Jeudi 18 Juillet 2019, 19:46     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

[Débat] L'Open World (Jeu à monde ouvert) Mode ou Evolution logique?

REPONDRE S'ABONNER
Shizam
Grand chevalier
#1
Bon, je voulais faire une présentation en bonne forme, un truc délayé, mais par 2 fois tout à cassé en utilisant la fonction éditer.
Tant pi, au diable le texte de présentation du sujet, passons donc aux quelques questions pour lancer le débat.

-Le Monde Ouvert (Open World), ou Bac à Sable (sandbox), est-il un phénomène de mode où de multiples studios de développement s'engouffrent tête baissée?
Sans doute au vue du trés bon Skyrim, qui popularise le concept auprès de nouveaux joueurs.

-Le Monde Ouvert arrive-t-il avec la technique et la technologie d'aujourd'hui, plus propice à supporter ce genre de jeu à vaste étendue?

-Le Monde Ouvert risque-t-il, comme il y a peu l'Action-RPG ou le RPG-Coop, d'envahir le marché du jeu où tout le monde propose le sien?

-Le concept Monde Ouvert permet-il, ou va-t-il permettre, d'y importer tout ce qui se fait de bien dans les autres concepts? Émotion, rythme, scénarisation, cut-scénes éblouissantes, animations travaillées, IA évoluée, etc...( je n'ai pas mis QTE hein..)

-Le Monde Ouvert est-il un des concepts les plus prometteurs pour attirer le grand public, pour ne pas dire le public peu exigeant?

-Et une dernière pour la route, le concept Monde Ouvert est-il pour vous votre style de jeu favori, ou simplement une formule de jeu comme une autre, mais pas inintéressante?

Vous pouvez vous posez d'autres questions qui vous viennent à l'esprit, afin d'élargir le débat sur l'Open World.
On vois déjà que nombre de studios sont sur le coup pour nous sortir dans peu de temps chacun leur OW. En vrac, Watch Dogs, The Witcher III, GTA V,....
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.

Message édité pour la dernière fois le : 14/06/2013 à 12:09

Phoenix
Paladin
#2
Mais enfin qu'est ce qui t'arrive Shizam !
Je n'ai d'ordres à recevoir de personne, pas même d'une déesse !!
cabfe
Seigneur
#3
Le monde ouvert, c'est un peu ce qu'on propose dans le JDR papier.
On va où on veut et on y fait ce qu'on veut.

Sauf qu'il n'y a pas un MJ humain pour gérer tout les paramètres.

Du coup, en dehors des scripts on aura du vide.

Le monde ouvert, c'est bien si on en abuse pas.

Un exemple avec les Elder Scrolls :
Arena : 12 millions de km²
Daggerfall : 220 000 km²
Morrowind : 24 km²
Oblivion : 57 km²
Skyrim : 37 km² (et encore faut compter 25% en moins qui font juste la bordure de la map).

Lequel d'entre tous paraît le moins vide ?
Overlorc
Chevalier
#4
Morrowind, le plus dense.
Sinon la forte augmentation de jeux à monde ouverts est relativement récente.
On peut sans doute la qualifier de mode aujourd'hui, mais on a pas encore assez de recul pour savoir si c'est une évolution logique.
On fait pas de barbecue tant que je l'ai pas décidé.
Sowatt
Paladin
#5
Franchement je trouve que c'est un phénomène de mode. Tous les jeux s'y mettent, même ceux dont le gameplay ne s'adapte pas à l'open-world.
Assassin's Creed 3 par exemple...
Mais c'est vendeur de mettre sur la boite "Découvrez un monde ouvert passionnant et plein de blablablabla..."

Evolution logique ? Sans doute aussi. La technologie évolue, on a beaucoup moins de limitations qu'il y a quelques années (mémoire, etc.). Surtout avec la dématérialisation et -peut être plus tard- le Cloud-Gaming.

Disons que pour moi c'est une mode qui est rendue possible grâce à l'avancée technique. Et il y en a qui le font très bien, et d'autres non. L'Open-World ne s'adapte pas à tous les jeux. Mais bon, comme chaque mode, ça leur passera et ça reviendra ensuite ^^
Shizam
Grand chevalier
#6
Cloud Gaming?
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
Chinaski
Grand chevalier
#7
C'est pas une mode, c'est un rêve de créateurs de jeux depuis les débuts, et la technologie actuelle permet des choses de plus en plus belles. M'étonnerai que ça leur passe un jour... Pour mon plus grand plaisir.
Maintenant c'est vrai que ça ne correspond pas à tout les jeux.
Tu gagnes 600 points d'experience pour ta participation à la défaite de Gizmo. Merde à son âme.
Baalka
Grand chevalier
#8
Cloud Gaming?


Jeu en Streaming.

Sinon, c'est une mode suivie par les marketeux qui bavent devant les chiffres de dingues de Skyrim. Voilà. Et l'open world, c'est cool que si c'est bien fait, alors le mettre à toutes les sauces...

Verdict avec des jeux comme DA:I et TW3, mais j'ai quand même une certaine appréhension.

Et d'un point de vue personnel, j'aime pas trop l'open world...
Munshine421
Garde royal
#9
A quoi ça sert de proposer des jeux avec des mondes fermés si l'ensemble des niveaux n'est qu'une suite de couloirs qui n'apportent rien au gameplay. Si les concepteurs n'ont plus la capacité de concevoir des niveaux non linéaires parce que c'est trop compliqué, autant permettre aux joueurs d'aller où bon leur semble.
Etienne Navarre
Gobelin
#10
Cadeau
Long black hair / Dark brown eyes / How did I know you'd be the devil in disguise
Baalka
Grand chevalier
#11
Ah Etienne, j'ai failli dire la même chose, mais après réflexion le but de ce post de Shizam n'est pas le même : la question n'est pas : sommes nous pour on contre le monde ouvert? Mais jugeons-nous que l'évolution vers plus de monde ouvert est un bien, et est-ce une évolution logique ou un phénomène de mode? Me suis dit que les deux ont leur place en parallèle.
Etienne Navarre
Gobelin
#12
Tout à fait Baalka. Je rebondissais pour apporter les réflexions annexes du débat. Une pierre à l'édifice histoire d'étoffer les choses.
A moins humble avis, il ne s'agit pas vraiment d'une mode dans le sens où ça existe tout de même depuis un bail, mais il est vrai que le système monde ouvert se généralise dans des genres qui n'y étaient pas habitués.
Avant, on parlait volontiers de GTA-like pour souligner l'aspect monde ouvert bac à sable d'un jeu d'action, aujourd'hui, on n'utilise quasiment plus cette expression dans la mesure où les mondes ouverts de ce type se généralisent dans tous les genres : le RPG, l'action, l'aventure, la plate-forme, les jeux de course, les MMO...

Le monde ouvert, en tant qu'élément de gameplay se généralise de plus en plus. Ce qui m'intéresse le plus en tant que joueur, c'est de voir si cet aspect sert la narration et le gameplay ou si ça les dessert. Là où ça me gêne plus, c'est quand on balance du monde ouvert vide pour donner l'impression au joueur qu'il pourra s'occuper des heures durant alors que ça n'est pas le cas. Surtout quand les studios rivalisent dans le domaine du "size does matter". Je préfère une map de 10km² remplie de jeu qu'une map de 50km² vide.
A ce titre, le dernier Lego City Undercover est un excellent exemple de monde ouvert assez réduit mais très bien rempli et utilisé.

Je pense que ce système de monde ouvert ne doit pas être jugé dans l'absolu mais au cas par cas, car cela donne parfois de sacrées réussites (Lego, Batman Arkham City, Forza Horizon, InFamous...)
Long black hair / Dark brown eyes / How did I know you'd be the devil in disguise

Message édité pour la dernière fois le : 14/06/2013 à 13:59

Shizam
Grand chevalier
#13
A quoi ça sert de proposer des jeux avec des mondes fermés si l'ensemble des niveaux n'est qu'une suite de couloirs qui n'apportent rien au gameplay. Si les concepteurs n'ont plus la capacité de concevoir des niveaux non linéaires parce que c'est trop compliqué, autant permettre aux joueurs d'aller où bon leur semble.


C'est toute la différence entre l'Open World et le Jeu d'Aventure ( Uncharted/Tomb Raider/..). On y joue de façon différente, mais aussi pour des raison différentes. Plus de punch en général dans le jeu d'aventure par exemple. Bien mieux scénarisé aussi dans ce dernier, rend mieux l'émotion au besoin,etc...Tape à l’œil quelquefois.

Entre ces extrêmes, Skyrim & Uncharted, il y a encore de la place pour d'autres styles plus ou moins hybrides.

NB:
cadeau...

Arf !!... Me rappelais plus qu'on en avait déjà parlé.
Bah!.. Comme c'est à la mode, on remet 100balles...Sur l'effet de mode .. Oupa donc.
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.

Message édité pour la dernière fois le : 14/06/2013 à 16:57

AbounI
Grand gobelin
#14
Et, ce Forza Horizon, il vaut le coup de s'y attarder? Car c'est vrai que faire juste des tours de pistes, j'en ai ma claque, et je n'ai pas de compte Gold non plus.
Ejected
Shizam
Grand chevalier
#15
Tu le veux? , je te l'envoi.

Bof Horizon, je m'attendais à mieux. C'est du Forza au rabais, un semblant d'Open World, pas énormément de voitures, plus de vue TV pour les ralentis, etc...
Il a viré coté Codemaster. le pilotage devient plus arcade, plus banal. On met un peu de fumée autour du pilote héros, emballer c'est pesé...
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.

Message édité pour la dernière fois le : 14/06/2013 à 20:48

AbounI
Grand gobelin
#16
donc un truc semblable à du Test Drive Unlimited alors?
Ejected
Shizam
Grand chevalier
#17
Y a longtemps que je ne joue plus à des Test-Drive-like, mais ouai en gros, ça pète pas plus haut.
Perso je suis vite retourné sur Forza 4.
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
Etienne Navarre
Gobelin
#18
Il y a eu une baisse de prix récemment. Je l'ai chopé à 20 euros, c'est plus que raisonnable. Jusqu'à 30 balles, ça vaut le coup. Au-delà, ça fait cher et vous pouvez filer votre blé à Project CARS.
Long black hair / Dark brown eyes / How did I know you'd be the devil in disguise
Artyparis
Guerrier
#19
Je pense que c'est une évolution logique, mais abîmée par les promesses marketing.
Le joueur espère qu'il va trouver ses propres challenges ds un monde qui vit, qui a ses propres événements.
Certes ds Skyrim, on peut faire du RP et imaginer sa propre histoire (je me marie et je dors toute les nuits avec ma femme. Et je pourchasse les bandits parce que ...). Mais ça reste statique. L'histoire du monde est arrêtée. Si je ne fais rien, je vais pas voir telle faction prendre le pouvoir, tel perso se trouver une mission spontanément,...
Je suis libre dans un musée.

On touche une limite très complexe. Le développeur doit imaginer un monde avec une histoire que se génère, qui réagit aussi aux actions de joueur.
On va bien au-delà du générateur de quêtes.

Si seulement les devs mettaient plus d'énergie ds le gameplay que dans le graphisme, ça aiderait un peu.
Mifune56
Novice
#20
L'Open World n'est pas né avec Skyrim, ni même ne s'est popularisé avec.
(En dehors de parler même de JDR papier.)

D'ailleurs je pense que c'est surtout avec l'arrivé d'Oblivion sur consoles de salon (puis Fallout 3) que le genre à considérablement vu sa côte augmenté. Donc en touchant un nouveau public qui est venu chercher des sensations différentes que les RPGiste.
Il y a certainement un aspect de mode, notamment auprès des "kikoolol"...

Mais pour moi, ça reste avant tout l'avenir du jeux vidéo. Le "Monde Ouvert" c'est ce qui justifiera bientôt au yeux de tous la connexion permanente (oulala... ça troll :P).
Ça la possibilité d'avoir un jeu qui évolue en temps réel avec les actions que l'on y entreprends. Comme le fait le Maitre de Jeu dans un JDR papier. Sauf que cela se fera en téléchargeant les scripts en streaming sur les serveurs. J'aurais vraiment envie de dire que cette "mode", est surtout une occasion de préparer une nouvelle génération de jeux vidéo... le "Jeux Vidéo Itéractif".

Donc pour moi aussi, une évolution logique du jeux vidéo.
Rosen
Garde
#21
Dans le cadre des jeux d'aventure à scenario, j’évacue donc de la réflexion les jeux de bagnoles, ou les jeux de gestion, la question est toujours fondamentalement l'Univers du jeu.

Dans le jeu à couloir, on ne montre qu'un monde limité, et on peut d'autant plus le rendre intense. Le joueur est spectateur de l'Histoire, même quand il prend une décision dans le cadre du scenario. Il l’amène d'un Point A à un Point B, sans se poser plus de question que d'aller en avant.



Dans le jeu OpenWorld, tout l'univers du jeu s'offre aux pérégrinations du joueur. Je rejoins le fait qu'au final, c'est le rêve de tout créateur de faire vivre un monde, son monde. C'est aussi pour ça que les MMO sont populaires. Et qu'ils finissent tous par se casser la gueule à plus ou moins longue échéance. (Ok, WoW a tendance à survivre envers et contre tout, mais il a plus l’éclat de ses debuts).
Le concept du monde ouvert ultime, il n’évolue pas au gré des quetes du joueur. Il évolue au gré de la montre. Et ça, celà pose tellement de problèmes de conceptions que ça ne sera pas demain la veille.

Et au fond... Dans Fallout 1 du nom, malgré son univers "ouvert", il y avait une limite de temps. Si tu jouais trop longtemps, tu voyais ton village deperir petit à petit jusqu'à un game over. C'est un début. Mettre une pression sur le joueur pour qu'il ne se dise pas "Bon allez, j'vais aller faire quelques quetes secondaires avant d'aller sauver le monde." Mais "Es-ce que j'ai le temps de sauver les vies individuelles avant de sauver le monde ?"

Message édité pour la dernière fois le : 15/06/2013 à 13:10

Shizam
Grand chevalier
#22
C'est effectivement un point essentiel dans nos mondes ouverts. Le temps ne passe pas de façon réel, mais comme une horloge qui tourne dans le vide, décrochée de la réalité du monde. Le cycle jour/nuit et le calendrier 'fictif" par exemple. Un leurre sympatoche en somme.

A l'autre bout de cette vision statique, évoqué ci-dessus, l'intervention du Maitre du Jeu (MJ), seul à avoir les clefs pour agir sur le monde et "déverrouiller" le temps qui passe et ses conséquences.

MJ-alternatif, le principe DLC, qui apporte du nouveau dans le monde par petite touche, redonnant un peu de "vivant". exemple, les gardes de l'Aube et les Fifres de Mirrax dans les addon de Skyrim, qui viennent nous bousculer régulièrement pour nous dire qu'il est temps de se mettre en route...

Rien ne vaut un humain , donc un vrai MJ, pour mettre de la vie dans un jeu, et libérer ainsi le temps qui passe. Mais hormis les modules de NWN,et dans les MMorpg quelquefois, on n'a pas vu souvent l'intervention de vrais MJ.

Reste une alternative entre les deux, une succession de moteurs IA qui se réveillent chacun leurs tour pour dynamiser le tout, et le temps.
De l'IA qui vient donc donner régulièrement un coup de pied aux fesses du personnage joueur, en le forçant à réagir à un moment donné sur X quête, ou pour X raison. Donner l'impression que quelques chose à changer depuis la veille dans le jeu, et que demain sera différent d'aujourd'hui.
En fait, c'est un peu la dynamique d'un jeu d'aventure fortement scripté, mais dans un monde persistant et ouvert.

Par contre, si le personnage joueur à toujours quelques chose d'important à faire pour maitriser le temps qui passe, il n'a plus aucune liberté d'action sur l'espace complet du monde ouvert. Et donc, on s'écarte du principe du Bac à Sable, liberté totale.

En gros, y a du boulot....
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.

Message édité pour la dernière fois le : 15/06/2013 à 13:33

Baalka
Grand chevalier
#23
Mettre une pression sur le joueur pour qu'il ne se dise pas "Bon allez, j'vais aller faire quelques quetes secondaires avant d'aller sauver le monde." Mais "Es-ce que j'ai le temps de sauver les vies individuelles avant de sauver le monde ?"


Ca, c'est une question de RP qu'on s'impose. Pas un monde ouvert, mais j'ai par exemple fort ressenti ça dans DA : O : dans mon premier playthrough, je m'étais imposé de ne pas faire un seul déplacement inutile, et de toujours parer au plus pressé, car le monde dépend de notre succès par exemple. De fait, malgré que je ne connaissais pas le jeu et n'étais guère efficace, je l'ai bouclé en 60h. Quand par après, je l'ai refait dans l'optique 'faire un max pour avoir toutes les chances de notre côté', ça m'a pris 120h.

Pas de raison que ça ne soit pas faisable dans un open world aussi, je ne pense las que mettre d'entrave soit nécessaire, ni une quelconque solution d'ailleurs. Ca demande juste d'être un peu raisonnable (et éviter les parties genre à la TES où on est maître en tout et chef de toutes les factions existantes)...
Mifune56
Novice
#24
Dans Fallout 1 du nom, malgré son univers "ouvert", il y avait une limite de temps. Si tu jouais trop longtemps, tu voyais ton village deperir petit à petit jusqu'à un game over. C'est un début. Mettre une pression sur le joueur pour qu'il ne se dise pas "Bon allez, j'vais aller faire quelques quetes secondaires avant d'aller sauver le monde." Mais "Es-ce que j'ai le temps de sauver les vies individuelles avant de sauver le monde ?"


C'est une question de point de vue... pour ma part je pense exactement l'inverse. Pourquoi être aussi dé-fini / immuable?
Après tout pourquoi le chef de village n'enverrai pas un autre émissaire ou bien que l'ensemble du village ne se nomadise. Après tout, nous ne sommes pas l'unique solution au problème.
C'est peut-être aussi une manie dans les jeux vidéo de toujours vouloir sauver le monde. Alors qu'il n'est peut-être, finalement, pas si en danger que ça... mais juste en mutation.