Mardi 25 Juin 2019, 20:11     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4 5

Energie infinie ! Ca y est !

REPONDRE S'ABONNER
mm678player
Garde royal
#1
Depuis le temps que je surveillais dans la presse plus ou moins spécialisée (revues scientifiques, etc...) où en était la fusion nucléaire, pendant mon adolescence dans les années 80, au début de l'âge adulte dans les années 90, puis j'ai arrêté de suivre, déçu par le temps que ça prend, la lenteur à laquelle ça n'avance pas.

Mais voilà-t-y pas que je découvre ce matin en me levant, sur les actualités grand public de mon smartphone, que ça y est, c'est dans la dernière ligne droite, ça marche !


Energie infinie : le "soleil artificiel" allemand progresse !

Extraits choisis :

les chercheurs ont confirmé que le réacteur à fusion Wendelstein 7-X (W7-X) qui se trouve en Allemagne fonctionne correctement et peut donc progresser dans sa réalisation.


les réacteurs à fusion assemblent les noyaux d’atomes légers en atomes plus lourds. Ce processus libère une quantité massive d’énergie et ne crée aucun déchet radioactif. Le « combustible » utilisé dans un réacteur à fusion est de l’hydrogène qui peut être extrait à partir d’eau.


Le combustible peut donc être trouvé dans l’eau de mer dans des quantité suffisantes pour durer des dizaines de milliers d’années. Les déchets produits sont de l’hélium, un gaz inerte. Un réacteur à fusion viable fournirait donc une source d’énergie bénigne pour l’environnement, illimitée et sûre pour toutes les nations.

En France, le projet ITER a pris régulièrement du retard. Il utilise également un autre système pour atteindre la fusion, le tokamak, qui doit encore faire ses preuves sur sa capacité à confiner le plasma longtemps.



Peu importe qui l'a mis au point. Il le fallait depuis longtemps. J'espère que les autres pays ne vont pas se la jouer jaloux et taper du pied, mais plutôt se greffer sur le premier système qui fonctionne (par exemple ce système allemand "Wendelstein 7-X").

J'espère aussi que les fillères classiques (pétrole, charbon, bois), nucléaires à fission, et "écolo classiques" (éolien, solaire, géo, marées, ...), ne vont pas se la jouer comme dans les films (sabotage, menaces, corruption, etc...), mais que le monde va au moins se débarasser de la contrainte énergétique, à la fois sur la quantité et sur la propreté, en mettant le paquet sur cette dernière ligne droite de recherche, puis la mise en place, le plus vite possible.


Dire que dans Fallout 4 on nous fait croire que ça aurait pu être mis au point dans les années 50... et sous forme d'un cylindre qui tient dans la main ! Là, c'est la partie plus fiction de "science fiction". Mais on dirait bien que dans la réalité la science avance finalement...

(Cela dit, Fallout 4 n'insiste pas assez sur la différence entre fission, qui génère ces déchets radioactifs qui irradient notre perso un peu partout, et fusion, dont ils utilisent le mot un peu partout mais ne génère aucun déchet radioactif...)

Message édité pour la dernière fois le : 10/12/2016 à 13:24

Shaam
Grand chevalier
#2
Wé enfin la fusion dans une boite ça existe depuis les années 50 chez nous aussi hein :p

mm678player
Garde royal
#3
Wé enfin la fusion dans une boite ça existe depuis les années 50 chez nous aussi hein :p


C'est toujours plus facile de détruire que de construire. Pour les deux systèmes, fission et fusion. Créer la réaction qui casse tout, ok, on savait faire. Mais la fusion maîtrisée, pour alimenter nos foyers, nos familles, ça ça changera tout.
Pour la fission, il a fallu depuis les années 40 pour la version réaction en chaîne qui casse tout, jusqu'aux années... 80 ?... pour créer la version maîtrisée qui nous alimente... mais avec des déchets radioactifs.
Pour la fission, donc sans déchets radioactifs, il a fallu plus de temps. Normal, c'est plus mieux parfait.

Message édité pour la dernière fois le : 10/12/2016 à 19:12

Shaam
Grand chevalier
#4
Surtout qu'au final, le problème principal et le plus destructeur de la fission ce n'est pas la radioactivité ni le vieillissement de nos centrales, Diantre me direz vous "quel cuistre celui la, il n'a donc jamais vu Godzilla ?!".

Le fabuleux Jean Christophe Victor vous l'expliquera mieux que moi par cette petite projection :

Média : http://https://youtu.be/GEP-3qTk79w

mm678player
Garde royal
#5
Surtout qu'au final, le problème principal et le plus destructeur de la fission ce n'est pas la radioactivité ni le vieillissement de nos centrales, Diantre me direz vous "quel cuistre celui la, il n'a donc jamais vu Godzilla ?!".

Le fabuleux Jean Christophe Victor vous l'expliquera mieux que moi par cette petite projection :

Média : http://https://youtu.be/GEP-3qTk79w



Ben du coup, toute cette projection devient fausse.

"... dépendance aux pays producteurs de combustible nucléaire ... " : quoi ? l'eau de mer ? non, il ne parlait que de la fission.

" ... aggravation du problème des déchets ... " : idem. Zéro déchet.

Quant au reste, pétrole et compagnie, on peut l'oublier. On peut tout faire en 100 % électrique propre et infini...



Si ça marche effectivement comme ils disent, la fusion.



Evidemment, aucune projection de personne, même basée sur des tas de sources expertes, n'a pu prévoir que cette fusion qui était environ au point mort depuis 70 ans, va se débloquer d'un coup... ni celle-ci ni aucune autre.
Shaam
Grand chevalier
#6
J'pense que tu met la charrue avant la peau de l'ours, la fusion comme énergie c'est encore du concept, nous ne sommes pas sur de voir cette révolution arriver de notre vivant, même si je le souhaite de tout mon cœur, en effet nous verrions un des plus grand tournant de l'humanité (bon on a vu internet c'est déjà pas mal :p)
mm678player
Garde royal
#7
Comme tous les grands changements. On n'y croit pas avant, parce-que quand c'était pas encore là... ben c'était pas encore là.


Même tous les grands experts et grands décideurs de tout, gouvernements, industrie, science, sont des grands experts sur une fourchette de temps et de choses, jusqu'à ce qu'ils décident la "suite" en fonction des bons vieux repères d'avant. Et puis tout à coup une révolution qu'ils n'ont pas crue a tout changé sans qu'ils ne se soient positionnés dessus, preuve qu'ils sont "d'anciens" grands experts... ou grands experts "de l'ancien". Mais bref, je m'éloigne, là...
cabfe
Seigneur
#8
On finira par l'avoir, cette fusion contrôlée.
Et puis, après, la fusion froide ! C'est déjà en cours, mais faudra pas compter dessus pour l'année prochaine.

Faut bien laisser un peu de boulot à nos enfants.
mm678player
Garde royal
#9
Et puis, après, la fusion froide ! C'est déjà en cours, mais faudra pas compter dessus pour l'année prochaine.

Là, je suis d'accord. Ca c'est pas pour tout de suite. Peut-être pour jamais. Ca me rappelle mes Science & Vie de mon adolescence...
Cyrus Redguard
Noble
#10
Prenez les articles scientifiques avec des pincettes, ce n'est pas du tout ce qui est dit. L’expérience est en accord avec les prévisions du modèle, c'est tout ce que l'on peut dire. C'est un tout petit pas, et il faut que cela soit confirmé par d'autres équipes.
Colinet
Noble
#11
Pour celles et ceux que ça intéresse, voici l'article Wikipedia sur les stellarator (c'est le type de générateur W7X).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Stellarator

Et le projet ITER est un tokamak, dont voici aussi l'article:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tokamak

Ps: Sans aucune condescendance, msn n'est peut-être pas le meilleur compilateur d'articles scientifiques. Et l'article en question vient d'un site (ubergizmo) plus "lifestyle" qu'autre chose. Donc les infos sont sans doute correctes mais la mise en perspective est peut-être un poil enthousiaste. Le communiqué des chercheurs (http://www.nature.com/articles/ncomms13493) précise bien ceci:

Wendelstein 7-X demonstrates that a large, optimized, superconducting stellarator can be built with an accuracy sufficient to generate good magnetic surfaces with the required topology, and that experimental tools exist to verify the magnetic topology down to and below errors as small as 1:100,000.

et ajoute:

To reach the other goals of the device, and provide an answer to the question ‘is the stellarator the right concept for fusion energy?’, years of plasma physics research is needed. That task has just started.

On est loin d'un cri de victoire.
C'est qui Bhaal ? Le dieu de la procréation ?

Message édité pour la dernière fois le : 10/12/2016 à 22:10

mm678player
Garde royal
#12
Prenez les articles scientifiques avec des pincettes, ce n'est pas du tout ce qui est dit. L’expérience est en accord avec les prévisions du modèle, c'est tout ce que l'on peut dire. C'est un tout petit pas, et il faut que cela soit confirmé par d'autres équipes.

msn n'est peut-être pas le meilleur compilateur d'articles scientifiques. Et l'article en question vient d'un site (ubergizmo) plus "lifestyle" qu'autre chose. Donc les infos sont sans doute correctes mais la mise en perspective est peut-être un poil enthousiaste

Ouais... bon... je ne sais pas moi... en même temps, ça fait 20 ans que je n'ai plus suivi le domaine, quand tout à coup arrive une info d'une source beaucoup moins spécialisée que celles que je lisais à l'époque.

Donc soit ça change enfin, soit on continue de se coltiner cette parodie de monde...
strelokk
Chevalier
#13
Donc soit ça change enfin, soit on continue de se coltiner cette parodie de monde...


Ca je ne suis pas persuadé que ce soit relatif à l'énergie.

Je vais informer edf lundi qu'on arrête l'arrêt de tranche, qu'on passe direct au démentèlement ! Super.
Colinet
Noble
#14
Malgré la vision positive que j'ai de la fusion, si le but est de répondre à un problème global, je pense que la solution passe d'abord par une société beaucoup moins énergivore, pas par une énergie pléthorique.
C'est qui Bhaal ? Le dieu de la procréation ?
mm678player
Garde royal
#15
Malgré la vision positive que j'ai de la fusion, si le but est de répondre à un problème global, je pense que la solution passe d'abord par une société beaucoup moins énergivore, pas par une énergie pléthorique.

Oui bon, c'est sûr, qu'on peut rogner sur la consommation individuelle des appareils, multipliée par des efforts sur les habitudes. Mais mon sentiment personnel est que ça ne peut servir qu'à gagner du temps dans les transitions, et que la solution cible passe par la production.
Colinet
Noble
#16
En fait, je ne parlais pas vraiment de la consommation des appareils ou des habitudes de chacun, mais plutôt de la course à la croissance en tant que modèle de société pour 10 milliards d'habitants. Parce que c'est elle qui est avide en énergie (propre ou non mais surtout abondante). Et le problème c'est qu'elle absorbe aussi les métaux rares, les terres arables, l'eau potable, etc. Et ces choses, la fusion nucléaire ne peut pas encore les créer. Elle ne peut créer que les moyens techniques de la croissance de leur exploitation.

Ce qui n'enlève rien à l'importance d'avoir des énergies moins polluantes, on est d'accord. C'est juste que pour moi, la réelle transition est à faire sur le modèle de société, pas sur les technologies (malheureusement, les changements sociétaux ont la fâcheuse manie d'intervenir en dehors de toute forme de contrôle et de planification...).
C'est qui Bhaal ? Le dieu de la procréation ?

Message édité pour la dernière fois le : 11/12/2016 à 03:00

Shaam
Grand chevalier
#17
Tout a fait, de plus la fusion a aussi l'effet pervers du "salut technologique", c'est pas grave si on défonce toute la planète "la Technologie" (merveilleux dogme que celui ci, je suis plutôt croyant en plus :p) nous sauvera !

Apres faut pas non plus craché dessus, par exemple aujourd'hui on sait faire des habitations a basse consommation :

Isolation, Panneau solaire individuel, récupération eaux de pluie, gestion de l’électricité en basse consommation, toilette sèche pour la campagne parce qu'en ville c'est pas si rentable (on a pas de jardin nous !)...

Bref nous avons déjà sous la mains bien de moyens pour réduire drastiquement nos consommations sauf que comme dit ci dessus, va falloir attendre Ozymandias :D
flofrost
Grand chevalier
#18
Mais sinon, y aura moyen de le faire péter ce truc ?
Ben quoi, je me renseigne c'est tout
Les opinions c'est comme les testicules, si on les frappe assez fort peu importe combien on en a.
pirzz974
Guerrier
#19
Peut être que la transition doit se faire sur le modèle de société , ET sur la technologie.
De toute façon j'ai l'impression que technologiquement on ne peut que progresser.

En tout cas quand j'ai lus cette news, ça m'as rappeler un truc que j'ai lu il y a longtemps, venant d'un enseignement spirituel, et qui disait que le nucléaire peut servir l'humanité, mais que l'homme étant trop tourné vers la guerre et le profit ne comprenait pas encore comment utilisé la force nucléaire de manière positive, mais qu'un jour ça viendrais. Je trouve ça marrant .

Et il y a d'autres enseignements qui disent aussi que l'homme fera des découvertes technologique en fonction de sa maturité intérieure .

Juste pour information
mm678player
Garde royal
#20
Je n'avais pas envie de lancer un nouveau sujet, alors comme le titre de celui-ci colle à moitié (sauf le "ça y est !"), je continue là, même si je parle de tout autre chose que les messages précédents.


Je lance ces derniers temps, souvent une recherche "énergie libre" sur Youtube. On trouve plein de montages qui semblent marcher, puis plein de commentaires qui arrivent à prouver que c'est du fake (rebouclage de la vidéo, etc...).

Mais je me dis beaucoup que les propriétés des aimants permanents, qui peuvent attirer indéfiniment du fer ou des aimants de pôle opposé, devraient permettre normalement de créer de l'énergie à l'infini. Il devrait suffire de trouver le bon montage, non ? Qu'en pensent ceux d'entre vous qui ont encore gardé un contact plus récent avec les sciences (calculs précis, etc...).

Petite piste (Wikipédia / "aimant permanent") :

(clic droit, ouvrir le lien dans un nouvel onglet)

Et puis, on trouve trop de sources disant qu'à différentes dates, et différents pays, ces environs 100 dernières années, des gens avaient réussi de tels montages (ou d'autres basés sur la conversion de champs électromagnétiques "dans l'air" de la planète), puis ont, soit eu des visites les "convaincant" d'arrêter, soit eu de mystérieux accidents, soit leurs labos ont mystérieusement brûlé en leur absence, etc... Suivez mon regard (gouvernements, géants des énergies classiques, etc...).

Message édité pour la dernière fois le : 05/02/2018 à 20:54

cabfe
Seigneur
#21
Il y a un principe en industrie qui s'applique à la physique : dans toute production, il y a des déchets.

Ce qui implique qu'une production d'énergie infinie sans perte aucune est impossible.

Bien sûr, ce n'est pas démontré scientifiquement, mais ça n'a jamais non plus été mis en défaut.
mm678player
Garde royal
#22
Il y a un principe en industrie qui s'applique à la physique : dans toute production, il y a des déchets.

Ce qui implique qu'une production d'énergie infinie sans perte aucune est impossible.

Bien sûr, ce n'est pas démontré scientifiquement, mais ça n'a jamais non plus été mis en défaut.

Oui bon, si on se verrouille sur les grands principes, je sais. J'ai fait assez de calculs dans le passé avec des frottements solides, frottements fluides, dissipations de chaleur, etc...

Mais tout grand principe est voué à être renversé. Avant Einstein, on parlait de conservation de la masse. Depuis l'équivalence masse-énergie, on parle de conservation de l'énergie totale d'un système. Jusqu'à ce que ce soit renversé aussi un jour. Sans parler du débat système ouvert, etc...

Mais là on tourne en rond.

Là où je voulais en venir, c'est qu'on connait certaines choses (exemple : les aimants), sans s'être forcément demandé tout ce que ça impacte sur tous les principes connus. Alors on peut se demander, d'où vient l'énergie d'un aimant ? ou se dire, on s'en fout, il en crée, on s'en sert... Ou m'expliquer pourquoi ce n'est pas de la création d'énergie, mais une erreur de raisonnement...
cabfe
Seigneur
#23
Un aimant n'a pas d'énergie. Il a un champ magnétique.
mm678player
Garde royal
#24
Un aimant n'a pas d'énergie. Il a un champ magnétique.

Oui, mais quand un bout de ferraille ou un aimant de pôle opposé entre dans ce champ, il applique une force d'attraction, qui peut entraîner un mouvement, d'où travail, d'où énergie. Elle vient d'où ? Et même si on s'en fout, on doit pouvoir l'exploiter...

Message édité pour la dernière fois le : 05/02/2018 à 23:57

cabfe
Seigneur
#25
J'ai trouvé ça pour avoir une explication pas trop compliquée quand on n'est pas physicien :
D'où vient l'énergie d'un aimant ?