Jeudi 25 Février 2021, 02:43     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4 5

[Petit debat]Quel TES preferez vous (Morrowind,Oblivion et Skyrim)

REPONDRE S'ABONNER
Rosen
Garde
#26
Morrowind, testé... Et finalement difficile d'approfondir le jeu, car il est terriblement austere malgré un univers riche. Il accuse quand même son age, rien que pour les déplacements du protagoniste.

Quant à Oblivion, je sais pas... Ses visages si terriblement laids me font mal aux yeux, même avec des mods. :/ Alors que j'aime beaucoup le style de la Capitale et ses environs.

Skyrim est trop viking pour moi, aussi, vu que je prefere le style méditerranéen (grec, romain, proche orient, etc). Mais les Dwemers sauvent la mise.

Donc finalement... Morroblivion, Skywind et Skyblivion sont des projets que je suis malgré la barriere de la langue ^^
Iosword
Grand chevalier
#27
Daggerfall pour son gameplay, et Morrowind pour son univers et sa profondeur bien plus mature. Oblivion est à oublié et Skyrim peine mais se rattrape tout de même.

En outre, la vidéo est intéressante mais pleine d'erreur.
- Les Et'Ada qui formèrent Nirn, ne meurent pas il sont juste piégé. Magnus s'enfuit vers l'aetherius ainsi que d'autre et créent effectivement le soleil mais aussi les étoiles.
- Tandis que ceux qui tentent, et échoue, de rejoindre l'Oblivion deviennent les étoiles orphelines.
- Seul huit, restent en vie, les Huit Divin (le Neuvième étant Talos, un humain n'étant en rien intervenu dans la création de Nirn) ne meurent pas mais restent à veiller sur Nirn en sacrifiant une partie de leur pouvoir pour sa stabilité.
- Les Ehlnofeys ne restent en rien pour sécuriser la planète mais sont coincés et sons donc avec les Hists, une des deux première formes de vie de Nirn. Elnofeys qui par la suite se diviseront pour créer toute les autre races.


Lorkhan va donc être condamné à l'exil pour sa traitrise et avant que Magnus ne fuit dans l'Aetherius il va avec d'autres dieux détruire Lorkan. C'est Trinimac qui va lui arracher le cœur et effectivement cela va créer le Mont Ecarlate et Auri-El va jeter sont corps du haut de la Tour Direnni la légende raconte qu'alors des deux lunes Masser et Seconda se sont formés (et sont censées être les deux moitiés de son corps.) Et donc bien avant la guerre entre humain et Mer (et la création).

Si Lorkhan est parfois représenté en temps que Héros humain c'est qu'il est haït des mer pour avoir brisé leur nature divine. Puis les Dieux définissent les lois de la physique et du temps puis ils disparaissent, donc c'est ici que Magnus fuit, que certain meurent et que les Huit Divins restent.

Ici c'est donc le début de l'Erè Méréthique.

Les continents de Nirn sont là déjà formé mais Nirn, comme ses habitant est mortelle et du coup Aldmeris finira par être rayé de la carte, Yokuda subira un déluge et Atmora se glacera de plus en plus.
Pour revenir, au êtres vivants, il y eut donc les Elnofeys pur : qui devinrent les Haut Elfes (et par la suite tout les autres mers) Et les errants qui devinrent les Humains. Et puis il y eut une guerre que les Purs gagnèrent chassant les ancêtre des hommes hors de Tamriel vers Yokuda, Atmora et Akavir.

Puis effectivement, du fait de leur environnement les races se divisèrent. A noter qu'une légende dit des khajiit qu'ils sont des mers (et ont d'ailleurs des formes plus humaines même si cela à disparut à partir du jeu TES III : Morrowind). Et qu'a cet époque les Haut Elfes sont des Ayléides et nom des Altmer

Et en aucun cas, il n'y a eut qu'un seul Enfant de dragon par ère la preuve étant des Septim (rapport à l'amulette des Roi). De plus la guerre Draconique n'a touchée que le nord de Tamriel et non tout le continent (en parti parce que seul Bordeciel vouait un culte à Alduin).
Les Elfes des Neiges sont banni avant la fin de l'ère méréthique même si la date est inconnue

La première ère étant l'ère de la domination du centre de tamriel par les Ayléides jusqu’à ce que la reine esclave, Alessia prenne la tête d'une rébellion contre l'empire elfique en 242 de la première ère. (NB : d'ailleurs à l’instar de Jeanne d'Arc cette idée lui vient d'une inspiration divine). Recevant l'aide des humains libres venu de Bordeciel, la guerre commence.

En 243 E1, malgré les efforts des ayléides et de leur pacte avec la princesse deadrique Méridia, Pélinal Blancserpent terrasse le semi-Elfe et roi sorcier Umaril (qui se réfugira dans Oblivion et ne mourra que pendant la troisième ère par la réincarnation du Divin Croisé). C'est la Chute de la Tour d'Or Blanc et la fin de l'empire elfique.

C'est donc ici que ce crée l'empire Alessien, le premier conseil des Anciens et le culte des Huit divins. Pas mal de choses se passent et Alessia est canonisé à sa mort ; le premier empire dure jusqu’à l'an 2321 de la première ère où la Guerre de la Vertu éclate.

Entre temps ont peut aussi noter la disparition Dwemer, la mort de Nerevar et l’ascension des Tribun (Vivec, Sotha Sil et Almalexia) entre l'an 668 et l'an 700 de la première ère.

Le second empire est fondé par Reman en 1E 2703 et dura 217 ans, ce qui marquera la fin de la première ère. On peut aussi noter que Reman et ses descendants conquérons tout Tamriel sauf Morrowind malgré une longue guerre qui se terminera par une trêve.

Deuxième ère donc, qui voit effectivement la création de diverse guildes notamment celle des Mages et les premières traces de l'existence de la confrérie noire (à noter que la Morag Tong, elle, existe depuis la première ère).

Bon vers 2E 582 va donc s'illustrer TESO, pour créer la guerre des alliances.

En 2E 830, création du Domaine Aldmeri (première et très belle incohérence TESO).

Vers 852 un Roi de Colovie s'autoproclame empereur et conquiert le centre de Cyrodiil, il se fait gentillement assassiner deux plus tard par la confrérie noire. Et pendant ce temps Talos lui bataille et récupère 'amulette des rois, ainsi que le Numidium que lui donne avec sympathie Vivec devant la pression exercée par les armées de Talos sur Morrowind qui se fait donc indexé (artefact sympathique qui sera aussi au centre de l'histoire de TES II : Daggerfall) et son amical mage de guerre cherchera à le faire marcher.

Finalement, Talos se renomme Tiber Septim, continue à jouer au diplomate et à conquérir l'empire. Quand le mage de guerre de Talos trouve comment utiliser le Numidium il s'en sert pour annexé le domaine Aldmeri et pour se tuer toutes les familles royales qui lui était infidèles et de ce fait trahi son mage de guerre qui deviendra le Roi des Tréfond (qui n'a rien a voir avec le Roi des vers).

Et là Talos proclame le Troisième empire sur lequel régnera la dynastie des Septim jusqu’au joli sacrifice de Martin en l'an 433 de la troisième ère (et dernière année de celle-ci).

Et j'aurais pu dire plein de choses mais je ne suis même pas certaines que certains ait lu tout ce beau bordel en tout cas si jamais vous voulez vous renseigner sur le lore. Je vous conseille d'aller vous renseigner sur l'uesp : http://www.uesp.net/wiki/Main_Page
Et/ou, si vous n'aimez pas l'anglais, sur la grande bibliothèque de Tamriel : http://lagbt.wiwiland.net/wikibiblio/index.php/Accueil

Et si vous avez des questions j'y répondrais avec plaisir.
"L'homme n'a inventé Dieu qu'afin de pouvoir vivre sans se tuer" Fiodor Dostoïevski

Message édité pour la dernière fois le : 22/01/2014 à 00:23

cabfe
Seigneur
#28
Ca fait beaucoup d'efforts pour une mythologie inventée de toutes pièces pour un jeu vidéo...

... et dont la plupart des joueurs s'en tapent, je parie .
Bleeding Moons est dispo sur Steam et GOG. Noté 4.7/5 par les joueurs !
OrganicView
Citoyen
#29
Raaa mais c'est passionant !
Vois ça non comme un mythologie pour un jeu vidéo, mais l'histoire d'un univers. Comme le lore de Tolkien ou l'univers de Star Wars.

Et puis celui des ES est particulièrement bien foutu. Je veux dire, la vie de Talos pourrait faire un superbe vrai bouquin/film. L'histoire d'Ysgramor et des cinq cent compagnons également.
L'histoire de la naissance des Dunmer est superbe aussi.
Les deux Dominion Aldemri, la disparition des Lunes d'Elsweyr, l'empire de Reman, l’histoire de Ste Alessia.
La triste histoire des Orcs et de Malacath.
Tout ça est absolument magnifique. Connaitre tout ça quand tu joue rend l’expérience dix fois plus intense.
Keelah se'lai

Message édité pour la dernière fois le : 22/01/2014 à 00:15

Cyrus Redguard
Noble
#30
Intéressant Iosword, je pensais être le seul à m'intéresser à l'unviers des Elders Scrolls, ça fait plaisir. Connaître l'histoire de la série par les livres etc renforce la narration quelque fois manquante dans le jeu et comme le dit OrganicView cela rend le jeu plus savoureux.

Dans morrowind mon petit challenge s'était de découvrir ce qui était arrivé au nain, j'avais adoré le passage dans les ruines dwemer dans redguar et étant fan des mythes 'Atlantides' j'étais plus que heureux de pouvoir explorer plusieurs ville naines.

Edit: Nom corrigé

Message édité pour la dernière fois le : 22/01/2014 à 22:20

Colinet
Paladin
#31
Concernant le lore, je trouve très intéressant qu'ils ait tiré parti de contraintes pour l'étoffer (Par exemple, à la base les "elder scrolls" c'était juste pour avoir un nom. Il en ont fait des artéfact avec un mythologie autour. Ou alors les "dragon breaks", permettant de gérer les fins multiples).
Iosword
Grand chevalier
#32
*iosword :p mais si je n'ai pas comme toi un pseudo référence à The Elder Scrolls Adventures : Redguard, je m'y intéresse aussi énormément

J'ai passé des milliers d'heures dans les jeux de la saga et notamment dans Morrowind (où je dois avoir près de 4000h c'est pour dire) et où un de mes buts était de rassemblé tout les bouquins (ma jolie baraque du Rocher du Corbeau en contenait à en explosé au points qu'il n'y ait plus la place pour rien d'autre). Et je trouve que cela renforce mon immersion dans le jeu et me redonne aussi de l’intérêt pour la licence (je n'aurais pas autant d'heure de jeu si le lore ne m’intéressait pas).

En outre je pense aussi que le lore à aidé au fait qu'il y ait une si grande communauté autour du jeu.
"L'homme n'a inventé Dieu qu'afin de pouvoir vivre sans se tuer" Fiodor Dostoïevski

Message édité pour la dernière fois le : 22/01/2014 à 03:19

Oded
Paladin
#33
Ca fait beaucoup d'efforts pour une mythologie inventée de toutes pièces pour un jeu vidéo...

... et dont la plupart des joueurs s'en tapent, je parie .


La légende dit que les premières ébauches de l'univers "Elder Scrolls" (je mets entre guillemets car ce nom de licence est venu bien après...) viennent des pauses récréations JdR des employés Bethesda quand ils bossaient sur les Terminator. Donc ce lore n'a pas été inventé pour un jeu.

Message édité pour la dernière fois le : 22/01/2014 à 08:32

Writher
Garde
#34
Je croyais que j'etait le seul qui s'interessait a l'histoire et au background de Tamriel! Quand j'en parlais avec mes potes il me repondait:
"Ouais..et?"
Sinon je vous conseille la Bibliotheque de Tamriel,excellent site qui reference une grande partie des bouquin que on peut lire en ligne!
http://lagbt.wiwiland.net/wikibiblio/index.php/Accueil

W.
Tomber est permis...se relever est ordonné!
Oded
Paladin
#35
Je croyais que j'etait le seul qui s'interessait a l'histoire et au background de Tamriel! Quand j'en parlais avec mes potes il me repondait:
"Ouais..et?"
Sinon je vous conseille la Bibliotheque de Tamriel,excellent site qui reference une grande partie des bouquin que on peut lire en ligne!
http://lagbt.wiwiland.net/wikibiblio/index.php/Accueil

W.


Le truc assez sympa avec cet univers, c'est que lorsqu'on commence à vraiment fouiller et gratter, on se rend compte qu'il est trouze-milles fois plus vaste et profond que 99% des licences qui nous vendent du background "de qualitay ©" et sur lesquels les gamers en herbe se tapent des...
Balrog
Guerrier
#36
Exactement Oded ! L'univers des Elder Scrolls est foutrement bien foutu et détaillé. Qu'on en pense qu'au début, le titre "elder scrolls" était juste là pour faire mystique sans que les créateurs ne sachent vraiment quoi en faire !

Pour en revenir à la question de base, je dirai que chaque jeu est vraiment ancré dans son temps, avec ses codes et ses innovations.
Et après avoir passé quelques mois sur chaque épisode, Skyrim est sans doute celui qui m'a le plus transporté. J'accroche particulièrement à l'ambiance, mixte entre des éléments classiques de la mythologie nordique et des influences littéraires (Tolkien, Martin, etc), et l'univers foisonnant de la série vidéoludique.
Je regrette juste l'absence de stats pour la feuille du personnage, réduite à Santé Vigueur Magicka, et la disparition de certaines possibilités comme créer des sorts. L'aspect RPG est donc en retrait dans cette épisode.

Ce qui est sûr, c'est que cette série est l'une de mes préférés, et que mes magelames ont arpenté bien des lieux depuis quelques années !
Shaam
Héros
#37
Le soucis c'est qu'un background de qualité ça passe aussi par l'accroche, un background simple avec une bonne accroche permet au joueur de s'inclure dans le monde et d'avoir une vision très personnel et créative du monde... Car au final c'est ca un bon rpg, avoir une vision subjective d'un monde imaginaire, ca porte un nom l'immersion !

L'immersion dans les TES vient de plus en plus de l'ambiance général crée par la direction artistique, par les missions de guildes et l'exploration, l'aventure que par le background, l'histoire principale devient de plus en plus accessoire, on a rarement une accroche sur la mythologie et l'histoire de tamriel, les TES on besoin d'une guilde des historiens/archéologues sinon le ressentit des joueurs en général sera tout le temps "Ouais...et ?"


Balrog
Guerrier
#38
Excellente idée que celle d'une guilde des Historiens ! Des missions d'excavations, à la recherche d’artefacts, ouvrant les portes d'un savoir oublié !!
Shizam
Grand chevalier
#39
Ouep! Je pense que tu as soulevé un point intéressant Shaam.

On peut envisager l'aventure Elder Scrolls par le fond.
Les livres, le background, les artefacts, les êtres de haut rang, la vibration du monde à travers le temps ( les divers opus TES ).

Ou par la forme.
Le gameplay, l'aventure instinctive, l'énergie du jeu, la position du personnage (Rôleplay)

L'idée d'inscrire une "bibliothèque vivante", sous forme de guildes des Historiens et/ou guilde des Archéologues, permettrait sans doute de cimenter le tout par le fond et la forme. In-game, la lecture et l'action.

Merci à Losword pour le complément (rectificatif)

Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
OrganicView
Citoyen
#40
. L'aspect RPG est donc en retrait dans cette épisode.



C'est marrant parce que je pense exactement le contraire.
Dans le système des Elder Scrolls, où il faut pratiquer pour devenir meilleur, ces caractéristiques ne servaient à rien, on s'en servait juste pour booster nos talents au passage de niveau, autrement dit, on devenait très facilement overpowered avec des enchantements de fortification de talent/caractéristique.

Dans Skyrim, c'est moins présent et surtout, on a une liberté totale des classes. Pour le rp, je peux commencer en nécromancien et abandonner ces vils arts pour devenir un simple et honorable paladin. Pas de problème.
Je n'ai pas besoin de feuille pour mesurer l'intelligence ou l'agilité de mon personnage.
Le système de perk permet également un meilleures customisation du style de jeu.
Donc les build possibles sont encore plus variés, je n'appelle pas ça une diminution du côté RPG.

Je regrette la décision de Beth de supprimer la création de sort par contre, même s'ils se rattrapent avec la possibilité de lancer deux sort en même temps et du coup de créer des combinaisons, rendant le mage pur l'une des classes les plus fun a jouer.
Keelah se'lai

Message édité pour la dernière fois le : 22/01/2014 à 15:49

hobby3333
Chevalier
#41
Pour ceux qui s'intéressent au Lore des TES, qui recherchent des choses sur les quêtes, les contournements de bugs, et tout et tout ... et qui lisent l'anglais de façon assez courante, je ne peux que vous conseiller ce qui est pour moi le site de référence :

http://www.uesp.net/wiki/Main_Page
Et le Maître dit à Marmaduke, l'Apprenti Avatar : "Toujours manuellement tu patcheras, jamais un launcher tu n'utiliseras" Marmaduke interloqué se retira dans sa cellule et médita pendant une lune Le 28ème jour, il sut que le Maître était sage, et lui avait fait un don inestimable.
Iosword
Grand chevalier
#42
Donc ce lore n'a pas été inventé pour un jeu.


Dans les fait si, même si une partie leur est effectivement venu lors de partie de JDR une grande partie du lore à été fixé entre Daggerfall et Morrowind par le travail, en outre, de Michael Kirkbride (Qui d'ailleurs s'il a quitter Bethesda avant Oblivion reste un écrivain externe majeure).

Et je trouve que cela serait descendre leur travail que de ne dire qu'il ne l'on pas créer pour le jeu (surtout que faut pas oublier que comme le nom Elder Scrolls dans Arenan y'avait plein truc qui n'était la que pour le "style"

On peut envisager l'aventure Elder Scrolls par le fond.
Les livres, le background, les artefacts, les êtres de haut rang, la vibration du monde à travers le temps ( les divers opus TES ).

Ou par la forme.
Le gameplay, l'aventure instinctive, l'énergie du jeu, la position du personnage (Rôleplay)


Moi j'envisage l'aventure par le fond et en partie la forme, avec les livres, mon background, les divers opus, et mon roleplay (qui est de loin l'élement le plus important et il est vrai que sans rolepaly tu t'ennuie vite dans Skyrim) mais le gameplay pourrait être autre, l'aventure aussi. Et c'est peut être pour ça que malgré le fait qu'il soit une idée stupide et que les incohérences se dessine au loin, que peut être j'apprécirais TESO pour ce qu'il est.

C'est marrant parce que je pense exactement le contraire.
Dans le système des Elder Scrolls, où il faut pratiquer pour devenir meilleur, ces caractéristiques ne servaient à rien, on s'en servait juste pour booster nos talents au passage de niveau, autrement dit, on devenait très facilement overpowered avec des enchantements de fortification de talent/caractéristique.


Je pense aussi que l'aspect RPG est en retrait (et ce depuis Morrowind) et que l'on a bien plus facilement la possibilité de devenir surpuissant sur Skyrim que sur les autres opus. Mêmes si les caractéristique des talents sont une bonne idée.
Et je ne suis pas d'accord sur le fait que les builds soit plus varié mais bon, pour parler de la magie : elle était géniale dans Morrowind, un peu moins bien dans Oblivion et plus qu'appauvrie dans Skyrim (certes y'a des bon système comme le fait que certain sort ne sont trouvable chez les vendeur qu'après un certain niveau mais même, il y a 113 sort (dont une bonne vingtaine sont des copie en rune) soit un nombre intéressant, mais je trouve tout de même qu'im manque quelque chose sans que je puisse le définir.

L'autre problème de Skyrim c'est qu'il regagne en qualité écriture mais... les quêtes (notamment celle de guilde) sont extrêmement courte. Bref, après les goût et les couleurs cela ne discute pas.
"L'homme n'a inventé Dieu qu'afin de pouvoir vivre sans se tuer" Fiodor Dostoïevski
Colinet
Paladin
#43

pour parler de la magie : elle était géniale dans Morrowind, un peu moins bien dans Oblivion et plus qu'appauvrie dans Skyrim


Je suis d'accord tant qu'on parle des sorts en eux-même et pas de la compétence de magie. Dans Morrowind, la magie en tant qu'ensemble de disciplines est nettement en retrait par rapport aux enchantements. En effet, moyennant finances, un guerrier peut faire enchanter n'importe quel bouclier, anneau ou amulette de haut niveau avec des sorts dévastateurs qui marchent à tous les coups et qui se lancent instantanément. En plus, les objets se rechargent avec le temps. Sans compter qu'avec 110 en enchantement, chaque utilisation ne coute qu'une charge, ce qui fait qu'on n'est que très rarement à court.

Message édité pour la dernière fois le : 22/01/2014 à 18:59

Etienne Navarre
Gobelin
#44
J'aime bien le TES à la menthe aussi.
Long black hair / Dark brown eyes / How did I know you'd be the devil in disguise
Writher
Garde
#45
Je pense que on peut applaudir!!^^
Tomber est permis...se relever est ordonné!
Shaam
Héros
#46
C'est justement parce qu'elle sont courte qu'elle sont "bien écrite", on mélange de l'action, des scripts et des twist et hop magie ça devient bien écrit, c'est l'option de la facilité, même si j'adore ces quêtes je suis clairement resté sur ma faim...

Sinon pour véritablement prendre mon pied en mage dans Skyrim j'aurais bien voulu être un necromancien, vec plein de zombie, des sacrifices sur des autels tout ca, ca manque un peu d'occulte pour de la fantasy^^
Shizam
Grand chevalier
#47
Je pense que on peut applaudir!!^


Ou le livrer aux Trolls !..


Comme Shaam, la magie ne propose pas de faire un Nécromancien suffisamment intéressant à jouer dans Skyrim.
Le(s) mort(s) qu'ont relève ne permet pas de donner de la puissance au Nécro.
Ça manque de fantôme, d'aspiration de vie, d'armée de morts, de sorts éthérés, etc. ( voir le Nécro de Guild War 1)

On peut aussi bricoler un Nécro avec les magies de soins et l'illusion pour compenser, mais ça manque d'un je ne sais quoi pour en faire un Nécro digne de ce nom.
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.

Message édité pour la dernière fois le : 22/01/2014 à 20:09

elButor
Noble
#48
Daggerfall m'a filé le vertige et je trouvais ce RpG à l'époque incroyablement classe, c'était hardcore mais à l'époque tous les rpg était hardcore, mais celui ci encore plus de part son immensité son gameplay et ses bugs.
Je me souviens être tombé dans une oubliette au fin fond d'un des donjons immenses de daggerfall avec comme seule issue pour m'echapper un long couloir immergé et une competence natation trop faible pour le traverser sans me noyer, perso lvl 30 perdu à cause d'une problème de sauvegarde moisie par dessus le marché.
Oblivion morrowind Skyrim par la suite je me suis toujours jeté dessus, mais je me souviens que L'annonce de Morrowind m'avait fait l'effet d'une bombe parce que je n'aurais jamais imaginé une suite a daggerfall.
Bref des milliers d'heures plus tard je dirais que Skyrim est celui qui me botte le plus, et je sens que grâce au modding il a pas fini de me botter.
How can you trust a man who wears both a belt and suspenders? The man can't even trust his own pants.
Munshine421
Garde royal
#49
J'ai pas joué à Skyrim mais le déséquilibre avec des classes fourre-tout qui donne des fiches de perso surpuissants date d'Oblivion.
En partant d'un Mage de Guerre, classe intermédiaire entre le mage et le guerrier , il était très facile de se faire un guerrier grosbill puis de devenir un mage surpuissant. D'ailleurs Oblivion a beaucoup été critiqué pour sa tendance au grosbillisme.

Avec Morrowind, au contraire, les classes étaient parfaitement étanches et les classes purement mage ou guerrier privilégiées. Je me rappelle comment j'ai galéré quand j'avais pris un Dunmer dans une classe intermédiaire pour le faire monter un peu en magie
Cyrus Redguard
Noble
#50
Concernant l'aspect RPG, il existe un mod formidable: Skyrim Redone. Mod mise à part c'est aux joueurs également de se donner des limites.

Par exemple, j'ai fait une partie ou j'avais commencer à écrire le journal des aventures d'une mage bretonne exilé en Bordeciel. J'avais songé poster ses aventures sur le fofo mais étant un piètre conteur j'ai abandonné l'idée n'étant pas content du résultat final. Mais j'y ai pris bcp de plaisir et j'avais fixé comme challenge: si je meurs la partie s'arrête. C'était vraiment grisant comme experience.
Sur mon personnage principale, je lui interdit d'utiliser la magie, sauf item ayant de la résistance magique. Certes le personnage n'étant pas très puissant au final mais les combats étaient vraiment plus intéressant surtout avec les mods que j'ai installé.

Bref tout ça pour dire que dans les jeux bac à sable c'est au joueur de se fixé ses propres challenges et de travaillé avec son imagination et de refuser de devenir le grosbill suprême dans le jeu.

Il ne faut pas oublier que dans les autres tes c'était également possible d'être bon partout, ça prenait juste beaucoup beaucoup plus de temps que cela.

En plus maintenant il existe une floppé de mod qui prend en compte la température du corps (finit de faire trempette) , la survie (finit de ne plus manger) etc...