http://www.gog.com/forum/age_of_wonders_series/post_your_regional_price_for_aow3/page1
Ejected

Message édité pour la dernière fois le : 25/02/2014 à 21:47

Tirnanog
Chevalier
#286
La lettre ouverte de Guillaume Rambourg à ce sujet.

Ils prévoient également à l'avance une régionalisation adaptée de prix pour les classiques:
- palier à $5.99: => 3.49 GBP, 4.49 EUR, 199 RUB, et $6.49 AUD
- palier à $9.99: => 5.99 GBP, 7.49 EUR, 349 RUB, et $10.99 AUD

Et les deux autres jeux concernés après Age of Wonders III, c'est Divinity: Original Sin et The Witcher 3.


Perso, c'est ce que j'avais prévu, passée l'annonce ça ne me surprend pas. C'est sûr ça me laisse un peu amer que des Steamboys et autres puissent dire que selon eux il n'y a aucune raison de prendre un jeu sur GOG vu qu'ils s'en battent du DRM-free, et donc après j'ai quelques craintes c'est sûr.

Mais c'est surtout le prix de base d'Age of Wonders III qui me dérange, pour moi trop élevé, car au même prix qu'une version en boîte. Vu que j'aime avoir les deux (boîte et DRM-free), ça me force à être prudent. Et les previews d'AoW 3 m'avaient mis de l'eau à la bouche.

Parce qu'au fond, l'autre solution pour avoir AoW 3 c'est quoi? Prendre chez Steam au même prix?
I talk to planets, baby!
AbounI
Grand gobelin
#287
ou voir si Focus sortira une version boite chez nous .Ce sera têt pas DRM free, mais au moins, ce sera en boite
Ejected
Tirnanog
Chevalier
#288
Biensûr
Mais de toute façon peu de chances que je précommande que ce soit en physique ou démat. Je ne fais de folies que pour des versions collectors, les versions basiques je préfère attendre une baisse de prix correcte. Histoire que ça tombe à 25-30€ pour du boîtier DVD, 5€ de moins pour la version démat' (au max évidemment), je suis pas très difficile. Ce qui fait au final le prix prévu Day One.
I talk to planets, baby!

Message édité pour la dernière fois le : 25/02/2014 à 22:26

Elric
Chevalier
#289
Pourvu que ça ne finisse pas comme les livres numériques où Baen (autre partisan du numérique sans DRM) a retiré la quasi totalité des bouquins gratuits de son catalogue et augmenté les prix suite accords de distribution avec amazon. Résultat, achète un Kindle sinon la VO distribuée par d'autres chez nous coûte le double du prix au States.
Pour Gog, déçu, mais tant qu'on n'a pas de DRM et qu'ils font des promos, ma tension artérielle se stabilise.
Ce n'est pas parce que l'on fait un pas en avant et trois pas en arrière qu'il faut arrêter d'avancer

Message édité pour la dernière fois le : 27/02/2014 à 00:01

Wabach
Citoyen
#290
Beaucoup de bruit pour rien. J'utilise un VPN régionalisable depuis des années et ainsi je contourne allègrement les dates de sorties et les prix européens exorbitants.
Andariel
Grand chevalier
#291
VPN : Very Pas Net...
I had a brother! A baby brother! And he was perfect! Perfect in every way!

Message édité pour la dernière fois le : 27/02/2014 à 21:45

Colinet
Paladin
#292
@ Wabach : Ça revient à remplacer la fracture géographique par la fracture numérique. Tu penses bien que tous les clients de GOG n'utilisent pas de VPN, pour diverses raisons aussi valables qu'elles leur sont propres.
Phoenix
Paladin
#293
mais tant qu'on n'a pas de DRM et qu'ils font des promos, ma tension artérielle se stabilise.


Je n'ai d'ordres à recevoir de personne, pas même d'une déesse !!
TrollTraya
Garde royal
#294
Bon, chez GoG on est conscient que le coup du regional pricing, ça passe pas trop... Il nous ont donc sorti un compromis :
Pour les jeux qui en seront affectés, ils prévoient d'offrir avec des codes pour des jeux à 5.99$ ou 9.99$, puis dans les mois à venir donner la différence en "store credit" à utiliser sur d'autres achats. Une manière de dire : on garde le regional pricing pour attirer plus d'éditeurs, mais on essaye de faire en sorte que ça ne pénalise pas trop nos clients qui en sont affectés.
Une bonne chose ? Pas si sûr, si c'est pour dorer la pilule des clients pendant une année ou deux, et finalement abandonner ce système une fois une fois le regional pricing bien intégré... A voir sur le long terme donc, même si je suis quasi-sûre que ça va se passer ainsi...
Amélyssane Trollheart, déesse infernale des trolls.

Message édité pour la dernière fois le : 15/03/2014 à 10:33

Iosword
Grand chevalier
#295
Personnellement, le coup de code ne me plait pas vraiment, comme tu l'as dit il est facile de s'en défaire au bout de quelque temps et en plus c'est un système, pour le moment, obscur. Mais, bon on verra effectivement cela avec le temps. "Au moins" ils cherchent un compromis.

Mais, il est vraiment triste qu'a l'âge du dématérialise la régionalisation des prix reste de mise.
"L'homme n'a inventé Dieu qu'afin de pouvoir vivre sans se tuer" Fiodor Dostoïevski
Tirnanog
Chevalier
#296
Gros Tease aujourd'hui (qui n'a pas bien duré longtemps, même ça avait fuité la semaine dernière)




Et annonce.
I talk to planets, baby!
Geralt
Grand chevalier
#297
Ah oui c'est une bonne nouvelle ça ! Après le support de la part de Steam, GoG aussi s'y met. Personnellement je ne joue pas sur Linux, mais je suis malgré tout content pour eux. D'ici quelques années, je pense et j'espère que la différence entre les trois plateformes ne sera plus.
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin
TrollTraya
Garde royal
#298
Jour de gloire, les enfants, jour de gloire : la VF de nombreux classiques du cRPG avec des règles D&D ont maintenant une VF sur GoG !
Plus aucune raison de les boycotter, maintenant !
Amélyssane Trollheart, déesse infernale des trolls.
Caldanath
Gobelin
#299
Génial !
Les lances seront secouées ! Les boucliers voleront en éclats ! Une journée de l'épée! Une journée rouge ! Avant que le soleil ne se lève!
Geralt
Grand chevalier
#300
TrollTraya tu es sérieuse ???!!

Geralt se hâte de taper "gog" sur son moteur de recherche favori pour aller voir ça !

Edit : Youuuuuuuuuuupiiiiiiiiiiii !!!!! J'arrive pas à y croire !

Je croise les doigts pour qu'ils fassent la même chose pour Heroes Of Might and Magic III par exemple et bien d'autres ! Mais c'est un bon début et ça me plait !
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin

Message édité pour la dernière fois le : 17/04/2014 à 15:44