Jeudi 19 Juillet 2018, 20:45     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4 5 6 7 8 9

Le topic des 'ET SI ?' - Libre court aux scénarios les plus fous...

REPONDRE S'ABONNER
Rollerrat
Citoyen
#101
Tiré de The minds of plants sur les capacités cognitives dans le règne végétal (traduction [imparfaite] maison) :
Les preuves que les plantes partagent avec les animaux nos précieuses capacités d'apprentissages s'accumulent. Pourquoi a-t-il fallut si longtemps pour s'en apercevoir ? Le début d'une réponse se trouve dans une petite expérience : regardez cette image. Que représente-t-elle ?


Le cerveau est une machine à ne pas voir, pourrait-on dire ou un filtre, comme dirait mm678player !… Et cette « prise USB un peu cossue » qui nous relie à un univers plus large que celui présent à nos consciences, dirait le spiritualiste, pourrait aussi bien être nos 5 sens, dirait le matérialiste. Si bien qu'une structure commune aux deux doctrines émerge. ^^

… reste la question de la poule ou de l'œuf, bien entendu. La matière a-t-elle engendré des spiritualistes ou l'esprit a-t-il engendré des matérialistes ? ;-)
pirzz974
Garde
#102
reste la question de la poule ou de l'œuf, bien entendu. La matière a-t-elle engendré des spiritualistes ou l'esprit a-t-il engendré des matérialistes ? ;-)


Je ne comprend pas cette question lol

Le materialiste renie l'existence du spirituel.
Et le spirituel renie le fait que seul la matière existe ( et que la matière soit de la matière , c'est a dire "quelque chose" de solide ).

Comment l'un peu engendrer l'autre ?

Message édité pour la dernière fois le : 26/12/2017 à 18:15

Rollerrat
Citoyen
#103
Bah, c'était juste une petite plaisanterie. Dans l'hypothèse où la « réalité » serait plus proche des postulats matérialistes, alors on pourrait dire que, de la matière, émerge (entre autres) des spiritualistes… et, à l'opposé, de l'« esprit », de la « conscience » ou que sais-je encore, émerge des matérialistes. Voilà, c'était juste pour souligner les cas de figure cocasses. ^^

Mais disons que si l'on décèle des similitudes on peut se demander si elles ont une origine commune (et un lien de descendance chronologique -- d'où la question de la poule ou de l'œuf) ou si ce ne sont que des convergences fortuites.

Et accessoirement, on peut aussi se poser la question de la nature de ces similitudes abstraites. Sont-elles matérielles ou éthérées ?

Bref ! :D
mm678player
Garde royal
#104
Quand j'étais matérialiste, je disais que l'immatériel n'est qu'une vue de l'esprit, qui découle du fonctionnement de la matière (comme le "mouvement", découle du fonctionnement du moteur de la voiture, et n'est pas une entité immatérielle existant à part ; donc je disais de même de l'esprit, qui découlait juste du fonctionnement des neurones physiques).

Depuis peu, je dis le contraire : l'immatériel pré-existe, puis la matière en découle. Ou plutôt que la "matière", c'est de "l'immatériel plus concentré".
" La seule certitude, c'est que toute certitude est une erreur... y compris celle-ci ! " (Moi, 10 juillet 2018)
Rollerrat
Citoyen
#105
Ah ! Si c'est une affaire de densité, ça épargne le choix cornélien. Les deux doctrines pourraient ainsi être vues selon un angle {a,de}scendant en fonction de la danse-idée. ^^

PS Je suis tombé sur ça¹ par hasard, aujourd'hui, où Thibault Damour (physicien) relate qu'Einstein aimait correspondre avec un Swami (maître) de spiritualisme hidou ;-) Avec Newton (alchimie), Shrodinger [du chat] (hindouisme), Montagnier (mémoire de l'eau -- encore que ce soit un cas un peu différent)… ce ne sont sans doute que quelques exemples illustres parmis d'autres.

¹ Thibault Damour : la relativité générale, une histoire d’amour
mm678player
Garde royal
#106
Des fois je me dis que même tout ce qu'on dit ici (et qu'on trouve d'abord ailleurs), sur "comment ça fonctionne l'astral", comment ça fonctionne la réalité de l'immatériel, c'est de nouveau des règles.
Or, quand je croyais pendant 30-40 ans, que les lois de la physique étaient totalement incontournables, qu'on les connaisse ou pas, (et les lois des gouvernements et de l'argent, totalement justifiées, qu'on soit d'accord ou pas), j'ai bien fini par me dire : non, c'est faux, il n'y a qu'un esprit immatériel géant, et donc tout est possible, aucune règle n'est obligatoire.
Donc même les règles de "comment fonctionne l'astral", n'ont aucune raison d'être incontournables non plus. Je ne remplace pas un set de règles fondamentales et inamovibles, par un autre. Je nie toute règle. Tout est immatériel. Tout est possible. Y compris vouloir mon paradis personnel, sans passer par les attitudes mentales préconisées.
Je sais... je sais... il y a plusieurs niveaux de La Conscience, et ce n'est que tout en haut qu'il n'y a plus aucune règle / contrainte / etc... Mais c'est précisément de ça que je parle. C'EST une règle, ça ! Et si on n'est que dans un énorme esprit immatériel, il expérimente peut-être cette règle ces temps-ci (au sens "temps" = historique de SES expériences), et peut-être pas avant, peut-être plus après, peut-être même pas "partout" "en ce moment".

Après, de temps en temps, je suis à nouveau réceptif à toutes "leurs" consignes (ceux qui parlent de l'astral, la méditation, l'immatériel, l'univers spirituel, l'ascension, la cinquième dimension). Et je suis impatient de trouver une nouvelle vidéo récente relayant les messages des "êtres de lumière", comme j'en ai déjà vu plein, ou de témoignages et conseils des gens "éveillés" comme j'en ai déjà vu plein. Et je me remets à écouter des "sons, des fréquences", censés harmoniser les chakras, et autres "favoriser la téléportation vers une dimension supérieure", comme j'en ai déjà écoutées plein.

Par exemple, en ce moment précis, pendant que je tape ça, j'écoute ça :

Mais ce n'est qu'un exemple parmi énormément d'autres.

Juste avant le déjeuner, c'était ça :

Mais là aussi, il y a des tas de variantes. D'habitude, c'est plutôt des vidéos qui parcourent dans l'ordre, les 7 chakras, 1 ou même 3, fréquences par chakras. Plus ou moins longues. Avec ou sans explications sur l'écran en plus. Il y en a des tas.

Et puis de temps en temps, je ne sais pas trop, je suis mitigé. Ce qui ne m'empêche pas de lire des textes, surfer sur des sites. Mais sans savoir si je vais m'en moquer, ou essayer d'y croire. Comme quand j'ai lu ça, par exemple :
https://legrandchangement.com/o-m-aivanhov-le-passage-en-cinquieme-dimension/
(surtout le passage sur les "dimensions au-delà de la cinquième")
Bon, je ne l'ai pas encore lu en entier.

Mais la seule certitude, c'est que je ne retourne plus dans la phase "hyper-rationnelle", où l'immatériel n'existait pas, où les lois de la physique étaient incontournables, etc...

Au contraire, j'essaie d'interpréter le moindre détail de la vie quotidienne comme une preuve que "l'immatériel, l'esprit, va être la seule loi de la physique de l'avenir", même l'avenir proche. Comme par exemple, quand ce matin mon téléphone a fait des difficultés pour s'allumer (un Nokia sous Windows Phone 10, la batterie à plus de 90%), j'essayais de me la raconter, genre : "... les lois de la physique sont en train d'être modifiées, on se rapproche du règne des pouvoirs de l'esprit... ce sont les technologies les plus miniaturisées (smartphones, etc...) qui le ressentent en premier ...".


Bref, quoi...
" La seule certitude, c'est que toute certitude est une erreur... y compris celle-ci ! " (Moi, 10 juillet 2018)
Gaek_Shao
Guerrier
#107
Hummm, ouhais, ok euuuuh, pourquoi??

Pourquoi te focalises tu ainsi?

Tu cherches à te convaincre et à voir, mais ce que tu demandes requiert un relâchement de l'esprit.

Tu devrais faire une pause, le temps d'assimiler et d’absorber tout ce que tu lis et vois.
Sans vouloir remettre en cause des capacités, toutes ces notions sont lourdes à digérer pour n'importe quel esprit et encore plus pour les cartésiens.

Il ne faut pas chercher à ressentir ou voir des signes, mais laisser faire, car du coup tu te raccroches à ton ancien fonctionnement.

La physique, L'Immatériel et tout et tout, ce n'est rien.
Ce qui compte c'est le lâché prise, ne se soucier de rien, ne pas tenter de voir.
Let me sleep all night in your soul kitchen, : The Doors
pirzz974
Garde
#108
Ce qui compte c'est le lâché prise, ne se soucier de rien, ne pas tenter de voir.


Hé hé, perso j'approuve !

Il faut faire gaffe au mental, il est super rusé ! Le fait que quelqu'un s'interresse a des sujets spirituels , ne veut pas dire qu'il est spirituel.
Si on ne comprend pas que c'est le mental qui fou la pagaille ( parce qu'il est mal utilisé, et non pas parce qu'il n'est pas bon), alors le mental utilise tout et n'importe quoi pour créer la confusion. Il peut donc rapidement s'emparer d'un enseignement spirituel pour créer des prises de tête et des complications .

Je ne dis pas que c'est ton cas mm678player, a toi de voir si tes questionnements te prennent la tête ou pas, c'est un bon indicateur !


C'est le mental incontrôlé qui est l'OBSTACLE . Si tu t'en sert , peu importe ce que tu dis , pense, étudie, il y aura toujours un problème .
Le mental est fait pour être utilisé, mais seulement pour les choses pratiques de la vie : conduire, préparer un projet, etc.
Il me semble avoir remarquer un "truc" pour repérer si mon mental est bien utilisé ou pas : si ma réfléxion sert a mettre en place quelque chose de concret dans l'immédiat ou dans un avenir proche c'est bon, sinon ça veut dire que je suis en train de penser "en trop".

Du coup , comme dit Gaek_Shao , une des solution est de lâcher prise. En fait c'est lâcher prise avec toutes ses pensées, ses questionnements, ses réflexions , ....

Et si tu n'est pas de nature a lâcher prise facilement ( ça dépend des gens ), alors il faut étudier les enseignements des boudhas .
Ou sinon les enseignements des être de lumières, etc. mais il me semble que ce genre d' enseignement est surtout fait pour ceux qui lâchent prise, parce que ces enseignements donnent peu de précisions sur ce qu'ils racontent ( ex : quand ils parlent de 5eme dimension, ils ne te disent pas scientifiquement pourquoi ça existe. Soit tu as l'intuition que c'est vrais et tu les crois, soit tu pense que ce sont des fous ).
Tandis que les enseignements des boudha se base sur des choses concrètes pour expliquer comment fonctionne l'esprit ( bon aprés c'est aps toujours évident a mettre en application !) .

Message édité pour la dernière fois le : 04/01/2018 à 17:26

mm678player
Garde royal
#109
Quand je vous lis tous les deux, il y a tout de suite deux voix opposées qui se manifestent dans mon esprit :

1) Une qui dit : ah oui... c'est vrai, le lâcher prise... j'avais oublié... en plus tout le monde le dit tout le temps... c'est ça la seule clé qui doit importer maintenant...

2) Une autre (que la première appellerait sûrement le mental, je suppose) qui me dit, oui mais même ces enseignements qui disent qu'il faut lâcher prise, et que le mental ne fait rien de bon si on lui confie le long terme, qui me dit que se sont des couches vraiment fondamentales, pas un voile d'illusion comme les lois de la physique. Et si tout n'est qu'esprit, il doit bien y avoir possibilité d'avoir quelque part une poche d'univers dans un coin, où la seule réalité vraiment fondamentale, ne seraient pas ces enseignements là, mais ce que veut actuellement mon "mental".


En plus, comme j'arrive à "observer" ces deux avis, c'est que "moi", je suis encore une troisième entité... bref, il commence à y avoir foule dans ma tête...


Bref, je crois que je devrais effectivement ranger tout ça dans un coin pendant un temps, et me relancer une 18ième partie de tel jeu, ou me remettre quelques films ou sketchs basés sur l'humour par l'absurde, ou même quelques dessins animés, genre des Zig & Sharko ou autre... pour vraiment vraiment déconnecter...
" La seule certitude, c'est que toute certitude est une erreur... y compris celle-ci ! " (Moi, 10 juillet 2018)
pirzz974
Garde
#110
Et si tout n'est qu'esprit, il doit bien y avoir possibilité d'avoir quelque part une poche d'univers dans un coin, où la seule réalité vraiment fondamentale, ne seraient pas ces enseignements là, mais ce que veut actuellement mon "mental".


Ouai, ben là c'est ton mental ( mal utilisé ) qui veut que les chose soient comme si, ou comme ça .
En fait le mental créer des pensée, et si tu ne l'éteint pas, lui il créer toujours des pensées .Et quand le mental est actif sans ton contrôle, il créer des pensées inconscientes . Et c'est ça le noeud du problème : L' INCONCIENCE .

Quand les pensée sont inconscientes , elles " s'agglutinent" et forment un centre qu'on appelle l'ego . Cet ego veut vivre ( il me semble que c'est une règle du jeu : tout ce qui existe a une conscience, même si c'est très rudimentaire) , et comme il est issus de l'inconscience du penseur, il va tout faire pour maintenir celui-ci dans l'inconscience . Il va donc créer des histoires avec les pensées pour hypnotiser le penseur , et le maintenir inconscient .

Dans ton cas il me semble que l'histoire c'est : " Il faut que les choses soient comme ci , ou comme ça . Et vu que tout est immatériel c'est possible de le faire.Mais pour l'instant je n'en fait pas l'expérience et donc c'est pas normal puisque tout est immarériel et tout est possible ...." Etc, etc, et toi tu écoute tout ça et tu te prend au jeu, tu cherche a savoir le pourquoi du comment ?

Mais si tu arrête de penser, qui est là pour dire "Il faut que les choses soient comme ci , ou comme ça" ?
Et si tu arrête de penser a ça, qu'est-ce qui t'arrive concrètement ? Il t'arrive un accident ? Tu tombe malade ? Pose toi bien la question de ce qui peut te poser problème concrètement hors des pensées .
Même si tu as une douleur émotionnelle , est-elle encore là s'il n'y as plus de pensées ?
Si tu reçois un coup de téléphone pour te dire qu'un proche est mort, tu va ressentir des émotions , si après on te dis que c'est une blague, ces même émotions disparaissent .
Par contre il y a des pensées tellement inconscientes que pour les percevoir il faut s'entraîner . Et pour ça il faut être au maximum attentif aux pensée et aux émotions ( les émotions sont liés aux pensées, l'une mène a l'autre) .

Une qui dit : ah oui... c'est vrai, le lâcher prise... j'avais oublié... en plus tout le monde le dit tout le temps... c'est ça la seule clé qui doit importer maintenant...


En fait lire ça dans un livre ça te permet de te mettre sur la voie , mais ensuite pour avancer sur cette voie, il va falloir que tu le perçoive toi-même . Quand tu sera épuiser de trop penser, tu verra l'intérêt de lâcher la prise

Bref, je crois que je devrais effectivement ranger tout ça dans un coin pendant un temps, et me relancer une 18ième partie de tel jeu, ou me remettre quelques films ou sketchs basés sur l'humour par l'absurde, ou même quelques dessins animés, genre des Zig & Sharko ou autre


ça en tout cas ça s'appelle lâcher prise

PS : sache en tout cas que l'éveil spirituel est un chemin qui peut être difficile, tout dépend de ton niveaux d'inconscience. Plus tu est inconscient, plus ton ego a de la main mise sur ta conscience, et plus il va être efficace pour déjouer tes tentatives de prise de conscience . Mais ça fait partie du jeu tout ça !

Message édité pour la dernière fois le : 04/01/2018 à 20:03

mm678player
Garde royal
#111
Et si tu arrête de penser a ça, qu'est-ce qui t'arrive concrètement ?

En fait c'est l'inverse, c'est tout ce qui aurait été "enfin bien", "enfin comme il faut", "enfin faisable", et qui ne l'est pas, soit dans ma vie actuelle en termes de moyens, soit dans cet univers en termes de limitations physiques. Comme on disait plus haut, le "jeu" est fait pour délirer. Moi je l'ai plutôt perçu comme des contraintes chiantes, presque sans contre-parties positives, et comme je ne suis pas masochiste, du coup j'imaginais ce qu'il aurait fallu pour que j'y trouve enfin du positif. Et je passe les aspects, de certaines personnes de mon passé, que je côtoie toujours dans le présent, mais qui ont moins leur mot à dire maintenant, qui s'amusaient toujours à amplifier fois cent les contraintes de la matérialité pour toutes les personnes qu'ils connaissent, au lieu de les alléger.

Mais je n'entrerai pas dans les détails. Je suis en train de faire de mon côté, à titre strictement personnel, une espèce de démarche listant le plus exhaustivement possible, point par point, toutes les propriétés que j'attendais de mon "souhait personnel", pour lister en face de chacun, soit à quel point on trouve plus ou moins un équivalent dans des choses existantes, soit à quel point tant pis.


Je ne veux plus prendre mon ressenti personnel sur tout ça comme exemples dans ce fil. On peut y lire maintenant assez de points, détails, informations, etc... pour que chacun se fasse sa propre idée, ou ses propres recherches, ou sa propre indifférence, c'est selon, sur : l'immatériel, la méditation, le voyage astral, les chakras, l'ascension, La Conscience, etc...


ET SI d'autres personnes balançaient ici leurs propres délires, qui n'ont rien à voir avec tout ça ?

" La seule certitude, c'est que toute certitude est une erreur... y compris celle-ci ! " (Moi, 10 juillet 2018)
Rollerrat
Citoyen
#112
… ET SI c'était l'inconscient le problème, alors, on s'rait pas rendus :
Chasing the Rainbow: The Non-conscious Nature of Being. Ca démarre [fort] comme ça :
Despite the compelling subjective experience of executive self-control, we argue that “consciousness” contains no top-down control processes and that “consciousness” involves no executive, causal, or controlling relationship with any of the familiar psychological processes conventionally attributed to it. In our view, psychological processing and psychological products are not under the control of consciousness. In particular, we argue that all “contents of consciousness” are generated by and within non-conscious brain systems in the form of a continuous self-referential personal narrative that is not directed or influenced in any way by the “experience of consciousness.” This continuously updated personal narrative arises from selective “internal broadcasting” of outputs from non-conscious executive systems that have access to all forms of cognitive processing, sensory information, and motor control. The personal narrative provides information for storage in autobiographical memory and is underpinned by constructs of self and agency, also created in non-conscious systems. The experience of consciousness is a passive accompaniment to the non-conscious processes of internal broadcasting and the creation of the personal narrative. […]

… bien que cet [in]conscient là ne soit pas forcément de même nature que « le vôtre ».

ET SI… comme pour le langage, les règles permettaient, mieux que leur absence, d'échapper aux contraintes. Que la poésie, en ce sens, serait plus libre que la prose, et qu'elle éclaire ce que la prose occulte. Peut-être parce que ces règles introduisent une part de « hasard ». Peut-être parce que l'absence c'est le néant ou le chaos ?!

Enfin, c'est juste une question, hein ?! :p
pirzz974
Garde
#113
Que la poésie, en ce sens, serait plus libre que la prose, et qu'elle éclaire ce que la prose occulte.


Il me semble que la prose a ses règles : celles du langage tout simplement .
Du coup la prose a ses régles , et la poésie aussi . Elles ont seulement des règles différentes, et ne permettent donc pas les même choses . La poésie dit des choses que la prose ne dit pas mais la prose permet aussi de dire des choses que la poésie ne peut pas . C'est d'ailleurs pour ça je pense qu'on ne s'exprime pas en mode poétique de manière courante .



Peut-être parce que l'absence c'est le néant ou le chaos ?!


Le néant ne veut pas forcément dire chaos .
Je dirais même plus , pour qu'il y ait ordre ou désordre( chaos ), il faut qu'il y ait des "choses" a mettre en ordre ou en désordres, ne serait-ce que des atomes, ou des particules .
Le néant c'est le rien total , donc il ne peut pas y avoir d'ordre ou de désordre/chaos

Message édité pour la dernière fois le : 06/01/2018 à 15:37

Rollerrat
Citoyen
#114
Cette objection est recevable dans la lettre, mais pas dans l'esprit : bien sûr, la prose aussi a ses règles. Mais en ajoutant au langage courant des contraintes liées à la forme, on lui ajoute une dimension. Cette dimension supplémentaire ouvre un champ (ou un plan) aux points de vue quand, sans elle, il n'y a qu'une ligne. Cette surcharge de règles, donc, libère plus qu'elle n'enferme... c'est une affaire entendue, cependant, que pour aller d'un point à un autre, le train sur des rails ou l'avion de ligne sont plus reposants (pour les passagers et surtout en 1ère classe).

Quand au néant et au chaos, je les ai collés un peu à la va-vite. On pourra toutefois s'entendre sur le fait que l'absence de tout c'est le néant et que l'absence de règles c'est le chaos… du moins dans certains cas, puisqu'il est difficile de savoir ce qui serait s'il y avait, en plus, ce qui n'est pas. ^^
pirzz974
Garde
#115
Mais en ajoutant au langage courant des contraintes liées à la forme, on lui ajoute une dimension. Cette dimension supplémentaire ouvre un champ (ou un plan) aux points de vue quand, sans elle, il n'y a qu'une ligne.


Ouai, mais ce plan est plus souvent proche du flou artistique, alors que la ligne peut être claire et précise .

Pour moi ce ne sont que des modes d'expressions différents, pour des objectifs différents ( par exemple je pense que ça me gaverait de lire un livre d'histoire entier en poésie lol ), mais il n'y as pas un meilleurs que l'autre.

pirzz974
Garde
#116
Récemment j'ai lu le livre " Message des hommes vrais au monde mutant"
de Marlo Morgan.

Elle raconte le temps qu'elle a passé avec un peuple aborigène en australie, et comment ceux-ci communiquent avec la vie de différentes façons. Ce peuple considère que les hommes modernes ont perdus la connection a la vie, et qu'on as perdus beaucoup de capacités, et surtout de sagesse .

Le livre a fait polémique quand il est sortis parce que l'auteur affirme que c'est une histoire vrais, mais suite a des plaintes de certaines tribus australienne elle a décidé de ne plus affirmé que c'est une histoire réel , mais elle laisse quand même planer le doute .

En tout cas, il y a vraiment une sagesse qui émane de cette histoire je trouve, et si l'auteur a mentis sur l'origine des messages, a savoir un peuple aborigène, elle a le mérite d'avoir écrit quelque chose qui fait réfléchir et fait voir les choses sous un autre angle.

Du coup je trouve qu'il a sa place dans ce topic, parce qu'en gros ça dit : " et si l'homme moderne qui se croie le plus évolué, et appelle même parfois ceux qui vivent dans la nature des primitifs, était en fait lui-même le primitif ?"
Bonne question !

PS : ça me fait rappeler une emission avec nicola hulot, qui était avec un peuple qui vit dans une forêt , qui ont l'air archaiques et tout, mais qui sont au courant de ce qu'on fait sur la planète, qui constatent qu'on détruit beaucoup et ils nous appellent " les petits frères"

Message édité pour la dernière fois le : 08/01/2018 à 13:34

mm678player
Garde royal
#117
Pour revenir un coup sur ce qu'on développait plus haut avec pirzz974, notamment le "mental" et le "moi véritable", et prendre une toute dernière fois mon ressenti personnel comme exemple, pour peu importe à quoi et à qui ça pourra servir en comparaison (à condition d'avoir lu les détails plus haut).


Il y avait la phase où je n'étais pas conscient de tout ça. Puis j'ai appris tout ça. Dans un premier temps, ça m'a donné envie d'opposer le mental et le moi comme ennemis (malgré le fait d'avoir remarqué que toute ma vie "j'observais" mes actes et pensées après coup à la troisième personne, "il", mais j'ai vite poussé ça de côté). Je me la suis vite joué "je suis mon mental, c'est qui ce moi véritable, et tant pis pour l'Eveil"...
Maintenant, j'ai beaucoup plus pris conscience que j'ai vraiment passé toute ma vie à parler de moi à la troisième personne (en pensée), après quasiment tout acte et toute pensée du mental (même si je n'appelais pas encore ça "le mental", à l'époque, ni ne savais qu'il y a plusieurs "entités" différentes, je ne savais pas pourquoi je pensais tout le temps "il").
Par conséquent, j'ai beaucoup plus pris conscience que j'étais pendant toute ma vie mon mental ET mon moi véritable.
Mais c'est là que vient le vrai truc dingue : on se sent la même personne quand on est l'un ou l'autre, c'est continu, on ne sent pas de basculement. Si je n'avais rien lu ou écouté de toutes ces choses, je serais encore persuadé qu'il n'y a qu'une seule "entité là-dedans" (geste vers mon front).

J'espère que du coup ça va réconcilier mon moi et mon mental, puisque maintenant je m'identifie aux deux. Et qui sait, peut-être s'en suivra enfin cet Eveil tant recherché...
" La seule certitude, c'est que toute certitude est une erreur... y compris celle-ci ! " (Moi, 10 juillet 2018)
Gaek_Shao
Guerrier
#118
Bon, c'est déjà bien, même si les rechutes à ce niveau sont plus que fréquentes.
Car en général, le "Moi" est difficilement accessible, et demande à rentrer plus ou moins en veille/autres états pour y accéder.

Tu viens juste de débuter un très long chemin ardu et laborieux, qui peut-être te mènera à l'Eveil, car il te faudra de la persévérance et et de la pugnacité pour franchir ce dédale (mot choisi avec soin).
Let me sleep all night in your soul kitchen, : The Doors
mm678player
Garde royal
#119
Ok.
" La seule certitude, c'est que toute certitude est une erreur... y compris celle-ci ! " (Moi, 10 juillet 2018)
mm678player
Garde royal
#120
En tout cas, je suis déjà complètement sûr que tout ça, l'immatériel, l'esprit, la conscience, l'astral, appelons ça comme on veut, pour moi c'est synonyme, je suis déjà complètement sûr que ça existe. Ce qui est énorme, comparé à ma position rationaliste à l’extrême des environ 40 premières années de ma vie (aucun dieu, aucune âme distincte du corps, que la matière et les lois de la physique, rien d'immatériel, etc...).

Car j'ai déjà senti plusieurs fois ces dernières semaines (dont encore une fois ces derniers jours), le "corps énergétique" (le corps astral quoi), distinct du corps physique. Pas au point d'en sortir. Pas au point de constater par moi-même tout ce que tous ces témoignages racontent. Mais de façon très palpable. Quoique très rarement. Et plusieurs autres fois des sensations, certes nouvelles aussi, mais beaucoup plus vagues.

Mais je n'aurais jamais cru qu'il fallait de tels efforts pendant si longtemps, pour un résultat si... vague. Autant de témoignages et d'infos, autant de pratiques diverses plus ou moins bien effectuées. Pour encore rien de transcendant.
Environ dix mois de témoignages et de pratiques directes sur ça, précédés par 2-3 ans où je m'ouvrais en général à des sujets de ce genre, quoique plus vagues (extra-terrestres, témoignages sur les expériences de mort imminente, etc...). Ces sujets précédents ne sont plus importants. Il y a forcément des tas de formes de vie matérielles et immatérielles dans l'univers spirituel et physique. Quant aux EMI, c'est juste la version dangereuse du voyage astral qui est la version sécure.
Pas étonnant que pendant si longtemps, presque personne n'y croyait. Mais tous les témoignages disent que de plus en plus de monde y croit, ou au moins s'en informe. Mais visiblement, plus on comprenait le fonctionnement interne de la matière et des technologies qui nous entourent, version rationnelle, version équations, plus c'est difficile de basculer vers quelque chose de si infiniment différent.

Après, le mental revient à la charge et me dit, "qui sait si ce n'est pas un état bizarre du cerveau physique, dans lequel tu te mets avec tout ça", et que ce ne serait soit-disant pas "réel".

Mais en fait si, c'est sûr que c'est réel. Car depuis que je crois, ou au moins que j'envisage l'existence de tout ça, ça explique beaucoup d'autres choses du passé, que ma phase rationnelle poussait de côté sans chercher à constater que ça contre-disait mes croyances de l'époque. (prémonitions, téléportation de voiture, ...)

Mais bon, je vais arrêter d'y réfléchir, utiliser le mental pour tenter de contrer le mental n'est pas la bonne voie. Depuis le livre audio que j'ai écouté hier soir (me souviens plus du titre, encore un Eckart Tolle en tout cas), je sais qu'il existe plusieurs "portes de sortie" de ce qu'il appelle la "conscience des choses", vers "l'instant présent", et je vais donc plutôt essayer ces "instants présents" et autres "lâcher prise", et ne plus démonter "l'avant". Sinon je suis encore dans l'avant, si j'y pense, car l'univers ne connait pas la négation (si vous pensez à ce que vous en voulez pas, ça réalise ce que vous ne voulez pas).
" La seule certitude, c'est que toute certitude est une erreur... y compris celle-ci ! " (Moi, 10 juillet 2018)

Message édité pour la dernière fois le : 14/01/2018 à 13:22

pirzz974
Garde
#121
Mais tous les témoignages disent que de plus en plus de monde y croit, ou au moins s'en informe. Mais visiblement, plus on comprenait le fonctionnement interne de la matière et des technologies qui nous entourent, version rationnelle, version équations, plus c'est difficile de basculer vers quelque chose de si infiniment différent.


Pour moi il ne s'agit pas de croire , mais de constater. Aujourd'hui la science nous apporte beaucoup d'informations nous permettant de se poser des questions et même de comprendre qu'autre chose existe .

Par exemple la physique quantique nous dit que la matière n'existe pas ( ou au maximum de façon infinitésimale ) . Si on prend juste cette info, ça remet en question tout, tout , tout ce qu'on l'on crois savoir sur la réalité .

Ensuite par exemple quand on regarde comment fonctionnent les 5 sens on voit que ce sont en fait des récolteurs d'informations . Par exemple les yeux sont capable de capter l'information contenus dans la lumière, et c'est le cerveaux qui fabrique une image avec ces informations. Ce qui veut dire que pour nous quelque chose est réel quand on y entre en contact avec nos cinq sens, c'est a dire quand on accède a des informations. Moins il y as d'info, moins on va appeller ça quelque chose de réel. Par exemple un film est virtuel par rapport a la "réalité" de tout les jours parce qu'on a moin d'informations : on a des info visuels et auditif, c'est tout. Comparé a notre réalité quotidienne avec laquelle on as des infos des 5 sens, un film nous parait moins réel. Donc ce que l'on qualifie de réel dépend des informations auquelles on accède.
Et bien l'on sait grâce a la science qu'un cm cube de vide, contiens plus d'informations que toute la matière de l'univers !!!

Pour le cas des mort imminentes par exemple ,le docteur charbonnier donne des informations sérieuses . Il a un diplôme scientifique, il exerce toujours, ces capacités n'ont jamais étés remis en cause, on ne lui a diagnostiqué aucune folie....et pourtant on regarde ces travaux sur les EMI avec recul, méfiance, etc. Ce n'est pas sérieux.

Et des exemples comme ça il y en as de tas. En fait la seul raison pour laquelle la science n'as pas encore découvert le phénomène de la conscience c'est qu'elle ne s'y interresse pas ( et encore certains scientifique en parle déjà, mais ce n'est pas très répandus) . Et comme beaucoup de gens se font guidés par les "scientifiques" , même si ceux-ci ont des préjugés et sont bloqués par leurs mental, alors malgrés les connaissances scientifique qu'on as déjà on reste empêtrés dans une vision matérialiste .

Donc pour moi, en ayant un esprit logique et rationnel , si on est sérieux on arrive facilement a la porte des étoiles !

Aprés pour faire l'expérience de ces phénomènes sois-même il faut pratiquer les exercices .

Message édité pour la dernière fois le : 14/01/2018 à 14:39

mm678player
Garde royal
#122
Je suis d'accord.
" La seule certitude, c'est que toute certitude est une erreur... y compris celle-ci ! " (Moi, 10 juillet 2018)
pirzz974
Garde
#123
Je rajoute un truc aussi :
Depuis que je suis jeune je regarde beaucoup les documentaire sur les animaux et la nature et un truc que j'ai remarqué c'est que dan la nature il y un ordre qui règne. Dans une forêt , le moindre petit insecte , ou la moindre petite plante, occupe une niche écologique bien précise et joue un rôle bien précis, ce qui permet a l'ensemble de la forêt de fonctionner.
C'est pareil dans le corps humain, tout est a sa place et a un rôle a jouer, pareil au niveaux des atomes /particules, et apparement pareil dans l'univers .
Donc il me semble qu'il y a une harmonie et un ordre partout dans la vie. Mais quand on aborde les questions un peu métaphysique/existentiels genre pourquoi la souffrance existe ? Pourquoi on naît, on s'attache a la vie et ensuite on doit mourir ? etc . , là tout d'un coup, l'ordre cosmique semble s'envoler pour laisser la place a un espèce de mélange entre un chaos et le hasard . Mais peut être que le hasard on le perçois parce que c'est nous qui ne comprenons pas bien comment fonctionne les choses !
Mais quand on se réfère aux enseignements spirituels ( il faut savoir trié lesquels par contre), à nouveaux tout reprend un sens plus cohérent ( même si on ne comprend pas encore tout ) , et je trouve que ça ressemble plus a ce que l'on peut observer dans la nature .
Donc il me semble que les explications spirituels sur l'aspect métaphysique de la vie sont plus sérieuses que la vision matérialiste qui a l'air de considérer que ces aspects là de la vie n'existent pas ou qu'ils sont inexplicables et non régis par des lois, contrairement au reste de la vie .

Sinon pour changer un peu de sujet, je remarque en ce moment que le noeud du problème humain a l'air d'être le mental déséquilibré ( Il est d'ailleurs important de dire que c'est le mental uniquement lorsqu'il est déséquilibré qui pose problème, et non pas le mental lui-même ) .
Le mental , lorsqu'il n'est pas bien utilisé et qu'il fonctionne de manière autonome, créer l'impression d'être une entité ( ou individus) séparé du reste . Cet impression de séparation créer la peur ( peur de la mort en fait . L'entité qui croit existé ne veut pas disparaître .), et la peur créer toute les pensées et action destructrices et auto-destructrices.
C'est comme si en fait, dés qu'un problème se pose a nous ( un problème pas dans le sens pratique, parce que ça il y en as toujours, mais un problème au sens psychologique, c'est a dire quelque chose qui nous travail l'esprit et nous gène dans notre apréciation de la vie. Autrement dit un soucis .) automatiquement c'est le mental qui est en train de fonctionner de manière erratique et qui est en train de créer une vision ( ou une sensation, ou une émotion) négative .
Du coup il y a une sorte de technique qui consiste a comprendre que toutes pensées et émotions négatives sont créer par le mental déséquilibré, et qu'il ne faut donc pas donner son attention a ses pensées et émotions , puisqu'elles ne sont que des illusions .
Donc quand on n'arrive pas a bien percevoir chaque pensées, il suffit d'appliquer cette technique pour ne pas se faire submerger par le mental dysfonctionnel ! Pour l'instant pour moi ça fonctionne pas mal , je vais continuer pour voir .

Message édité pour la dernière fois le : 14/01/2018 à 20:16

mm678player
Garde royal
#124
Oui, c'est vrai que le "hasard", avant, je le définissais comme quoi c'est quand on manque de précision sur les données d'entrée, ou de puissance de calcul, pour tout calculer, qu'on appelle ce manque le "hasard".

Maintenant, je dis que c'est lorsque "La Source" / "La Conscience" / "Dieu" définit des points fixes dans le futur, et que des "couches plus basses" de la Création doivent improviser les détails pas à pas, pour que le chemin mène vers ce but, que nous autres pauvres humains tout en bas, on appelle ça le hasard.

Quant au mental, au-delà d'une certaine dose d'infos sur le sujet, je trouve que je n'y gagne plus en clarté, et je vais juste continuer de temps de temps des techniques de "moment présent" et autre...


Ah oui, j'y pense, je crois que plus haut, ou sur la page précédente (pas envie de vérifier pendant que je tape), j'ai dit une connerie un moment. Bon, j'ai dû en dire plein, mais il y en a une que j'ai remarquée. C'est quand je disais que le cerveau physique est le lien entre l'esprit immatériel et le corps physique (en plus d'avoir un rôle de "mémoire cache" et de "filtre et générateur d'illusions").
Depuis j'ai entendu quelque part qu'en fait c'est le sang qui fait le lien entre l'esprit immatériel (qui a la forme du corps tout entier), et le corps physique. Bon, j'ai pas encore croisé ça entre de nombreuses sources, pour retenir cette info pour de bon, mais ça me semble correct. Ça expliquerait (sans les justifier le moins du monde, on est d'accord !) tous les mythes de sacrifices, etc...
Bon, nul doute que le cerveau physique a quand même son rôle de mémoire cache, et peut-être aussi de filtre et générateur d'illusions.
" La seule certitude, c'est que toute certitude est une erreur... y compris celle-ci ! " (Moi, 10 juillet 2018)
pirzz974
Garde
#125
Ah oui, j'y pense, je crois que plus haut, ou sur la page précédente (pas envie de vérifier pendant que je tape), j'ai dit une connerie un moment. Bon, j'ai dû en dire plein, mais il y en a une que j'ai remarquée. C'est quand je disais que le cerveau physique est le lien entre l'esprit immatériel et le corps physique (en plus d'avoir un rôle de "mémoire cache" et de "filtre et générateur d'illusions").
Depuis j'ai entendu quelque part qu'en fait c'est le sang qui fait le lien entre l'esprit immatériel (qui a la forme du corps tout entier), et le corps physique. Bon, j'ai pas encore croisé ça entre de nombreuses sources, pour retenir cette info pour de bon, mais ça me semble correct. Ça expliquerait (sans les justifier le moins du monde, on est d'accord !) tous les mythes de sacrifices, etc...
Bon, nul doute que le cerveau physique a quand même son rôle de mémoire cache, et peut-être aussi de filtre et générateur d'illusions.


Moi j'ai vu un scientifique une fois dire que certaine recherche sur le cerveau tendrais a dire que celui-ci serait un projecteur holographique. L'hologramme serait ce qu'on appelle la réalité .
Un clairvoyant disait lui que le mental modélise les choses, sinon il n' y aurait que des masses d'énergies sans formes particulières ( en fait lui vu qu'il a le troisième oeil ouvert, s'il ne gère pas et que son mental ne modélise plus, il voit des énergie seulement, mais du coup il n' y as plus de repère ! C'est comme ça qu'il a remarqué ça ) .
Dans tout les cas il y a quelque chose qui génère l'illusion, et je pense aussi que c'est le cerveau .

Maintenant, je dis que c'est lorsque "La Source" / "La Conscience" / "Dieu" définit des points fixes dans le futur, et que des "couches plus basses" de la Création doivent improviser les détails pas à pas, pour que le chemin mène vers ce but, que nous autres pauvres humains tout en bas, on appelle ça le hasard.


POur ma part, ma théorie est qu'il n' y as pas de hasard. Tout est calculé d'avance, en quelque sorte tout est écrit .
J'arrive a cette conclusion par déduction logique .
Tout est illusion a part la conscience. Donc rien n'existe. Donc il a fallut créer l'illusion. Et celui qui a créer l'illusion, donc la conscience, elle sait ce qu'elle a créer .
Au niveau humain, un ingénieur qui créer une machine, il est au courant de ce qu'il y as dans la machine, il sait qu'elle pièce va ou, et a quoi elle sert .
Donc la conscience sait exactement tout sur tout, et elle sait exactement que tel molécule mélangé a tel autres molécule ça va réagir de tel manière, etc.
Au niveau humain, vu qu'on as pas tout créer et qu'on a une intelligence limité, on peut s'amuser a créer des règles ( une simulation informatique par exemple ) et a mettre des éléments au hasard dedans pour voir comment ça réagit. Mais le hasard ne peut exister que lorsqu'il y a ignorance .
Mais vu que la conscience est omnisciente, elle sait exactement tout ce qui va se passer, comment les choses vont interagire entre elles ,etc.
Donc du point de vue de la conscience il n' y as pas de hasard, mais pour s'amuser elle se met des voiles, elle vit des expériences a travers des formes et du point de vue de ces formes de vies ( l'être humain par exemple ), ce qui va se passer est inconnus .

Donc pour reprendre ton exemple mm678player , pour moi les couches plus basses de la créations on l'impression d'improviser, mais en fait tout est déjà écrit , même les détails pour arriver aux points fixes .

C'est comme un film ou un jeu en fait, le scénario est déja écrit , mais le spectateur ou le joueur ignore tout , sinon il n' y as aucun intérêt a regarder/jouer .

Message édité pour la dernière fois le : 15/01/2018 à 11:09