Lundi 22 Janvier 2018, 21:16     Connectés : 15      Membres : 14


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Mon problème avec les J-RPG

REPONDRE S'ABONNER
Cyclopk
Villageois
#1
Je ne sais pas si un sujet de ce genre un peu provoquant (même si c'est pas mon intention à la base) serait accepté, je m'excuse par avance si ma démarche est maladroite et trop personelle (après tous c'est un avis qui n'engage que moi).

Pour faire suite au sujet sur Monster Hunter, je voulais expliquer pourquoi je n'aimais pas les J-RPG malgré le fait que je soit régulièrmeent "hypé" par certains d’entre eux et mon fort intérêt pour la culture japonaise (Particulièrement les jeux vidéos et les mangas... Je suis un geek avant tous forcément, j'ai grandi avec cette aura culturelle) et pourquoi pas ouvrir le débat... Je pense mon ressenti, et mon avis sur la question, partagé par d'autres personnes peut être même pour d'autres raisons et je comprends parfaitement que d'autres personnes aime ce genre.

Tous d'abords, la chose qui m'horripile le plus, mais qui n'est pas réservée aux J-RPG et encore moins aux RPG en général, c'est les tutoriels et les débuts de jeu inutiles, souvent obligatoires et impossible à zapper et qui surtout... bien trop souvent... te "réapprennent à marcher" à chaque fois... Cela ne me choque pas de voir cette phase d'apprentissage pour les jeunes joueurs ou les joueurs non-expérimentés mais 80 à 90% des joueurs ne le sont pas et dans presque tous les J-RPG que j'ai pus testé ont un passage "tuto" ou "début de jeu" OBLIGATOIRE, lent et inutile qui pourrait être remplacé par une capture d'écran de ta manette (ya pas 36 boutons, donc je pense pouvoir m'en sortir avec une capture d'écran pour comprendre comment on joue et au pire les options peuvent me rafraichir la mémoire) ou de ton clavier... Globalement, quand je commence un jeu vidéo, j'ai un taux de patience qui chute très vite et il m'arrive fréquemment de lâcher le jeu avant la fin de son tuto, même sachant qu'après le jeu est surement très bon ensuite. A titre personnelle, un jeu vidéo se doit d'être agréable à jouer 100% du temps, a partir du moment ou je prends pas plaisir ou plus plaisir à jouer, je ferme le jeu est je passe à autre chose pour peut être lui redonner sa chance plus tard, c'est pas comme si j'étais piégé ou obligé de me faire du mal.

En Prenant l'exemple de Monster Hunter, je vois régulièrement des avis qui affirment "passé les 5-6 première heures de farm le jeu devient bon et intéressant"... Euh Ok, et du coup c'est possible de commencer à jouer après les 6 premières heures? On me dit que non... Dans mon expérience personnelle, j'ai 3 version de Monster hunter chez moi et j'ai jamais dépassé les 3H de jeu sur chacunes d'entre elles, je sais que j'ai pesté contre chacun tuto respectifs et contre chaque dialogue que je trouvais inutiles (et contre le village surtout... Mon dieu les villages dans Monster Hunter! Quelle horreur!)...

Justement pour passer à CE problème majeur des J-RPG et de beaucoup de jeux console... Les dialogues... Je ne jugerais pas de la qualité des dialogues qui dépendent bien sur de la qualité d'écriture de chaque jeu, mais je parle bien ici du fait que quasi systématiquement les dialogues se résument à un défillement lent et "ligne par ligne" de celui ci. J'ai commencé à jouer sérieusement aux jeux vidéos avec Baldur's gate et quand, detemps en temps, j'avais pas le courage de lire tous le dialogue (qui avait le bon goût d'apparaitre par chapitres entiers et sans défilement), je lisais en diagonale, je validais vite fait et voilà (au pire le journal des quêtes me donnait l'info plus tard) et je fais encore ça aujourd'hui, j'y peut rien si c'est la façon de jouer qui me convient... Côté J-RPG c'est pas possible (ou trop rarement possible), tu dois laisser defiler le texte, valider chaque phrase et te concentrer pour éviter de relancer le dialogue à la fin en appuyant sur la touche de ta manette une fois de trop (... syndrome centre pokemon), si le dialogue est bien et indispensable pour continuer l'aventure... ok ça peut passer, si c'est un dialogue banale sans interêt et répétitif c'est juste insupportable.

Globalement, ce que je reproche aux J-RPG c'est d'être des jeux consoles, avec les limitation d'un jeu console, à savoir le faible nombre de touches accessibles sur la manette et le fait que la télé (le support du jeu) soit (trop?) loin et ne permette pas la lecture de long pavé de texte ce qui à mon sens donne tous son charme et son interet à un jeu, particulièrement à un RPG. Heureusement que les doublages permettent aujourd'hui de palier au défaut des textes dans les jeux consoles.

Je fais parti des rares personne à ne pas apprécier FFVII particulièrement pour les défauts cité plus haut (mais aussi pour beaucoup d'autres) voir à le classer dans mes pires expériences de joueur, pourtant j'aimais ce jeu jusqu'en 2013, l'année où j'y ai joué... pour la première la première fois.

PS : Pour vous laisser imaginer la scène... imaginez une seconde que mon gros pavé juste au dessus soit un dialogue de J-RPG et ne puisse être zappé et qu'il faille le valider à chaque phrase... Horrible...
oAmyoAmyo
Noble
#2
Tous les défauts cités ont le malheur d'être sur énormément de jrpg. Du coup, pour ma part, ce qui me gave c'est l'uniformisation de ces jeux.
La quête initiatique, la donzelle un peu kawai, le héros tête à claque. Malheureusement, peu de jrpg arrive à sortir de la norme.

Par contre, bien qu'il ne soit pas exempt de défauts, Tales Of Symphonia pourrait te convenir puisqu'il se débarrasse de pas mal de tare que l'on voit habituellement dans le genre, certes pour rajouter ses propres problèmes de rythme, mais ça se tente!
Munshine421
Garde royal
#3
Aucun problème avec les J-RPG puisque je n'y joue pas.
Shaam
Grand chevalier
#4
La taille des armes (moi c'est plus court :p) n’empêche Cyclopk c'est bizarre d'aimer un truc qu'on aime pas !
Cyclopk
Villageois
#5
Pas tant que ça, j'aime les J-RPG pour ce qu'ils auraient pu être ou pour ce qu'il seront peut être un jour, et je ne les aime pas pour ce qu'ils étaient hier et sont aujourd'hui. Du coup je les aime autant que je les déteste.

... Je viens de me relire et effectivement c'est bizarre
waylander
Citoyen
#6
Pour moi ayant joué à des RPG sans tutos ou tu essayes toutes les touches en espérant trouver la bonne touche rien que pour prendre un objet ou ouvrir une porte, je préfère un jeu qui m'explique clairement le fonctionnement plutôt que de me retrouver perdu. d'ailleurs tous les JRPG n'ont pas de tutoriels qui expliquent tout, je crois me souvenir d'avoir joué à Pandora's Tower et avoir été obligé de faire des recherches sur Internet pour découvrir qu'il fallait appuyer 5 fois de suite sur un bouton pour déclencher une attaque spéciale. J'avoue avoir essayé beaucoup de choses, mais je n'avais pas été jusque là.
Cyclopk
Villageois
#7
Je critique pas le concept de tuto en tant que tel, souvent indispensable dans certains jeu effectivement, je regrette juste que beaucoup d’entre eux soit inutilement complet et obligatoire. Je connais pleins de jeux ou même en l'ayant finit, tu doit systématiquement repasser par la case tuto les fois suivantes. Voir certaines fois, même en ayant suivit les instructions de début de jeu à la lettre, j'ai moi aussi du aller chercher sur le net comment faire tel ou tel action, soit parce que j'avais pas écouté la première fois (c'est dur de suivre un truc et d'assimiler des infos quand tu t'ennuie ferme), soit parce que c'était même pas expliqué au moins correctement voir pas du tous.

Par exemple, quand je joue a un jeu de plateforme, j'ai pas forcément besoin qu'on me dise à chaque fois d'appuyer sur la bouton A d'une manette de xbox 360 pour sauter, avec l'expérience c'est naturelle pour presque tous le monde d'utiliser cette touche là pour sauter, sauf si bien sur c'est pas le bouton A qui est utiliser pour sauter, là oui, le tuto est justifié. D'ailleurs dans ces cas là, un simple message en bas de l'écran suffit amplement (et tous les jeux ne font pas ça). Et j'ai pas forcément non plus besoin ni envie que ça prennent 10 minutes.

J'ai regardé y'a pas longtemps un let's play retrospective sur Call of Duty : Modern Warfare et plus spécifiquement sont introduction à savoir l'entrainement au tir... C'est pas un J-RPG, mais le défaut est le même... C'est atrocement long, si je me trompe pas c'est pas possible à passer, ça n'offre aucune difficulté et ça n'apprends rien du tous à 90% des joueurs qui savent déjà jouer à un FPS.

Au delà du tuto et même quand il n'y a pas de tuto du tous, j'ai souvent eu l'impression que le début d'un jeu auquel je jouais était clairement un tuto caché (en l’occurrence beaucoup de J-RPG, mais pas que) parce que c'est très lent, trop facile et pas forcément passionnant.

Dans les fallout et les the elder scroll, ya même des mods pour zapper l'introduction de chaque jeu.

Bien sur ce sont pas des problèmes propres aux J-RPG, mais ce sont des problèmes qui ont bien trop souvent gâchés mon plaisir de joueur dans ce genre spécifiquement. J'ai trop souvent eu l'impression de passer à côté de bons jeux à cause de ça.

PS : le tuto de Farcry blood dragon m'a beaucoup fait rire, parce que malgré le fait qu'il soit quand même inutile en soit, il permet la petite phrase du personnage principale qui veut tuer des gens et pas suivre des instructions que même lui est déjà censé connaitre... Faudrait que je trouve la vidéo de ce passage, parce que c'est juste le parfait résumer de ce problème.

Je suis sur d'arriver à faire un top 100 des pires tuto de jeux vidéos les doigts dans le nez.

Message édité pour la dernière fois le : 10/01/2018 à 14:27

D_Inquisitor
Guerrier
#8
De ce que j’en comprends, c’est que ton problème ne semble pas réellement lié aux JRPG car des tutoriaux à rallonge, t’en as partout, et certains joueurs arrêtent de jouer s’ils ne comprennent pas rapidement comment fonctionne un jeu. Vu les budgets engagés derrière, t’as pas forcément envie que les gens lâchent ton jeu parce que tu utilises une touche différemment de la majorité des concurrents du même genre, et c’est valable aussi pour les FPS qui ne fonctionnent pas à 100% de manière identique d’un titre à l’autre. Depuis le passage aux « technologies lentes », on s’est mis à utiliser les écrans de chargement pour afficher des tips. Dans certains jeux c’est juste un Tutorial Screen que tu peux consulter ensuite dans le menu qui apparaît sporadiquement, ou un tips dans un coin qui s’affiche quand tu fais quelque chose de spécifique, que tu peux parfois même cacher si t’en veux pas (GR Wildlands ou ACO en virant le bout de HUD associé).

Rapporté à Monster Hunter, je ne vois pas en quoi les 5-6 premières heures sont une plaie. Dans tous les Monster Hunter, les premières quêtes sont faites pour te faire visiter les premières zones, chasser du menu fretin, et apprendre les mécaniques de la récolte, la cuisine, etc. Libre à toi d’utiliser l’arme que tu veux tant que tu accomplis les objectifs fixés. Assez rapidement, toutes les quêtes récoltes sont optionnelles, et tu peux te concentrer uniquement sur les chasses et amorcer la boucle du « toujours plus gros ».

Cela étant, j’abonde complètement dans ton sens sur le fait que les développeurs ne prennent presque jamais en compte le fait que tu sois un senior gamer ou une habitué d’une licence, en te proposant de zapper ces quêtes pour passer directement à la vitesse supérieure. Mais c’est tout autant valable pour un Mass Effect que pour un Monster Hunter. Tous les jeux partent du principe que t’es un noob en gros (sauf design de base de laisser te démerder, genre les –Souls), et comme ça coûte du blé de développer les tutoriaux, ils veulent que tu en passes par là pour bien comprendre les mécaniques du dernier épisode.

Pour l’histoire des dialogues et textes à lire, euh … franchement ? Monster Hunter quoi. Si tu joues pour avoir des tartines de textes qui ont coûté un bras à la rédaction, façon Elder Scrolls au pif, ben je ne pense pas qu’un jour tu trouves un jeu de ce genre qui réponde à ton attente car c’est un jeu de chasse qui n’a jamais brillé par son semblant de scénario malgré leurs maigres efforts (vu que tous les fans s’en foutent royalement, moi le premier). Cela étant, beaucoup de JRPG permettent de régler la vitesse d’affichage des textes avoir parfois de l’instantané. Je n’ai pas trop souvenir des dernières prods car je joue de moins en moins aux JRPG, car j’ai d’autres « problèmes » avec le genre (héros imposé trop souvent puérile et ado – c’est bon j’ai ma dose à mon âge, pas de visualisation des armures, scénarios qui tournent en rond, les clichés persistant et énervant – genre la cruche de la bande ou le « on est tous amis hein ».

Bref, la partie « limitation console » est un faux problème de nos jours avec les grandes télés qui affichent du 1080p et du 4K, tout comme l’ergonomie console est une fausse excuse pour des développeurs qui imposent des inventaires de merde (Skyrim). Mais à l’inverse de toi, je ne joue justement pas pour me taper de longs pavés qui me gonflent vite. Dans TESO, je n’ai plus la patience de lire les centaines de bouquins du jeu car j’ai autre chose à foutre. Heureusement, la plupart du temps les gens parlent donc je les écoute (autre raison de mon désintérêt croissant pour les JRPG = très peu sont intégralement doublés = il faut lire des tonnes de texte).

Au final, je ne vois pas vraiment ce qui te bloque dans un jeu comme Monster Hunter World puisque le cœur de ce jeu, c’est la chasse. Et que cette chasse, t’en as potentiellement pour des centaines d’heures. Si je prends MH4U, j’ai passé 340h dessus, alors 5h de pseudo tutoriaux ou de quêtes « pour débutant », ça passe large. Quand on aime…
Serial Gamer Spirit

Message édité pour la dernière fois le : 10/01/2018 à 23:22

pirzz974
Garde
#9
Si je comprend bien , ce qui le dérange c'est le fait de subir les mécaniques de jeu, et de ne pouvoir faire comme tu en as envie . J'avoue que je suis un peu pareil, et j'avoue que moi aussi j'ai un problème avec les jeux japonais en général .
Je pense que ça viens d'une différence de culture . Je me trompe peut être mais il me semble que les sociétés asiatiques sont plus habitué a obéir a la hiérarchie, du coup quand tu leur présente un produit et que tu leur dit " ça fonctionne comme ça et pas autrement " ben les mec se cassent pas trop la tête, ils acceptent.

Chez nous ont a peut être un peu plus l'habitude de gueuler ou se rebeller, et avoir un peu plus envie de faire les choses a sa sauce ( d'ou peut être l'intéret de plus en plus grandissant des open world, qui t'offrent une grande liberté d'actions, ou des composantes rpg dans d'autres style de jeu, qui permet aussi d'avoir une plus grande marge de manoeuvre dans la façon de jouer).

Bien sûre c'est une généralité, et il y a des gens en occident qui ont un caractère qui s'adapte plus facilement a la façon de faire des japonais, et donc eux aiment bien les J-rpg et ne sont pas géner par toute les "tares" citer plus haut.
flofrost
Grand chevalier
#10
Moi ce que je ne supporte plus dans les J-RPG, c'est les mômes. Me taper de manière quasi systématique des chiards dans mon groupe, voir que le groupe en soit entièrement constitué, ça me les brise, d'ailleurs certains J-RPG sont selon moi d'excellentes pubs pour l'avortement.
La vérité est plus difficile à tenir que le savon dans une baignoire, et bien plus difficile encore à trouver.
Rolala
Guerrier
#11
Moi ce qui me plairait avec certains JRPG, c'est qu'ils arrêtent définitivement de traiter de sujets graves avec la plume d'un gosse de 10 ans sous méthamphétamines.
Annus Horriblis. Caca Nervosis.

Message édité pour la dernière fois le : 10/01/2018 à 23:02

Cyclopk
Villageois
#12
Rapporté à Monster Hunter, je ne vois pas en quoi les 5-6 premières heures sont une plaie. Dans tous les Monster Hunter, les premières quêtes sont faites pour te faire visiter les premières zones, chasser du menu fretin, et apprendre les mécaniques de la récolte, la cuisine, etc. Libre à toi d’utiliser l’arme que tu veux tant que tu accomplis les objectifs fixés. Assez rapidement, toutes les quêtes récoltes sont optionnelles, et tu peux te concentrer uniquement sur les chasses et amorcer la boucle du « toujours plus gros ».


Enfin, je n'ai rien à ajouté à ce que tu dis, tu explique très bien pourquoi je n'aime pas les début de Monster hunter, j'ai jamais dépassé la première série de quêtes tous simplement parce que elles existent. En plus de ça, je saurais pas vraiment dire pourquoi, mais peu importe l'arme, le gameplay est pour moi très désagréable (pas forcément mauvais, juste désagréable) et j'accroche pas. J'ai pas envie d'aimer un jeu malgré le gameplay mais plutôt grâce à lui.

Côté dialogues dans MH, je regrette pas l'absence de dialogue et de scénario, j'ai juste à comparer, sur un Pillar of eternity, je passe les dialogues plus vites que dans un Monster Hunter et c'est ça le problème, discutions sans intérêt dans un village qui n'en pas pas tellement plus.

Message édité pour la dernière fois le : 11/01/2018 à 02:47

mm678player
Garde royal
#13
Jamais vraiment joué à un JRPG.

D_Inquisitor
Guerrier
#14
Les villages dans MH, comme un peu tous les villages HUB, c'est un habillage pour donner vie à la froideur de menus à rallonge de partout. La finalité d'un village, c'est d'accéder à des sous-menus, mais en 3D, dans un contexte et une ambiance plaisante.

Pragmatiquement, tu pourrais tout mettre dans des menus. La forge, le market, la cuisine, etc . Ca serait pas franchement sexy, sans parler de la dimension sociale quand tu vois les autres joueurs alentours.
Serial Gamer Spirit
Mickaelus
Citoyen
#15
Mes premiers jeux de rôle ont été des jrpg, dans la première moitié des années 90, puisque je ne jouais que sur Super Nintendo à l'époque. Je laisse de côté Zelda III qui ne rentre pas vraiment dans la catégorie, mais j'ai passé de très bons moments sur Secret of Mana, Illusion of Time, Secret of Evermore - en gros ce que les Japonais laissaient filtrer et traduire vers chez nous. Je n'ai vraiment pas le souvenir d'avoir subi des tutoriaux pénibles, voire même des tutoriaux tout court... Ni sur Dragon Quest IV, V, VI et Final Fantasy IV, V, VI, Tales of Phantasia et d'autres que j'ai faits sur émulateur quelques années plus tard.

Peut-être s'agit-il d'un problème de génération et cela concerne-t-il les jrpg plus récents ? Car à partir des années 2000 j'ai surtout joué sur PC et aux jeux de rôle occidentaux. Mais ayant profité de l'arrivée sur Steam de certaines sagas comme les action-rpg Ys que j'apprécie beaucoup, je n'ai pas rencontré ce souci là non plus (c'est la tendance rapide avec une fiche montrant les boutons et accessible via le menu dans Ys Origin par exemple).

La question des dialogues est vraiment personnelle et subjective, par contre. Car effectivement, comme on l'a déjà signalé, j'ai quasiment toujours vu une option de réglage de vitesse de défilement des dialogues dans les menus. Monster Hunter je n'en dis rien car je n'y ai jamais joué. Mais personnellement, la lecture des dialogues fait toujours partie de mon plaisir dans les jeux vidéo, donc je me suis toujours accommodé des systèmes différents. Si je n'ai pas trop envie de lire (ce qui est rare), je me rabats sur un jeu plus orienté action mais je n'incriminerais pas le jeu.

Sinon, oui, l'univers des jrpg peut être perçu comme redondant et puéril, là c'est une problématique culturelle sans nul doute. Chez moi, il y a toujours le côté nostalgique qui joue (voir mon premier paragraphe), donc je ne me mets sans doute pas dans le même état d'esprit quand je joue à un Ys que quand je lance un Fallout. Il y a des gens qui conservent une part d'enfant en eux, d'autres non, c'est un peu comme si je regarde un Ghibli ou autre, je ne vais pas pester parce que ça ne ressemble pas à Ken le survivant. Au contraire, j'aime bien le côté conte que peuvent avoir certains jrpg, mais c'est vrai aussi qu'avoir plus de jrpg destinés aux adultes serait bénéfique au genre.
Cyclopk
Villageois
#16
En fait, je commence à douter de mes arguments et je commence à me dire que je n'aime tous simplement pas les J-RPG, faudrait que je fasse le bilan des jeux auxquels j'ai joué pour vraiment voir de façon clair et chiffré si mon impression sur les défauts du J-RPG se vérifie vraiment ou si c'est juste une impression.

Au pire, je peux renommer le sujet "Mon problème avec les jeux vidéos".

Je sais juste que, j'ai été souvent profondément déçu par des J-RPG que l'on m'a survendu à l'excès, il est pas impossible qu'un gars m'a affirmer une fois que l'un d'entre eux était tellement bien qu'il voulait mettre son bras à couper que j'allais adorer alors qu'en fait c'était pas le cas loin de là (mais c'est aussi possible que ce souvenir soit inventé de toute pièce par mon imagination).
Marcheur
Seigneur
#17
Moi ce qui me plairait avec certains JRPG, c'est qu'ils arrêtent définitivement de traiter de sujets graves avec la plume d'un gosse de 10 ans sous méthamphétamines.


Décidément y a un truc qui passe bien entre nous deux

Cela dit, Lost Odyssey était vraiment une petite merveille sur l'écriture, les deux Nier étaient aussi plutôt bons.
"Menthe à l'eau ?"

Message édité pour la dernière fois le : 11/01/2018 à 17:26

flofrost
Grand chevalier
#18
Bordel, mais alors LIS est un JRPG ?!
La vérité est plus difficile à tenir que le savon dans une baignoire, et bien plus difficile encore à trouver.

Message édité pour la dernière fois le : 11/01/2018 à 17:39

D_Inquisitor
Guerrier
#19
Lost Odyssey j'ai arrêté d'y croire dès le début, quand on m'a vendu des immortels qui peuvent crever dès le premier combat. D'ailleurs les combats m'ont achevé par leur lenteur avec une mise en place ignoble et très longue. Enfin les points de sauvegarde d'un autre temps (qui existe hélas toujours), obligeant à jouer des plombes avant d'en croiser un parfois. Je n'ai pas aimé grand chose dans ce jeu, et pourtant je l'ai fini.
Serial Gamer Spirit