Jeudi 15 Novembre 2018, 09:48     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

JdR avec une seul personne?

REPONDRE S'ABONNER
Lhokyr
Villageois
#1
Zaracka cher rôlistes.

Je voudrais savoir si un JdR avec un seul pj et envisageable. D’habitude je fais mes Jdr a 3 ou 4 mais la je peux plus... Est ce que je dois baisser la difficulté ou alors mettre des pnj pour accompagner? Se serait pour faire du D&D 3.5, Shadowrun, Cyberpunk 2020 et je voudrais essayer Les Ombres d'Esteren.
Drop it!

Message édité pour la dernière fois le : 30/09/2014 à 13:25

Colinet
Noble
#2
Hello!

C'est tout à fait jouable. Je l'ai fait avec des règles perso (en d20). C'est assez étrange de se retrouver face à un MJ, tout seul, cela dit. ^^

Si tu prends un scénar existant, fais attention car il n'y a pas que les combats qui doivent être adaptés. Les jets de compétences sont aussi importants, puisqu'un perso seul est moins versatile.

D'expérience, je conseillerais franchement d'y aller mollo sur les règles et de miser sur l'aventure. Et d'avoir une solution de secours crédible si le perso meurt (dans mon cas, c'était un clone à son image qui reprenait depuis des espèces de "checkpoints").
C'est qui Bhaal ? Le dieu de la procréation ?
Gelukpa
Guerrier
#3
A mon avis c'est tout a fait faisable (je l'ai déjà un peu fait à vrai dire mais juste quelques scénario isolés). Dans ce cas là j'aime faire jouer mon PJ comme un élu, un peu comme on le voit dans un Elder scroll's. Je compense le fait que le joueur soit seul en lui accordant quelques pouvoir supplémentaires justifiant le fait qu'il soit une sorte d'élu (divin ou autre).

Si tu as la flemme d'adapter un jeu existant (comme ceux de la liste que tu donne), il existe ce jeu : Don't rest your Head qui est conçu pour être jouable par un MJ et un joueur (éventuellement plus de joueurs si tu le souhaites) et qui a un univers original et sympa à jouer.
Baalka
Grand chevalier
#4
Comme dit, tu peux toujours te démerder pour adapter l'univers qui te plaît. Dans les jeux conçus pour, Patient 13 est très sympa. De façon générale, faut jouer ambiance pour ce genre de cas. En tête-à-tête, t'as l'occasion d'explorer à fond ce qui plaît à ton joueur dans l'univers, la psychologie, etc. J'te conseille de maîtriser à fond l'univers si tu veux en suivre un bien établi, ou être à l'aise dans l'innovation dans un context plus flou (comme le fait ce fameux Patient 13).
Lhokyr
Villageois
#5
Merci pour vos conseils ^^ En ce qui concerne les scénarios je n'utilise que mes propres créations donc sa devrait pas poser problème. Je pense utilisait l'idée de Gelukpa, en faisant jouer mon pj comme une sorte d'élu ou un héros de prophétie. Et sinon je connaisais pas vos deux JdR mais ils ont l'air bien sympa.
Drop it!
Jubei
Chevalier
#6
Pour ce qui est du JdR avec un seul Pj, c'est ce qui me plait le plus en tant que Mj. On prend le temps de bien construire le personnages sur le long termes, comme le ferais un roman.

L'exemple le plus flagrant qui me vient est Geralt de Rive, de la saga du sorceleur. Mais le plus dur c'est de bien construire son scénario. Il faut que ce dernier tourne autour de ton Pj, assurément, mais en faire un héros, ou un élu, n'est pas le meilleure moyen. Je pense qu'il vaut mieux que ton Pj devienne un héros malgré lui.

Prenons un exemples simple, ton Pj est un guerrier. Par le biais d'une rencontre aléatoire, il va rencontrer l'élu d'une prophétie, un enfant de 10 ans, qu'il va sauvez d'une bande de bandits de grands chemin. Ni l'enfant, ni ton Pj ne connaitront le statut de l'enfant, mais les évènement qui vont tourner autour de ce dernier va forcer ton Pj à devenir le héros qu'il ne pensait jamais être.

Enfin c'est ma vision de Mj, bien sûr et ce n'est pas une recette miracle, mais de par mon expérience, il faut joueur subtilement quand tu n'as qu'un seul joueur à ta table.
Colinet
Noble
#7
L'idéal, c'est de profiter du statut solitaire du PJ.

Par exemple, commencer l'aventure dans le coffre d'une voiture, ou enfermé dans une malle c'est hyper-sympa et c'est beaucoup plus crédible si on est tout seul.

Le coup des tatouages de Sans-Nom dans Planescape: Torment est aussi un excellent filon pour un solo. À qui faire confiance? Dude, sweet!
C'est qui Bhaal ? Le dieu de la procréation ?
Dwilaseth
Seigneur
#8
Quand j'étais gamin, avant d'intégrer l'univers des clubs (plus adultes) j'ai beaucoup fais d'aventures.. à deux, avec l'ami qui m'avait justement fait découvrir les jeux de rôles grâce à L'oeil Noir. Le seul jeu qu'on pouvait trouver à cette époque dans les rayons jeux de société de n'importe quelle enseigne. Un coup j'étais maître et la fois suivante joueur. Donc si nous on l'a fait, même avec des campagnes.. n'importe qui peut le faire. Après c'est vrai qu'avec du recule, c'était plus des escarmouches que de véritables scénarios mais on s'amusait bien.

Pour répondre à ta question, se qu'on faisait à l'époque lorsqu'on jouait un scénario à deux au lieu d'être à quatre ou six c'est qu'on réduisait tout simplement le niveau des pnj. Plus le scénario demande de joueurs, plus tu adaptes vers le bas. J'ai plus les détails en tête parce que c'est vieux et cela dépendait aussi du système de règles mais je n'ai pas souvenir qu'on avait galéré ou abandonné à cause de çà.
Steam ID: Dereck3o3 / BattleTag: Dwilaseth#2920 / UPlay: Dwilaseth
Lhokyr
Villageois
#9
J'ai déjà commencé à travailler sur le scénar tout en prenant compte de vos commentaires. C'est surtout celui de Jubei qui ma fait réfléchir à propos de la place ou le rôle du pj.

Au final je pense plutôt faire une campagne beaucoup plus orienté narration et privilégié le background du pj. La plupart des Jdr que je faisait s’arrêtait au bout de quelque semaine car il y'avait toujours un pj d'indispo, donc le fait de n'être que deux je pense peut permettre de faire une campagne longue et poussé.
Drop it!
redd
Seigneur
#10
J'ai déjà fait une partie où j'étais MJ avec un seul PJ. Ca s'y prêtait bien, car c'était une aventure où le PJ incarnait un détective (plus exactement un agent secret), et il aurait même été difficile d'y jouer à plusieurs dans ce contexte (séances d'infiltration par exemple).
JDR amateurs sur google.com/+Jdr-ansNet