Jeudi 18 Octobre 2018, 00:56     Connectés : 4      Membres : 3


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4

Japanimation ou le manga qui bouge

REPONDRE S'ABONNER
reebob
Noble
#76
Fichtre il faut que j'alimente le fil sinon le topic tombe dans l'oublie.



Une très bonne série qui a été rajoute il y a peu sur Netflix. Les enfants de la baleine (Kujira no Kora wa Sajou ni Utau) . L'univers est vraiment dépaysant et original. L'histoire et les personnages sont attachant. On est dans un univers où certains humains ont des pouvoirs qui leur permettent de déplacer les objets en utilisant leurs émotions.

On suit ainsi l'aventure d'un jeune scribe qui vit sur une île qui flotte au milieu d'une mer de sable. Les habitants de ce lieu ne connaissent rien d'autre que cette île et l'on va découvrir en fait leur monde avec eux. C'est assez bien ficelé d'un point de vu scénaristique. Mais ce qui frappe vraiment c'est la sublime direction artistique qui porte l’œuvre sur ses épaules. On sort complètement du registre graphique habituel de l'animation japonaise. On a ici une approche assez ressemblante à la vision graphique futuriste du type Moebius et de la BD SF française des années 70-80. J'ai vraiment aimé et je ne peux que vous conseiller l'anime même s'il est trop court avec 12 épisodes et que l'histoire n'est pas encore terminée à la fin







reebob
Noble
#77


Une autre série récente qui n'est pas sur Netflix mais sur Crunchyroll Asobi Asobase. C'est une série humoristique dégantée avec trois gamines qui créent un club de jeu dans leur collège. Au première abord l'anime à l'air simple et gentil, une espèce de slice of life. Mais les gamines sont en fait complètement folles et partent systématiquement dans des délires et des situations improbables. On peut apparenter le type d'humour à celui de Nichijou que j'avais déjà présenté dans une précédente page. Un humour absurde typiquement japonais mais terriblement accrocheur. Elles transforment des situations extrêmement banale en d'incroyables imbroglios . Sans parler de certaines répliques qui deviennent cultes comme :

"L'amitié entre femmes c'est comme le papier toilette, ça finit aux chiottes dès la première merde" . C'est presque du Audiard .

Il y a d'ailleurs une étonnante dichotomie entre le générique de fin et de début qui montre l'opposition entre l'humour trash de l'anime et son cadre très gentillet.

Opening :




Ending:




Je finirais en disant que les jeunes doubleuses sont simplement géniales. Elles portent vraiment la série sur leurs dos avec grand talent.

Un extrait de l'anime que vous pouvez voir chez crunchyroll:



Message édité pour la dernière fois le : 17/10/2018 à 23:16