Jeudi 21 Juin 2018, 23:33     Connectés : 7      Membres : 6


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Votre premier personnage de JDR papier.

REPONDRE S'ABONNER
TrollTraya
Garde royal
#1
(Note aux modos : je n'arrive pas créer ce sujet dans la sous catégorie de forum appropriée. Merci de le relocaliser là-bas et de faire les changements appropriés pour que les forumeurs puisse la faire à l'avenir. Merci d'avance)

Vu que nous avons un (plus si) nouveau forum consacré au parent de papier de notre genre adoré, pourquoi ne pas en profiter ? Alors voilà ma question : quel était le premier perso de JDR que vous avez créé ?
Allez, décrivez le nous, avec un rappel (pour ne pas perdre les non-initiés^^) du JDR pour lequel il à été conçu, et pourquoi pas les circonstances qui vous ont amené à créer ce personnage là.
Comment, je dois commencer pour montrer l’exemple ? Pas de problème, j’ai pas peur, moi !

Nom : Ladislas Dracknoff

Jeu : Vampire la Mascarade (un JDR contemporain fantastique, ou l’existence des vampire est réelle mais secrète, et ou les joueurs incarnent ces vampires)

Contexte de la partie : Je ne devais pas jouer ce perso au départ. Quand j’ai rencontré la MJ, il m’à dit qu’il n’avait plus de places disponible avant deux semaines, alors j’avais le temps pour créer mon perso et que j’aurais totale liberté pour le faire, vu qu’il concevrait une campagne suivant les persos que lui amènerait les joueurs. Cool non ?
Mais le lendemain, appel du MJ : il a besoin d’un nouveau joueur (enfin, une joueuse ici en l’occurrence^^) en urgence pour le soir même. Je demande si je peux ramener le perso sur lequel je bosse. Réponse : « Non, tu joueras le frère du personnage d’un autre joueur. Tiens, voilà le concept de l’autre, débrouilles-toi avec ça.
Au revoir donc Ludmilla Wasser, ma diabolique Lasombra (on se reverra vite, va^^), et bonjour au bad-boy Ventrue Ladislas Dracknoff.

Background et histoire du pj : Bon, c’est vieux tout ça, mais je me rappelle que le point de départ c’est qu’il s’agissait de deux frères d’une riche famille qui allaient être étreints par le même sire. Comme « mon frère » allait être un genre de cadre supérieur bien dans ses bottes, j’ai décidé que son frangin, mon perso, serait le canard boiteux de la famille : un petit combinard qui aurait perdu un doigt à cause d’un deal loupé avec les Yakusa, vous voyez le genre^^
Mais, bon voilà donc que nos deux frangins sont étreints, et c’est parti pour une campagne délirante ou, en vrac, toutes sortes de galères leurs sont tombés dessus, dont voici quelques extraits :
-Ils ont été réduit en esclavage et torturés par un mathusalem Malkavien.
-Ils se sont battu à coups de bouteilles d’eau bénites avec un vampire protecteur de prêtres.
-Ladislas à infiltré un gang de motards et à violé la mascarade en massacrant allégrement une dizaine d’entre eux sous l’effet d’un trip après avoir ingéré le sang d’un camé frôlant l’overdose.
-Il à eu la brillante idée, pour se débarrasser d’un lupin (loup-garou) qui lui collait les basques, de l’amener à l’Elyséum pour que d’autres vampires se chargent de lui.
-Il s’est retrouvé avec une chasse au sang sur le dos suite à sa précédente idée, perçue comme un acte de terrorisme.^^
-Et il à fini ses jours carbonisé par le soleil, après que la baffe d’un ancien Assamite l’ai expulsé de l’immeuble ou sa coterie et lui se terrait en journée.
La fin typique d’un PJ, quoi^^ Enfin, c’était une belle campagne, pas tout à fait dans le ton d’une « véritable » partie de Vampire, mais bien fun.

Et vous, votre premier personnage d’un JDR papier, qui était-ce ?
Amélyssane Trollheart, déesse infernale des trolls.

Message édité pour la dernière fois le : 22/02/2014 à 12:49

Bacab
Paladin
#2
Un nain guerrier loyal bon au nom peu inspiré de "Balin".
Ayant perdu toutes ses économies suite à la faillite de sa taverne il s'est lancé dans l'aventure pour gagner de quoi rembourser ses créanciers et pouvoir ouvrir de nouveau un estaminet.

Pas beaucoup de background étant donné qu'il n'a vécu que deux scénarios et qu'il s'agissait d'un D&D trés basique.
The Demon Lord of the Round Table
Writher
Garde
#3
Moi c'etait un menestrel hobbit que j'avais prenommé "Baldur".
Je l'avais crée vieux (genre 500 ans),riche (j'etait d'ailleur le seul un peu fortuné dans notre compagnie!)et il magnait l'arbalete avec classe!
Bon c'est du Donjon de Naheulbeuk donc...
Tomber est permis...se relever est ordonné!
Andariel
Grand chevalier
#4
Moi c'etait un menestrel hobbit que j'avais prenommé "Baldur".
Je l'avais crée vieux (genre 500 ans),riche (j'etait d'ailleur le seul un peu fortuné dans notre compagnie!)


On peut alors dire que la fortune a frappé à la porte de Baldur.



I had a brother! A baby brother! And he was perfect! Perfect in every way!
Shizam
Grand chevalier
#5
Mon premier personnage JDR était sur une carte entièrement faite à la main pendant mon service militaire. (au siècle dernier...)

On créait en même temps qu'on jouait.

Le MJ était alors le seul de la bande à avoir déjà fait du JDR.

Mon premier geste, alors qu'un monstre gluant nous barrait le chemin vers je ne sais plus quelle destination, et alors que le groupe n'avait pas encore d'armes digne de ce nom, était d'envoyer par surprise une lame sans poignée ( (rouillée récupérée au sol un peu plus tôt, avec accord des Dés et donc du MJ) sortie tout droit de mon col de chemise (planqué derrière la nuque quoi..), directement dans la gorge de la bête.

Ça avait fait un peu chier le MJ que le groupe s'en sorte aussi facilement dé le début. Du coup, stop les gars !!! On n'a pas assez écrit sur les règles, faut peaufiner encore et dessiner la map...

Bon au final, on a écrit autant de règles qu'on a bu de ti-punch...Et mon service militaire s'est fini bien avant la campagne du jeu...
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
Batman
Grand gobelin
#6
De mémoire, c'était un Barbare débile avec l'accent du sud dans le JDR du Donjon de Naheubleuk, dont Hayden était le MJ.
Je ne me souviens plus trop des détails, mais on s'était bien amusé !
Depuis, j'ai du joué une fois un mage très maladroit, toujours dans le Donjon de Naheulbeuk mais ensuite, j'ai délaissé le rôle de joueur pour celui de MJ dans le Monde des Ténèbres...
Je suis Batman. Votre argument est invalide.
Artyparis
Guerrier
#7
Tout jeune ado, avec les règles d'ADD.
Il y avait les mécanismes du jeu de rôle, mais nos parties contenaient très peu de RP^^ ->"Porte-Monstre-Trésor".
Le gobelin qui meurt à côté d'un coffre sans utiliser les 3 tonnes d'objets magiques à sa disposition...

Je me souviens d'un archer humain au cours d'une partie menée par un tonton clairement contraint par son épouse. Il s'est débarrassé de nous en 1/2 heure. Ceci dit, mon archer a mieux survécu que les nains ultra-bourrins du groupe.
Je réalisais tout à coup qu'il s'agissait de participer à une histoire, et non d'être celui qui tape le plus fort.


Ce qui m'a le plus marqué: l'instant magique où je comprends le principe du JDR. 2 jours à attendre qu'on m'explique ce qu'on allait faire ("tu vas voir c'est génial", "je préfère attendre qu'on commence pour te montrer", "tu fais ton perso avec une feuille" (origami?))


Merci Gary Gygax. J'espère que tu t'amuses bien là-haut.
haitoun777
Novice
#8
Bonjour,
En ce qui me concerne mon tout premier personnage etait un elfe noir. Un assassin sous les ordre de l'empereur. Ce qui etait bête c'est que j'ai foirer la totaliter de mes phase d'infiltration...
VIVE LES DÉS !!!!
reebob
Noble
#9
Autant que je m'en souvienne, mon premier vrai JDR fut Star Wars et son système D6 au début des années 90. On se retrouvait avec une tonne de D6 à lancer lorsqu'on avait des personnages de haut niveau. Sinon mon premier personnage était un Jedi déchu légèrement dépressif .




Mais mon premier contact avec le jeu de rôle était en fait les livres dont vous êtes le héros. Le tout premier que j'ai lu était "L'archipel des cyclopes" issu du JDR l'Oeil Noir. J'avais sept ans à l'époque et je ne comprenais pas tout .

Chinaski
Grand chevalier
#10
Shadowrun : un mage grillé ( adepte du mélange cybernetique/magie, ce qui NE FONCTIONNE PAS ! ).
Mort en milieu de scénar' coupé en deux par Dame Mercurial, qui a du ressort pour une artiste
Les joueurs de Shadowrun ( le JDR génial, pas le cRPG commercial de HBS ) sauront de quoi je parle.
Tu gagnes 600 points d'experience pour ta participation à la défaite de Gizmo. Merde à son âme.
flofrost
Grand chevalier
#11
Adric "la trique", des fois il me manque, et le fait qu'il n'est même pas pu finir son aventure (et trousser de la bourgeoise après avoir détroussé ses compagnons) me fait de la peine pour lui. Franchement pour ceux ici qui ont eu la chance de le croiser, il était pas cool Adric ? je suis sûr qu'il vous manque ^^
La vérité est plus difficile à tenir que le savon dans une baignoire, et bien plus difficile encore à trouver.
Chinaski
Grand chevalier
#12
Je me rappelle de lui, mais je n'ai pas fait de scénar' avec... C'est un hobbit, c'est bien ça ?
Tu gagnes 600 points d'experience pour ta participation à la défaite de Gizmo. Merde à son âme.

Message édité pour la dernière fois le : 26/08/2015 à 14:39

flofrost
Grand chevalier
#13
Un truc au pied poilu ?! Va mourir ! C'était un humain, un chasseur de prime qui aimait jouer avec son arbalète, il aimait beaucoup tirer et pas qu'avec son arbalète d'ailleurs. Sa devise c'était : La bourse pleine, les bourses vides !
La vérité est plus difficile à tenir que le savon dans une baignoire, et bien plus difficile encore à trouver.
Chinaski
Grand chevalier
#14
Je suis humain et j'ai les pieds poilus. Raciste !
Tu gagnes 600 points d'experience pour ta participation à la défaite de Gizmo. Merde à son âme.
TrollTraya
Garde royal
#15
Ah oui, l’arbalétrier Adric, moi et le petit hobbit, on l'aurait arnaqué facile^^ On faisait une bonne team^^
Amélyssane Trollheart, déesse infernale des trolls.
Montaron
Seigneur
#16
Tout dépend si on parle autour d'une table ou via un autre support.

Si on prend le net, le tout premier fut Azrharn, chevalier dunmer dans une partie forumesque dans un setting des Elders Scrolls. J'étais sans doute le seul type "droit" de la bande alors qu'on enquêtait à Bruma sur une histoire de disparition (on avait plus ou moins repris la partie derrière d'autres joueurs qui s'étaient entretués et/ou avait lâché l'affaire) avant que ça s'embourbe dans un bordel monstre, du fait d'un des joueurs vampires qui avait égorgé une gamine pour se nourrir, ce que le mage altmer attardé du groupe (mais néanmoins puissant) avait compris et essayait de dire à tout le monde jusqu'à ce que ça tombe dans l'oreille d'un autre joueur qui avait spécialement créer un personnage d'enquêteur. Ça l'a amené à nous foutre quasi tous en taule et à mettre un bordel monstre, tandis qu'un autre joueur se pointait en grimpant la tour de garde dans le but de fumer encore un autre individu du groupe et en s'imposant comme témoin (ce qu'il n'était pas). C'était certes marrant mais en fait ça n'a rapidement amusé plus que l'enquêteur, et même si on lui a jamais dit, ça a très franchement tué la partie. Personne n'étant foutu de savoir où on en était, qui savait quoi et comment. Ça a fait prout et on n'a jamais su le fin de l'historie, pauvres disparus ...

Si on parle autour d'une table alors là ce fut autre chose. C'était du Pathfinder dans les Royaumes Oubliés (ouais, la boucle symbolique est bouclée) un petit peu après le temps des troubles, j'avais saoulé le MJ pour qu'on puisse avoir une vibe Baldur's Gate et vu que j'étais le seul qui connaissait un peu le principe, ma voix avait du poids. D'où Tarkus Double-Pointe, nain voleur venu (ou plus exactement en cavale mais ça ...) de Luskan, ex contrebandier dont le trait le plus remarquable était son chapeau de bouffon vert et violet (je disais à tout le monde que Double Pointe venait de là, et non de ma paire de surins mais ça ...). Un attribut qui incitait bien des gens à ne pas me prendre au sérieux, ce qui était le but recherché. On s'est retrouvé à enquêter sur (encore !) des disparitions dans le bois de Chondat auprès d'une communauté halefling. Une campagne qui a eu la particularité de nous confronter à de nombreux ennemis, tous ayant un coté chèvre. Entre le premier combat contre des chèvres possédées, des satyres qu'on s'est cogné, des hommes chèvres issus de l'union chèvre/satyre (qui nous ont copieusement défoncé et ont volé mon chapeau après m'avoir frondé à l'article de la mort) pour ensuite découvrir qu'un culte de lycanthrope avait sa part de responsabilité. Une chouette partie et un chouette perso. Hélas le MJ a déménagé et ça a niqué la potentielle ascension de ce cher Tarkus. Pas impossible que je l'exhume ailleurs si j'en ai un jour la possibilité, l'a rien fait de trop fou ni trop minable, ré-exploitable le bonhomme.
Et le vieux magicien tombe ! Bah ça en fera toujours un de moins ...
Foudrolle
Citoyen
#17

Si mes souvenirs sont exacts il s'agit pour ma part d'une érudite pour Prophecy. J'avais tiré absolument tout aux dés.

Du coup, la bien nommée Silf était une fringante rouquine aussi intelligente qu'insensible doublée d'un cleptomane avec une forte tendance à la boisson. En plus, elle était totalement obsédée par la nécromancie.

Je me souviens le premier soir où je l'ai joué, la pauvre n'écoutant que son instinct s'est servie dans la cave du proprio d'une auberge. Bien évidement je me suis fait repérer et le type à foutu une telle raclée à cette ivrogne de Silf qu'elle a passé 3 jours au lit !

La petite étant la seule "intellectuelle" du groupe, elle était la seule à pouvoir déchiffrer je ne sais plus quelle plaque pour que le groupe avance dans le scénario. Le MJ à dû improviser tout et n'importe quoi toute la soirée le temps que Silf se remette de sa baffe ^^

Elle a fini sa vie engloutie par un tsunami quelques mois plus tard ...
L'esprit Bro : AMERICAAAAAAA
Darjelin
Citoyen
#18
Impossible de me souvenir de mon premier perso, j'avais 11 ou 12 ans (j'en ai 44), et c'etait sur L'Œil Noir, L'Auberge du Sanglier Noir. Mais je me rappelle etre mourru avant la fin :-)
Pwyll
Novice
#19
ça remonte tellement loin... c'était un écuyer ou un chevalier saxon dans une partie de Pendragon improvisée par le grand-frère de mon meilleur ami (au CM1 ! ^^)

Quel choc merveilleux, la révélation d'une passion :')
strelokk
Chevalier
#20
D&D 3.5
Henaptes, prêtre de Saint Cuthbert, armé de sa lance.

Mort tragiquement en passant à travers un sol vitré, et atterrissant sur du muguet. Cette putain de variété de muguet qui étouffe. Pas assez costaud pour l'apnée, le mec.