Mardi 13 Novembre 2018, 08:22     Connectés : 4      Membres : 3


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 …  46 47 48 49 50 51

Quels jeux attendez-vous ?

REPONDRE S'ABONNER
jbbourgoin
Garde
#1201
Euh, sincèrement, je ne pense pas que "LGBTQ-approved" soit une raison des problèmes des jeux Bioware récents.
cabfe
Seigneur
#1202
Un jeu, comme tout projet, c'est une allocation de ressources.
Le temps et l'énergie passés sur un point manquera forcément aux autres points.
Après, c'est au chef de projet de gérer les priorités.

Je préfèrerais qu'ils passent plus de temps à faire un bon jeu plutôt qu'à faire autre chose.
flofrost
Grand chevalier
#1203
Euh, sincèrement, je ne pense pas que "LGBTQ-approved" soit une raison des problèmes des jeux Bioware récents.

Non, c'est évident que ce n'est pas la raison principale, mais ça n'aide pas non plus à mon avis. Ne serai-ce que le fait de faire une partie de son recrutement à partir de ce critère plutôt que de la qualité du candidat, de son expérience, montre que les mecs se sont un peu perdus, et ça, on le sait justement à cause du délire LGBT et de la guéguerre avec leurs opposants, du coup on peut supposer qu'il y a d'autres secteurs qui eux n'ont pas été mis en lumière puisque pas liés à ça, qui devaient également être gérés de manière étrange.
Après est ce que ces soucis n'étaient pas tout simplement propre au studio responsable de Andromeda ? Peut être, et ça expliquerai pourquoi le "ménage" qui a suivi a concerné uniquement ce studio.
La vérité est plus difficile à tenir que le savon dans une baignoire, et bien plus difficile encore à trouver.

Message édité pour la dernière fois le : 25/01/2018 à 22:32

Shaam
Grand chevalier
#1204
Mais il est ou ?! Mais il est ou Mount and Blade 2 lalalalalala ! :D
waylander
Citoyen
#1205
Le jeu que j'attends le plus en 2018 c'est Bard's Tale IV. J'avais vraiment bien aimé le premier. je suis curieux de voir l'évolution.
lolomada83
Garde
#1206
Vampyr et j'attend surtout Kingdom Come dans moins d'une semaine
mm678player
Garde royal
#1207
Vampyr et j'attend surtout Kingdom Come dans moins d'une semaine

Pareil.

Mais réussirai-je à faire comme 99,9 % du temps : attendre un peu les Patchs et Cie, que d'autres "essuyent les plâtres" ? ou ferai-je comme je n'ai fait que pour Might & Magic 7, me précipiter tout de suite (et après j'avais pas de bande son, et autres bugs...).

Message édité pour la dernière fois le : 08/02/2018 à 14:23

lolomada83
Garde
#1208
Kingdom vu le monde ouvert il y aura surement beaucoup de bugs mais le jeux est fait avec tellement d'amour et de passion qu'il sera tout de même jouable comme les développeurs le souhaite....c'est mon hypothèse....Vampyre a déjà été repoussé lui aussi je reste positif...deux jeux entièrement jouables dès leurs sortie je l'espère.

Wulvark
Villageois
#1209
Kingdom Come Deliverance bien sûr...! Je ne le prendrai pas Day 1. Je vais attendre les 1ers patchs
ninheve
Grand chevalier
#1210
ben moi c'est subnautica 2...ah...on me souffle dans l'oreillette ...
'Pas encore prévu' ! mais bon je peux rêver :p
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne, la pratique c'est quand tout fonctionne et on ne sait pourquoi. Ici nous avons réuni théorie et pratique :Rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi
elButor
Noble
#1211
? ou ferai-je comme je n'ai fait que pour Might & Magic 7, me précipiter tout de suite (et après j'avais pas de bande son, et autres bugs...).


Ah.. je savais pas que le jeu était sorti tellement buggé, en tout cas si tu l'as choppé day one c'est que tu portes vraiment bien ton pseudo...

Bon j'ai eu aussi une version crackée de Heroes III quelques jours avant sa sortie officielle, me demandez pas comment...

Pour Kingdom come,le day one c'est risqué, je salue l'initiative d'un tel jeu mais je ne crois pas que ça va être ma came...

Tout autre chose... je me suis récemment essayé sur Stalker Misery, un Mod de Call of Prypiat, ce jeu a totalement bouleversé ma vision du post-apo, je ne pourrais plus jamais jouer à un fallout. Ce n'est pas la même chose direz vous mais la cohérence de l'univers de Stalker m'a fait apparaitre celui d'un Fallout 3 complètement bidon...

edit: sinon Stygian: Reign of the Old Ones mais pas avant 2019...
How can you trust a man who wears both a belt and suspenders? The man can't even trust his own pants.

Message édité pour la dernière fois le : 08/02/2018 à 18:32

Wulvark
Villageois
#1212
Tout autre chose... je me suis récemment essayé sur Stalker Misery, un Mod de Call of Prypiat, ce jeu a totalement bouleversé ma vision du post-apo, je ne pourrais plus jamais jouer à un fallout. Ce n'est pas la même chose direz vous mais la cohérence de l'univers de Stalker m'a fait apparaitre celui d'un Fallout 3 complètement bidon...


Misery j'y ai beaucoup joué... Le jeu est presque impossible à partir du milieu de la 2e zone ! La 3 et même les tunnels sont une réelle Horreur...

Mais c'est que du bonheur, tu savoures chaque seconde de gameplay et tu ressens l'expérience que ça doit être de vivre comme un Stalker :)
mm678player
Garde royal
#1213
Tout autre chose... je me suis récemment essayé sur Stalker Misery, un Mod de Call of Prypiat, ce jeu a totalement bouleversé ma vision du post-apo, je ne pourrais plus jamais jouer à un fallout. Ce n'est pas la même chose direz vous mais la cohérence de l'univers de Stalker m'a fait apparaitre celui d'un Fallout 3 complètement bidon...

C'est vrai que dans Fallout 4, dès que je commence à penser aux incohérences, je m'arrête tout de suite, tellement la liste grandit plus vite que la lumière dans mon esprit...
elButor
Noble
#1214
@Wulvark

Le mod Misery porte bien son nom, j'ai maté quelques "let's play" fait par un français passionné, surtout pour le début de la partie, le bonhomme donne quelques tuyaux très utiles:
Eviter les bugs ,quoi acheter, comment se préparer de la nourriture au lieu de l'acheter, bien choisir l’équipement qu'on prend avec soi avant chaque sortie...et surtout en prendre soin avant qu'il ne soit trop destroy.
Il est difficile de s'y retrouver au milieu de tous ces items, munitions, armures, médocs, drogues, composants de craft...et même le choix de sa classe de départ ne doit pas se faire a la légère.
Le jeu est vraiment beau avec athmosfear et comme dit plus haut d'une grand cohérence. Le moteur malheureusement fait des siennes et les micro lags sont fréquents même sur une machine moderne..
La difficulté ultra hardcore non paramétrable doublée d'une ambiance vraiment sordide fait de ce jeu un ovni, souvent dans des impasses il force le joueur a constamment s'interroger sur ses stratégies. Zoner la nuit est risqué mais peut aussi faciliter l'infiltration par exemple.
Comme tu dis, c'est vraiment raide comme jeu mais l'immersion est au rendez vous
Je ne sais pas si il y aura un jour un STALKER 2 mais on peut quand même attendre de pied ferme METRO EXODUS, dans le genre FPS post apo ça se pose bien cette license.On dirait que les maps vont être beaucoup plus ouvertes

@MM6 jusqu’à il y a peu les incohérence et l’écriture gnan gnan des Fallout Bethesda ne me gênait pas contrairement a toi, aujourd'hui c'est rédhibitoire. New Vegas passe mieux quand même... on doit vieillir

How can you trust a man who wears both a belt and suspenders? The man can't even trust his own pants.
skoeldpadda
Seigneur
#1215
Je viens de tomber sur Vambrace: Cold Soul.

Ca n'a pas encore de date, mais ça a l'air de se présenter comme un Darkest Dungeon hypernarratif.
J'aime pas du tout Darkest Dungeon (son obstination bornée à se la jouer ultrahardcore en additionnant les couches d'aléatoire punitif et de handicaps au hasard m'agace au plus haut point) mais le gameplay en lui-même est plein de petits trucs qui m'intriguent beaucoup. Du coup, quand on annonce un nouveau jeu s'en inspirant, j'ai toujours une oreille qui se dresse, comme ç'avait été le cas pour Pixel Heroes (un truc un peu couillon mais aussi très rigolo, à la croisée des chemins du DOS et du meta-jeu postmoderne, un mélange de Sorcerian et de vieux combats pré-tactiques à la Wizardry).
De ce que j'ai compris, Vambrace semble plutôt tirer une inspiration systémique et visuelle (modèle de combat et d'exploration) que mécanique (la progression aléatoire) de Darkest Dungeon, se voulant un RPG ouvertement typé "J" (c'est coréen) avec force scénario et sous-quêtes qui lui donnent au final plus l'allure d'une production Muramasa/Experience Inc qu'autre chose (sérieusement, on dirait Stranger of Sword City vu de profil). Ca tombe bien, parce que ce qui m'attire dans Darkest Dungeon (et qui me fait accrocher à mort à Pixel Heroes), c'est justement ce côté Wizardry, avec sa taverne et ses cinquante classes avec lesquelles jongler avant d'aller donjoner, et après la discussion qu'on a eu y a deux jours (le hasard, j'vous jure), je pense ne plus avoir besoin de signifier à quel point j'adore les J-Wizardry...

Du coup, ouaip, j'attend Vambrace. Enfin, pas trop pressé non plus, j'veux Stoneshard, d'abord.
I know stuff.
waylander
Citoyen
#1216
En un post, trois jeux dont je n'avais jamais entendu parler. Félicitations. Si tu peux nous faire par la suite un petit retour, sur ces jeux, je suis intéressé.
elButor
Noble
#1217
Pixel Heroes à l'air excellent, on dirait vraiment un jeu sorti en 1984 mais avec des mécaniques actuelles, et surement très addictives...
How can you trust a man who wears both a belt and suspenders? The man can't even trust his own pants.
skoeldpadda
Seigneur
#1218
"Trois jeux" quand j'en cite sept, je veux bien faire un retour, mais sur lesquels ?
Par élimination, je pense pouvoir facilement supposer Sorcerian, Pixel Heroes et Stranger of Sword City, alors allons-y.


Sorcerian est un vieux jeu (1987) développé par Falcom (auteurs des Ys et des Legend of Heroes). C'est plus ou moins un genre de Wizardry en temps réel et vu de profil, sorte de rejeton pas franchement assumé entre un dungeon crawler et un jeu de plate-formes non-linéaire (le metroidvania n'existait pas à l'époque), avec plein de quêtes et de lieux à visiter.
On le connait en occident parce que Sierra s'était amusé à porter certains jeux de Falcom (dont Ys) et Game Arts (Zeliard, Siplheed...) du PC-88 de NEC vers nos compatibles-IBM à nous à la fin des années 80. Evidemment, lui aussi est devenu imbitable avec les années (le framerate pue, c'est ultra dur, et le fonctionnement est particulièrement nébuleux), mais s'il y a des courageux, vous pouvez vous le prendre en abandonware ('faudra DOSBox, bien évidemment). (Et quand vous verrez des screenshots, vous comprendrez d'où vient ma comparaison avec Pixel Heroes)

Pixel Heroes est un petit jeu allemand très meta sorti en 2015 dont j'avais brièvement parlé dans un article sur le streamline RPG (vous m'excuserez, j'ai un peu la flemme de chercher après). Au premier abord, il ressemble à une version light de Darkest Dungeon, avec le même style de combat "en ligne" et une base de roguelike (toujours les même quêtes mais niveaux procéduraux, recrutement aléatoire et permadeath). Là où il s'en détache, c'est qu'on n'y explore pas vraiment les donjons (et qu'on a retiré touuuuus les trucs qui m'agacent dans Darkest Dungeon). Le jeu est très littéralement linéaire, (quelques rencontres aléatoires vers un donjon, 8 chambres par donjon, pas de free roam, on ne contrôle pas le scrolling), c'est ultra basique mais, de fait, extrêmement rapide et nerveux. Là où ça devient très intéressant, c'est que chaque quête se déroule sur un terrain particulier, avec des ennemis propres nécessitant de bien préparer son parti (de trois) avant d'aller casser du monstre. Pour s'aider, on a un vrai système de build avec des points de carac' à allouer et un loot à suffixe bien outrancier ("horizon divin de la miséricorde", "pénétrateur confiant des cieux" - et j'invente rien, j'ai pris l'habitude de noter les noms les plus rigolos...), ainsi que quelques mécaniques purement wizardryennes comme la possibilité de ressusciter ses héros morts (la permadeath ne compte que pour le parti entier). Le tout est emballé dans un graphisme eighties en diable, avec une musique chiptune comme il faut et un humour geek potache de cour de récré, avec quelques vannes meta plutôt bien senties (le jeu est sous-titré "Byte & Magic", les dialogues sont remplis de références à des tas de jeux, y a des vendeurs de points d'exclamation pour donneur de quêtes, et on rencontrera parfois les frères Mario, Morpheus ou même l'AVGN). C'est complètement absurde et ça marche plutôt bien, d'autant que le jeu est putain de dur et qu'il demandera une bonne gestion de son parti, de son équipement, de l'ordre dans lequel on sera amené à faire les quêtes (pas toujours le même), et de la tactique à aborder en combat.

Stranger of Sword City, lui, est sorti en 2014 au Japon (2016 sur Steam) et est l'oeuvre de la Team Muramasa, aussi connue sous le nom d'Experience Inc, qui sont tout simplement les développeurs de la duologie Wizardry Xth. Wizardry Xth, c'est Wizardry, mais transposé dans un futur urban fantasy écolier qui tire sur le Shin Megami Tensei. C'est pas sorti du Japon, mais leurs jeux New Tokyo Legacy (Operation Abyss et Operation Babel) en sont des versions "licence-free" et sont dispos sur Steam depuis l'an dernier (c'est un peu plus compliqué de ça, mais je vous épargne les détails, c'est pas le sujet ici).
Stranger of Sword City est "juste" une autre utilisation du même set de règles antédiluviennes repiquées du grand-papa des dungeon crawlers, déplacé dans le futur post-apo d'une dimension parallèle (Japon...). C'est très narratif, on n'y est pas bêtement lâché dans les donjons comme dans les vieux Wizardry, mais en dehors de quelques particularités de gameplay intégrées au scénario (les missions d'introduction -les haters diront "tuto"- prennent un bon moment à se boucler), rien n'est expliqué. C'est le genre de produit où si on n'est pas fan du modèle/connait pas les auteurs, on comprend proprement rien à comment ça marche. Sachant en plus que c'est vraiment old school à fond les ballons *mais* assaisonné à la sauce nippone, qui rend la navigation des menus un poil étrange par dessus (les japs adorent les menus). Mais mécaniquement, c'est génial, y a des tas de trucs à faire (par exemple, grinder, grinder et grinder) et de lieux à explorer, et un *gros* boulot sur la création de parti, avec un système de levelling à tiroir qui profite à fond du multiclassage (c'est du Wizardry typique : on commence par faire un samurai, et une fois qu'il a appris tous les sorts dispos, on le convertit en clerc pour qu'il utilise les deux types de magies - les stats sont réinitialisées, le perso recommence au niveau 1, mais les sorts ne sont pas oubliés lors du changement de classe). D'où grind à foison, pour finir avec un groupe overpété ultra drôle à utiliser (et vu comme le jeu est dur, ce s'ra pas de trop, croyez-moi).
C'est précisément le genre de jeu qui me fait dire qu'il est totalement inutile de se forcer à subir un vieux Wizardry en fil de fer et sans automap, puisqu'il est exactement Wizardry, modernisé et déplacé dans un autre univers. Après, 'faut pas avoir peur des bizarreries nippones, pas être allergique au chara-design, et accepter que ce soit le genre de produit où ça papote un max pour ne strictement rien dire (un jeu japonais, quoi).

Là.
C'est un peu en vrac, mais je pense que tout y est.
I know stuff.

Message édité pour la dernière fois le : 10/02/2018 à 09:14

oAmyoAmyo
Paladin
#1219
Pixel heroes of Byte & Magic est clairement une réussite pour moi, j'adore ce jeu et bien qu'il soit extrêmement laid, il est bourré de qualités de gameplay ! Et puis, sa laideur lui donne du charme, et c'est pas du ASCII non plus !

Sword City est excellent aussi, par contre il y a toujours un passage où tu bloques si tu pex pas, en farmant pendant quelques heures, et vu la difficulté des fois, ça peut etre frustrant!
skoeldpadda
Seigneur
#1220
Sans rire, Pixel Heroes, c'était mon RPG de l'année 2015. Y avait des tas de jeux cool en même temps mais aucun ne m'a amusé comme celui-là.
C'qui est étrange, c'est que j'y ai très peu joué sur PC, mais j'ai eu un apk Android avec, et (et c'est très rigolo à dire pour un jeu qui se veut tellement un hommage au vieux DOS qu'il en imite l'affichage en 4/3 256 couleurs, donc pas adapté du tout au mobile) sa recette marche à mort sur ce format. C'est le jeu parfait pour les petites parties sur le pouce. Tu lances, tu fais trois combats, tu éteins, et tu perds jamais le rythme, t'es jamais perdu. J'ai toujours pas réussi à m'en lasser (en même temps, j'ai toujours pas réussi à finir le deuxième chapitre, le premier m'avait déjà pris un bout de temps tant il est dur, mais celui-là... j'ose pas imaginer le troisième...).

Stranger of Sword City, au delà de ses qualités, c'est surtout une belle source de frustration pour moi parce que la vue à la première personne, même sur un truc aussi basique que ça (je veux dire, sans effets de transition tapageur ni headbob), ça me fout la tête en vrac. J'peux y jouer par tranche de quinze minutes à tout péter, et c'est évidemment totalement inefficace.
Pour ça que j'aime autant Wizrogue, aussi. C'est Wizardry (un Wizardry jap, en plus, comme j'aime bien), mais vu de dessus, avec un gameplay de roguelike super basique et grindy à souhait. Sans dec', Rogue et Wizardry en même temps - si c'est pas la meilleure idée de jeu du monde, ça...

Oh, et pour ceux que ça intéresse, j'ai été rechercher l'article sur le streamline. (Un article où je parle.... de Wizardry et de Rogue. Evidemment.)(Et je me suis rendu compte qu'il y avait une vilaine typo : à un moment, j'appelle Pixel Heroes "Pixel Dungeon".)
I know stuff.
elButor
Noble
#1221
Après, 'faut pas avoir peur des bizarreries nippones, pas être allergique au chara-design, et accepter que ce soit le genre de produit où ça papote un max pour ne strictement rien dire (un jeu japonais, quoi).


C'est ça le problème avec les japonais, je sais pas pourquoi mais ça passe pas le chara design, que ce soit cartoon manga ou bien léché façon Nier: automata il y a un truc qui me gène ou qui empêche de s'immerger ou s'identifier.
Faut dire que je me suis pas laissé la chance de rejouer à un Jrpg depuis...au moins Vandal Hearts et il était bien prenant. Parait que Final Fantasy tactics envoie bien lui aussi dans son genre...
How can you trust a man who wears both a belt and suspenders? The man can't even trust his own pants.

Message édité pour la dernière fois le : 10/02/2018 à 22:02

Colinet
Noble
#1222
ou ferai-je comme je n'ai fait que pour Might & Magic 7, me précipiter tout de suite (et après j'avais pas de bande son, et autres bugs...).


Une bande son? Il y a une bande son à MM7?

Mais... toutes ces années...
C'est qui Bhaal ? Le dieu de la procréation ?
reebob
Noble
#1223
@Colinet

Il y avait un bug qui faisait que la musique ne se lançait pas parfois. Mais oui il y avait une musique et comme à chaque M&M elle était très bonne.



Colinet
Noble
#1224
Mais je n'ai jamais eu de musique sur le jeu, juste les bruitages!!!
C'est qui Bhaal ? Le dieu de la procréation ?
mm678player
Garde royal
#1225
Mais je n'ai jamais eu de musique sur le jeu, juste les bruitages!!!

Idem. Les bruitages (sorts, etc...). Et la voix des persos quand on entre dans un endroit pour la 1ière fois (des commentaires du genre "pouah, cette odeur !" ou ce genre de choses), ou qu'on clique sur "Y" pour leur faire dire "Dégagez !" aux PNJ.

Je ne suis plus très sûr, mais je crois qu'à l'époque j'avais même regardé si les pistes son sont présentes sur le CD ou pas, et en fait non. Car les données et EXE infiormatiques étaient toujours sur la piste 1, et les 2 à nn étaient les musiques, jouables dans un bête lecteur de salon si nécessaire. Là, il n'y avait rien...