Mercredi 23 Octobre 2019, 15:17     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Valve se fait secouer les puces en France sur la revente de jeux

REPONDRE S'ABONNER
cabfe
Seigneur
#1
L'interdiction de revendre ses jeux dématérialisés sur Steam est considéré comme illégal en France et Valve devra modifier son contrat d'utilisation ainsi que sa plateforme pour permettre un marché du jeu d'occasion.

Et ça devrait s'étendre à toute l'Europe très bientôt.

Source
Gaek_Shao
Chevalier
#2
Ouep, j'ai lu ça aussi ce matin.
Mais je suis dubitatif quand à la réalisation ou sa mise en place.
Chassez le naturel, il revient au galop ...... :(
Chedden
Villageois
#3
Ils ont déjà annoncer qu'ils allaient faire appel, il y en a encore pour des mois/années de bataille judiciaire avant d'avoir le fin mot de l'histoire (malheureusement)
Cyclopk
Citoyen
#4
A principe, je suis totalement pour même si dans les faits j'ai des doutes sur la façon dont on peut mettre en place un système de revente de clef déjà utilisée.

A voir donc, en espérant que ce soit possible à terme.
ParazaR
Guerrier
#5
Bonjour,

Merci cabfe pour cette information séduisante.
Force est de reconnaître très souvent que le prix d'un jeu à sa sortie et ceux de ses éventuels DLC, atteignent des montants trop élevés.
Ainsi, le marché de l'occasion permettrait peut-être d'acquérir des jeux récents à des prix raisonnables.
Resterait à fixer les règles ..., et là ce pourrait être plus compliquė.
J'imagine Greedfall à 15 € en occasion, trente jours après sa sortie.
« Écoute, j'ai été enfant de choeur et militant socialiste. c'est dire si j'en ai entendu des conneries... » - Michel Audiard.
Cyclopk
Citoyen
#6
Oui, mais je pense que c'est surtout le principe qui doit être mis en avant.

Y'a pas de raison, quand on achète un livre et un jeu en boite (Mais avec une clef demat), qu'on puisse revendre le bouquin sans problème, peut importe le prix, si on l'a lu ou pas, et pas le jeu.

Me semble que c'est sur ce principe que UFC que choisir à décider de porter plainte.
Vorakesh
Citoyen
#7
Moi je trouve ca normal! Je trouve hallucinant tous ces achats dématérialisés ou en fait on te fait payer un droit d'utilisation. Au final c'est plus une location qu'un achat.
Puis paye l'argumentaire des "économistes du jeu vidéos" indépendants n'en doutons pas, qui présagent un gros manque à gagner pour les studios de jeux... Comme si par le passé le marché du jeu avait été mis à mal par l'occasion ou que le marché du jeu physique était mis à mal par l'occasion actuellement. Quelle mauvaise foi...
Bon après comme il a été souligné, ce n'est qu'un jugement de première instance donc les intérêts économiques ont encore le temps de faire changer la justice de direction, malheureusement.
Cyclopk
Citoyen
#8
C'est le problème en économie, si on abuse d'un système qui nous fait gagner des tonnes de pognons, bien plus qu'avant, si quelqu'un veut arrêter cet abus avéré, ceux qui ont profité du système diront toujours qu'il perdront de l'argent (ce qui est vrai) sans préciser qu'avant d'abuser, ils faisaient des bénéfices aussi (moins, car ils abusaient pas, ou ne pouvaient pas abuser autant).

Avec les microtransactions abusives et les lootbox absurdes ont à le même argumentaire. Ça rapporte tellement à certaines boites que revenir en arrière ça risque de piquer pour eux.

Message édité pour la dernière fois le : 26/09/2019 à 14:41