Jeudi 13 Décembre 2018, 17:04     Connectés : 6      Membres : 5


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 …  15 16 17 18 19

Yo Riso Multigaming & Retrogaming AMIGA

REPONDRE S'ABONNER
mm678player
Garde royal
#426





C'est vrai qu'à l'époque, les devs faisaient de vraies prouesses. Pour avoir été dans les années 80, non seulement utilisateur, mais dev amateur ado, je me rends bien compte de leurs exploits.

Message édité pour la dernière fois le : 11/01/2018 à 12:35

Ludipy2899
Villageois
#427
Bonne et heureuse année 2018 !!! avec je l'espère encore et toujours plus de reportage retro sur les pépites vidéo du passé.
Ludipy2899
Damoclefs
Citoyen
#428
Oui Bonne Annéeeee Ludipy2899 !!! ^^ A tous !!!!

Je me rends pas vraiment compte encore mm678player parce que je sais pas encore coder ( je me forme au lua en ce moment ) mais je peux imaginer l'ampleur en terme de ligne de code...sans parler de la compréhension des bécanes pour justement optimiser l'utilisation de la ram ou que sais-je encore. Les restrictions les ont poussé à être inventif, si mes futurs jeux en 2d pixelisé ( je croise les doigts ^^) saccadent sur pc...ce sera la honte...

Là je suis entrain de vous préparer un épisode sur un jeu sanglant, digne héritier de Barbarian pour l'aspect gore et le surpassant sur tous les plans aussi au passage, autre point important il est jouable jusqu'à 4...bon c'est facile ;)
http://pixlretro.blog4ever.com/
Damoclefs
Citoyen
#429
Moonstone sentait le souffre, mais il exhalait un doux parfum d’interdit, partons combattre dans une Angleterre moyenâgeuse empreinte de Fantasy. Ce parcours touristique aura pour but d’honorer Danu, le Dieu de la Lune lors de la saison des Pierres de Lunes qui n'a lieu qu'une fois tous les milles ans. C'est donc le moment pour les meilleurs chevaliers de trouver ses pierres pour obtenir l’immortalité. Une chose est sûr, c'est que vous allez souffrir et saigner, oui vous allez beaucoup saigner…



Boarderline !

Alors à première vue Moonstone s’apparente à un jeu de plateau et c’est normal puisque Rob et Tod les deux principaux concepteurs s’en inspire directement, de Talisman, comme de divers jeux D&D et de “The Dark Tower”, d’ailleurs le tour par tour ingame est là pour le rappeler, et de plus la composante RPG sera la clef de votre réussite, chaque victoire vous apportant de précieux points d’XP indispensables pour l’emporter et surtout pour survivre un minimum de tours. Un des avantages de ce type de simili board game c’est que même si vous êtes un sombre connard sans amis et bien vous pouvez quand même vous amuser, mais honnêtement c’est à plusieurs qu’on s’éclate le plus à Moonstone. Alors si vous avez des compagnons d’infortunes, ne vous privez pas de les enjoindre à vous rejoindre, et ce jusqu’à 4 en alternance ou jusqu’à deux en simultané lors des phases de duel, par contre la coopération même si elle est envisageable n’est pas une tactique qui a de l’avenir dans Moonstone, donc tenez vous le pour dit, seul les plus fourbes l’emporteront et à plusieurs conditions, et je m’en vais vous les exposer sur le champs. Si finalement vous ne trouvez personne pour faire mumuse, les trois autres chevaliers seront contrôlés par l’ordinateur et ils troqueront leur couleur pour un noir/bleu marine plus inquisiteur.



Les premiers seront les derniers !

Pour avoir une chance de gagner il faut être le premier à mettre la main sur les 4 clefs runiques qui se trouvent disséminées et cachées sur toute la map de la région et il faudra savoir les garder. Pour les trouver rendez vous dans les différentes tanières représentées par des mégalithes et faites y un grand nettoyage de printemps, comme ça vous pourrez fouiller les coffres au trésor que les lieux dissimulent, vous gagnerez aussi un point d’XP, selon que vous jouez en solo ou à plusieurs sa valeur sera inversement proportionnelle au nombre de joueur, donc à plusieurs on progresse moins vite qu’en solo. Dans les tanières, vous affronterez des gardiens qui varient en fonction de la région, des Baloks géants dans les terres rocheuses du Nord Est, des Troggs des Landes brumeuses du Nord Ouest, des hommes rats de la Grande Forêt du Sud ouest et des boueux des marécages du Sud Est. Au centre de ces 4 quatres régions se trouve “La vallée des Dieux”, c’est là qu’il faudra se rendre une fois munie des 4 clefs runiques, vous pourrez y affronter le grand Gardien, une sorte d’élémentaire électrique, en le battant vous obtiendrez la pierre de lune, mais tout ne sera pas encore fini, il faudra selon celle obtenue attendre la phase de la lune correspondante, selon que vous ayez la pierre de Pleine Lune, de Demi Lune ou de Nouvelle Lune, il faudra l’amener à Stonehenge au bon moment, et pendant ce temps les autres chevaliers s’ils sont encore de la partie n’auront de cesse de vous chaparder le fruit de votre dur labeur, ils n’attendront d’ailleurs certainement pas jusque là et pour subtiliser les objets de vos alter ego, vous avez le choix entre deux méthodes, en les provoquant en duel et en le remportant, cela donne le droit une fois le combat fini de prendre au vaincu tout son or ou un objet lui appartenant, que ce soit son arme, son armure ou n’importe lequel de ses objets magiques y compris s’il en possède une, sa tant convoitée clef runique justement, et si vous n’aimez pas vous salir les mains, l’autre moyen est d’utiliser un artefact de subtilisation. Parce qu’on touche du doigt l’aspect le plus grisant du jeu, au premier abord on pense au côté gore, et il est assez jouissif surtout si comme moi vous êtes un psychopathe mais la véritable valeur ajoutée du titre, c’est son aspect multijoueur bien sûr, pouvoir faire des crasses à ses amis de partie n’a pas de prix mais les ratatiner aussi et voyons plus en détails quelles moyens létaux sont mis à notre disposition.



One Shot !

Alors quels coups sont disponibles, je vous rappelle qu’on est sur amiga, on a donc qu’un seul bouton mais heureusement la croix directionnelle est notre ami, on peut donc faire du lancer de couteau, pour fendre l’air du haut vers le bas, de gauche à droite, vers le haut, en ligne droite et même vers l’arrière, on peut aussi parer certains coups et esquiver les autres. L’étrange ballet qui s’offre à nous n’est pas sans rappeler Barbarian mais en encore plus riche et plus gore, et on a même le droit à des coups secrets quand l’action s’y prête.Et pour en revenir à la composante RPG, les skills, la Force pour faire mal, la Constitution pour encaisser et l’Endurance pour parcourir de plus grandes distances. Plus votre Force est importante et moins de coups seront nécessaires pour occire vos adversaires. Plus votre Constitution sera grande et plus vous disposerez de points de frappe, comprenez de points de vie, les armures et les objets magiques peuvent la renforcer, il y a même des Magiciens et autres Druides qui pourront directement changer vos skills en bien ou en mal donc un conseil soyez parcimonieux dans vos sollicitations.Pour améliorer votre force de frappe, rien de mieux que de remporter des combats pour gagner des skills ou de l’or pour acquérir de meilleurs équipements et ainsi créer un cercle vertueux, mais des fois il faut savoir lever le pieds, la touche espace permet d’accéder à l’inventaire pour utiliser une potion de soin par exemple, il peut aussi être judicieux de ne faire absolument rien en appuyant sur E pour se reposer et regagner aussi de la vie mais sans utiliser de potion, cette dernière option est quand même plus efficace. Ah et si vous n’avez plus que 3 points de vie, rendez vous dans votre village de départ et on vous y soignera gratis jusqu’à trois fois.



"Les 4 chemins"

Hormis les tanières et les villages de départ, il y a d’autres lieux à fréquenter, la vallée des dieux au centre où se trouvent les pierres de lunes, stonehenge au sud ouest où il faudra amener la pierre de lune durement gagnée, là bas on peut aussi échanger des objets magiques contre de la vie et des points de frappe, autre lieu qui permet d’augmenter ses skills, la tour mystique au nord est et les deux grandes cités, celle du nord ouest et celle du sud est. Là bas vous pourrez faire appel à un guérisseur, et ne soyez pas trop pingre si vous voulez être soigné, il y a aussi une taverne pour se refaire ou plutôt se faire plumer aux jeux de dés. Bien sûr c’est à la ville qu’on peut trouver le marchand, attention il vend mais n’achète rien, et ce qui différencie les deux cités, c’est que l’une abrite un grand temple qui vend des objets magiques alors que l’autre capitale dispose d’un grand prêtre mystique porté sur les principes booléens. Concernant les différents objets magiques que le jeu propose, nous avons donc les sempiternels potions de guérison, prise en pleine possession de ses points de vie elle redonne à la place une vie supplémentaire. On peut utiliser des gemmes de vue, ça permet de savoir quels sont les trésors dont regorge une tanière sans s’y rendre, il existe une épée magique qui coupe mieux que les autres, des anneaux de protection qui augmentent vos points de vie, les talisman du serpent qui sont un minimum non négociable pour affronter le dragon, oui vous savez ce genre de lézard disposant d’ailes et d’un allumeur de barbecue et si vous le battez vous gagnerez l’épée super tranchante, mais avec un peu de chance elle pourrait se trouver ailleurs mais je vous laisse trouver l’autre façon de l’obtenir, après tout je suis pas un homme soluce, bref on a aussi des parchemins de hâtes qui aident à parcourir de plus grandes distances de déplacements, des parchemins d’acquisitions pour voler sans être vu, des parchemins du faucon pour se téléporter où bon nous semble, le parchemin du serpent à ne pas confondre avec les talismans, celui ci sert à obliger le dragon à attaquer un concurrent et pour finir on a les clefs runique et les pierres de lunes. Maintenant que vous connaissez tous les moyens mis à votre disposition pour l’emporter voyons ce qui peut vous empêcher de réussir votre entreprise. Revenons donc à nos moutons, enfin je veux dire à nos monstres, ces derniers protègent les 6 tanières que compte chaque région. Sans trop rentrer dans les détails, sachez qu’ils ont chacun leur coup fatal et leur point faible et que surtout ils sont plus ou fort selon la phase de la lune. La difficulté peut aussi varier selon le nombre d’individus susceptible de popper, et je pense que ça peut aller de 1 à 20 et autant dire que le hasard fait souvent mal les choses. Et même si le gardien final est coriace, si on met de côté le boueux qui est plutôt jumpscarisant celui qui fait trembler tout le monde c’est ce putain de Dragon de fiente de kobolds, quand vous serez en mesure de le vaincre, ça voudra dire que vous êtes fin prêt pour la dernière ligne droite. Oh j’oubliais si vous enlevez la dernière vie d’un autre chevalier, alors vous aurez accès à la totalité de ses armes et items et à tout son or, sachez aussi que vous ne pouvez porter que 150 pièces d’or, et voilà vous savez suffisamment de choses pour vous lancer dans l’antre de la bête.



RIP OFF

Sur un plan artistique, Moonstone sans être magnifique n’en est pas moins généreux en terme d’animation, les différentes morts n’ont rien à envier à un BattleChess par exemple qui sur le plan des animations était une pièce maîtresse si je puis dire. De plus la violence même si elle est extrême n’en est pas moins drolatique, et si vous êtes une âme sensible libre à vous d’enlever les gerbes de sang dans les options. Cela n’aura pas suffi à faire censurer le jeu en allemagne, on s’en serait douté, mais il a aussi été censuré par Toy’s R Us en amérique et boudé au japon pour le marché console qui n’était pas prêt à toute cette hémoglobine. Moonstone n’est en effet sorti que sur Amiga et PC, cela en fait un titre rare le rendant encore plus remarquable. Pour la petite histoire les bruitages sadiques qui renforcent pas mal l’ambiance sont tous extraits de films VHS que Rob Anderson avait loué pour l’occasion, et l’un d’eux n’est autre que kalidor. N’oublions pas l’excellent travail de composition sonore de Richard joseph, elle contribuera grandement à magnifier l’intro et les différentes cut scenes sans parler de ses sons d’ambiance angoissants à souhait. Finalement la bien pensance aura privé des générations entières de consoleux de ce diamant brut et ils n’auront pas pu se préparer à la difficulté toute relative des Dsouls, parce que oui Moonstone est dur, il est même sans pitié mais avec la bonne approche on peut très vite se mettre à l’abri encore faut il prendre le temps de lire le manuel...ok je suis de très mauvaise fois, disons que la jouabilité n’est pas au niveau de l’ensemble mais ça va...c’est juste que un peu plus de beta-test aurait tué personne, mais Mindscape voulait que ça sorte pour Noêl...allez c’est sur ses bonnes paroles que je vous laisse vous écharper joyeusement.




http://pixlretro.blog4ever.com/

Message édité pour la dernière fois le : 05/02/2018 à 18:15

elButor
Noble
#430
Merci Doc! Je me la garde sous le coude cette vidéo, a mater des que j'ai une matinée tranquille avec une bonne tasse de café.
How can you trust a man who wears both a belt and suspenders? The man can't even trust his own pants.
Damoclefs
Citoyen
#431
De rien elButor, tu fais bien ;)
http://pixlretro.blog4ever.com/
cabfe
Seigneur
#432
Il semblait être bien en avance sur son temps, ce Moonstone !
Geralt
Grand chevalier
#433
Jamais pris le temps de regarder tes vidéos, pourtant c'est pas les occasions qui manquaient...
C'est chose faite avec Moonstone, c'était passionnant !
Je vais en profiter pour dévorer tes autres vidéos (et lire l'historique de ce topic).
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. » Benjamin Franklin
ninheve
Grand chevalier
#434
comme d'hab super plaisant à voir et ecouter....ca a un petit coté madeleine de proust bien sympatoche :)
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne, la pratique c'est quand tout fonctionne et on ne sait pourquoi. Ici nous avons réuni théorie et pratique :Rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi
Munshine421
Garde royal
#435
Très bonne vidéo comme d'habitude !

Par contre, effectivement il fallait visiblement un Amiga pour jouer à Moonstone sinon rien.

Je me console me disant qu'il y avait la même année en 1991, l'un de mes jeux préférés dans un autre genre: The Killing Cloud
Damoclefs
Citoyen
#436
Ah oui killing cloud, je le confonds toujours avec resolution 101, c'était de l'open-map pourrait on dire ;)
http://pixlretro.blog4ever.com/
Ludipy2899
Villageois
#437
Ah Moonstone que de souvenirs sur ce jeu...C'est un des seuls jeu ou je jouais seul et mes potes de l époque regardaient car pour eux le jeu était trop gore...véridique ! Le tout avec une bande son unique ( cris, ronflements, grognements etc) et une profondeur inhabituel pour ce style de jeu à l'époque. Un de mes meilleurs souvenirs sur Amiga assurément. Merci en tout cas pour cet épisode. A bientot
Ludipy2899
Damoclefs
Citoyen
#438
C'est vrai qu'il fallait avoir le cœur bien accroché, ça changeait des jeux habituels.
http://pixlretro.blog4ever.com/
Ludipy2899
Villageois
#439
Oui ensuite un autre jeu gore me vient à l'esprit dans un autre domaine c'est Rise of the triad...il avait fait son petit effet dans mes relations de gamers
Ludipy2899
Damoclefs
Citoyen
#440
Je crois n'avoir joué à l'époque qu'à la démo jouable mais comme j'aimais pas les FPS en ce temps là, j'avais pas accroché, le premier que j'ai apprécié c'était Quake.
http://pixlretro.blog4ever.com/
Alrico
Villageois
#441
j avais joué a moonstone, j'ai gardé en memoire sympa mais impossible a finir sans enregistrement
Ludipy2899
Villageois
#442
Eh ben moi Quake, j'ai jamais vraiment accroché. J'ai pourtant recommencer plusieurs fois vue le tapage fait sur ce jeu à l'époque. Mais rien à faire...
Ludipy2899
Damoclefs
Citoyen
#443
le straf mec, le straf. On est d'accord dans ce jeu tu peux straffer ? ou ma mémoire flanche ?
http://pixlretro.blog4ever.com/
elButor
Noble
#444
Au fait Doc, j'imagine que tu dois être un peu collectionneur.. As tu des reliques chez toi de cet age d'Or? Je te pose la question car un de mes collègues possède encore un Amiga 500 avec une boite de Monkey Island, en bon état d'ailleurs mais qui n'a pas démarré depuis un bail...
How can you trust a man who wears both a belt and suspenders? The man can't even trust his own pants.
Ludipy2899
Villageois
#445
Tiens dernièrement, j'ai revue une version remise à jour de Wings. Un jeu bien sympa sur Amiga ou l'on pouvait aussi straffer !!!
Sur celui la par contre j'y ai passé pas mal de soirée
Ludipy2899
jbbourgoin
Garde
#446
Aaaah Moonstone ! Qu'est-ce que j'y pu y jouer étant gosse !

L'intro avec les mecs en capuche et la musique qui va bien me fascinait totalement.

Le monstre qui sort du marais m'effrayait totalement, j'avais peur de tomber sur lui quand je me baladait dans ce coin de la map XD

Et j'aimais aussi beaucoup les cités, ça me faisait rêver ces quelques images je m'imaginait tout un monde derrière.

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais les montagnes avec une pointe courbée vers la gauche ou la droite c'est une spécificité esthétique de l'époque sur Amiga ;) On les retrouve dans Moonstone mais aussi dans les Shadow of the Beast et encore d'autres jeux.

Message édité pour la dernière fois le : 07/03/2018 à 00:21

Damoclefs
Citoyen
#447
Coucou ! Et non elButor, je ne juge pas les autres mais je ne suis plus trop matérialiste depuis...que je suis père ^^, ça fait 15 ans que j'ai mis de côté mes délires d'ados remplissant ses étagères comme un Dragon dans sa grotte. Je préfère me la jouer ermite mais je suis pas contre une brochette d'émulateurs ;p
Mes deux Amigas ( 500 et 600 ) m'ont quitté avant les années 2000 d'ailleurs...merci mes petits frères qui les ont pété...J'aimerai les avoir encore...pour Monkey pas sûr que le jeu marche encore, le magnétisme c'est capricieux.

Wings c'était vraiment un jeu jouissif, mais j'aurai préféré y jouer sur un 1200 boosté parce qu'après coup, ça saccade un peu ^^

Pas mal pour les montagnes, j'avais jamais formalisé le truc mais c'est très troublant ^^
http://pixlretro.blog4ever.com/

Message édité pour la dernière fois le : 07/03/2018 à 01:13

elButor
Noble
#448
Je comprends , comme toi je ne m'attache pas au matériel, le demat ça me pose pas de problème, a ce propos on m'a dit que les émulateurs proposaient des jeux qui n'étaient pas exempts de droits...Ca m'a surpris mais est-ce légal aujourd'hui de posséder une ludothèque amiga ou st sur son PC...je sais on s'en fout mais bon...
How can you trust a man who wears both a belt and suspenders? The man can't even trust his own pants.

Message édité pour la dernière fois le : 08/03/2018 à 19:23

Damoclefs
Citoyen
#449
J'aime bien cet article que j'ai trouvé sur CPCRULEZ :

L'alinéa 8 de l'article L122-5 du Code de la propriété intellectuelle explique que « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire la reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou détudes privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ». Pas de problème donc pour nous!
http://pixlretro.blog4ever.com/
Munshine421
Garde royal
#450
J'ai pu constater que certaines (je dirais même beaucoup) de roms amiga/atari proposées sur des sites d'émulateurs, il y a quelques années, étaient les versions dématérialisées de copies crackées par les mouvances de hackers anglo-allemandes dans les années 80-90 (qu'on se refilait parfois au lycée. Je sais c'est mal ) plutôt que des originaux achétés légalement.

Pourquoi les versions crackées plutôt que les originales ? Cela s'explique même si ce n'est pas une excuse. Certains jeux originaux étaient plutôt bien protégés par des cartes ou des roues de protection introuvables aujourd'hui (Steam c'est de la gnognote à coté) dans le commerce. Donc à moins de détenir les jeux originaux avec ces fameux codes dont les boites ont été soigneusement conservées au complet avec le temps, c'était injouable.