Samedi 06 Mars 2021, 05:42     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4

[Débat] La Série Elder Scrolls prend elle la bonne direction ?

REPONDRE S'ABONNER
Balrog
Guerrier
#51
Et bien, rêvons un peu ! CDprojekt pourrait avoir changé la donne avec The Witcher : monde ouvert riche, écriture léchée, roleplay marqué par les choix de build et liés au scénario.

Le lore et la richesse de l'univers des Elder Scrolls sont déjà une excellente base pour un futur sixième épisode. Il faut peut-être mettre de côté le MMO. Le voir comme un univers alternatif (les alliances entre les races, modification d'éléments "historiques" pour ancrer le jeu dans cet univers, etc). Je pense qu'en rien il influencera la suite de l'univers.

En ce qui concerne le gameplay et le fond RP, là, j'ai hélas quelques doutes. Ce qui me déçois, c'est la tendance Grobill. Pouvoir tout faire avec tous les persos. Etre dans toutes les guildes sans exigence de stats (vu qu'il n'y a plus de stats).
D'autres jeux choisissent de pousser l'aspect "réalité" à fond comme Kingdom Comes, et promettent ainsi aux joueurs une expérience complexe mais riche.

Bethesda touche énormément de joueurs et donc plusieurs profils de joueurs. Chercher à contenter tout le monde sera un sacré défi.
Shizam
Grand chevalier
#52
A propos intéressant Krafkamaga.

Et effectivement, on pourrait dire qu'une comète a toujours sa même structure et suis toujours sa même route, alors que l'observateur la vois différemment selon l'angle de vision qui change.

Alors sans doute que Bethesda et Bioware sont juste dans leur propre logique de progression. Cette "bulle" qui les maintient dans la course pour continuer sur la route.
Et que c'est juste le joueur qui les perçois comme "décadent", car la forme qu'il vois n'est plus la même ( supposée dégradée au fil du temps )

Peut etre aussi que pour plaire, un produit visant un large public devrait alors aller avec force sur les espérances de chacun ( de chaque secteur niche ou revendiquant par exemple ), et que cela demanderait beaucoup trop, serait plus ou moins casse gueule, voir pourrait se perdre en route sur ses intentions premières.

Alors qu'une "simplification du thème", ou une synthèse bien formulée du produit, serait mieux à même de contenter tout le monde à minima.
En somme il n'est pas idiot de penser que si la DA ( Direction Artistique ) a tant de valeur et de promesses aujourd'hui dans le jeu vidéo, c'est sans doute qu'elle est à la fois une valeur sûre de contentement, et un leurre bien efficace.


A la question monsieur l'juge :
Est-ce que c'est Bethesda et Bioware qui ont changés, dans ce que le joueurs attribuera comme étant les fondamentaux.
Ou est-ce que c'est juste le joueur qui sans le voir est simplement sortie de l'ensemble, sortie de la bulle du studio, où pour lui hier encore il faisant chaud...

Au demeurant je n'en sais rien...
Juste que je me fais chier comme un rat mort sur Fallout 4..
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
oAmyoAmyo
Paladin
#53
Quand le mode "marche" ira aussi vite que celui de Witcher 3, TES marquera déjà un bon point pour moi! Oui c'est du détail, et alors?
DAlth
Garde royal
#54

Soyons francs, surement pas le cRPG à l'ancienne que Aleph, toi et quelques autres, souhaitent.
Il faut que vous vous tourniez vers les jeux kickstartés par les anciens d'Ultima d'un coté Shroud of The Avatar et de l'autre Ultima Ascendant.


Je te trouve un peu gonflé Mun, c'est donc à ceux qui sont le plus fidèle aux valeurs du "jeu de rôle", autrement dit le cRPG, à utiliser des modes de financement alternatifs alors que ceux qui se contentent de quelques volutes rolisitiques bénéficient de la bienveillance désintéressée des gros dév' ?

Le pire c'est que tu as probablement raison.

Ce qui est rassurant, c'est qu'Aleph est jeune et donc que la cause des cRPG n'est pas totalement désespérée.

[se prépare à cloner Aleph]...
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.
Vilgefortz
Villageois
#55
D'abord ça fait trés plaisir autant d'avis sur une série qui est (quoi qu'en on dise) historique pour le monde du RPG (voir pour le JV).

Pour moi Bethesda Game Studio (non Softwork) est entrain de suivre les tendances d'un marché beaucoup moins niche, du coup leurs RPG sont moins riches.

Il faut savoir que les joueurs de JDR Papier ne sont plus leur priorités (je penses qu'il ne le sont plus depuis le départ de Kirkland et Rolston), du coup Pete Hines et Todd Howards (les grosses personalités de Bethesda avec Harvey Smith et, a confirmé, Viktor Antonov) voit plus large, le créatif et le marketeux marchent main dans la main mais je ne pense pas qu'ils soient betes au point de ruiner une base de fan qui a fait que Bethesda Softwork (du coup Zenimax) soit ce qu'il est aujourd'hui (l'un des trio éditeurs tiers avec sa propres conférences a l'E3, avec des licences historiques et fortes).

La où je veux en venir ce qui on observant le récent DOOM, je me dis que si la communauté fasse preuve d'initiative, qu'Hines (qui n'est pas né de la dernière pluie) sera a l'écoute, et que la sortie de The Witcher 3 avec Fallout 4 a du leur mettre une sacrée gifle, ils savent qu'ils n'ont pas le droit de decevoir du monde.
La Nature ne connaît pas la notion de philosophie.
Nallitsac
Guerrier
#56
La où je veux en venir ce qui on observant le récent DOOM, je me dis que si la communauté fasse preuve d'initiative, qu'Hines (qui n'est pas né de la dernière pluie) sera a l'écoute, et que la sortie de The Witcher 3 avec Fallout 4 a du leur mettre une sacrée gifle, ils savent qu'ils n'ont pas le droit de decevoir du monde.


Le souci étant qu'à part une minorité de joueurs attachés, dont je fais partie, aux mécaniques et aux codes qui font toute la profondeur du cRPG, personne parmi les joueurs habitués à Bethesda ne se sentira déçu des créations du studio.
C'est triste à dire mais même des titres aussi lamentables sur leur "aspect RPG" que Fallout 4 et Skyrim/Oblivion ne déçoivent pas le grand public. Celui-ci, malgré l'étiquette de jeu de rôle qu'ose usurper Bethesda pour ses récents jeux ne pensera même pas à faire un rapprochement entre un The Witcher 3 et un éventuel TES 6, cela sous couvert de l'argument : "Ouais mais on ne peut pas comparer un CDProjekt et un Bethesda, ils n'ont pas le même cahier des charges/ les mêmes ambitions"...
Ce qui à mon avis est un argument stupide puisqu'à partir du moment ou Bethesda s’octroie le droit de définir ses jeux comme étant des RPG, il se doit de faire des efforts en ce sens...
Mais pour en revenir à l’éventuel claque que recevrait le géant marketing du public suite à un futur jeu encore une fois fini à l’arrache, et bien que je souhaite ce scénario de tout mon cœur, je crains qu'il ne s'agisse là que d'un natif espoir.

TES, c'est la grande fuite en avant. La fuite vers la dépersonnalisation, autant d'un genre que de soi, c'est l'ultime façade d'une époque décadente, dans ses moeurs, dans ses techniques, et qui refuse à se l'avouer.

Je n'aime pas TES. Vraiment pas. Et j'espère que Bethesda connaîtra la banqueroute, que leurs "jeux" soient relégués aux poubelles, et qu'on entende plus parler d'eux. Et que viennent le temps des Stygian, des Whalenought et des Iron Tower.

Quelle violence verbale Aleph... le pire c'est que je suis en grande partie d'accord avec toi.
Avec des si... on mettrait Bordeaux en bouteille.

Message édité pour la dernière fois le : 10/08/2016 à 20:18

Caldanath
Gobelin
#57
C'est sûr, souhaiter qu'une boite coule et que des milliers de gens se retrouvent au chômage, juste pour satisfaire sa propre vision du jeu vidéo, c'est très intelligent comme propos.

Personne de ceux qui adorent Bethesda n'a souhaité la déchéance des petits studios comme Iron Tower (personnellement Age of Decadence m'a fait chier, mais je leur souhaite le succès pour la suite), alors un peu de respect ne ferait pas de mal et aiderait plus qu'autre chose. Même si je comprends qu'on puisse être déçu quand son type de jeu n'est pas celui qui connaît le plus grand succès, il y a des limites.
Les lances seront secouées ! Les boucliers voleront en éclats ! Une journée de l'épée! Une journée rouge ! Avant que le soleil ne se lève!
Aleph
Chevalier
#58
Me demande-t-on sérieusement de justifier un coup de sang tardif sans importance sur RPG France?


Make RPGs great again

Message édité pour la dernière fois le : 10/08/2016 à 20:25

Nallitsac
Guerrier
#59
C'est sûr, souhaiter qu'une boite coule et que des milliers de gens se retrouvent au chômage, juste pour satisfaire sa propre vision du jeu vidéo, c'est très intelligent comme propos.


Sans souhaiter la perte d'emploi de salariés, la fin de l'engouement démesuré dans le monde vidéoludique que provoque le marketing du studio et qui accompagne chaque sortie de leur titres ne me ferait pas déplaisir.
Et que l'on ne vienne pas me dire que les rentrées d'argent de Fallout 4 ont à peine suffit à rémunérer les employés du studio : on parle quand même de l'une des plus grosses ventes du jeu vidéo.
Avec des si... on mettrait Bordeaux en bouteille.
Caldanath
Gobelin
#60
Me demande-t-on sérieusement de justifier un coup de sang tardif sans importance sur RPG France?


Te justifier, non, on s'en fiche. Réfléchir sur ce que tu as écrit avant de poster la prochaine fois, oui, c'est mieux.


M'enfin, passons.
Les lances seront secouées ! Les boucliers voleront en éclats ! Une journée de l'épée! Une journée rouge ! Avant que le soleil ne se lève!

Message édité pour la dernière fois le : 10/08/2016 à 21:04

Vilgefortz
Villageois
#61
Et bien je vois que le sujet est assez brûlant.

Pour ceux qui comme moi on découvert la série avec Morrowind, ils savent que le titre était bien narré (pour un Bethesda Game) et cela je pense était du au talent de monsieur Michael Kirkland (Au passage le bonhomme bosse toujours sur l'univers de la série mais en Free Lance,donc hors du réseau de Bethesda, je vous conseil notamment la BD sur l'histoire de Tamriel sur la cinquième ère de celle ci, désolé j'ai oublié le titre de cette dernière, tout ça pour dire que Kirkland avait bien fait les choses mais ses visions très différentes quand a la série avec celle d'Howards l'on poussé a quitter la boite (Pour le coup ses deux était avaient déja travaillé ensemble sur Redguard).

En tout les cas la série a clairement besoin d'un redirection quand a l'écriture, la série est bien trop gentils. le Theme de l'homosexualité, a la trappe, l'horreur de la guerre (la bonne blague la guerre civile des sombrages par rapport au factions de New Vegas dans leurs violences) ou même le Terrorisme (la où un The Witcher rappelle étrangement avec ses scoiatels l'ambiance actuelle en Europe, avec les réfugiés).

Si Bethesda abandonné leur puritanisme a l'Américaine, la série serait atteindrais un autres stades.
La Nature ne connaît pas la notion de philosophie.
Aleph
Chevalier
#62
Non, je ne pense pas. Nous ne sommes pas à un congrès scientifique. Je n'ai pas envie d'être objectif, mesuré, marre de cet aristotélisme. La prudence et la "bonne moyenne" obstruent le fond des divergences. Ce n'est pas souhaitable sur un forum m'est avis.

Du reste, au-delà de la "violence verbale", propre à la mode française du pamphlet, même à mon niveau minuscule, par banqueroute, je parlais surtout de la fin de leurs méthodes et de leurs "visions" qui, main dans la main avec Bioware, participent à la dénaturation, à la neutralisation d'un média qui a toujours eu comme fondement de repousser les limites, de se renouveler sans cesse, par une lutte créatrice saine qui enrichissait le média.
En ce sens, leur banqueroute, leur faillite, serait une bénédiction. Pareil pour Bioware. Ce serait le symbole de la mort d'une "vision" vieillotte, ankylosée et radoteuse.



EDIT :

En tout les cas la série a clairement besoin d'un redirection quand a l'écriture, la série est bien trop gentils. le Theme de l'homosexualité, a la trappe, l'horreur de la guerre (la bonne blague la guerre civile des sombrages par rapport au factions de New Vegas dans leurs violences) ou même le Terrorisme (la où un The Witcher rappelle étrangement avec ses scoiatels l'ambiance actuelle en Europe, avec les réfugiés).


Il y a en partie ce problème, mais là où le bât blesse véritablement, c'est plutôt dans les mécaniques de gameplay. De ce point de vue, il n'y a plus rien. Pas même l'ombre d'un début de système solide. Le character building, qui est LE grand plaisir, en tous cas pour moi, d'un cRPG n'existe pas dans le monde de Bethesda.
Et même quand ils en implantent elles ne servent à rien. Quoi de pire comme idée que des stats dont la limite la plus basse est également celle de laquelle tu pars comme dans Fallout 4?

Enfin, d'un autre côté, à quoi bon un character-building taillé pour le RP dans un FPS déguisé...
Make RPGs great again

Message édité pour la dernière fois le : 10/08/2016 à 21:39

flofrost
Héros
#63
Pour Bethesda et Bioware, je ne me prononcerais pas, mais si quelqu'un me dit que l'empire de Vincent Bolloré se casse la gueule, j'aurais un peu de mal à avoir de la peine et à me soucier de ses employés
Les opinions c'est comme les testicules, si on les frappe assez fort peu importe combien on en a.
AbounI
Grand gobelin
#64
Me demande-t-on sérieusement de justifier un coup de sang tardif sans importance sur RPG France?


Te justifier, non, on s'en fiche. Réfléchir sur ce que tu as écrit avant de poster la prochaine fois, oui, c'est mieux.


M'enfin, passons.


Attends STP Cald, mais outre le faite qu'on débatte entre gens autant civilisés que passionnés pour le genre ici, je constate, et c'est un point de vue universel chargé à 100% d'objectivité :

en parallèle du système-test, il y a l'espace fofo venant délier si facilement les langues ou s'attisent les discussions. Et il est facile à constater que la plus grande partie d'entre elles (les langues pour ceux qui suivent pas) concernent des titres ou leur développeurs, comme les séries Fallout, Weedcher et/ou TES ici...

(On appréciait tous l'époque "pour ou contre", et ce débat n'en n'est rien d'autre qu'une continuité ou en mémoire de modération, on a jamais eu à calmer les hardeurs...)

Donc je disais, ha oui voila, les discussions sur le forum tournent toujours sur des sujets commercialement vendeurs (pour ne pas écrire 3XA ), et comme toi Cald tu cites ne pas avoir apprécier (spécialement?) un Age Ov Decadence. Tu vois, j'aimerai voir des sujets de niches ou s'animent autant de fougue qu'ici, pour ces TES Weedcher & Falllout surtout les derniers). Donc, si tu veux, je t'invite, et tout le monde aussi, à venir s'exprimer sur des sujets niches. Pas envie de partager ouvertement le pourquoi du
]personnellement Age of Decadence m'a fait chier, mais je leur souhaite le succès pour la suite)
?

(en ce qui concerne Iron Tower, le dernier "dev progr monthly update" vous montre bien qu'ils sont demandeurs de feedback sinon de reasonning autour de ce qui a fonctionné/plu et son contraire. Pourquoi la sauce n'a pas pris?

Not surprisingly, "the game is too short" was complaint #3, right after "the game is too hard" (#1) and "too much meta-gaming" (#2).


Mais bizarrement, ici, personne n'a répondu .
On a donc cette vision d'un fofo retranché dans son camp entre le titre alpha
Caldanath
Gobelin
#65
Abou, tu sais bien que j'ai beaucoup de mal à ne pas être concis , j'ai essayé la démo de AoD, ça ne m'a pas branché plus que ça, ps grand chose à dire de plus, par contre je suis pour qu'ils continuent à faire des jeux si ça plait à d'autres gens comme toi
Les lances seront secouées ! Les boucliers voleront en éclats ! Une journée de l'épée! Une journée rouge ! Avant que le soleil ne se lève!
AbounI
Grand gobelin
#66
ttiens, j'aurais voulu éditer, mais la fonction a mystérieusement disparu.

En ce sens, leur banqueroute, leur faillite, serait une bénédiction. Pareil pour Bioware. Ce serait le symbole de la mort d'une "vision" vieillotte, ankylosée et radoteuse.


Pour Bethesda et Bioware, je ne me prononcerais pas, mais si quelqu'un me dit que l'empire de Vincent Bolloré se casse la gueule, j'aurais un peu de mal à avoir de la peine et à me soucier de ses employés



Bioware est mort : les anciens sont partis, le BSN va fermer et ils ne vivent que maintenant que d'une seule franchise a développer dont on nous sort un 4eme volet prochainement. Franchement, le navire à pris l'eau depuis bien longtime, il ne lui reste que peu de répit avant qu'on lui coupe définitivement les vivres (au mieux?) ou qu'on lui assène le coup de grâce si Andromeda est un échecAAA.
Et j'ai déjà mon opinion
Ejected
krafkamaga
Citoyen
#67
Comme je le disais hier, peu importent les chiffres et les critiques, je ne pense pas que la série des TES aille dans la bonne direction.

Pourquoi ?

Eh bien parce qu'elle souffre tout simplement d'être partie de trop haut en termes d'ambitions techniques. Et le fait qu'on ose comparer leur concept d'open world à celui d'un Witcher 3 ne va rien arranger. Car, quoi qu'on dise, The Witcher 3 est loin d'être la référence en terme d'open world ou même de RPG...

Alors, j'entends très bien ce qu'on reproche à Bethesda - la préférence pour le marché des consoles et du tout public, avec pour conséquence la casualisation du gameplay et une écriture lissée jusqu'à l'insipide, et bien sûr sa politique de DLC, et merci de m'avoir rappelé la triste affaire des mods payants ! - mais les TES sont-ils réellement de moins en moins bons ? Alors, autant le dire franchement, je ne peux pas imaginer jouer à Skyrim sans SkyUI mais, pour autant, à ce détail près, le jeu s'avère meilleur qu'Oblivion sur bien des aspects et pour ce qui me concerne, je le trouve tout simplement plus intéressant. En particulier grâce aux acquis d'un certain Fallout New Vegas, lui aussi meilleur que son prédécesseur.

Le problème, c'est que Fallout 4 est passé par là. Mais si ce jeu est effectivement un pas en arrière à bien des niveaux, son échec relatif s'explique - de mon point de vue - par le fait qu'il a été rushé et a payé cash chacune de ses expérimentations tant tout y a un arrière goût de paresse. La même chose avec un monde plus vaste et une densité mieux contenue, la même chose avec des villes plus nombreuses qui ressemblent à des villes (et non à un marché de printemps), la même chose avec plus de quêtes et de PNJ dignes d'intérêt, bref la même chose avec plus de contenu et de variété, et on aurait presque pardonné d'avoir à jouer un gentil père de famille à l'américaine. Or, on sait très bien qu'ils peuvent le faire puisqu'ils l'ont fait sur la génération de consoles précédente. Et c'est pour cela que je parle d'un problème de fond d'ordre technique, car leur concept d'open world coûte tout simplement trop cher au km².

Aujourd'hui, et ils ne s'en cachent pas, leurs mondes sont *intégralement* et *soigneusement* réalisés à la main. Alors, oui, c'est un argument commercial dont on peut douter, mais cela se ressent quand même dans les faits et se constate lorsqu'on bidouille avec le toolkit. C'est en ce sens que je considère que Bethesda régresse et va droit dans le mur. Leur DA est bonne, attention, ils savent faire un open world intéressant à explorer. Mais à terme, c'est leur abandon progressif du procédural pour le "fait main" qui restera leur plus mauvaise pioche.

Ainsi sont-ils passés d'un développeur qui a généré quasiment à lui seul l'un des plus grands (et plus bugués) des open world de tous les temps à une équipe de cinquante personnes qui gaspillent de l'argent à positionner chaque élément 3D et à scripter heure par heure la vie de chaque PNJ. Non, j'exagère à peine. Leurs algorithmes sont comme nos lois, des antiquités foireuses et donc surchargées de jurisprudence, alors qu'il est évident que le modèle doit être revu. Sans blague, vingt ans après Daggerfall, faut-il que le monde doivent encore bêtement leveler avec nous ? Faut-il encore qu'on se prenne un respawn de brigands par semaine supérieur au nombre d'habitants de la capitale ? Et je ne parle même pas de l'IA. Ni de la synchro labiale. Ni plus de de la stupidité de nos compagnons. Non, beaucoup plus simple encore, je parle d'un loot aléatoire incapable de se montrer un tant soit peu intelligent et réaliste. Et je pourrais continuer comme ça des heures. Il y a tellement de choses qu'il est inutile de scénariser du moment qu'on l'a bien automatisé... Mais non, rien, nada, walou, keutchi.

Au lieu de ça, on se prend pour seules innovations un outil de modelage du visage (plutôt réussi) et un autre de construction de villes (franchement mal foutu). Autrement dit, des choix tape à l'œil et parfaitement dans l'air du temps, à effet rustine, qui sauvent les apparences mais ne rassurent pas pour l'avenir.

Évidemment, comme je suis persuadé que Fallout est une série "crash-test" pour Bethesda, je reste malgré tout confiant pour le prochain TES - après tout c'est leur saga phare, l'emblème de l'entreprise. Mais le problème reste entier et il n'y a rien à espérer en termes de qualité d'embranchements scénaristiques ou de retour aux bases du RPG tant que l'essentiel de la complexité ne sera pas intégrée au niveau technique. Or, s'ils avaient aujourd'hui les outils qu'ils auraient dû avoir développés avec le temps, je suis persuadé qu'ils pourraient faire vivre trois ou quatre licences avec des univers et des mécaniques destinés à des publics différents.

Et pour maintenant, à mon humble avis, il faudra se tourner vers un autre éditeur.

On pensera bien sûr aux équipes de CD Projekt, parties de plus bas en termes d'ambition, et qui ont prouvé jusqu'ici - de par leurs choix - qu'ils étaient capables de comprendre ces problématiques techniques et de les affronter, certes progressivement, mais de la bonne manière. Cyberpunk 2077 devrait, je l'espère, les confronter au problème d'un protagoniste multiforme et défini librement par le joueur. La balle est dans leur camp.
Minastra
Novice
#68
Krafkamaga tu as su exprimer tout ce que je reprochais à TW3 sans vraiment le comprendre.

Comme cela à été dit, il y a un problème de fond au sein des TES qui finit toujours par laisser une "trace" dérangeante. Même si d'une manière c'est aussi leurs marques de fabrique.
Qui n'a pas déjà vécu une fois un massacre organisé par les gardes d'oblivion devenu complétement fou?

Après n'y aurait il pas aussi un problème lié à l'évolution des genres ?
Les "RPG" d'aujourd'hui ont ils toujours la même définition, s'appuient ils toujours sur les mêmes principes de ce que l'on pouvait attendre d'un RPG des années 90-2000 tel que Baldur's gates.
Au fils des années, avec l'évolution du jeux vidéo ainsi que de la technologie, le genre que l'on définissait autrefois comme RPG n'aurait il pas tout simplement évolué pour correspondre à autre chose.

Au final, que doit on attendre d'un rpg ? Avant, les RPG se basaient beaucoup sur les règles des jeux de rôles papier. C'est de là que le genre est né. Au fils des années, les RPG se sont émancipée (si on peut dire) de ces règles.

Tout ça pour dire que final le véritable cœur du problème ne viendrait pas plutôt d'une définition trop "vaste" de ce qu'est un RPG. Si on traduit littéralement RPG c'est jeux de rôle donc jouer un rôle. Est il vraiment nécessaire d'inclure une personnalisation poussé de stats ainsi que de nombreuses règles issus du jdr papier ou justement un gameplay dynamique couplé avec un open world bien construit et un monde immersif suffisent ils pour faire un "bon RPG" ?

TW3 est a bien des égards un RPG, pourtant à mes yeux, le fait d'avoir un personnage prédéfini avec une histoire, un passé et un futur préconçu est un véritable crève cœur qui a fait que je n'ai jamais accroché et que je le perçois plus comme un jeu d'aventure à la Tomb Raider.

Du coup j'ai pas vraiment de réponses, mais surtout beaucoup de questions.

Message édité pour la dernière fois le : 11/08/2016 à 00:40

Vilgefortz
Villageois
#69
On dirait que le débat est chaud.

Ceci dit si la direction prise par Bethesda dans Fallout 4 se retrouvent dans un TES6 (les dialogues doublés pour notre personnage, l'écriture baclée, la réalisation datée ou un systeme qui vieillit mal), je me demande encore pourquoi Bethesda ne songe pas a faire appel a Avellone pour le prochain TES surtout que ce dernier bosse sur PREY (le Reboot).

Wait & see
La Nature ne connaît pas la notion de philosophie.
DAlth
Garde royal
#70
Bethesda pourrait s'inspirer des développeurs d'Inquisitor (ok ce ne sont pas des gros dév ) en demandant tout simplement l'avis des joueurs du style...

After many years of development, Inquisitor is finally done and you can vote for it here on Greenlight. But we are looking to the future now and would like to know your opinion on where we should move on to.

There are several options:

an old-school RPG again like the original Inquisitor (typical sequel);
an adventure with RPG elements (based on the Inquisitor universe);
a different type of an RPG game (turn-based, action 3D RPG, etc.).

We are at the beginning and you have a chance to help us to move in the right direction.


Inquisitor 2

Après, est-ce qu'un gros dév' agirait de la sorte (grosse prise de risques qui nécessite une remise en cause) ? Je reste sceptique.
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.
krafkamaga
Citoyen
#71
Bethesda pourrait s'inspirer des développeurs d'Inquisitor (ok ce ne sont pas des gros dév ) en demandant tout simplement l'avis des joueurs du style...

After many years of development, Inquisitor is finally done and you can vote for it here on Greenlight. But we are looking to the future now and would like to know your opinion on where we should move on to.

There are several options:

an old-school RPG again like the original Inquisitor (typical sequel);
an adventure with RPG elements (based on the Inquisitor universe);
a different type of an RPG game (turn-based, action 3D RPG, etc.).

We are at the beginning and you have a chance to help us to move in the right direction.



Inquisitor 2

Après, est-ce qu'un gros dév' agirait de la sorte (grosse prise de risques qui nécessite une remise en cause) ? Je reste sceptique.




Hum... Les gros éditeurs se comportent en professionnels et dépensent des fortunes auprès d'autres professionnels pour mettre en œuvre au moment adéquat de la phase projet leurs études de marché et autres focus groups.

Je ne sais pas si l'extrait est complet mais, ici, l'éditeur se plante complètement et ne retirera pas grand-chose d'un tel sondage si ce n'est de faire un peu parler de lui. Il constatera juste que son cœur de cible ne change pas, tout comme la série TES ne change pas de cœur de cible, à la différence amusante que - je simplifie un peu - dans le cas d'Inquisitor cela signifie qu'on continue de s'adresser aux joueurs du précédent opus, alors que pour la série TES cela signifie qu'on continue de s'adresser à la même tranche d'âge que le précédent opus. Avoir pris six ans dans les dents ne nous éloigne donc du cœur de cible que d'une seule des deux séries.



M'enfin, pour ce qui me concerne, j'ai un point de vue assez clair sur la chose et je pense qu'un éditeur indépendant devrait au contraire se passer du professionnalisme et de son aspect industrialisant pour n'en faire qu'à sa tête, la jouer sans concession et nous sortir - une fois de temps en temps - des pépites comme aucun sondage ne pourra jamais en produire.
DAlth
Garde royal
#72
De toute façon, tant que le jeu se vend et se vend bien (c'est le cas quoi qu'on pense de cette série) , ce débat restera purement théorique.
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.
Munshine421
Garde royal
#73
Comme Bethesda a annoncé à l'E3 qu'il ne travaillait pas sur TES 6 pour le moment, ce débat est même caduque parce que j'ai du mal à croire qu'on puisse annoncer le gel du développement d'un tel projet 1 an après la sortie de Fallout 4.

Pour rappel, Skyrim était en mis en production à la suite de Fallout 3 sans interruption et est sorti 5 ans après Oblivion.


Shizam
Grand chevalier
#74
Il n'est pas impossible que Bethesda se serve de son dernier "crash-test" qu'est Fallout4, pour au cœur revoir un peu sa copie TES.
Le fait que TES6 ne serait toujours pas en développement serait même plutôt rassurant.
Mais la philosophie générale du studio ces derniers temps va quand même plus vers une forme d'industrialisation du projet, gouverné par des logiciels de comportement et d'influence, que vers une forme d'authenticité et de panache qui ira dans le sens du rêve et de la bonne surprise pour le joueur.
Une forme "bureaucratique" du jeu vidéo, tout indicateurs ouverts.

Bioware et Bethesda étaient bien dans une forme initiatique jadis, aventuriers et défricheurs ( comme tout studio naissant, avec devant lui un gameplay, un genre, un nouveau rythme à découvrir ) mais aujourd'hui il leur faut tenir la barre d'un navire lourd à manœuvrer, et mesurer chaque risque les yeux rivés sur les capteurs de la table des machines.

Effectivement, The Witcher 3 est trés proche d'un jeu Ubisoft dans sa structure.
Mais il fait croire avec subtilité et intelligence qu'il est un monde ouvert, alors que tout est bien dirigé pas à pas.
Il fait croire que l'ont peut s'habiller de Géralt de Riv pour l'incarner, alors qu'il fait "place-maigre" dans le rôleplay en réalité.
CDprojekt à "bluffé" le joueur, mais avec un certain talent, et force de travail dans tous les registres surtout. Ce qui fait de The Witcher un jeu d'aventure avec toutes les couleurs du RPG par dessus, délicatement posées.
Des illusionnistes ces Polonais .

Malgré tout, j’espère un peu que Cyberpunk sera plus "RPG" dans la forme.

Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
Munshine421
Garde royal
#75
Parce que vous croyez qu'en incarnant un perso multiclasse dans Skyrim qui peut devenir chef de la Faction des Compagnons, Grand Mage du Collège des Mages et Maitre de la Guilde des Voleurs (et j'en ai oublié) avec son épée à 2 mains, son armure lourde, ses boules de feu tout en étant le sauveur de Tamriel c'est plus RP?

La vérité c'est que votre Création de Personnages ne sert pratiquement à rien dans Skyrim contrairement à Morrowind et Oblivion (sauf dans quelques dialogues) sur le fond du scénario et des quêtes secondaires même si sur la forme elle permet de créer une Khajiit à gros seins avec la peau violette sur une autre sauvegarde.

Alors oui dans Cyberpunk va apporter un plus sur la possibilité de créer son Rockerboy avec sa moumoutte (ou sa Rockergirl avec son bras cybernétique). Mais le vrai roleplay c'est d'incarner sa fiche de personnage de manière contrainte avec ses spécificités de classe, ses traits physiques, ses compétences.
Ce qui importe c'est que Cyberpunk soit plus RPG autant sur le fond que sur la forme.

Et c'est exactement ce que proposait The Witcher 3 sur le fond même si c'était un prétiré contrairement à TES V qui a fait voler en éclats le principe sacré des différentes classes segmentées dans un RPG avec sa création de perso fourre-tout.

Message édité pour la dernière fois le : 12/08/2016 à 18:17