Samedi 06 Mars 2021, 05:10     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4

Japanimation ou le manga qui bouge

REPONDRE S'ABONNER
Shaam
Héros
#1
Un ptit sujet pour parler des animés qu'on aime (ou pas), exclusivement japonais, vec des gros yeux, vec des gros seins, et plein d'objets phalusiens mais tout en restant dans le correct (ni tentacules, ni pokemons).

Je suis normalement hermétique au genre, mais j'ai des cycles (comme la lune!), je regarde 4-5 mangas tout les 5 ans. De souvenir, j'sais plus trop l'ordre :

cycle 1 :
Love Hina,
Full Metal Jacket,
Bleach (saison1),
Cowboy Bebop,
Black Lagoon,

cycle 2 :
Elfen Lied,
Ergo proxy,
Darker Than Black,
Full Metal Alchimist.

cycle 3 (2016!) :
Gangsta,
Death Parade,
...

Vous l'aurez remarqué, il me manque 2 ou 3 mangas pour finir mon dernier cycle, voir plus si affinités, donc chers Gobelins j'aimerais bien savoir les mangas qu'il faut voir dans sa vie pour pas mourir sans avoir vu les mangas qu'il faut voir dans sa vie xD



strelokk
Chevalier
#2
Monster

Samurai Champloo


(FMA Brotherhood (1er épisode affreux))

Message édité pour la dernière fois le : 07/01/2016 à 23:36

Caldanath
Gobelin
#3
Jojo's Bizarre Adventure !
Les lances seront secouées ! Les boucliers voleront en éclats ! Une journée de l'épée! Une journée rouge ! Avant que le soleil ne se lève!
all_zebest
Héros
#4
Jojo, super ! Je vous recommande One Punch Man, vous ne le regretterez pas.
Silvershodan
Citoyen
#5
Evangelion (ils ont jamais su finir la série mais bon sang quels combats!)

Gurren Lagann

Ghost in the Shell stand Alone Complex (saison 1 et 2)

flofrost
Héros
#6
Trigun
Les opinions c'est comme les testicules, si on les frappe assez fort peu importe combien on en a.
Kylelesage
Garde
#7
Alors Ghost in the sell me tente pas mal, @Silvershodan tu pourrais m'en dire plus ?
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière - Khan
Paladin
Villageois
#8
Space Battleship Yamato.
Le space op' japanime originel (1974), designé par Leiji "Albator" Matsumoto. Quatre séries (la dernière en 2012), huit films (animés, s'entend), une adaptation en prise de vue réelle (enfin, "réelle" autant que peut l'être un film de SF dans l'espace), deux séries de mangas (une par Matsumoto lui-même, l'autre par Akira Hio, les deux traduites en français) et une aura comme jamais aucune licence animée n'en avait eu et n'en aura jamais plus dans l'archipel.
Sans Yamato, oubliez Gundam, Macross et toutes ces sortes de choses, probablement même Patlabor ou Ghost in the Shell quelques années plus tard. Ce truc a révolutionné la SF nippone (à l'époque, les super-héros de Tatsunoko et les robots géants de Go Nagai régnaient en maîtres), rien que ça.
Docendo discimus

Message édité pour la dernière fois le : 08/01/2016 à 05:11

crest
Citoyen
#9
code geass
Everyone knows that a true hero never speak. His silence becomes his strength and his shield. (Dem :Breath of Death VII)
Foudrolle
Citoyen
#10

Ginga Eiyuu Densetsu (de la SF de génie mais il faut s'accrocher quand même c'est parfois très lent)

Psycho Pass (la saison 1 surtout)

Berserk

Bakemonogatari

One Punch Man (terrible dans son genre)
L'esprit Bro : AMERICAAAAAAA
Silvershodan
Citoyen
#11
@Kylelesage Ghost in the shell Stand Alone Complex série d'animation en 2 saisons de 26 épisodes chacune plus une OAV (Ghost in the Shell: SAC Solid State Society), et réalisé par Kenji Kamiyama. On y suit principalement des enquêtes policières, certaines sont indépendantes (stand alone) et d'autres font avancer l'enquête principale (complex). Sorte de "Techno-thriller", dans un univers cyberpunk (quand même très propre).

La série est beaucoup plus action et moins contemplative que le tout premier film, et certains personnages comme le major Kusanagi sont plus "humain" que dans le film de Mamuro Oshii.

ça fait un petit moment que je l'ai vu (la première saison est sortie en 2003) mais je l'avais trouvé super bien fichu.

Et ne prends pas peur quand tu verras le générique d'intro de la première saison, il est en vieille 3D toute moche, c'est la seule partie qui est comme ça dans la série ^^.



Iosword
Grand chevalier
#12
La série est beaucoup plus action et moins contemplative que le tout premier film, et certains personnages comme le major Kusanagi sont plus "humain" que dans le film de Mamuro Oshii.


Personnellement, je préfére les films originaux, mais Stand Alone Complex reste une bonne série animé pour peu d'aimer la licence Ghost in the Shell. Et, SAC est aussi une série qui est très marqué par son époque (en même temps, une série qui parle entre autre de cyber-terrorisme au début des années 2000) . Il existe aussi des films qui reprennent les même trames que la série de manière plus rapide, il vaut mieux s’intéresser à la série en premier lieu et pourquoi pas voir les films en complément.

Sinon Shaam étant généralement plus intéressée par les mangas que par les animés, j'aurais du mal à te conseiller. Mais puisque tu as vu Full Metal Alchimist, je ne peux que te conseiller la version Brotherhood plus fidèle à la version papier, plus intéressante et aussi moins perché.
"L'homme n'a inventé Dieu qu'afin de pouvoir vivre sans se tuer" Fiodor Dostoïevski
flofrost
Héros
#13
Non mais laissez, il a aimé Cowboy Bebop, alors il devrait kiffer Trigun, puisque si on me demandait une description, je dirais que c'est le croisement entre Nicky Larson et Cowboy Bebop justement

Sinon y a High school of the dead, que perso j'ai pas trouvé dément mais qui a son petit succès.
Les opinions c'est comme les testicules, si on les frappe assez fort peu importe combien on en a.
Iosword
Grand chevalier
#14
High school of the dead


L'anime a une fin ? Car j'ai les mangas (ou tout du moins les 7 tomes sortis si je ne me trompe pas) et sans être dément c'est assez fun, mais le dernier tome a du paraitre y'a déjà quelques années et il laisse sur un cliffhanger.
"L'homme n'a inventé Dieu qu'afin de pouvoir vivre sans se tuer" Fiodor Dostoïevski

Message édité pour la dernière fois le : 08/01/2016 à 18:02

flofrost
Héros
#15
Je répondrais oui et non, car dès le départ il était prévu de se terminer comme ça mais du coup on a pas vraiment de fin à proprement parlé.Enfin c'est courant malheureusement, c'est la même chose pour Berserk et nombre d'autres, c'est ça quand on adapte des mangas encore en publication.
Les opinions c'est comme les testicules, si on les frappe assez fort peu importe combien on en a.

Message édité pour la dernière fois le : 08/01/2016 à 17:07

Grunuldur
Villageois
#16
La série est beaucoup plus action et moins contemplative que le tout premier film

J'avais beaucoup apprécié le premier film notamment pour cet aspect.

Je ne regarde pas beaucoup de séries en général, je préfère utiliser ce temps pour voir des films, mais je me souviens avoir bien aimé la série (en 12 épisodes) "house of five leaves" que je m'étais décidé à voir après avoir lu cet avis.

Message édité pour la dernière fois le : 08/01/2016 à 16:46

crest
Citoyen
#17
DEVIL SURVIVOR 2 ou persona 3 les films
de bons dessins et une ambiance sympa !
Everyone knows that a true hero never speak. His silence becomes his strength and his shield. (Dem :Breath of Death VII)
Shaam
Héros
#18
Pour voir Brotherhood faut se souvenir de Full Metal Alchemist ? parce que m'en rappelle plus du tout, sauf qu'a un moment y'a du sable :p

strelokk
Chevalier
#19
Non, et l'histoire diverge très rapidement. Episode 13, t'es déjà en roue libre, de mémoire !
Hayden
Noble
#20
Je vais essayer autant que faire ce peu d’animé pas trop connu (Ou pas cela dépendra) que j’ai bien kiffé dernièrement (ou pas aussi ^^ hoho que je suis drôle). Vous êtes prés ? C’est Darty. (Je donnerais aussi un petit avis peu détaillé pour que vous puissiez vous faire votre avis par vous-même)

No Game No Life :





Synopsis : L’histoire est centrée autour d’un frère, Sora et de sa sœur, Shiro. Tous deux sont des NEET passionnés, voir acharnés de jeux-vidéo. Devenus des légendes sur internet, ces deux joueurs considèrent le monde réel comme un mauvais jeu. Ils sont un jour convoqués dans un monde alternatif par un jeune garçon se faisant appeler « Dieu ». Dans ce monde, la guerre n’existe pas. Tous les conflits y sont réglés à l’aide de jeux. Les humains sont forcés de vivre dans une autre ville suite à leurs défaites. Sora et Shiro réussiront-ils à sauver l’humanité ?

Mon avis : Un petit animé vraiment cool. L’univers est atypique et les personnages vraiment sympatoche. Le principe d’absolument tout faire reposé sur le jeu est cool, genre on peut perdre le royaume pour une partie de belote.
Agame ga Kill ou red eyes sword chez nous :





Synopsis : Un jeune guerrier talentueux rejoint un groupe d'assassins qui luttent pour purger l'Empire de la corruption qui gangrène ses élites...
Avis : (Attention je n’ai vus que le manga, donc pas d’avis sur l’animé.) Si je devais le résumer, je dirais qu’il s’agit d’un manga pour ado mais qui aborde de nombreuse thématique assez lourde, viol, drogue, corruption, torture, etc …

Overlord :





Synopsis : L'histoire débute dans Yggdrasil, un jeu de rôle virtuel en ligne connaissant un véritable succès mais sur le point de se fermer après dix ans d'existence. Le protagoniste principal dénommé Momonga a néanmoins du mal à l'accepter, il n'a aucune famille ni amis, ni de petite amie, et ne trouve plus de sens à vivre dans la "réalité". Il est le chef de l'une des dix meilleurs guildes du jeu, la guilde Ainz Ooal Gown, composée exclusivement de "non humains" dont le quartier général est la "Grande Tombe de Nazarick". Sur les 41 membres de la guilde, seuls subsistent désormais le chef de la guilde et les PNJ, des personnages créés par les membres afin d'assurer la protection de la guilde. Momonga décide de rester immergé dans le jeu jusqu'à la déconnexion forcée. À sa grande stupeur, à l'heure annoncée de l'arrêt des serveurs, au lieu de revenir dans le monde réel il est envoyé avec sa guilde dans un nouveau monde. Il s'aperçoit très vite que les PNJ semblent acquérir leur propre volonté et surtout qu'ils sont devenus réellement vivants, dotés d'odeurs corporelles ou d'un pouls et surtout de sentiments.
Avis : Un animé vraiment cool. Evidemment la thématique de la réalité virtuelle peut faire grincer des dents. Mais là c’est tellement survolé qu’on s’en bat la race. Elle sert très vite à poser le contexte et hop on en reparle quasiment plus.

Gangsta :





Synopsis : L'histoire suit Nicolas Brown et Warwick Arcangelo, deux tueurs à gages aux personnalités opposées : le premier est taciturne et secret tandis que le second est vantard et coureur de jupons. Ils vivent à Ergastulum, une ville contrôlée par la mafia et les gangs, et gagnent leur vie en accomplissant diverses tâches rémunérées allant de la livraison aux assassinats sous le couvert de leur "agence" de "services en tout genre". Leurs vies vont être chamboulées lorsqu'ils vont rencontrer Alex, une prostituée qui cherche à échapper à la pègre... C'est alors que la nouvelle venue découvre que Nick est un "indexé", ou "crépusculaire".

Avis : Attention la boite de production a fait faillite en plein milieu de la diffusion, donc la saison n’est pas complète.

Death Parade





Synopsis : L'histoire consiste en une succession de deux personnes qui viennent d’atterrir dans un bar à l’ambiance sombre. Sans méfiance, ils ne savent pas encore qu'ils sont entrés dans un jeu mortel. En effet, ils ne savent absolument plus comment ils ont atterris ici… Decim, le barman, et son assistante leur expliquent alors qu’il va falloir qu'ils jouent à un jeu de bar (fléchettes, bowling, billards, etc.) et mettre leur vie en jeu afin de peut-être comprendre ce qui leur est arrivé.

La suite au prochain épisode. Bon visionnage si j’en ai convaincus certains ^^
Shaam
Héros
#21
A merde je savais pas pour Gangsta, j'me suis dis que pour avoir la suite faudra attendre la prochaine saison...en fait je sais même pas si y'a des saison d'anime...j’espère voir la suite un jour en anime...

Pour Death Parade je trouvais l'opening moisi au début et génial a la fin.
Shaam
Héros
#22
Y'a un nombre de faire valoir féminin dans ces animes, c'est abusé, y'a pas mal de fille qui sont juste des boites a nichons ou des boites a sanglots, je suis a l'épisode 20 de FMA Brotherwood et Winry me sort par les yeux...
Iosword
Grand chevalier
#23
Elle est moins relou dans le manga, mais c'est assez classique des animes (d'en rajouter, parfois à raison ou à tord, ce qui fait que les adaptations parfaites sont rare). Mais bon, je peux pas cracher sur FMA, c'est un manga que j'ai suivi de 2001 à 2010 et qui fait parti de ceux qui m'ont fait plonger dans le truc (et remplir trop de bibliothèque avec des séries parfois sans fin).
"L'homme n'a inventé Dieu qu'afin de pouvoir vivre sans se tuer" Fiodor Dostoïevski
strelokk
Chevalier
#24
Je reviens sur Monster, dans le deuxième post :
L'histoire débute en Allemagne en 1986, à l'Eisler Memorial Hospital de Düsseldorf. Kenzô Tenma, le personnage principal, est un jeune neurochirurgien japonais aux compétences hors normes. Il est fiancé à Eva Heineman, la fille du directeur de l'hôpital, et est destiné à une brillante carrière. Pourtant, un jour, il refuse de donner en priorité ses soins au maire de la ville et préfère opérer un garçon blessé d'une balle dans la tête, arrivé à l'hôpital avant le maire. La sœur jumelle du garçon, très choquée, est elle-aussi hospitalisée ; leurs parents adoptifs viennent d'être assassinés sauvagement chez eux. Le garçon s'en sort, mais le maire, confié à un autre chirurgien, décède. Le Dr Tenma est alors rétrogradé par le directeur de l'hôpital, et sa fiancée le quitte. Peu de temps après, le garçon et sa sœur disparaissent, suite aux meurtres mystérieux de trois hauts responsables de l'établissement, dont le directeur.


Le reste du synopsis spoil l'histoire, sur wikipédia. Pas de faire valoir, pas de gentil garçon héros, pas d'hommes sur entrainés à tuer, non, un chirurgien à la poursuite de sa vie perdue, cherchant à comprendre. Un aspect "fantastique" très prononcé, assez présent tout au long de l'histoire. Pas de dragon, du fantastique au sens premier du terme .

Au niveau du dessin, c'est tout de suite identifiable, comme un albator. Des thèmes très adultes, des personnages parfois très bien écrits (un garde du corps vers l'épisode 40, de mémoire).
C'est long, c'est lent, c'est presque trop découpé épisodiquement vers la fin. Mais le final j'ai adoré, c'était pas drôle, c'était pas heureux, c'était pas léger, c'était vraiment bien.

J'en parle avec au moins 4 ans depuis le visionnage, mais il fait partie des animes qui m'ont laissé un vrai souvenir, une vraie histoire, une mythologie qui se construit petit à petit... Je crois même que la vf n'était pas si dégueulasse, si tu aimes ça.

En film, le plus rapprochant ce serait no country for old men, ou sicario. On avance, on comprend pas tout, mais la tension est là, s'installe.... C'est sombre, sale, lent. En plus étalé, forcément.


Message édité pour la dernière fois le : 19/01/2016 à 09:17

Shaam
Héros
#25
"Attend moi avec une tarte aux pommes", Edward Elric a Winry Rockbell dans FMA juste avant le jour J, cette phrase résume le truc. C'est infiniment drôle xD

J'vais ptet poussé un peu ce Monster, No country for old men et Sicario sont des choses qui parle a mon coeur.