Mardi 12 Novembre 2019, 17:47     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 …  3 4 5 6 7 8 9

Comment jouez vous ?

REPONDRE S'ABONNER
Geralt
Grand chevalier
#126
Quand on traîne trop à rendre son devoir, c'est zéro !
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin
flofrost
Grand chevalier
#127
Sauf si on a de quoi faire chanter le prof
Les opinions c'est comme les testicules, si on les frappe assez fort peu importe combien on en a.
Cerves
Garde
#128
On dirais qu'ils vendent leurs vies mais d'une manière très scolaire
D_Inquisitor
Guerrier
#129
Est-ce qu'un Crpg à l'ambiance et/ou au scénario et/ou à l'histoire captivante peut vous faire craquer, même si le gameplay et/ou les combats sont classiques ou sans intérêt particulier ?


L'ambiance oui. Le scénario/histoire non vu que je m'en fous dans 99% des jeux. D'ailleurs des jeux qui ont un gameplay "non classique", j'en connais pas trop en fait. On tourne en rond depuis un moment sur plusieurs modèles avec quelques variantes et parfois une idée nouvelle ça et là. Donc je considère que tout est classique de nos jours. P'tête qu'avec la VR ça changera... p'tête.
Serial Gamer Spirit
ninheve
Grand chevalier
#130
Est-ce qu'un Crpg à l'ambiance et/ou au scénario et/ou à l'histoire captivante peut vous faire craquer, même si le gameplay et/ou les combats sont classiques ou sans intérêt particulier ?

Dans mon cas, je dirais oui, l'histoire et l'ambiance sont pour moi des éléments importants me permettant de passer outre des combats brouillons .Il s'agit d'immersion, quelque chose qui me prends aux tripes , qui marquera ma mémoire et me fera continuer.





La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne, la pratique c'est quand tout fonctionne et on ne sait pourquoi. Ici nous avons réuni théorie et pratique :Rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi
DAlth
Garde royal
#131
Vous jouez en priorité à des jeux testés au préalable sur des sites ou vous jouez d'abord en fonction de votre propre feeling ?

Ca induit une autre question : est-ce que la notation est importante pour vous ?
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.
mm678player
Garde royal
#132
Vous jouez en priorité à des jeux testés au préalable sur des sites ou vous jouez d'abord en fonction de votre propre feeling ?

Ca induit une autre question : est-ce que la notation est importante pour vous ?

J'ai deux approches :

Approche 1) Les suites de séries que je connais. A ce moment là, j'essaye de trouver depuis des sources différentes, toutes les infos que je peux sur les différences du nouveau volet d'avec les anciens que je connais.
Laisser germer ça dans ma tête. Laisser passer le temps pour ne plus me dire, merde ils ont cassé ce système que j'aimais bien. Arriver au stade où je me concentre sur ce qui ressemble encore. (Voire, me dire que certaines nouveautés sont mieux qu'avant, mais je n'ai pas souvenir de quand je me suis dit ça pour la dernière fois.) Puis acheter !

Approche 2) Nouveau jeu, ou série dans laquelle je n'étais pas encore. Dans ce cas là, j'essaye de deviner entre les lignes de textes et d'images des tests, tout ce qui me permet de me faire une idée aussi précise que possible sur le gameplay, système de compétences, sorts, etc... (parfois il faut vraiment deviner, parfois c'est un peu dit quand même, heureusement)
Ca peut être aussi en croisant plusieurs sources, ou en faisant confiance à un site en particulier (RPG France par exemple).
Du coup la note ne compte pas tellement. Comme dit, c'est plutôt ce que je devine sur le gameplay.



Voilà, voilà...

Message édité pour la dernière fois le : 17/06/2016 à 14:05

DAlth
Garde royal
#133
En gros tu as une approche pragmatique. Je note.

merde ils ont cassé ce système que j'aimais bien. Arriver au stade où je me concentre sur ce qui ressemble encore. (Voire, me dire que certaines nouveautés sont mieux qu'avant, mais je n'ai pas souvenir de quand je me suis dit ça pour la dernière fois.) Puis acheter !


J'ai l'intime conviction, messieurs les gorets, arf, les jurés que les jeux, en particulier les grosses productions, "bénéficient" de plus en plus d'un gameplay pratique, fonctionnel mais au bout du compte épuré. Bref, on gagne en efficacité mais on perd en profondeur.
Je trouve ça d'autant plus frustrant que, à qualité d'écriture équivalente, on en vient à se dire "ok, mais c'est juste décoratif, ou trop peu ou pas exploité dans le jeu". Ca reste de l'enrobage
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.

Message édité pour la dernière fois le : 17/06/2016 à 15:52

strelokk
Chevalier
#134
on en vient à se dire "ok, mais c'est juste décoratif, ou trop peu ou pas exploité dans le jeu". Ca reste de l'enrobage


Le prologue de Pillars of Eternity. Tu te dis que tu auras des choix dialogués (l'homme à terre, la joute verbale, l'utilisation de connaissances que tu n'as pas forcément, l'escalade, les statistiques suffisamment élevées, etc...) de ouf, et à part le début, c'est tellement accessoire. J'ai tellement refait le prologue que j'ai testé toutes les classes. Le jeu était trop bavard et inutilement compliqué, dans son univers, que vers la moitié du jeu tu te déconnecte de tout l'aspect Rp.
Quelle déception.
Geralt
Grand chevalier
#135
Vous jouez en priorité à des jeux testés au préalable sur des sites ou vous jouez d'abord en fonction de votre propre feeling ?

En fait un peu des deux. ^^ Disons que je ne vais pas forcément plus vers l'un que l'autre. En somme si un jeu me tente vraiment, je le teste même si je n'ai pas lu un avis complet sur un site. Et quand je dis avis, c'est justement pas forcément un test "officiel", ça peut très bien être une impression de joueur/habitué du site, comme ici surtout.
Et un peu comme mm678player, le fait de connaître ou pas la série peut jouer aussi. Après rien n'empêche d'être déçu parfois. ^^
Mais ouais on va dire que je ne suis pas un "grand lecteur de tests". Et j'aime me plonger en totale inconnue dans un jeu, alors qu'avec un test (sans parler de spoil purement scénaristique) c'est justement pour nous dire comment fonctionne le jeu et j'aime en apprendre un peu de moi même en jeu.

Ca induit une autre question : est-ce que la notation est importante pour vous ?

Et donc par rapport à ce que j'ai dit au-dessus, forcément non, pas vraiment. Puisque si je me fie à un avis d'utilisateur, en général il n'y a pas de note. ^^
Et c'est justement un intérêt important je trouve, de lire d'autres avis sur un test, par exemple ici, soit par un autre membre de l'équipe ou un utilisateur. D'autant plus quand un jeu divise pas mal...
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin
DAlth
Garde royal
#136
on en vient à se dire "ok, mais c'est juste décoratif, ou trop peu ou pas exploité dans le jeu". Ca reste de l'enrobage


Le prologue de Pillars of Eternity. Tu te dis que tu auras des choix dialogués (l'homme à terre, la joute verbale, l'utilisation de connaissances que tu n'as pas forcément, l'escalade, les statistiques suffisamment élevées, etc...) de ouf, et à part le début, c'est tellement accessoire. J'ai tellement refait le prologue que j'ai testé toutes les classes. Le jeu était trop bavard et inutilement compliqué, dans son univers, que vers la moitié du jeu tu te déconnecte de tout l'aspect Rp.
Quelle déception.


Exact Strel. C'est ce que j'appelle de l'enrobage ou des volutes rôlistiques ou du Rpg Canada Dry. .

Certains pensent que ça suffit à créer une ambiance ou à faire travailler l'imagination mais dans ce cas là, autant acheter un bon livre.
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.
DAlth
Garde royal
#137
Etes-vous moddeur et/ou êtes-vous capable de modder un jeu sans pour autant y jouer ?
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.
mm678player
Garde royal
#138
Etes-vous moddeur et/ou êtes-vous capable de modder un jeu sans pour autant y jouer ?

(hé hé... je me demande ce qui lui a donné l'idée de cette question... )
Alors oui je modde / j'ai moddé, certains jeux.

Sans y jouer ? ... juste non-sens total.

Alors comment se fait-il que j'en modde certains et pas d'autres ?
(je m'improvise une question personnalisée, en fonction de ma réponse à la question initiale... )

Ceux auxquels j'ai peu joué, non jamais.
Ceux auxquels j'ai beaucoup joué, pas tous. Donc lesquels, et pourquoi ?

Bon évidemment, ceux qui n'ont pas d'éditeur fourni, ou que je ne le savais pas, ou que ça ne se faisait pas des masses à l'époque... forcément non (je pense là à énormément de non-RPG : aventure, stratégie, etc...).

Ca me fait penser aussi à doom2. J'essayais beaucoup de "WAD", mais je ne cherchais pas encore à l'époque des masses à savoir comment en faire moi-même...

Les might & Magic 6, 7, 8, j'ai peu bidouillé. Corrigé 2-3 erreurs de traduction à propos de certains objets magiques. Et encore, dans des parties très tardives... Fait 2-3 parties très très tardives, un peu "délires"... Mais je ne considère pas vraiment avoir moddé ces jeux.

En fait c'est surtout Morrowind...


Dans Oblivion et Skyrim, la fenêtre des dialogues / quêtes fonctionnait autrement et/ou les choses ne s'affichaient pas vraiment quand on avait une install en français (je ne parle pas du fameux paramètre dans un INI qu'il fallait changer, sans quoi l'éditeur ne se lançait carrément pas du tout, mais même après ça, impossible de voir tout le contenu...).

Et de toute façon, j'avais de moins en moins envie de modder.

Dans Oblivion, juste encore 2-3 paramètres. Plus dans les dernières parties un peu les capacités du vampirisme. Plus dès le début mettre les autels de sorts et d'enchantements dans la partie publique de la Guilde des Mages (pas envie de devoir attendre d'avoir fait une quête dans chaque agence locale ; l'habitude que dans Morro c'était accessible par plein de persos partout, donc j'ai au moins fait un truc "intermédiaire" : accessible dès le début, mais à un seul endroit).

Dans Skyrim, j'ai commencé par penser que je modderai encore moins. Puis le temps important que j'y ai passé, m'a quand même fait faire 2-3 bricoles. Mais bien loin de la frénésie de modding sur Morro. Pour Skyrim, juste encore de petites choses : quelques paramètres / sorts / capacités, liées à la regen trop facile, ou au vampirisme trop bizarre... Plus, des modifs de mods trouvés tout fait, quand j'arrivais à les modifier.
Ah, et pas mal de modifs perso dans tout le système de compétences / perks, aussi...


Mais dans tous les cas, pour tous les jeux, ce ne sont que des modifs qui, déjà pour moi, je change d'avis et de dosage, d'une partie à l'autre. Alors en plus je n'envisage même pas que ça puisse jamais convenir à d'autres, et de les mettre en ligne.

Message édité pour la dernière fois le : 24/06/2016 à 17:49

Geralt
Grand chevalier
#139
Etes-vous moddeur et/ou êtes-vous capable de modder un jeu sans pour autant y jouer ?

Je ne suis pas un féru du modding comme certains peuvent l'être sur le net. Je le suis même presque pas pour un PCiste. ^^

Le jeu où j'ai vraiment fait du modding "intensif" c'était sur Skyrim, parce qu'en voulant reprendre ma partie (enfin plutôt recommencer tout le jeu, vu que je ne l'ai jamais terminé -_-) je lui trouvais trop de défauts flagrants, surtout niveau graphismes allez savoir pourquoi...
Mais là ça reste du modding en ajoutant des fichiers externes au jeu, pas seulement appliquer des modifications.

Parce que je considère d'une certaine façon, que juste modifier est une sorte de modding, enfin c'est ce qu'on appelle le plus souvent du "tweaking". Pour que ce soit simplement modifier des options non dispo dans le menu in-game, ou carrément "ajouter" certaines choses supportées mais non appliquées par défaut. Par exemple comme ça m'est arrivé, faire tourner un jeu en surround (5760*1080), qui n'est pas supporté/reconnu de base, il faut bidouiller. Mais là je vous l'accord, ça ne concerne pas vraiment du RPG, plus des jeux FPS ou des jeux de course par exemple...

Et donc j'en viens à la suite de la question... Oui j'en suis capable, la "session" modding de Skyrim n'a pas aboutie comme je voulais, et je n'ai toujours pas rejoué au jeu...
Parce que bon, très souvent, enfin je suis loin d'être le seul en constatant sur le net, c'est que le modding c'est un peu une drogue/malédiction. On veut toujours aller plus loin, trouver le meilleur, le plus beau, le plus complet etc ! Et bien sûr au risque de multiplier les incompatibilités, réduire la stabilité ou les performances du jeu/système. ^^
En soit le modding EST un jeu !

« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin
mm678player
Garde royal
#140
Je complète un peu ma réponse :

je me souviens, quand je moddais Morrowind, il y avait vraiment deux aspects bien distincts :

- Quand je faisais mes modifs, je faisais l'effort de bien verrouiller tout ce qu'il était possible de verrouiller, sans tenir compte du fait que "le joueur", ce ne sera que moi de toute façon. Et expliquer tout ce que je pouvais expliquer, sans partir du principe que "le joueur" saura, puisque c'est moi.

- Quand je jouais, j'utilisais à fond tout ce qu'il était possible d'utiliser, en sortant complètement de mon identité de moddeur (sauf si ça devenait trop n'importe quoi, je rebasculais vers l'autre rôle, etc...).


Pour que ce soit de qualité, il faut vraiment un vrai dédoublement de personnalité, sans aucune considération pour "l'autre" identité.

(avec juste une partie "supérieure", "arbitre", qui ne décide qu'une chose : quand rebasculer sur l'autre...)


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Bon, quand je disais je n'ai pas fait beaucoup d'endroits / persos, il y en avait quand même 6-8.

Une armure, qui si on essayait de la ramasser en vrai, disparaissait. Puis on se retrouvait en rêve, lorsqu'on dormait (mais pas à chaque fois), dans la cour d'une espèce de château. Toutes les portes extérieures donnaient vers la même pièce en interne, mais pas vice-versa ! Les cadavres des ennemis disparaissaient, impossible de les looter. Et si on arrivait à ramasser la même armure dans le rêve, on l'avait ensuite en vrai, et les rêves cessaient.

Un autre mod. Une rue "à la Tribunal", Futur-quelque-chose. Avec certaines portes seulement qui marchaient vers de petits endroits. Une super-arbalète. Une pièce avec un système de téléporteurs à activer, qui aparaissaient ensuite dans 6-7 endroits du jeu, pour les relier entre eux. Les grandes portes pour changer de quartier ne marchaient pas. Mais les dialogues des gardes et autres expliquaient tellement de choses sur les autres rues / zones / Quartiers / Secteur / toute la ville, qu'on imaginait presque s'y être promené.

Une maison de plus à Seyda Nihyn. Un souterrain (être furtif pour enlever le piège / verrouillage car le perso à côté est puissant et signale les crimes). Des tas d'expériences dans le souterrain. Je ne sais plus quoi d'autre...

Je me souviens vaguement aussi d'une zone daédrique de plus avec plein de scriptage, et des liches un peu spéciales. Mais j'ai oublié les détails...

Aussi d'un super-voleur avec plein de trucs pour la furtivité. Et l'endroit où il était était difficile d'accès. Mais là aussi, les détails, pfuit... partis...

Encore un autre mod. Divers objets de téléportation. Un os vers chez les Urshilakus. Un crâne vers chez les Skaals. Une gemme spirituelle vers la Porte des Ames. Un "sifflet" (en fait le graphique d'un tube dwemer), vers le siège de la Morag Tong. Des inconvénients quand on s'en sert. Des conditions qui les détruisent définitivement. Tout un truc pour les avoir, déjà, en premier lieu (aller sur place une ou plusieurs fois, de façon classique, être furtif pour les prendre, avoir au moins tel rang dans telle faction, etc...).

Autre mod. Un perso de plus se balade dans les rues de Sadrith Mora, Seulement si on combine certaines conditions sur certains compétences + level + rangs dans les factions "magiques" (Temple des tr., Culte Imp, Guilde des Mages, éventuell.t Maison Telva.). Il donne une quête. Lui ramener au moins un exemplaire de tas de nouveaux objets. Aucun endroit garanti (que de l'aléatoire dans les coffres existants). Selon le level du joueur, ça déverrouille que tel objet de plus peut apparaître. Régénérer les PM pendant 60 sec., ou en permanence (selon l'objet). Quand la quête est complète, une capa pour les regen en permanence.

Autre mod. Un souterrain relie le Culte Impérial de Coeurébène à Vivec. Des objets qui vont s'auto-améliorer en fonction du level du joueur.

Aussi une transformation (du même gabarit que vampire ou L.G.) en "liche-gardien-de-je-ne-sais-plus-quoi". Après avoir vaincu la liche-gardienne précédente, en mourrant elle te transfèrre le truc. Plein de capacités / sorts. Si tu sorts de l'endroit à garder ça devient chiant. Trouver la longue quête pour guérir (selon le métier du PNJ à qui tu parles, ou sa faction, ou sa ville, il t'envoie vers des persos qui savent "mieux", jusqu'à celui qui te dira exactement quoi lui rapporter pour guérir). Même après guérison il reste de légers avantages et très légers inconvénients.

Une amulette qui était trop puissante d'origine (Caméléon 80 % pendant 60 sec, et en plus on pouvait le déclencher plein de fois avant d'attendre que les charges se refassent). J'ai réduit les chiffres, et fait que si on la possède ça spawn je ne sais plus quelle créature de temps en temps, qui t'attaque tout de suite, et un message sur un truc dimensionnel (à l'origine de la puissance de l'amulette, qui, même réduite, est encore balèze...).

Etc...

Il y en a quand même eu quelques-uns...

Mais infiniment plus de modifs sur le "fonctionnement".


- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Ah bah, il me revient encore d'autres détails. Finalement j'ai touché bien plus que je ne le croyais aux endroits / persos.

(juré, après ce morceaux, j'arrête de rallonger ce post...)

J'avais aussi une histoire d'assassins de gardes. Des gardes présents dans la cellule en cours, mais hors champs de vision du joueur pouvaient se faire tuer. Jusqu'à ce qu'on trouve et tue leurs assassins.

Ce qui me rappelle aussi. J'avais aussi des citoyens aléatoires dans les villes (en plus de ceux "en dur" dans le jeu de base, assez dépeuplé). Je me servais d'un script placé sur tout le métier "guard", pour faire apparaitre les citoyens hors LOS du PJ, puis un script sur le citoyen le rendait d'abord invisible, pour le rendre visible au prochain CellChange.

Ce qui me rappelle à son tour, que j'ai mis des pellerins aléatoires au temple de Vivec, dont les dialogues disaient qu'il y avait plein de pellerins, mais on ne les voyait pas !

Et un marchand de plus à Balmora. Déjà pour y entrer il y avait des conditions sur le level, la réputation, plus la somme des deux ! Ensuite on avait droit à une transaction chez lui à chaque fois qu'on passait un certains nombre de point dans la somme des rangs dans toutes les factions.

Et un puits à l'entrée de Balmora (un peu vide, de base). Qui était l'entrée d'un souterrain bien verrouillé, qui était lui-même la solution finale d'une histoire de vampires dans la guilde des Mages.

Et une histoire d'attaques aléatoires de fantômes dans toutes les villes. Je faisais toujours des créatures inspirées des graphiques existants, mais dont je changeais l'échelle, les stats, les compétences (au nombre de 3 pour les créatures, contre 27 pour les PNJ / PJ), les sorts / capacités, plus un script qui remodifiait le tout en fonction du level, rép, rangs dans les factions, et divers paliers dans certaines quêtes...


Bref, voilà le genre de choses que je m'amusais à faire...


Et tout compte fait j'avais quand même plein de modifs "visibles"...

Message édité pour la dernière fois le : 24/06/2016 à 21:12

DAlth
Garde royal
#141
Le modding, c'est quand même le gros point fort des Elder Scrolls. Moi j'ai jamais réussi à m'y mettre pour 2 raisons :

- trop "joueur" pour pouvoir m'investir pleinement dans le modding,
- quand on fait ses propres mods, je trouve que l'aspect découverte, "magique" s'estompe.

J'enchaine avec deux autres questions : est-ce que pour vous un jeu "bien moddé" peut suffire à compenser les manques, déficiences du jeu original ?

Est-ce que pour acheter un jeu, vous attendez au préalable la sortie des mods, extensions ?
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.
oAmyoAmyo
Paladin
#142
Les elder scrolls sont la réponse à ta premiere question!
Sinon, attendre d'avoir les mods n'aboutit qu'à dénaturer le jeu. Selon moi, mieux vaut faire la vanilla avant de se refaire une partie modée. Après, si par attendre que les mods/extensions sortent tu sous entend " attendre qu'il soit 80% moins cher"....ça se discute aussi!
mm678player
Garde royal
#143
J'enchaine avec deux autres questions : est-ce que pour vous un jeu "bien moddé" peut suffire à compenser les manques, déficiences du jeu original ?

Il faut déjà que j'accroche pas mal au fonctionnement de base du jeu.
Les mods peuvent corriger des détails pas prioritaires. Ou rajouter du contenu.

Est-ce que pour acheter un jeu, vous attendez au préalable la sortie des mods, extensions ?

Au contraire. Bien au contraire.
Il faut que j'ai fait le tour du jeu de base dans tous les sens, plusieurs fois, avant de voir ce que les mods peuvent maintenant me rajouter pour m'y remettre.

Pour les extensions, c'est différent. Je n'attends pas spécialement, mais parfois le temps de me décider pour le jeu lui-même, elles existent déjà.
Geralt
Grand chevalier
#144
est-ce que pour vous un jeu "bien moddé" peut suffire à compenser les manques, déficiences du jeu original ?

Je dirais oui, mais surtout j'ai l'impression que ça a toujours été possible d'améliorer plein de points. Et si c'est vraiment des points sur le contenu du jeu, gameplay etc. Mais si ça touche les graphismes/le moteur du jeu, là ça va être plus chaud, puisque n'importe quel mode repose forcément sur une base, et si c'est trop casse gueule, ça ne risque pas de changer grand chose. De plus certains jeux acceptent plus mes mods que d'autres, stabilité etc...
Disons ue j'ai pas vu un jeu, où l'on se soit dit, non là on n'arrivera pas à avoir quelque chose de bien, parce que bridé par tel ou tel truc, impossible à faire comme ça etc.
Mais bon il y a modder et refaire un jeu... ^^

Est-ce que pour acheter un jeu, vous attendez au préalable la sortie des mods, extensions ?

Là, pas du tout ! Et je reste malgré tout de l'avis de oAmyoAmyo, il vaut mieux faire le jeu en vanilla. Il y a des choses qu'on peut difficilement juger sans expérience/long terme et voir si tel truc fonctionne ou non. Je trouverais ça très bizarre de commencer à modder un jeu alors qu'on y a pas joué ou alors vraiment très peu.

« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin
Nemrod
Citoyen
#145
C'est chiant de modder un jeu car souvent on a pas le choix enfin de compte,ça deviens même une drogue et quoi de mieux qu'un jeu qui n'a besoin de rien d'autre que de lui-même, avec quelques dlc a la rigueur; ça reste que mon avis car je trouve ça galère et faut du temps surtout pour du modding a la Skyrim,y-a des gars qu'on dut s'arrachés les tifs!
à l'Aventure!
Shizam
Grand chevalier
#146
Pour ceux qui sont habitués au modding, c'est sûr que cela fait parti du plaisir dans le jeux vidéo.
Le coté bricolage, amélioration, création amateur, passionnés, échanges, évolution, contenu gratuit; c'est quand même bien sympa.
Certaines licences sont carrément transcendées avec le modding.
Silent Hunter, les TES, par exemple.

L'installation de mods a fait un p'tit bon en avant depuis le Nexus, il faut le reconnaitre. Des logiciels comme le Nexus Mod Manager est un outil assez pratique pour un débutant comme pour un habitué.

Il est assez aisé de moddé The Witcher 3 assez rapidement et sans grand danger pour la stabilité et le confort du jeu.
Pour Skyrim, c'est plus complexe. On est un peu obligé d'utiliser plusieurs logiciels scripts pour que tout fonctionne bien.
Les mods qui viennent par dessus d'autres mods ( override )
L'ordre d'installation
Les mods qui utiliseront certains fichiers en commun ( merge )
Les mods qui s'installeront uniquement dans le dossier MODS, et d'autres un peu partout dans les sous dossiers du jeu.
Il vaut mieux etre habitué, ou y aller doucement au début.

De nombreux mods sont uniquement cosmétiques ( ne modifient pas la structure du jeu )
D'autres vont modifier les fichiers Ini, donc le gameplay, la difficulté, l'IA, etc..( Exemple: Xcom )
D'autres encore vont ajouter du contenu.

Sur un The Witcher 3, un Dragon's Dogma, un Darkest Dungeon, le modding n'est pas vraiment indispensable.
J'ai une trentaine de mods sur TW3, mais je pourrais facilement jouer sans.
Sur Skyrim ou Xcom2, il serait idiot de ne pas mettre la main à la patte, tant le jeu est transformé avec le modding.

Dire que le modding rend les jeux trop facile ( on entend ça souvent ), c'est un raccourcis vite fait je trouve.
Les moddeurs sont parfois encore plus "vicieux" que les développeurs, et certains mods augmentent trés fortement la difficulté d'un jeu. Là ou d'autres peuvent aussi effectivement le rendre plus facile, car ne touchant qu'aux bonus qu'il apporte , sans tenir compte des malus.

Le problème souvent soulever est plutôt le déséquilibre du jeu dans sa difficulté , à cause du modding. Simplement car les modeurs ne rectifient pas l'équilibrage sur leur propre mod. ( pas toujours facile d'ailleurs )
C'est donc au joueur de trouver le moyen de refaire un équilibre via les différents mods.
Xcom 2 en est un bon exemple.
Si on installe quelques mods d'armes et de compétences pour agrémenter son jeu, pour un enrichissement tactique ou de gameplay par exemple, il faudra souvent mettre aussi quelques mods en face pour rehausser la difficulté globale. Ou simplement jouer dans une difficulté supérieure.

Le modding, c'est un peu les épices du jeu vidéo..
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.

Message édité pour la dernière fois le : 28/06/2016 à 17:21

mm678player
Garde royal
#147
Pour Skyrim, c'est plus complexe. On est un peu obligé d'utiliser plusieurs logiciels scripts pour que tout fonctionne bien.
(...)
Les mods qui utiliseront certains fichiers en commun ( merge )

Ouaip ! Pour ma part, j'ai toujours esquivé tous ces trucs là...
( quitte à passer à côté de bons mods, tant pis... )


Les mods qui s'installeront uniquement dans le dossier MODS, et d'autres un peu partout dans les sous dossiers du jeu.

Je n'aimais pas quand ça en mettait partout (INI, sous-dossier "textures", "meshes", etc...), mais j'en avais quand même...

Rien ne vaut le bon vieux mod en un fichier (ou deux, esp et bsa), qu'on coche ou décoche, même sans gestionnaire de mods. Juste avec l'écran "Fichiers de données" de base pour cocher / décocher / changer l'ordre.
Shizam
Grand chevalier
#148
Bah justement mm678, maintenant avec le Nexus Mod Manager ( entre autre, ou Mod Organizer pour Skyrim par exemple ), voir le Workshop de Steam, qui marche assez bien sur certains jeux, le modding est devenu plus facile, plus rapide, plus simple.
On charge, on coche, ca va dans le dossier MODS, et go jouer..
Les désinstallations cassent beaucoup moins le jeu qu'avant aussi.

Le logiciel JSGME , moins utilisé dans les RPG je trouve, et aussi bien pratique quand le jeu le supporte.

Le fait d'avoir réussi a réunir le gros des moddeurs sous la même tente ( Nexus pour le moment ) a facilité bien des choses.
Le travail collectif, la création de nombreux logiciels et outils, et l'échange de données entre autre.
Le joueur est gagnant.
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
D_Inquisitor
Guerrier
#149
Vous jouez en priorité à des jeux testés au préalable sur des sites ou vous jouez d'abord en fonction de votre propre feeling ?
Je joue en fonction de mon affinité avec un développeur en général. Si j'ai aimé un jeu, je fais généralement confiance. Cela n'empêche pas les récentes grosses déceptions avec Fallout 4 et Xenoblade Chronicles X ou à l'inverse les bonnes surprise avec Witcher 3 alors que j'étais toujours perplexe sur CD Projekt (puis est venu l'annonce de Cyberpunk 2077 qu'ils ne peuvent foirer sinon je les raye de la carte). Parfois ça dépend juste du genre ou d'une recommendation d'une connaissance qui, connaissant mes goûts, me dira d'essayer tel ou tel jeu. C'est ainsi que j'ai découvert et adoré Morrowind, Just Cause 2 ou Dying Light (alors que je n'avais pas fait les Dead Island).

J'ai aussi la possibilité d'emprunter régulièrement des jeux assez récents, donc je ne m'en prive pas pour tester des jeux qui ne m'intéressent pas forcément, juste pour voir. Genre Battleborn qui m'a beaucoup déçu alors que j'avais adoré les Borderlands. Idem pour Metal Gear Solid V que je trouve assez moyen globalement, mais j'avais déjà eu ma dose avec MGSIV que j'avais pas particulièrement apprécié. Au moins, je ne prends pas de risque financier et si un jeu me déplaît réellement, je le rends.

Je regarde les reviews via Metacritic pour avoir une idée globale de l'avis de la presse pro, sur un jeu dont je ne suis pas sûr qu'il corresponde à mes attentes. L'avantage de Metacritics c'est qu'il recense un bon paquet de review et donne une tendance générale, même s'il y a presque toujours un grand écart entre un journaliste qui va trouver un jeu génial et un autre le trouver à chier. Typiquement, The Technomancer sur PS4 oscille entre 45/100 et 80/100. Il est donc pour moi tout aussi intéressant de lire la pire critique d'un jeu, et les meilleurs, tout en jetant un oeil aux avis nuancés.


Ca induit une autre question : est-ce que la notation est importante pour vous ?
Non, ce sont les arguments derrière la note qui m'intéressent. La note en elle même reste un tampon pour finaliser un test de manière assez évidente. Les "plus" et "moins" d'un jeu sont bien plus essentiels pour résumer le feeling d'un rédacteur donc je lis souvent l'encart final en priorité, quand il existe. Puis ensuite je lis l'article si j'ai plus de temps.

Etes-vous moddeur et/ou êtes-vous capable de modder un jeu sans pour autant y jouer ?
Non, et non. Je n'ai pas particulièrement envie de jouer à un jeu moddé, je préfère avoir le résultat du développeur, bon ou mauvais. S'il est mauvais, je ne vois pas pourquoi je compterais sur les moddeurs pour faire le boulot à la place des développeurs, et comme je ne passe jamais ma vie sur un jeu, je préfère passer à autre chose que refaire un jeu qui a été lifté de partout. Sans doute mon côté "joueur consoles". Cela étant, j'ai trouvé certains mods relativement impressionnants. La refonte de Morrowind qui mettait techniquement à l'amende Skyrim à sa sortie (c'est laid pour Bethesda). Idem sur Fallout New Vegas avec des mods qui donnaient visiblement plus de consistance et cohérence à l'univers. Mais comme je joue très peu sur PC, je n'ai pas (encore) envie de passer mon temps à installer des mods, donc d'attendre ou de faire des mods, pour jouer à un jeu que j'ai envie de faire à l'instant T.
Serial Gamer Spirit
DAlth
Garde royal
#150
Y a des pépites dans les Mods de Skyrim, notamment Vilja in Skyrim, Requiem - The Roleplaying Overhaul.

Mais les dragons....argh...ou comment transformer un Crpg en "bête hack and slash avec bagouses incorporées anti feu, froid, poison, électricité", désastreux...
C'est au pied du troll qu'on voit mieux le troll.