Dimanche 23 Septembre 2018, 16:32     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4

Energie infinie ! Ca y est !

REPONDRE S'ABONNER
Colinet
Noble
#51
Je pense que mm678player parie plutôt sur les grands nombres et le caractère falsifiable des lois scientifiques: Une seule machine qui fonctionne suffirait et 1'000 vidéos ont moins de chances d'être toutes trafiquées que 10. Je me permets de contester ce second point vu l'importance des biais qui interviennent. Mais c'est pas totalement absurde non plus.

C'est pour ça que j'évite de m'attarder sur l'impossibilité épistémologique de l'énergie libre: elle demande un consensus qui n'existe pas chez tout le monde (et dans mon cas se fonderait sur un argument d'autorité, puisque je ne suis pas physicien). On arriverait juste à un dialogue de sourds: la discussion se déplacerait d'une loi à l'autre, d'un exemple à l'autre, perpétuellement... L'approche "sociologique" me parait utilisable, en revanche, parce qu'elle a une certaine forme d'accessibilité (ou disons au moins que je la comprends, donc je me permets de l'utiliser).

@ninheve: De rien Oh! J'aurais cru que tu étais photographe, en fait... (c'est pas incompatible, évidemment!)
Geglash le Béton

Message édité pour la dernière fois le : 20/02/2018 à 23:14

Rollerrat
Citoyen
#52
extrait du couincouin n°51 de Colinet Je pense que mm678player parie plutôt sur les grands nombres et le caractère falsifiable des lois scientifiques: Une seule machine qui fonctionne suffirait et 1'000 vidéos ont moins de chances d'être toutes trafiquées que 10. Je me permets de contester ce second point vu l'importance des biais qui interviennent. Mais c'est pas totalement absurde non plus.

Il y aurait tant de choses à dire… mais je m'endormirais avant d'avoir écrit la troisième ligne, et vous avant d'avoir lu la deuxième ! ^^ Oui : il suffirait d'une machine qui marche. Non : le nombre ne fait pas la « vérité », en tout cas, pas dans n'importe quel cadre, ni à n'importe quelle époque, ni dans n'importe quel angle de lecture. Ce sont toujours des observat{ion,eur}s et/ou des pens{ée,eur}s hors-cadre qui « révolutionnent » la science -- généralement dans une grande adversité (qui a une part de vertus). Je pense que sur ce, on peut s'entendre, mais je comprends bien le sens de ta remarque.

En bref : notre époque, dans le cadre d'une révolution internet balbutiante (!) et dans un angle de lecture « sociétal » (on va dire) devrait nous inciter à [re]penser le « nombre débordant ». La révolution Internet est la suivante : l'imprimerie a démocratisé l'accès aux « productions » culturelle, Internet démocratise l'accès à la « production » culturelle. Conjointement à l'imprimerie s'est développée l'organisation sociale dominante aujourd'hui : le capitalisme et le libéralisme, qui, en quelques sortes, sont des modes de gestion de la rareté. Conjointement à Internet, « nous » inventerons des philosophies politiques qui seront probablement liées à la gestion de l'abondance. [et ce ne sont certainement pas les entonnoirs à big-données(!) qui en seront les models]. En attendant, il convient de considérer le nombre avec circonspection. ;-)
Colinet
Noble
#53
Ça me rappelle que Randall Munroe (qui dessine aussi bien que toi :p ) a écrit que, depuis que presque tout le monde porte en permanence un téléphone doté d'un appareil photos performant, la quantité de preuves que des OVNI visitent notre planète diminue sans cesse... ^^
Geglash le Béton

Message édité pour la dernière fois le : 21/02/2018 à 16:40

Rollerrat
Citoyen
#54
Ha ha ! Oui le dessin est mon talent le plus remarquable. Merci de le noter !

Et en effet, la multiplication des moyens de preuve… déplace mystificateurs et mystiques en terrains où l'absence se tapi (de souris).

--
Da Rollerratci
mm678player
Garde royal
#55
Bon, ok, d'accord, je vous demande pardon pour mes propos sur les scientifiques.

Sur le fond, j'essayais de provoquer un électro-choc.
Sur la forme, je m'y suis pris de façon pas sympa.

D'autant plus que depuis j'ai vu un peu les "débats" dans le milieu des chercheurs sur l'énergie libre. Leur ton entre eux est tellement dans les affrontements d'ego, que je n'arrive même pas à entrer dans leurs messages pour prendre connaissance du fond. Et pas par manque de connaissances scientifiques. Enfin peut-être aussi, mais je ne le saurai jamais, tellement c'est leur ton qui me bloque dans leurs duels d'ego...

Et moi qui croyais y trouver la Conscience... J'ai "cherché au mauvais endroit", pour reprendre une réplique d'un de mes films favoris.
mm678player
Garde royal
#56
J'avais juste envie de remettre en lien une vidéo sur ce sujet-là. Comme ça. Sans raison.
Rien de neuf. Juste envie de ne pas oublier ça...





(Rappel : Comme à chaque fois que je poste un lien, une vidéo, une source ou une autre, démonter son auteur, sa chaîne, ou autre, ne sert à rien, car c'est à chaque fois quelque chose dont des centaines d'autres disent la même chose...)
cabfe
Seigneur
#57
Juste en passant, et sans rapport direct avec cette vidéo, je tiens à partager mon expérience au sujet des "y'a plein d'autres gens qui en parlent".

J'ai pu remarquer, après plusieurs années d'observation, de visites de forum, etc. que tout ce beau monde est un monde en vase clos.
La plupart des gens qui fournissent du contenu se connaissent entre eux (via le net mais aussi lors des nombreuses conférences données partout dans le monde).
En regardant bien, ce sont souvent des références entre eux.
Du coup, le lecteur a l'impression de trouver des points de correspondance, de faire la relation entre deux éléments, mais les informations sont "truquées" dès le départ.

C'est un peu comme un écrivain qui va montrer deux scènes apparemment sans lien et au fur et à mesure que le lecteur avance dans l'histoire, il se rend compte du lien qui unissait ces deux éléments disparates. Sauf que... c'est le résultat du cerveau d'un auteur qui connaissait déjà le lien. Le lecteur se sent intelligent, mais il n'a fait qu'être mené par le bout du nez grâce au talent de l'auteur...
(Et c'est très bien, d'ailleurs. Certains écrivent des histoires tellement débiles que s'en est insultant pour les lecteurs, mais c'est un autre sujet).

Là, on a un peu la même chose. Chacun référence plus ou moins subtilement les autres, donnant l'illusion d'un monde plus complexe et où tout se tient.
Mais en réalité, c'est un vase clos. Une œuvre réalisée par plusieurs mains, mais pour un même résultat. Une impression de rendre intelligent le public, mais ce n'est qu'une fiction bien orchestrée.

Je ne dis pas que tout est ainsi, mais c'est le fruit de mon observation.
Ca existe et il faut prendre beaucoup de recul et avoir une vision d'ensemble avant de tout accepter.
Et ce, dans un sens comme dans l'autre.
Une histoire vraie, avec plusieurs témoins, sera construite de la même manière.
mm678player
Garde royal
#58
Ouais... je commence à le croire aussi...


Mais ça ne nous dit toujours pas, lesquels de ces phénomènes de vases clos, abritent une "théorie de niche" qui est totalement imaginaire, et lesquels sont juste de "rares perspicaces" devant une illusion collective...


J'essaie de ne pas avoir trop de certitudes, juste de rappeler qu'il existe aussi telle ou telle manière de penser.


Ca revient toujours au même, dans mon cas, sur tous "ces sujets là" : à savoir, après 4 décennies d'hyper-rationnalisme, et de "comment ça fonctionne, indépendamment de ce que je veux", je n'aimais plus le monde que cette vision me donnait.
Donc, je me concentre sur l'espoir qu'il y aurait du vrai dans des possibilités "(quasiment) magiques", et aussi sur le "comment je préférerais"...
cabfe
Seigneur
#59
Ca me rappelle le pitch du film "complots"
A force de taper un peu partout pour voir ce qui sonne creux, on finit bien par trouver un truc.

Peut-être.
mm678player
Garde royal
#60
Oui, c'est à peu près l'idée. Mais sur les lois de l'Univers.
pirzz974
Garde
#61
J'ai pu remarquer, après plusieurs années d'observation, de visites de forum, etc. que tout ce beau monde est un monde en vase clos.
La plupart des gens qui fournissent du contenu se connaissent entre eux (via le net mais aussi lors des nombreuses conférences données partout dans le monde).
En regardant bien, ce sont souvent des références entre eux.
Du coup, le lecteur a l'impression de trouver des points de correspondance, de faire la relation entre deux éléments, mais les informations sont "truquées" dès le départ.


Pas faux, mais c'est vrais pour tout le monde .
Les "autres" qui ne sont pas dans ce vase clos, sont en faites dans un autre vase clos, mais plus grand . Plus de gens adhèrent a ce vase clos plus grand, il est crédité par plus de sources ,etc. ce qui donnent l'impression que c'est plus vrais .
L'un des exemples les plus flagrants pour moi actuellement c'est le sujet du réchauffement climatique : tout le monde est totalement sûr qu'il n' y a rien de plus vrais et de plus scientifique, pourtant tout ce que l'on sait sur le sujet viens d'une seule source qui est le GIEC .

Certains verront ici du complotisme , c'est obligé mais ce n'est pas mon but .
Que la théorie officiel soit vrais ou pas, on peut constater en tout cas que tout viens d'une seul source et que les autres scientifiques qui ont un avis différents sont vus comme des fous, et non pas comme des scientifiques qui ont un avis différents ( et pourtant dans le monde de la science, des scientifiques qui ne sont pas d'accord sur un même sujet ça existe et ça à toujours existé . ).

Il faut savoir que l'esprit humain a tendance a zapper les informations qui ne correspondent pas a sa vision du monde, et donc il y a des chances de passé tranquilement mais surement a côté d'une vérité . Pour palier a ça, il faut savoir mettre de côté son ego, chose que l'on apprend pas forcément dans les écoles scientifiques .

Quand on pense d'une certaine façon on a tendance a se connecter aux gens qui pensent un peu comme nous, comme par exemple sur ce post , ou par exemple ce forum dédié aux rpg , mais aussi en science . On a tendance a créer des connexions par affinités , et si on n'as pas l'esprit ouvert, il est facile de s'enfermer dans un vase clos .

Pour ma part je fait confiance a mon intelligence pour me guider , tout en sachant que je peut me tromper et en n'ayant pas peur de me remettre en question . Le fait qu'une minorité de gens ont un avis scientifique très différents de la plupart des autres n'est pas un signe d'erreur a mon sens .

La majorité/minorité des gens étant d'accord sur une théorie n'as rien a voir avec le fait que cette théorie scientifique soit juste ou pas .

Message édité pour la dernière fois le : 19/08/2018 à 16:30

mm678player
Garde royal
#62
Il faut savoir que l'esprit humain a tendance a zapper les informations qui ne correspondent pas a sa vision du monde

Oui, c'est vrai que quand on commence à parler d'un sujet, qui n'a que depuis peu des gens qui commencent enfin à y croire, il y a toujours quelqu'un pour dire :
- ... mais dans ce cas, comment ça se fait qu'on n'en a pas entendu parler beaucoup plus que ça, depuis longtemps ...
- Mais si, on en a entendu parler. Mais tu faisais partie de ceux qui se moquaient. Mais les infos, y'en a toujours eu plein.

Cela dit, je me moquais bien aussi, et vraiment bien à fond, des sujets qui m'intéressent récemment. Mais au moins je ne sors pas "comment ça se fait qu'on n'en a pas entendu parler".

Enfin, tout ceci ne s'adresse à personne ici, ou en tout cas pas ces derniers messages, avant j'ai pas vérifié.
C'était juste pour rebondir sur le concept général de la capacité de l'esprit à bien filtrer, masquer...


Mais tout ça est difficile.

D'un côté, il y a ce qu'on voudrait (ou ce que je voudrais, depuis peu), par exemple que les règles de la matière ne sont pas si dures que la vision matérialiste le disait. D'un autre côté, ce qu'on constate et que je croyais avant, semble bien être encore la règle dans le contact quotidien avec les choses.

Et puis ces mêmes disciplines, l'astral par exemple. D'un côté, l'Univers qu'il décrit, permet d'espérer des possibilités bien illimitées. De l'autre côté, environ les mêmes sources ne s'en servent que pour dire "accepter ce qui est"...


Enfin, je suis quasiment dans le sujet d'à côté, là.


Donc, pour revenir plus sur ce sujet là, complots, énergie libre et autres trucs marchaient mais ont été sabotés, etc...
Quand on est passé plusieurs fois par toutes les opinions et leur contraire au fil des années, on se rend compte d'un truc. C'est le même phénomène mental qui te dis soit "On nous a menti, trompés, pour limiter nos possibilités, pour le pouvoir et la richesse de quelques-uns", ou alors à tour de rôle plutôt : "Non, je sais comment fonctionne la matière depuis le temps, ce sont ces nouvelles idées qui essayent de déclencher je-ne-sais-quoi..."... Au final, le processus de l'esprit qui veut se protéger contre un truc et protéger l'autre, marche dans les deux sens. Le même phénomène, pas deux qui s'opposent ! C'est à croire que si on choisit une opinion là-dedans, c'est du pur pile ou face...


Enfin, le mieux sera encore que, si jamais un de ces trucs existe et marche, de pouvoir enfin un jour le constater au quotidien, et plus seulement d'en parler...
pirzz974
Garde
#63
Le même phénomène, pas deux qui s'opposent ! C'est à croire que si on choisit une opinion là-dedans, c'est du pur pile ou face...


Personellement je ne fait pas comme ça. Ce n'est pas un choix, mais une évidence . Je ne choisis pas d'être mouillé par l'eau, c'est sa propriété de mouillé .
Une vérité est une vérité , on n'as pas a choisir si c'est vrais ou pas .


Enfin, le mieux sera encore que, si jamais un de ces trucs existe et marche, de pouvoir enfin un jour le constater au quotidien, et plus seulement d'en parler...


C'est sûr, sinon ça reste de la théorie et ça ne sert a rien .
Mais soit dit en passant , on parle tout le temps de l'homme qui descend du singe comme une évidence en se basant sur la théorie de l'évolution.....alors que ce n'est qu'une théorie comme son nom l'indique . mais là ça ne dérange personne que ce soit une théorie qu'on prend pour une vérité
cabfe
Seigneur
#64
Euh, c'est le principe des théories scientifiques : c'est vrai tant que ce n'est pas démontré comme faux.
mm678player
Garde royal
#65
Mais non, l'homme descend des expériences génétiques des extra-terrestres, qui sont en même temps aussi ce que nos ancêtres appelaient anges, ou dieux au pluriel, et qui sont en fait les couches supérieures de l'esprit de Dieu dans lequel nous sommes ses couches plus basses...


Euh, c'est le principe des théories scientifiques : c'est vrai tant que ce n'est pas démontré comme faux.

Tiens, ça me donne une nouvelle idée de signature... mais pas sûr que ça rentre...

" Toute vague de connaissances, est sûre d'elle, car elle a amélioré, précisé, ce qui précédait. Sans penser à la suivante, qui la relativisera, elle... "
pirzz974
Garde
#66
Euh, c'est le principe des théories scientifiques : c'est vrai tant que ce n'est pas démontré comme faux.


Oui c'est vrais mais je trouve pas ça intelligent. Tant qu'on ne peut vérifier par l'expérimentation , pour moi on ne peut pas dire qu'une chose est vrais , ça ne peut être qu'une supposition . Parce que le fait de prendre une théorie pour la vérité alors qu'on n'en sait rien, a tendance a endormir l'esprit je crois . Vu que c'est acquis pour tout le monde que "c'est comme ça" alors on est moins ouvert et moins attentif a une autre explication , et on peut passer a côté d'une vérité .

" Toute vague de connaissances, est sûre d'elle, car elle a amélioré, précisé, ce qui précédait. Sans penser à la suivante, qui la relativisera, elle... "


Je la trouve pas mal
Mais en même temps il y a une contradiction je crois . Parce que si tu améliore une vague de connaissance précédente, tu ne la relativise pas ,tu la précise comme tu dis, c'est a dire que la base reste présente . Par contre si tu la relativise ( pour la vague d'aprés), c'est qu'elle n'est plus aussi vrais, donc tu t'en éloigne,et c'est plustôt un "effacement" de l'ancienne connaissance qu'une "amélioration" de celle-ci .

Message édité pour la dernière fois le : 20/08/2018 à 14:31

mm678player
Garde royal
#67
Mais en même temps il y a une contradiction je crois . Parce que si tu améliore une vague de connaissance précédente, tu ne la relativise pas ,tu la précise comme tu dis, c'est a dire que la base reste présente . Par contre si tu la relativise ( pour la vague d'aprés), c'est qu'elle n'est plus aussi vrais, donc tu t'en éloigne,et c'est plustôt un "effacement" de l'ancienne connaissance qu'une "amélioration" de celle-ci .

Je ne voulais pas être aussi précis sur les termes.
Je voulais juste illustrer le même phénomène, pour la vague suivante, mais sans faire trop de répétitions dans les mots.
Je réfléchirai une autre fois à une meilleure sélection de synonymes...
cabfe
Seigneur
#68
Attention, quand on parle de théorie scientifique, on ne parle pas de théorie de comptoir de bar.
Elles sont le fruit d'un long travail de recherche, de calculs, de nouvelles formules parfois.

Il ne s'agit pas de dire que la téléportation existe juste parce qu'on a pas réussi à prouver que c'était impossible.
Si quelqu'un le dit dans une théorie scientifique, c'est qu'il a étudié son sujet, "preuves" à l'appui, dans un ensemble cohérent et valable au moment de sa conception.
Mais rien ne dit que ce ne sera pas démonté plus tard.
Par exemple, tiré d'un article Wikipedia :
Depuis l'Antiquité, la théorie de la génération spontanée paraissait la seule explication raisonnable à l'apparition de petits organismes comme des asticots dans la matière en décomposition. Il fallut attendre le XIXe siècle pour que le chimiste français Pasteur réussisse à démontrer qu'elle était fausse.


Les scientifiques recherchent sans cesse à tester et valider (ou infirmer) les théories admises à l'instant T.
Parfois, elles améliorent ou affinent lesdites théories, mais rien n'est considéré comme "vrai de façon universelle et puis voilà."
Ca, ce seraient plutôt des dogmes, bien plus dangereux pour l'humanité.
mm678player
Garde royal
#69
@cabfe

Je ne dis pas le contraire. A chaque époque on utilise toute la rigueur dont est capable l'esprit humain pour expliquer les choses... à partir de ce que les connaissances et moyens présents et passés permettent de dire et de comprendre.

Par exemple,tant qu'on ne pouvait ni voir ni prouver l'existence de micro-organismes, forcément, on avait des explications qui valaient ce qu'elles valaient avec ce qu'on savait.

Tant qu'on ne connaissait pas les ondes électro-magnétiques (radio, télé, wifi, radar, micro-ondes, portables, etc...), sûrement que tout un tas de phénomènes paraissaient bizarres, et étaient expliqués avec la même rigueur qu'aujourd'hui, mais les connaissances de l'époque.

Et si demain il s'avère que même aujourd'hui, on était cons, car on cherchait les causes et conséquences de tout dans la matière 3D, alors que la réalité est une combinaison matérielle / immatérielle 12D, 15D, ou que sais-je, et que même les causes de ce qu'on voit ici en 3D sont en plus que 3D, nos descendants auront cette même conversation sur notre " rigueur aujourd'hui, mais avec des connaissances limitées ".

Pour mieux comprendre, imaginons quelqu'un qui essaye de mettre en équations les ombres portées des objets de l'allégorie de la caverne. Tout le monde parle de cette allégorie ces temps-ci, mais pour moi le raisonnement n'est complet que si on parle équations. Forcément, les mouvements et déformations d'ombres portées, si on ne veut pas savoir que le vrai objet complexe multi-dimensionnel existe, ces équations vont être de plus en plus justes dans de plus en plus de situations. Mais on s'embête quand même beaucoup pour rien, on se complique les choses pour rien, tout en étant incomplet à l'arrivée. C'est quand même mieux si on regarde les objets complets, au lieu de vouloir se créer des règles juste à partir des ombres, leurs interactions, leur déformations, etc...
C'est à dire que si on admet que nous ne sommes pas dans un univers matériel 3D, mais une Création immatérielle / matérielle à bien plus de dimensions, et qu'on refait un peu tout pour ainsi dire à partir de zéro, avec la même rigueur, quasiment les mêmes méthodes, mais pas les mêmes dogmes (oui, j'utilise exprès ce terme, c'est bien un dogme d'ignorer l'immatériel, de supposer que les causes sont dans la matière 3D), on arrivera à des équations qui auront la complexité des phénomènes, ni plus ni moins, et en l'occurence pas inutilement plus car on essayait de tirer des règles de l'observation d'ombres...

Attention, quand je dis immatériel, je ne parle pas de ce que racontent les religions officielles. Ca c'est un autre débat, sur leurs erreurs et mensonges calculés. Là je ne sais pas où se situe la limite des chartes et lois sur le sujet. Bien que j'aurais des tas de choses à dire, je préfère m'abstenir...
pirzz974
Garde
#70
Attention, quand on parle de théorie scientifique, on ne parle pas de théorie de comptoir de bar.
Elles sont le fruit d'un long travail de recherche, de calculs, de nouvelles formules parfois.

Il ne s'agit pas de dire que la téléportation existe juste parce qu'on a pas réussi à prouver que c'était impossible.
Si quelqu'un le dit dans une théorie scientifique, c'est qu'il a étudié son sujet, "preuves" à l'appui, dans un ensemble cohérent et valable au moment de sa conception.
Mais rien ne dit que ce ne sera pas démonté plus tard.
Par exemple, tiré d'un article Wikipedia :
Depuis l'Antiquité, la théorie de la génération spontanée paraissait la seule explication raisonnable à l'apparition de petits organismes comme des asticots dans la matière en décomposition. Il fallut attendre le XIXe siècle pour que le chimiste français Pasteur réussisse à démontrer qu'elle était fausse.


Les scientifiques recherchent sans cesse à tester et valider (ou infirmer) les théories admises à l'instant T.
Parfois, elles améliorent ou affinent lesdites théories, mais rien n'est considéré comme "vrai de façon universelle et puis voilà."
Ca, ce seraient plutôt des dogmes, bien plus dangereux pour l'humanité.



Moi il me semble qu'il y a contradiction dans tout ça . Comme disent les définitions du terme " théorie scientifique" , une théorie n'est qu'une proposition d'explication que l'on donne face a un phénomène dont on ignore le fonctionnement réel .
Pour l'exemple sur la génération spontanée , vu qu'on ne pouvait pas observer directement et assez précisément ce qui se passait dans la matière en décomposition , alors on a imaginé une cause plausible , sans savoir si celle-ci était exact .
D'ailleurs dans le texte il est écrit : " paraissait la seule explication raisonnable". C'est bien une explication qui semble cohérente, raisonnable, mais on a aucune idée de savoir si elle est exact , c'est juste que l'explication colle avec ce qu'on voit a première vue . Et tant que ça colle avec ce qu'on voit a première vue, et qu'on n'observe pas directement une autre cause, alors on se base sur la théorie du moment. Mais a aucun moment on peut certifier avec rigueur que c'est juste .
Donc parler de théorie de comptoir je trouve que ça n'as pas beaucoup de sens, puisque dans tout les cas une théorie n'est qu'une proposition, pas un fait établis . La seule chose que l'on puisse dire il me semble c'est qu'une théorie paraît plus plausible qu'une autre selon les connaissances que l'on as .

Et il me semble que le gros piège c'est de ne retenir que certaines informations , et pas d'autres, ce qui nous donne une image de la réalité qui n'est pas complète . Par exemple l'effet placebo/nocebo en médecine viens contredire ce que l'on sait sur le fonctionnement biologique ( et donc physique ) du corps, mais on zap cette information et on refuse de voir que ces phénomène font intervenir une composante non-physique . On ne retiens donc que les informations qui parlent du monde physique, et si quelqu'un parle de la possibilité de phénomène non-physique on taxe sa théorie de non-cohérente .

Quand tu dis que les scientifiques testent les théories, en fait il me semble que lorsque l'on découvre un nouveau phénomène, on vérifie si la théorie du moment permet d'expliquer ce phénomène , si oui on continus a se baser dessus, si non on commence a chercher une autre théorie qui permet d'expliquer ce nouveau phénomène . Mais ce ne sont pas des testes qui permettent de certifier que ce que dit la théorie est vrais , ça permet juste de dire que ça semble toujours vrais .

Message édité pour la dernière fois le : 21/08/2018 à 14:41

cabfe
Seigneur
#71
Mais a aucun moment on peut certifier avec rigueur que c'est juste .

C'est justement pour ça que les théories n'en sont que telles. Elles peuvent, et sont, remises en cause périodiquement.
Mais avec de la recherche, des études, des éléments probants et pas seulement "je pense que...".
Audoucet
Novice
#72
Si vous avez des difficultés à comprendre pourquoi l'énergie libre, c'est impossible… Comprenez qu'énergie = masse. Très concrètement, de l'eau chaude, c'est plus lourd que de l'eau froide, et deux atomes d'hydrogène sont plus lourds qu'un atome d'hélium.

Vouloir créer de l'énergie, c'est rigoureusement la même chose que de vouloir créer… Du poids. De la masse. Peu importe comment vous voulez appeler ça.

C'est triste à dire, mais très souvent, les gens qui défendent l'ouverture d'esprit, sont justement les plus fermés. Tous les défenseurs de l'énergie libre la défende, car ils ne comprennent pas POURQUOI, c'est impossible. De la même manière que pour le voyage fut rapide que la vitesse de la lumière. 99 % des gens ne comprennent pas vraiment, le pourquoi du comment. C'est très difficile de faire l'effort de comprendre que si l'on ne peut pas attendre la vitesse de la lumière, ce n'est pas parce que l'on ne peut pas aller suffisamment vite… Mais parce que la vitesse n'existe pas. Sauf pour la lumière.
pirzz974
Garde
#73
C'est justement pour ça que les théories n'en sont que telles. Elles peuvent, et sont, remises en cause périodiquement.
Mais avec de la recherche, des études, des éléments probants et pas seulement "je pense que...".


J'aimerais que tu me donne un exemple si c'est possible parce que j'ai l'impression que ce n'est pas juste .
Selon ce que je sais il n' y as pas de recherche, études, etc pour créer une théorie. Il y a juste la constatation d'un phénomène existant , on ne sait pas comment il fonctionne, on propose une explication selon les connaissances que l'on as . C'est donc bien : "je pense que ça pourrais fonctionner comme ça" .

Il me semble que les recherches et les études c'est pour observer directement quelque chose, c'est du domaine de l'expérimentation et non de la théorie .


Vouloir créer de l'énergie, c'est rigoureusement la même chose que de vouloir créer… Du poids. De la masse. Peu importe comment vous voulez appeler ça.


Sauf que toit tu te base sur la matière et les lois de la matières, alors que la théorie de l'énergie libre ( en tout cas celle que je connais ) ne s'appuie pas sur les lois de la matière .
Par exemple on sait que l'énergie c'est de l'information . La matière elle n'existe pratiquement pas et ce qu'on appelle la matière c'est principalement du vide . Et on sait aussi que le vide il y as beaucoup plus d'informations ( donc d'énergie) que dans la matière.
Donc l'énergie libre propose qu'on trouve un moyen d'utiliser l'énergie qui est dans le vide .


C'est triste à dire, mais très souvent, les gens qui défendent l'ouverture d'esprit, sont justement les plus fermés. Tous les défenseurs de l'énergie libre la défende, car ils ne comprennent pas POURQUOI, c'est impossible.


Perso je ne dis pas que l'énergie libre c'est obligatoirement possible, comme on dit depuis le début c'est que c'est une théorie, donc on ne sait pas si ça fonctionne vraiment, mais pour l'instant on ne peut pas dire non plus que c'est faux .
Tu dis que certaines personnes sont fermés d'esprit ,mais il me semble que c'est toi qui est fermé a la théorie de l'énergie libre et qui affirme que c'est faux . Nous ici on parle de l'énergie libre, donc on est ouvert a cette théorie, mais on est pas fermé a autres chose sur l'énergie , qu'elle soit libre ou pas .

Il me semble aussi qu'affirmer qu'une chose est impossible en rapport aux connaissances que l'on as c'est un dogme . A une époque on pensait impossible de faire voler un avion, parce qu'a cette époque on n'avait pas la connaissance nécessaire pour le faire . Mais ne pas avoir la connaissance pour faire quelque chose ne signifie pas obligatoirement que c'est impossible .

Message édité pour la dernière fois le : 21/08/2018 à 20:30

cabfe
Seigneur
#74
J'aimerais que tu me donne un exemple si c'est possible parce que j'ai l'impression que ce n'est pas juste .
Selon ce que je sais il n' y as pas de recherche, études, etc pour créer une théorie. Il y a juste la constatation d'un phénomène existant , on ne sait pas comment il fonctionne, on propose une explication selon les connaissances que l'on as . C'est donc bien : "je pense que ça pourrais fonctionner comme ça" .

Tiens, c'est tout frais :
Exemple de théorie remise en question grâce à plus de recherche à ce sujet

Je pense que la confusion vient du terme "théorie".
Dans le sens courant, c'est une idée un peu lancée en l'air.
Dans le sens scientifique, c'est déjà le résultat d'un travail d'étude.
Colinet
Noble
#75

On ne retiens donc que les informations qui parlent du monde physique, et si quelqu'un parle de la possibilité de phénomène non-physique on taxe sa théorie de non-cohérente .


Tu as un exemple d'une telle théorie? (À propos de l'effet placebo ou nocebo.)
Geglash le Béton