Jeudi 25 Mai 2017, 09:00     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

La Table des Cartographes

REPONDRE S'ABONNER
Aleph
Chevalier
#1
Fut un temps où nos jeux préférés ne s'accommodaient pas d'un système d'auto-map, système si courant aujourd'hui.
Dessiner ses propres cartes devient vite un plaisir, une partie intégrante de l'expérience, mais peut aussi s'avérer fatiguant et confondre le joueur novice.

Tel sera donc l'objectif de ce sujet. Partager nos cartes, expliquer nos méthodes, donner des conseils. Il est dommage d'entendre un peu partout le joueur néophyte réclamer des logiciels d'auto-mapping par crainte de ne pas réussir ses maps, ou de ne pas savoir par où commencer.

Quelques questions subsidiaires qui, je l'espère, pourraient définir un cadre général avant de s'attaquer à la pratique :

-Quand le jeu vous l'offre utilisez-vous un le système d'automapping (Dark Heart of Uukrul, Menzoberranzan, Legend of Grimrock... etc.)?

-Préférez-vous, si système d'automapping il y a, qu'il ne dépende d'aucun outil ni skill, ou au contraire qu'il en dépende (à la manière de Wizardry 7)?

-Question la plus importante : l'absence d'un système d'auto-map vous est-il rédhibitoire?


Aux basses choses pratiques:

-Comment déterminez-vous la place qui vous sera nécessaire sur votre feuille afin que le donjon ou la zone extérieure puissent être intégralement dessinés sans avoir à chevaucher sur une autre feuille?

-Vous arrive-t-il, sur des cartes confondantes, de colorer les parties arpentables afin de vous y retrouver plus facilement (ouais, je suis astigmate)?

-Considérez-vous nécessaire de mapper absolument tout, y compris les plus petites cartes (type classique : les tours du château dans Wizardry 6)?

-Mappez-vous dès que vous rentrez dans une nouvelle zone, ou préférez-vous faire déjà un petit tour du propriétaire afin de vous donner quelques ordres de grandeurs?

-Le manuel de Wizardry 6 recommande au joueur de s'arrêter, de mapper ce que l'on voit au nord, de se tourner vers l'est d'y mapper ce qu'on y voit; puis d'avancer vers l'est et de reprendre l'opération. Est-ce votre méthode? Ou préférez-vous suivre les murs et de mapper au fur et à mesure de ceux-ci?

-Avez-vous recours à une légende différente pour chaque jeu? Ou utilisez-vous toujours la même?

-Pour colorer les points d'intérêt sur la carte, avez-vous une préférence pour le feutre, le crayon de couleur ou le stylo? Pourquoi?

Voilà les questions qui me viennent à l'instant. J'espère pouvoir enrichir tout cela au fur et à mesure de vos suggestions et de vos réponses, que j'essayerai de centraliser sur ce post initial en prenant soin de reprendre vos réponses et de signaler que vous en êtes l'auteur.

Mapper peut certes paraître archaïque, mais avec les bonnes méthodes cela devient vite un plaisir. A vos règles et crayons de papier les gobz.

En guise de mise-en-bouche, ma carte, en cours de la zone de montagne, dans Wizardry 6 :



La chose correspondante in-game :


Make RPGs great again
cabfe
Seigneur
#2
S'il y a un système d'automap, je l'active. C'est toujours plus pratique que de devoir tout retenir, parce que je ne compte pas griffonner en même temps que je joue.
S'il n'y a pas de map, je retiens le parcours dans ma tête.
Et si c'est un labyrinthe, je me barre. J'ai autre chose à faire que de perdre mon temps avec des difficultés puériles comme ça.

Je me souviens de Year Walk (que j'ai pas du tout aimé) et un "puzzle" à la con dans le genre.
On a accès à la carte tout le temps, nickel (parce que c'est bien naze pour se déplacer en plus...) sauf pour un puzzle à la con où l'on doit tenir un objet ou je ne sais plus. En tout cas, on doit tenir cet objet (enfin, 4 objets à différents endroits, il me semble) pour l'amener à un point précis.
Sans la carte.
Dès qu'on active la carte, l'objet est perdu et on doit tout recommencer...
J'ai quitté et désinstallé.
Déjà que c'était un jeu de merde, si en plus il doit me prendre la tête...

Une autre anecdote, sur Lands of Lore (le 1er, je crois, ça remonte à très loin).
Il y a un ou deux passages où l'on perd l'automap si on va dans une certaine zone.
Une zone relou, bien entendu...
Du coup, j'ai hacké ma sauvegarde et déplacé mon groupe au-delà de la case désactivant l'automap.
Faut pas déc' !
DAlth
Garde royal
#3
L'automap est plus pratique, mais, de même que le combattant en armure lourde qui nage sous l'eau sans contrainte et sans limite, c'est de la triche !

Après, mapper c'est fastidieux, surtout en tenant compte du respawn, parfois légèrement excessif.

Je préconise la solution Conflux : des parchemins avec codes d'accès sont planqués et après avoir survécu à la maladie, le poison, la faim, la mort et s'être régulièrement paumé, donnent accès, en ligne, à des cartes (pas complètes à 100 %).
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.
AbounI
Grand gobelin
#4
Ou encore des artefacts autorisant l'automap
akae beka
Aleph
Chevalier
#5
Oui, à la manière du kit de mapping que l'on trouve dans Wizardry 7 (et il faut le mériter ce kit d'ailleurs).

Merci pour vos premières réponses les gobz.
Make RPGs great again