Jeudi 18 Octobre 2018, 05:33     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4

Energie infinie ! Ca y est !

REPONDRE S'ABONNER
mm678player
Garde royal
#26
J'ai trouvé ça pour avoir une explication pas trop compliquée quand on n'est pas physicien :
D'où vient l'énergie d'un aimant ?

Ok, elle n'est pas stockée dedans. Mais je m'en doutais un peu.

Cela dit, j'attends toujours qu'on me démonte (ou confirme) mon raisonnement : force qui peut induire un mouvement, donc travail, donc énergie.

Donc elle n'est pas stockée dedans. Donc il la convertit depuis ailleurs... Ou est un premier exemple de non-conservation...

De toute façon, tôt où tard il faut s'attendre à une prochaine vague de "Ce qu'on croyait sur tel ou tel principe était faux...". Ce serait loin d'être la première...
cabfe
Seigneur
#27
Jette à un œil au principe de cuisson des aliments par induction, c'est exactement ça.
Ton idée est donc valable et même déjà appliquée, mais pas sans perte...
mm678player
Garde royal
#28
Jette à un œil au principe de cuisson des aliments par induction, c'est exactement ça.
Ton idée est donc valable et même déjà appliquée, mais pas sans perte...

Je connais évidemment l'induction depuis toujours. J'ai assez calculé le courant i induit dans un fil de cuivre posé à côté d'un autre dans lequel on fait passer un courant I (ondes radio, télé, radar, micro-ondes, télécommandes, wifi, téléphone portable, etc... en découlent). Et même le vecteur E et le vecteur B qui sont perpendiculaires et tournent pendant la propagation de tout ça dans l'espace, soit avec des cosinus / sinus, soit avec des exponentielles complexes. Ainsi que les bases : faire tourner un aimant dans une bobine de fil de cuivre génère un courant, faire passer un courant fait tourner l'aimant. Mais là on revient aux bases sur lesquelles sont basées toutes nos inventions de ces derniers 100 ans, et que les grands noms du 19è siècle ont mis en équation. Là on revient au "déjà connu depuis plus de 100 ans", transformer l'énergie mécanique en courant, l'inverse, en chaleur, etc... (moteurs électriques, génératrices, cuisson à induction, etc...)

Moi, j'évoquais seulement que l'aimant tout seul, est capable d'attirer indéfiniment des trucs. Et qu'il faudrait trouver quelque chose avec ça.

Message édité pour la dernière fois le : 06/02/2018 à 11:07

Shaam
Grand chevalier
#29
Au pire, on fout du nucléaire partout et on fout les déchets nucléaire dans les cavernes creusés par l'extraction des énergies fossiles ! Ça nous laisserais encore quelques centaines d'années tranquille énergétiquement parlant.
mm678player
Garde royal
#30
Donc, si la question théorique :

" Le fait qu'un aimant permanent attire toujours des trucs peut-il générer de l'énergie infinie, ou y a-t-il un point théorique que j'ai zappé ? "

n'inspire personne, peut-être faut-il tenter des idées, exemples, de montages ?

Sachant qu'en démontant éventuellement le concept de tel ou tel montage, ça ne prouvera toujours pas que sur l'idée théorique, il ne peut y avoir création d'énergie infinie, sauf si quelqu'un répond directement sur la théorie.

Donc une parmi tant d'autres, idées de montage, pourrait être par exemple :


( Donc avant qu'on repose les questions évidentes, toujours valables pour tout, et qui ne dépendent nullement de telle ou telle idée :

- évidemment, qu'en aval il faudrait mettre une génératrice tout à fait classique, qui utiliserait le fait qu'en faisant tourner des aimants dans des bobines de fil de cuivre, ça induit du courant avec perte d'une partie de la conversion énergie mécanique vers électrique, se dissipant sous forme de chaleur. Tout le monde sait ça. Ca n'a rien à voir avec l'aimant en amont, qui fait tourner le truc à l'infini, sans rien prélever nulle part. Du coup on s'en fout des pertes en aval, puisqu'au départ on part de "rien". Sauf si on arrive à prouver que non.

- évidemment, quelqu'un demandera "puissance ? ça allume juste une petite loupiotte ? inutile !". Evidemment, si le concept théorique marche, l'idée est de le faire en plus grand, et d'en aligner plusieurs en parallèle pour ajuster la tension, et plein de fois tout cela en série pour augmenter l'intensité, donc ensemble la puissance totale en sortie. Evidemment.

Tout ceci ne dépend pas de telle ou telle idée de montage... )


L'idée de ce montage étant, que l'aimant attire la boule métallique du haut vers la gauche, jusqu'à ce que l'angle fasse que la gravité prenne le dessus, donc ça continue dans le même sens, au lieu de s'arrêter car tirant en arrière, plus l'attraction qui commence avec la boule suivante, etc...

(Je ne suis pas très manuel, je ne me vois pas le bricoler en vrai... mais je suis ouvert aux discussions théoriques...)
cabfe
Seigneur
#31
L'idée de ce montage étant, que l'aimant attire la boule métallique du haut vers la gauche, jusqu'à ce que l'angle fasse que la gravité prenne le dessus,

Faudrait tester en vrai, mais la force de gravité est tellement faible que je doute qu'elle prenne le dessus.
On va très probablement se retrouver avec une boule fixe, attirée par l'aimant.
Evidemment, si on fait bouger l'aimant, c'est mieux. Mais le faire bouger demande de l'énergie... retour à la case départ.
mm678player
Garde royal
#32
Oui, c'est bien ma crainte. Si quelqu'un "out there" le testait en vrai, je ne mets pas de copyright dessus...

(ou alors faire des calculs que je n'ai pas envie / ne saurais plus faire...)
ragdesalp
Villageois
#33
En tout cas, ça a déjà été étudié et c'est en développement... mon premier réflexe est de penser à un hoax, mais je n'ai pas encore pris le temps de décortiquer l'info.

électricité magnétique
mm678player
Garde royal
#34
En tout cas, ça a déjà été étudié et c'est en développement... mon premier réflexe est de penser à un hoax, mais je n'ai pas encore pris le temps de décortiquer l'info.

électricité magnétique

Merci.


C'est pile le genre de liens qu'il me faut pour croire que c'est sérieux, mes intimes convictions...


Sinon, j'allais éditer mon post précédent pour dire qu'il faudrait jouer sur divers paramètres, puissance de l'aimant vs poids des boules vs angles divers et variés, mais peu importe maintenant... un lien de plus qui nous prouve que dans le futur, on aura bien (et bientôt apparemment !) de l'électricité propre et infinie !
ragdesalp
Villageois
#35
Hmmm... Pour le moment c'est juste un lien avec qqn qui présente sa théorie. C'était dans un cadre de crowdfunding en plus, donc encore plus de chance d'une arnaque je pense...

Je suis intimement persuadé que le salut passe d'abord par la modération des consommations, électriques ou autre.

Le problème est que ça passera par un décroissance économique et démographique, et je ne pense pas que nos systèmes y résiste...

Enfin bref, ça me fait toujours penser à ça :

mm678player
Garde royal
#36
Bon, évidemment, je suis incapable de prouver que cette initiative ci, cet appareil ci, ces gens ci, sont ok et non une arnaque. Par exemple, je n'y parierai pas les rares euros que j'ai de côté, que eux c'est ok (bien qu'à la lecture de l'article, ça m'ait tenté...). Mais je suis totalement persuadé, que en général dans le monde, et sûrement en ce moment même, il y a des appareils de ce genre qui sont sur le point de faire cette révolution. Et peut-être même celui-là en est.
Ne voyant pas l'intérieur, et même si je le voyais, n'ayant pas les compétences, et même si on essayait de me les enseigner, n'ayant plus les connaissances de base assez précises et assimilées réflexes comme autrefois...

Quant au scepticisme des géants du monopole actuel, voire du gouvernement peut-être (pas envie de relire l'article, crois pas qu'ils disent ce dernier point), c'est évident ! Ca fait 100 ans que leurs semblables vont brûler, tuer, détruire, toutes les initiatives de ce genre et leurs inventeurs, ça se remarquerait peut-être un peu plus maintenant, de tels actes, mais ils ne vont pas sauter de joie...

Toutes les grandes révolutions semblent impossibles. Tout le monde, ceux que ça arrangerait comme ceux que ça n'arrangerait pas, croient toujours que les très gros changements sont impossibles.
Prenons la transition monarchie vers république en 1789 par exemple. Déjà les puissants n'auraient jamais cru possible qu'on pourrait ainsi changer tout ça. M'étonnerait pas que le peuple lui-même était peut-être finalement étonné de sa victoire. Ca faisait des siècles et des siècles qu'on leur disait que certains naissent seigneurs, d'autres esclaves, que c'était la loi de l'univers. D'un coup un certain Louis XVI leur pose des Cahiers de Doléances, pour leur demander ce qui ne va pas, ce qu'il faudrait changer, améliorer, etc... D'un coup d'un seul, ils ont compris que depuis des siècles on se fout de leur gueule, ce n'est pas du tout la loi de l'univers, seulement une manipulation de masse. La suite on la connaît (c'est juste con que ce soit celui qui voulait améliorer les choses qui a été décapité, mais ça aurait changé trop lentement sinon...).
Aujourd'hui, évidemment, on ne va pas décapiter les rois, c'est déjà fait, ni les présidents, ministres, dirigeants des géants de l'énergie, pas physiquement en tout cas. Mais ça fait quand même depuis la fin du 19ième qu'on gobe que pour consommer de l'électricité, il faut prendre ailleurs. J'ai assez vu et lu de choses ces derniers mois / dernières années, pour être maintenant intimement convaincu que non. Que c'est l'histoire qui a recommencé sur le sujet de l'énergie, et même des sciences officielles en général, au lieu de celui des privilèges de naissance.

Une époque comme aujourd'hui va forcément voir apparaître de tels dispositifs un peu partout, dont 90 ou 95 % seront sincères. Et dans le futur on va forcément produire notre électricité par maison, quelques maisons, quelques dizaines de maisons, et non de façon hyper-centralisée, et en ne prélevant rien de proportionnel à l'énergie consommée, juste de quoi fabriquer et entretenir les appareils. Obligé !

Evidemment, les arnaqueurs vont s'en donner à coeur joie aussi... c'est l'être humain quand même... Faudra juste trouver les quelques signes qui permettront aux clients comme aux investisseurs de les détecter...

Message édité pour la dernière fois le : 07/02/2018 à 16:42

mm678player
Garde royal
#37
Juste un exemple de vidéo, comme j'en ai vu des dizaines qui disent la même chose depuis des mois (en fait depuis des années, mais moi j'ai découvert tout ça ces derniers mois).
Alors il y aura toujours qq'un pour dire, ouiiii tel gars, telle chaîne, crédibilité, fake, bla bla, mais moi je dis que ça va dans le même sens que des dizaines de sources différentes depuis longtemps...





et je ne veux même plus chercher le machin de 2 heures qui explique que tous les gouvernements et toutes les banques du monde obéissent,
non pas aux électeurs des démocraties, mais à quelques centaines de personnes, propriétaires de quelques banques, propriétaires de toutes les autres...
Shaam
Grand chevalier
#38
Mais arrêtez Dan Brown ou Deus Ex.

Le nucléaire, en France, a été un choix pragmatique a court terme : le fait d'être moins dépendant des autres pays tout en gardant le même niveau de vie et la même croissance. Effectivement il a eu de la grogne mais la majorité était silencieuse, comme souvent.

L'Allemagne, par exemple, a fait le choix pragmatique a court terme du Charbon pour les mêmes raisons.

Le Charbon, première énergie mondiale, est une des plus destructrice, elle expulse énormément de CO² et ça nous tueras beaucoup plus rapidement que les rayons gamma !

D'ailleurs, parlons en des rayons gamma, ca ne transforme pas les gens en mutant de SF avec un troisième bras, stop la SF bon sang, la radioactivité excessive a un effet majeur : le cancer, c'est une maladie grave pour l'homme et bénine pour les animaux, ils ont le temps de se reproduire quelques fois avant d'en mourir : Tchnernobyl n'est pas un désert sans vie, c'est un désert sans humain (c'est différent :p)

Donc, les choix de nos gouvernement sont poussée non par par des illuminati mais par la raison court termiste de leurs mandats et de leurs existences, et aussi par la corruption, comme nous tous.

Quoi ??? Moi ??? Corrompu ??? Jamais !Bin si... Nous sommes esclaves de notre consommation d’énergie, nous fermons les yeux, nous cherchons des chimères technologique parce que, tout simplement, nous sommes corrompus par notre niveau de vie, par nos ordinateurs, nos internets, nos smartphone, nos voitures, nos enfants, nos vacances, nos assiettes.

Nous nous voilons la face pour ne pas voir que pendant que certains envoient des voitures dans l'espace, le monde se réchauffe, le désert avance, l'eau se pollue et se raréfie, les glaciers en face de chez moi fondent.



mm678player
Garde royal
#39
Les politiciens ne font que des choix à court terme en ne pensant qu'élections. C'est une partie du problème. Pas seulement sur l'énergie, mais sur tout.
Moi par exemple, on ne me verra jamais faire de politique. Mais en tant que simple habitant du monde, j'ai plus envie de faire partie d'un monde où on produit notre énergie de façon propre et illimitée, qu'aux dépends de vampiriser la nature et notre propre santé par la même occasion (n'en déplaise à mon avatar du moment). Alors un habitant, qui a eu la chance de pouvoir tirer un peu plus de ficelles pendant quelques années, devrait en profiter pour développer ça, rassembler ces initiatives, les encourager, organiser des tests à grande échelle, puis une généralisation.
D'accord, après il est difficile de se dire que ce qu'on apprend en sciences est incomplet, et que c'est vraiment vrai que toutes ces initiatives depuis 100 ans ont vraiment existé, et fonctionné (dont encore certaines en ce moment). C'est comme pour la décorporation, au bout d'un certain nombre de témoignages, ils ne peuvent pas tous être des fake.

Une autre partie du problème, est ce que je dis en petit sur les banques. Comprenons bien, que les 95% de mon passé, j'aurais été le premier à encourager tout le monde à croire, obéir, à toute règle, loi, gouvernement, etc... Mais là aussi, c'est à force de trouver la même info sous des formes différentes, et des sources différentes, que tout à coup je me rappelle que ça colle effectivement avec tout un tas de trucs qui étaient quand même bizarres sans cette explication.
Comme par exemple, pourquoi aucun de tous ces habitants ayant eu entre les mains des ficelles un peu plus importante pour quelques années, depuis 100 ans, ont tous systématiquement détruit ces initiatives au lieu de les développer. Tous, ça fait beaucoup. Sauf bien sûr, si une fois élus, ils découvrent que ça ne marche pas comme on leur faisait croire quand ils étaient encore simple habitant, ou candidat...
Colinet
Noble
#40
Mais en tant que simple habitant du monde, j'ai plus envie de faire partie d'un monde où on produit notre énergie de façon propre et illimitée (...)


Moi pas! Parce que même si on arrivait à produire de "l'énergie illimitée", cette énergie serait utilisée pour quoi, sinon faire "plus" et produire "plus"?

Si le but de l'énergie est de nous permettre de vivre de façon agréable et sans excès, alors on n'a pas besoin d'une source illimitée. Ce qu'on a à disposition avec les énergies renouvelables devrait amplement suffire.

Une source d'énergie illimitée, c'est ce dont rêve une société qui croit avoir un besoin illimité d'énergie.

Et c'est la raison principale pour laquelle je ne crois pas en l'énergie gratuite: c'est un rêve qui a trop la forme de notre propre société pour être honnête. C'est une projection d'une culture de surconsommation. Et c'est pour ça qu'autant de personnes courent après.

Ceux qui manipulent des vidéos youtube (ou proposent des inventions qui ne fonctionnent pas) ont l'impression de bien faire parce qu'ils y croient. C'est normal: un des mythes de notre société, c'est celui de l'ingénieur génial qui, d'un geste simple et élégant, débloque une situation et ouvre les portes de l'avenir. C'est un mythe qui dit que nous pouvons toujours aller vers l'avant, vers du "plus" et que la technologie et les sciences peuvent résoudre les contradictions de notre mode de vie si gourmand en ressources. Et c'est pour ça qu'autant de personnes y croient et cherchent à démontrer que c'est possible.

Je pense, au contraire, que la contradiction ne pourra être dépassée qu'en modifiant notre façon de vivre. Que les solutions du type "énergie libre" sont une façon de ne pas se remettre en question et d'attendre de la réalité quelque chose qu'elle ne peut pas faire: s'adapter à nos désirs et donner un potentiel infini à nos perspectives de développement.

Edit:

Cela dit, j'attends toujours qu'on me démonte (ou confirme) mon raisonnement : force qui peut induire un mouvement, donc travail, donc énergie.


Je ne suis pas sûr de comprendre le sens de ta phrase, mais est-ce que la pesanteur ne fonctionne pas ainsi? La Terre attire l'eau des barrages "vers le bas" (et réciproquement, en fait), du coup on en tire de l'énergie grâce à des turbines. Je ne vois pas en quoi ça en fait de l'énergie libre (et ça serait pareil sans frottements).
C'est qui Bhaal ? Le dieu de la procréation ?

Message édité pour la dernière fois le : 08/02/2018 à 14:07

mm678player
Garde royal
#41
Se remettre en question, ok, pourquoi ? Parce que nos modes de production actuels polluent. Je veux croire que d'autres, comme moi, pensent à ces solutions pour remplacer, tranche par tranche, nos modes de production actuels, et pas forcément pour raisonner en "toujours plus". Et quand bien même, si ça ne prélevait plus rien ailleurs, où serait le problème ?

Mais admettons que certains misent sur les énergies renouvelables déjà connues (et toujours pas généralisées depuis 1/2 siècle que j'en entends parler), ou admettons que certains ne croient juste pas que de temps en temps tout ce qu'on croyait avant était faux, trop limité, et que de bien meilleures choses soient possibles (pourtant l'histoire des sciences ne manque pas de vagues de renversements des blocages de croyances de ce genre).

Admettons.

Donc revenons précisément sur la technique, et sortons à la fois de la politique et la philosophie.

Un aimant permanent attire indéfiniment des choses (si on ne s'amuse pas à le faire fondre, etc...). Au point de pouvoir créer le mouvement. Je ne vous ressors pas les formules précises, mais je répète : d'où travail (au sens physique), d'où énergie.

J'attends toujours où est l'erreur théorique dans ce raisonnement ?



EDIT :

La Terre attire l'eau des barrages "vers le bas" (et réciproquement, en fait), du coup on en tire de l'énergie grâce à des turbines. Je ne vois pas en quoi ça en fait de l'énergie libre (et ça serait pareil sans frottements).

Bon après elle doit remonter, mais c'est le cycle de l'eau dans la nature qui s'en charge (et l'énergie du soleil en fait). Mais d'une certaine manière c'est de l'énergie libre, oui. Bon après, il y a les conséquences écologiques en amont. Et surtout la taille : on ne peut pas mettre des petits bouts de barrage toutes les 20 maisons...

Message édité pour la dernière fois le : 08/02/2018 à 14:12

Colinet
Noble
#42
Oui, tu as raison, l'énergie hydraulique, c'est de l'énergie solaire transformée, dans un sens.

Ben justement, l'aimant c'est comme la Terre, ça entre en interaction avec d'autres objets. S'il faut un apport d'énergie tel que le soleil pour en profiter sur Terre, en quoi serait-ce différent avec l'aimant?

Oui, les sciences ont encore beaucoup à découvrir et vont encore beaucoup changer. N'oublions pourtant pas que les gens qui ont révolutionné la physique "moderne" l'ont fait au bout de calculs et de processus complexes, en gérant des données sur des phénomènes extrêmement pointus: infiniment petit, vecteurs dans un espace complexe, etc. Pas en soudant deux plaques, un moteur et un aimant. Si une piste pour l'énergie libre existe, elle existe au confins de l'échelle des choses, sur le front même de la recherche scientifique de pointe.

Tout ce qu'on cherche n'est pas forcément trouvable. Tout ce qu'on souhaite n'existe pas forcément. C'est pour ça que je ne suis pas d'accord avec l'idée que rien n'est impossible.
C'est qui Bhaal ? Le dieu de la procréation ?
mm678player
Garde royal
#43
Bref, c'est comme quand j'essayais de convaincre sur l'existence de l'esprit immatériel, et autres notions surnaturelles : je venais de passer des années à visionner des dizaines de sources, témoignages, etc... espérant qu'il y en ait quelques autres ici qui avaient vu tout ça. Soit ce n'était pas le cas, soit ils étaient restés silencieux à l'époque (il y a quelques années, pas depuis).
J'avais été difficile à convaincre mais une fois que c'est fait, c'est définitif. Vous étiez encore avant cette barrière. Là, rebelotte avec l'énergie libre.

Est-ce que entre temps, sur l'autre sujet (esprit, etc...), j'ai la certitude absolue d'avoir eu raison ? bof, c'est pas clair clair... d'avoir eu tort ? carrément pas ! que le monde a plutôt bougé "dans mon sens" ? plutôt oui... que ça a changé la face du monde ? pas en si peu de temps, mais ça viendra...

Donc idem sur ce sujet (la réalité des dispositifs d'énergie libre depuis longtemps, et les opérations officielles pour les "effacer"). Tous ceux qui sont encore dans mon état "d'avant d'avoir vu tout ça sur environ un an", ne me convaincront pas que je me trompe. Moi, au mieux j'essaye de convaincre des gens de se lancer dans cette démarche sur les mois qui viennent, de s'informer par la quantité de sources, pas d'être convaincus par quelques messages en quelques jours.
(et au pire, je ne perds plus rien, je suis déjà l'illuminé du lieu, après avoir été il y a 25 ans dans d'autres conversations, le trop rationnel, le borné...)

Donc en attendant je laisse le temps au temps, pas la peine de continuer cette conversation sans partir plus ou moins de la même quantité de sources, sur des mois ou un an minimum, le temps de se faire une idée. En attendant, parlons Might & Magic, Elder Scrolls, Fallout 4, et quelques autres...

Message édité pour la dernière fois le : 08/02/2018 à 19:52

Colinet
Noble
#44
Ben je trouve que ça reste une question intéressante. Du moins philosophiquement. D'un point de vue scientifique, je ne sais pas qui sur le forum a assez de connaissances pour creuser assez profond. Pas moi, en tout cas. Mais en termes de perspectives de société, c'est assez stimulant. Qu'on soit du même avis ou non importe assez peu.

Si ce genre de discussions était confiné à des forums spécialisés, ça serait triste.
C'est qui Bhaal ? Le dieu de la procréation ?
mm678player
Garde royal
#45
Oui bon, quelqu'un aurait pu avoir juste assez de connaissances, et plus fraîches dans son esprit, pour me montrer simplement et rapidement où mon raisonnement théorique est faux. Après, est-ce que tout ce que j'ai vu était si nombreux, pour dire que tous n'étaient pas forcément des fake...
mm678player
Garde royal
#46
Si ce genre de discussions était confiné à des forums spécialisés, ça serait triste.

Evidemment, si un site est décrété "spécialisé", cela signifie automatiquement qu'il est soumis à la science "officielle", qui à son tour participe de tout ce complot (et assassinats) de ces derniers 100 ans sur le sujet.

Si un autre site en parle, il est classé "fake", "hoax", etc... un peu partout.

Pourtant, il suffit de taper "énergie libre" sur Google, pour se rendre compte que la version officielle est bien en train de se faire déborder par le nombre, et devra bien reconnaître ses erreurs (et plus), bientôt. Juste quelques liens pris au hasard de la première page de résultats :

https://decroissons.wordpress.com/energie/energie-libre/
http://www.la-grande-revelation.com/l-energie-libre-de-nikola-tesla-a1772220
https://e-rse.net/energie-libre-explications-ecologie-25603/#gs.I4nnBqA
http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-les-5-technologies-utilisant-l-energie-libre-sont-en-train-de-devenir-disponible-100163091.html
http://lapressegalactique.com/category/themes/innovation/energie-libre/
http://stopmensonges.com/tag/energie-libre/
http://www.agoravox.tv/actualites/technologies/article/energie-libre-et-innovation-53216



Bon, après, c'est comme tout, au bout d'un moment il faut arrêter de citer les théories qui prouvent que ce n'est pas possible, et constater. Moi, je ne suis pas bricoleur, alors je lis juste le plus de témoignages possibles (comme sur d'autres sujets).


Combien de personnes, à l'époque où la relativité passait encore pour du conte de fées, voire de la sorcellerie (), alors que depuis, elle est non seulement acceptée, mais expérimentalement prouvée depuis quelques années.


P.S. : Je retire en partie ce que je dis au début du post, en tapant "Forum énergie libre", on en trouve en effet. Je continue donc dans un endroit comme là, ou autre, et laisse RPG F tranquille :
http://www.magnetosynergie.com/forum/viewforum.php?f=4&sid=969a2e182e0b675736cfbe18adf8f2dc
mm678player
Garde royal
#47
Bon, c'est pas de l'énergie libre, c'est de la conversion de lumière, chaleur, et vibrations, mais c'est le même état d'esprit que ceux qui font de la recherche en énergie libre :

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/technologie-puce-produit-electricite-partir-presque-rien-40179/

(ah, oui, j'avais dit que j'arrêtais d'alimenter ce fil, bon ben juste encore ce post alors... )



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Encore un document intéressant :
http://www.arsitra.org/yacs/files/article/993/Les-champs-morphogenetiques.pdf

Il vaut mieux être aussi un lecteur habitué de certains sujets évoqués dans les dernières pages du "Topic des ET SI...", pour un, comprendre un peu (et même, en s'accrochant), et deux, ne pas tout de suite crier "Foutaises..." comme le ferait un puriste conservateur en sciences...

Vers la fin, il aborde notamment le fait que produire de l'énergie avec les méthodes traditionnelles, libère l'information immatérielle qui était stockée dans les combustibles avant d'être des combustibles. Extrait :

" Ainsi, nous libérons dans l’atmosphère une énorme quantité d’informations stockées dans une matière probablement peu adaptée à notre époque. Dans le cas du pétrole, la mémoire est celle du vécu de nombreuses forêts du tertiaire disparues. Quant à celle de l’atome, qui peut savoir ce qu’elle libère et combien elle doit être peu adaptée à notre temps !
"


Bon il n'y a pas que ça dedans. Il y a aussi tout une explication sur les cellules vivantes / la lumière / les neutrinos, en lien avec le fait que ce qui nous arrive est lié à nos pensées. Ainsi qu'un passage sur la nourriture, en lien avec le reste de cette théorétisation de concepts déjà entendus à part sans explication, etc...

Message édité pour la dernière fois le : 16/02/2018 à 17:33

Colinet
Noble
#48

Evidemment, si un site est décrété "spécialisé", cela signifie automatiquement qu'il est soumis à la science "officielle", qui à son tour participe de tout ce complot (et assassinats) de ces derniers 100 ans sur le sujet.


Je trouve que ce n'est pas une façon de traiter les scientifiques. La "science officielle" c'est eux. Des humains aux parcours et horizons variés, qui travaillent et pensent pour la plupart avec honnêteté, riches de dizaines d'années d'études, d'expérience et de savoir-faire. Le débat est une bonne chose, mais les attaquer sur le front du complotisme et de l’assassinat, c'est... dommage. La recherche d'une vérité n'a pas besoin de ça.

Si les scientifiques prennent autant de temps à "démontrer" que l'énergie libre est impossible, c'est justement parce que leurs armes, c'est le débat, le consensus, l'expérimentation, la modélisation, la théorisation, etc. Le scepticisme et la mauvaise foi, oui parfois. Mais pas la censure.
C'est qui Bhaal ? Le dieu de la procréation ?
ninheve
Grand chevalier
#49

Evidemment, si un site est décrété "spécialisé", cela signifie automatiquement qu'il est soumis à la science "officielle", qui à son tour participe de tout ce complot (et assassinats) de ces derniers 100 ans sur le sujet.


Je trouve que ce n'est pas une façon de traiter les scientifiques. La "science officielle" c'est eux. Des humains aux parcours et horizons variés, qui travaillent et pensent pour la plupart avec honnêteté, riches de dizaines d'années d'études, d'expérience et de savoir-faire. Le débat est une bonne chose, mais les attaquer sur le front du complotisme et de l’assassinat, c'est... dommage. La recherche d'une vérité n'a pas besoin de ça.

Si les scientifiques prennent autant de temps à "démontrer" que l'énergie libre est impossible, c'est justement parce que leurs armes, c'est le débat, le consensus, l'expérimentation, la modélisation, la théorisation, etc. Le scepticisme et la mauvaise foi, oui parfois. Mais pas la censure.


en tant que scientifique je ne peux que dire +1 :)
merci^^
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne, la pratique c'est quand tout fonctionne et on ne sait pourquoi. Ici nous avons réuni théorie et pratique :Rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi
Rollerrat
Citoyen
#50
En tant que non scientifique et en tant que rien, en général, je plussoie également le couincouin n° 48 de Colinet.
Dans le couincouin n°46, mm678player disait (entre autre) […]Pourtant, il suffit de taper "énergie libre" sur Google, pour se rendre compte que la version officielle est bien en train de se faire déborder par le nombre, et devra bien reconnaître ses erreurs (et plus), bientôt.[…]

Il ne faut pas taper « énergie libre », il faut taper « tout court » sur google ! (mais c'est un autre débat… genre : ET SI on arrêtait de se tirer des obus dans le pied ?!). Mais, pour revenir au sujet : combien de +1 à Colinet faudrait-il pour que « débordé par le nombre » tu reconnaisses tes erreurs (et plus) ? ;-) … moi je ne suis pas partisan de cette méthode, mais tu sembles suggérer que c'est la bonne ?!…