Mardi 20 Novembre 2018, 15:03     Connectés : 6      Membres : 5


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4

WARCRAFT le film

REPONDRE S'ABONNER
patacrep
Villageois
#76


Message édité pour la dernière fois le : 27/08/2016 à 11:34

Bacab
Paladin
#77

Et puis, inutile de s'étendre trop sur Warcraft le film : on sait tous que c'est de la merde... même sans l'avoir vu (Finkielkraut-style).


Ouais, sûr...

The Demon Lord of the Round Table
Rosen
Garde
#78
Une personne payée pour modéliser ce champ n'ayant généralement aucune intention artistique, sa modélisation ne relève donc pas de l'art.


L'intention, hein ? Pourtant de nombreux tableaux sont exposés alors qu'il s'agit de commandes pour satisfaire l'égo d'un généreux mécène. Non, je maintiens que c'est une relation très personnelle que celle de l'Art.

Sinon, une réflexion sans doute un peu plus structurée et réfléchie mais aussi légitime que n'importe quel post ici, c'est cette vidéo du Nostalgia Critic:

Média : https://youtu.be/yk4nVr3Dx3Y

Juste à fin de cogiterie et par soucis d'exhaustivité, quoi.
krafkamaga
Citoyen
#79
Juste à fin de cogiterie et par soucis d'exhaustivité, quoi.


Alors soyons exhaustifs.



Il y a trois erreurs récurrentes lorsqu'il est question d'art. La première, dont j'ai déjà parlé, consiste à croire que l'art n'existe que dans la perception du spectateur alors qu'il s'agit d'un échange. Le seconde, que l'art et le beau seraient liés. C'est évidemment faux et toute définition dudit lien serait circulaire ou détruirait la notion d'art comme celle du beau. Vrai que ça m'a toujours amusé de prétendre que le comble de l'artiste c'est de nous enseigner que la seule chose qui soit belle pour tout le monde, c'est qu'il n'y en a aucune. Rires. Et enfin, la troisième erreur consiste à confondre art et savoir-faire. Et c'est sur cette erreur que je voudrais revenir.

Dans le monde du jeu vidéo, ce qu'on appelle des artistes - par exemple les graphistes - ne sont généralement que des salariés d'entreprise disposant du savoir-faire standard de leur profession. Certains sont plus compétents et créatifs que d'autres, mais il en va de même pour les développeurs et ils existent des cadres bien moins étroits pour les plus doués de ces deux corps. Sauf que le talent est rare et qu'il faut bien juguler les populations. A ce titre, les métiers du numérique font clairement office de voie de garage, mais les places y sont plus nombreuses et mieux rémunérées que nombre de leur équivalent, souvent précaires. Ainsi, il ne faut pas idéaliser des métiers qui relèvent plus de l'artisanat que de l'art et surévaluer des personnes qui confondent intention d'art et intentions artistiques. On peut respecter le travail d'une personne sans pour autant manquer de respect aux autres en lui concédant une valeur qu'il n'a pas. Si quelqu'un, créateur ou joueur, souhaite voir plus qu'il n'y a à voir dans les textures et l'agencement d'objets des champs de tournesols de Skyrim et appeler ça de l'art, libre à lui, mais ça n'en restera pas moins une erreur sémantique. Une erreur qu'il sera très certainement incapable de faire ailleurs que sur le plan théorique.

La différence entre la peinture et le jeu vidéo, par exemple, c'est que la pléthore d'artistes de rue au savoir-faire standard s'accompagne d'une autre catégorie d'individus particulièrement plus talentueux et consacrés, qui ne cherchent pas à fournir un service ou à s'occuper mais à exprimer quelque chose sans autre objectif pratique. Leur reconnaissance n'est pas uniquement question de goût, c'est aussi et avant tout affaire de démarche et d'intention. On les appelle eux-aussi artistes, mais ce sont ceux-là qui ont produit les œuvres majeures qui survivent au temps et c'est leur cas qui définit l'usage ennobli du terme art de l'expression septième art. Or, c'est précisément ce type d'artistes qui se fait bien rare dans le jeu vidéo, sinon de plus en plus rare. Et là, je ne fais pas plus référence aux graphistes qu'aux développeurs et la situation me semble jouée. Une fois encore, les raisons pour lesquelles ce support n'attire pas ce type d'artistes sont nombreuses et variées, je n'ai malheureusement pas le temps de les détailler aujourd'hui, peut-être plus tard.

Message édité pour la dernière fois le : 27/08/2016 à 21:59

Lisakooo
Citoyen
#80
Pour moi la notion de l'art c'est relatif d'un groupe à un autre et d'une personne a une autre.
Par exemple dans un match de foot, les supporteurs disent souvent ça c'est de l'art, le joueur est un véritable artiste etc.
pour un cuisinier l'art c'est son plat qui il a mis tout son cœur pour le préparer et le finir.
Les exemples ne risquent pas de finir, alors arrêtez de mettre l'art dans un cube et forcer tout le monde l'accepter, chacun voit l'art avec sa propre vision.

"Le plus difficile est de se décider à agir, le reste n'est que de la ténacité"

Message édité pour la dernière fois le : 29/08/2016 à 07:57

Aleph
Chevalier
#81
Une idée répandue n'est pas une idée juste.

Je suis sûr qu'on trouve bien quelque part des énergumènes pour prétendre que la carosserie d'une citroën picasso c'est d'l'art, que le savoir-faire technique du peintre de bâtiment vaut bien Egon Schiele et que les cadrages des gonzo relèvent de la plus haute expression divine.
Make RPGs great again

Message édité pour la dernière fois le : 28/08/2016 à 11:24

Nemrod
Citoyen
#82
J'ai bien aimer c'est du Warcraft, bon un peu plus sombre cela aurait été pas mal aussi ,mais Blizzard c'est du gentil! à quant Starcraft!
à l'Aventure!
Shaam
Grand chevalier
#83
Warcraft est un univers tout aussi méchant que plein d'autres, Warcraft est aussi beaucoup moins manicheens que le laisse penser ce film.

Ce film rabote les personnalités et les objectifs de chacun, surtout les orcs, bref étant un grand fan de cet univers depuis Warcraft 2 je fut assez déçus de la vision que le film donne de l'univers.

Apres il est vrai que l'univers de Warcraft se simplifie/s'assagit/se manichéisme ces dernières années, pour s'en convaincre il suffit de voir le destin d'un Garrosh Hurlenfer au fil des extensions de WoW ou de comparer les orcs de la dernière extension aux originaux de Warcraft 2.

Bref, une petite trahison comme sait si bien les faire Blizzard

Message édité pour la dernière fois le : 28/08/2016 à 12:20

Caldanath
Gobelin
#84
Garrosh Hurlenfer


Beeeeeeeerk
Les lances seront secouées ! Les boucliers voleront en éclats ! Une journée de l'épée! Une journée rouge ! Avant que le soleil ne se lève!
Mi7gamer
Novice
#85
Salut ! C’est vrai que certains aspects de l’histoire qui nous sont présentés dans le jeu sont différents de ceux du film. Toutefois, je trouve que la mise en scène cinématographique de Warcraft est plutôt pas mal dans l’ensemble. Il faut aussi souligner que les acteurs ont fait d’excellentes prestations surtout Paula Patton et Travis Fimmel.