Lundi 08 Mars 2021, 00:52     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4 5 …  9

La Saga Star Wars

REPONDRE S'ABONNER
maldone
Seigneur
#26
De toute façon, on parle d'une opération commercial, dont le but principal est de tirer encore plus de profit.

On parle pas d’œuvre d'art ou de création.

Avec dysney, ils vont usé, et abusé de la surexploitation (film et divers) pour engendre des pepettes a tout va.

Si vous attendez un renouveau de la série, c'est franchement mal barré.
Walker
Guerrier
#27
South Park ont eu raison , again....
Munshine421
Garde royal
#28
C'est sur que lorsqu'on est gosse, on est fan, on revoit la trilogie des dizaines de fois, on veut les figurines pour Noël. C'est comme une religion.

Maintenant quand on est adulte, quand on s'intéresse un minimum au Cinéma et pas uniquement aux films populaires commerciaux, nos gouts évoluent. Bah Star Wars ok cela a été en son temps une révolution technologique, commerciale, économique dans la manière de produire les films industriels mais ce n'est que du space opera pas de la vraie SF intelligente comme Soleil Vert, 2001 l'Odyssée de l'Espace, Blade Runner, Rencontre du 3e type, Bienvenue à Gattaca, Moon voire District 9.

C'est pourquoi quand certains considèrent Star Wars comme le pinacle de la SF, le plus grand film de tous les temps, je me demande s'ils ne sont pas restés bloqués au stade anal.
Oded
Paladin
#29
[quote name='Munshine421' date='31/10/2012 - 12:53']Bah Star Wars ok cela a été en son temps une révolution technologique, commerciale, économique dans la manière de produire les films industriels mais ce n'est que du space opera pas de la vraie SF intelligente comme Soleil Vert, 2001 l'Odyssée de l'Espace, Blade Runner, Rencontre du 3e type, Bienvenue à Gattaca, Moon voire District 9.
[/quote]

Oh oui ! Oh oui ! Epouse-moi !
Eldwoo
Citoyen
#30
C'est parce que tu oublis la puissance des Jedi et le pouvoir de la Force Munshine.

Plus sérieusement j'avais vue un reportage je sais pu où qui cherchait a expliquer le succès de StarWars. La conclusion était que l'histoire et l'univers faisait référence à de nombreux mythes fondateurs de notre civilisation, et donc que chacun se retrouvait un peu dans cet univers pourtant très très lointain.

Avec une base très manichéenne, l'empire du coté obscure contre la rébellion des gentils, même si l'Univers étendue est venu tamiser tout ça.

Une symbologie forte autour des chevaliers jedi, des seigneurs sith, des sabres lasers, en plus d'un repompage en règle du mythe arthurien ou des complexes d'oedipe.

D’ailleurs on a plus affaire à de l'heroic fantasy dans l'espace qu'à du space opera ou de la SF pure et dure.

Message édité pour la dernière fois le : 31/10/2012 à 13:14

Pampino
Garde
#31
Donc, en définitive, il fait ce qu'il veut au titre de propriétaire l’œuvre.


On est totalement d'accords sur ce point, il a aucun compte à rendre, c'est SON oeuvre après tout ( même si la popularité appartient en revanche aux gens; c'est quand même bien nous, public, qui décidons si ça va marcher ou non après tout ). En revanche je voulais juste rappeler que son univers n'était peut être pas aussi riche qu'il le fait penser, ou en tout cas de sa part il n'a fait que " survoler " son propre mythe. Avoir des informations sur les diverses races, peuple etc ont été mis à jour par d'autres personnes et non par Lucas en personne ( après reste à savoir s'il a eu le contrôle sur absolument tout ou non ).

Je ne remettrai jamais en doute son univers, moi-même ado j'étais une fan de SW et j'ai toujours apprécié la diversité des espèces / créatures nouvelles et variées mais j'ai toujours regretté que Luca en personne n'étoffe pas de son plein gré, son univers. Comme s'il avait posé simplement une " base ", si tu vois ce que je veux dire.

Oh oui ! Oh oui ! Epouse-moi !


GOUJAT !

Message édité pour la dernière fois le : 31/10/2012 à 13:17

Bacab
Paladin
#32
Donc trente messages en quatorze heures... Je suis assez content de moi quant à la création de ce sujet. J'ai lu avec attention tous vos postes. Je suis tout à fait d'accord avec vous George( ) ne nous doit rien et je trouve stupide les multiples attaques à son égard MAIS

(oui la il y a un gros mais (mais pas de grominet)) le fait qu'il ait vendu à quelqu'un la saga en sachant que ce quelqu'un allait en faire une suite là j'ai du mal. Voici les problèmes que j'ai avec ce rachat:

1: quel scénario, quel époque ? sur la période -5000 ans/+137 ans après l'épisode IV l'UE affiche quasiment complet, et donc à moins d'adapter une oeuvre de l'UE (tout en sachant qu'il est quasiment impossible d’adapter correctement un livre/un jeu/une BD au cinéma) ou de réécrire l'UE (et cracher ainsi sur les fans) pas de solution: il faut sortir de cette période et là, ben, on va avoir du mal à suivre...

(ceux qui ne me croient pas peuvent se référer à la chronologie officieuse . Y'a vraiment pas de place !)

2. Quel personnage ? impossible de reprendre les personnages classiques (acteurs trop vieux...ou alors on change d'acteur ! Help crise mode berserker on !). Pour le reste ça dépend directement du point 1.

3. Quel film ? Les adaptations marvels sont pas terribles (je suis gentil), les Pirates des Caraïbes sont pas mal mais l'intrigue est mal amenée, mal racontée, et la réalisation est parfois déficiente. Alors un Star Wars Disney=Star Wars mal racontée sans surprise se contentant d'une suite de scène d'actions décérébrées ?

4. Quel ton pour le film: les films Disney sont destinés aux adolescents de moins de 13/14 ans. Sauf que les fans de Star Wars ils ont plutôt entre 20 et 50 ans. Peuvent-ils concilier leur public type et les fans ?

5. "Un nouveau film tous les 2/3 ans". On dirait un plan de l'ex URSS. Comment peut on affirmer ceci et ne pas faire peur ? 3 ans ça me paraît court pour un film de cet envergure: j'ai peur de recevoir un produit baclé.

6. Quid de la gestion des droits ? Lucasfilms était un studio tolérant et plus: ils encourageaient les créations de fans. Disney est beaucoup plus protecteur. Qu'est-ce que ça va changer ?

7. Lucasarts ? Disney interactive est spécialiste des adaptations bâclés, et globalement ignomineuse: que va t-il faire des licenses prestigieuses récupérées.

Aujourd'hui j'ai très peur pour l'avenir de la saga. Je pensais qu'on s'en souviendrai dans 30 ans comme d'un joyaux du cinéma populaire. Maintenant j'ai peur qu'on ne s'en souvienne plus que comme la plus grosse arnaque de tous les temps.
The Demon Lord of the Round Table
Rellvaan
Garde
#33
Bizarrement, je m'attendais à voir resurgir l'histoire que Lucas ne doit rien à personne pour son œuvre vu que c'est un discours qui était ressorti à propos de la fin de Mass Effect 3 mais là dessus, je rejoins clairement Oded (tiens, encore, mince), aussi bon que soit le travail d'une personne, c'est globalement le public qui lui donnera la Force (jeu de mot pourri inside) d'être inscrit au panthéon des œuvres ou non.

Beaucoup d'artistes ont eu un succès après leur mort car leur oeuvre n'a pas rencontré son public à l'époque comme Lovecraft et même Van Gogh (si je ne m'abuse pour ce dernier). Pourtant, ce qu'ils ont fait est magnifique mais sans fan, ils n'ont pas pu vivre de leur passion.

Du coup, il ne fait aucun doute que l'on doit Star Wars à Lucas et pour cela, il nous remercie mais l'inverse est vrai car sans les Fans, il n'aurait pas connu le même succès et n'aurait pas eu la même vie. Donc, c'est bien du 50/50.

Après, il ne fait aucun doute qu'à la fin, c'est lui qui est maître de son oeuvre mais, à mon sens, son souci est d'avoir voulu retouché quelque chose qui correspondait à un instant de sa vie pour le faire évoluer avec lui.

Autant au niveau sociologique, cela doit être intéressant, autant d'un point de vue d'une oeuvre, c'est horrible. C'est comme si aujourd'hui De Vinci venait retoucher la Joconde ou que Bryan Singer se décidait à modifier Usual Suspect pour en faire une bande de potes qui se réveillent après une gueule de bois et qu'ils ne se souviennent plus de ce qu'ils ont fait l'Eté dernier...

C'est là où je trouve qu'il s'est clairement foiré. Maintenant, il ne fait aucun doute qu'il est le seul Maître à bord pour Star Wars et tout ce qui va avec mais on ne m'empêchera jamais de penser qu'il s'est gravement foiré et qu'il y a des trucs qu'il aurait pu éviter et donc, qu'il a vomi sur sa première copie qui était, à mon sens bien supérieur à ce qu'il a rendu par la suite...
Oded
Paladin
#34
[quote name='Bacab' date='31/10/2012 - 15:43']
4. Quel ton pour le film: les films Disney sont destinés aux adolescents de moins de 13/14 ans. Sauf que les fans de Star Wars ils ont plutôt entre 20 et 50 ans. Peuvent-ils concilier leur public type et les fans ?[/quote]

Toi, tu vas pas te faire que des potes là

[quote name='Bacab' date='31/10/2012 - 15:43']
7. Lucasarts ? Disney interactive est spécialiste des adaptations bâclés, et globalement ignomineuse: que va t-il faire des licenses prestigieuses récupérées.[/quote]

Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, le pouvoir de la force 2 et SWtoR ne sont pas des réussites exemplaires non plus... Disney interactive est aussi responsable d'Epic Mickey. Et dans les 2 cas, LucasArts comme Disney Interactive, ce sont avant tout des éditeurs. Ils posent les billets sur la table et attendent le cashback. Rien de plus.

Message édité pour la dernière fois le : 31/10/2012 à 16:04

loup_solitaire
Paladin
#35
4. Quel ton pour le film: les films Disney sont destinés aux adolescents de moins de 13/14 ans. Sauf que les fans de Star Wars ils ont plutôt entre 20 et 50 ans. Peuvent-ils concilier leur public type et les fans ? (Edit : doublé par Oded pour le point X'D)

Ah, ces cliché qui marche bien ^^"
Sinon, même si aujourd'hui, les fans sont plus vieux, lorsque Star Wars à été lancé, il était eu aussi des "jeunes"
N'est-il pas temps de se faire une nouvelle "Fanbase", comme le terme semble etre en vogue...

Vu qu'il parle de SW 7, sa semblerais être après, mais la, on est qu'au supposition...
Il n'y a pas d'émotion, il n'y a que la paix. Il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que la connaissance. Il n'y a pas de passion, il n'y a que la sérénité. Il n'y a pas de chaos, il n'y a que l'harmonie. Il n'y a pas de mort, il n'y a que la Force.

Message édité pour la dernière fois le : 31/10/2012 à 16:03

loup_solitaire
Paladin
#36
Tiens, 9gag, meilleur site d'info pour geek, ça va aussi vite dans les info :

Il n'y a pas d'émotion, il n'y a que la paix. Il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que la connaissance. Il n'y a pas de passion, il n'y a que la sérénité. Il n'y a pas de chaos, il n'y a que l'harmonie. Il n'y a pas de mort, il n'y a que la Force.
vilko
Citoyen
#37
Pour moi south park a deja tout résumé :





Maintenant pour mes gosses les nouveaux stars wars aurons peux être les même effet que la saga de 1975 à eu sur moi, ou pas :)
Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises !

Message édité pour la dernière fois le : 31/10/2012 à 20:12

Pampino
Garde
#38
@ Loup_solitaire

MDR Indiana transformé en Woody, j'adore !
Jeanloutre
Guerrier
#39
Même si la nouvelle m'a fait mal au coeur, comme je l'ai déjà dit ailleurs Georgie est mort pour moi depuis l'épisode 1, et est passé Démon majeur avec les dernières remasterisations des anciens (incruster Hayden "euuuuuuuuuuuurk" Christensen dans l'épisode 6 étant un immonde viol de tous les anciens fans). Néanmoins ce fameux plan de "un SW tous les 2/3 ans" est très très inquiétant !
Enchantement ?
Chapoire
Garde
#40
Même les premiers starwars, c’était déjà un peu de la merde disneyisé (il manquait que les chansons à la con... ). Et les nouveau, c'est encore pire.

Ce rapprochement est tout à fait logique. On aura droit à des années de happy meal starwars, de films pourrave (mais surement meilleur que les derniers...)...

Bref, personnellement, je m'en fout. Les nouvelles générations ne jurerons que par la trilogie qu'ils auront vu en premier, incapable de ce rendre compte à l'age adulte qu'ils ont aimé de la merde. Que je hais l'effet madeleine !

Tout à fait d'accord avec Munshine441...

Message édité pour la dernière fois le : 01/11/2012 à 10:27

Daggy
Garde
#41




C'est tout ce que le débat m'inspire, perso...
Pampino
Garde
#42
Que je hais l'effet madeleine !


Lol c'est quoi cette expression made in Chapoire là ?!
Daggy
Garde
#43
C'est plutôt du made in Proust.



Madeleine, nostalgie. Tout ça.
Pampino
Garde
#44
Lol
Caldanath
Gobelin
#45
Ràgd
Les lances seront secouées ! Les boucliers voleront en éclats ! Une journée de l'épée! Une journée rouge ! Avant que le soleil ne se lève!
Etienne Navarre
Gobelin
#46
Même les premiers starwars, c’était déjà un peu de la merde disneyisé (il manquait que les chansons à la con... ).

Comment ne pas s'incliner devant de tels propos intelligents et fondés. Faudrait que je consulte Via Michelin pour voir si la bêtise a des limites et si on peut la contourner.
Long black hair / Dark brown eyes / How did I know you'd be the devil in disguise
Andariel
Grand chevalier
#47
De toute façon, ils peuvent pas faire encore pire qu'avant, non?



Ah ouais d'accord, bon, ben, ok, c'est fait...



Perso, je ne trouve pas matière à crier au scandale. C'est pas comme si la licence n'était pas déjà tout publique et commerciale avant Disney, je veux dire. Star Wars c'est vraiment pas du mature, sombre et transgressif pour avoir peur que Disney vienne charcuter la licence en l'édulcorant.

Pourtant, je dois avouer que j'aime bien les Star Wars moi, même la prélogie. je le classe dans le panier des "péchés mignons cinématographiques". C'est du nanar niais, enfantin, manichéen à mort, c'est kitsch à donf, ultra-superficiel dans ses thématiques, simpliste dans son scénario et souvent mal interprété. Pourtant, c'est un bon divertissement pop corn qui se mate sans déplaisir. Il faut dire aussi qu'il a ce coté "pop culture", ajouté à sa nostalgie, qui joue pour beaucoup. Et perso, je fais partie de ceux qui ont mal pris la portée philisophique et sombre de KOTOR 2, trouvant ça hors de propos dans une licence blockbuster à la base terre à terre et légère. D'une certaine façon, c'est une entorse très peu fidèle à Star Wars qui a du mal à passer dans KOTOR 2 (bien que, j'apprécie pas mal le jeu).

Bon, à vrai dire, je suis pas non plus confiant que Disney va entretenir l’esprit de la licence et en faire des suites dignes de Star Wars. Le dernier Space opéra de Disney qui je vu, c'était John Carter, et putain que c'est pourri, même placé de mon panier de péchés mignons. Quoique ça reste (à peine) mieux que la bouse intersidérale qu'est Prince of Persia. Mais bon, de toute façon les Space opera au cinoche sont pratiquement tous pourris. A part mon précieux Dune, bien sur!

A bas George Lucas! Vive Frank Herbert et David Lynch!
I had a brother! A baby brother! And he was perfect! Perfect in every way!

Message édité pour la dernière fois le : 01/11/2012 à 15:42

MrBouh
Villageois
#48
Comment ne pas s'incliner devant de tels propos intelligents et fondés. Faudrait que je consulte Via Michelin pour voir si la bêtise a des limites et si on peut la contourner.

D'après Einstein, tu peux te brosser.

Sinon, tout ce que ce débat m'évoque, c'est une citation de Samuel R. Delany, dans "Babel 17", où l'héroïne, qui est poétesse, dit qu'un artiste crée ce qui lui plait pour lui même, pas pour un public ou des fans, et que ce n'est qu'un hasard si un public apprécie ou est touché par ce que l'artiste imagine.

En fait, j'irais même jusqu'à dire que les superproduction hollywoodienne de qualité douteuses de ces dernières années sont justement ce qui arrive lorsque l'on tourne des films pour faire plaisir au public (aka production marketing machine à fric).

De toute façon, vu le succès de la première trilogie, ça ne devait pas si spécial que ça finalement. Je ne renie pas là les qualités de cette trilogie, seulement, par définition, quelque chose de trop spéciale, ça ne fait pas des milliards de bénéfice. Pour moi, Star Wars, c'est avant tout de très bon films d'aventure.

Au final, cette nouvelle signifie qu'on aura du space opera très correct (ou pas) au moins tous les trois ans, alors je m'en réjouis.
Eternam
Villageois
#49
En fait, j'irais même jusqu'à dire que les superproduction hollywoodienne de qualité douteuses de ces dernières années sont justement ce qui arrive lorsque l'on tourne des films pour faire plaisir au public

Mais il y a différentes façons de satisfaire un public, de la plus simple et vulgaire en lui débranchant les neurones et en lui fourrant de quoi sustenter ses besoins primaires (ce qui n'est pas toujours un mal), à la plus ambitieuse. Les superproductions hollywoodiennes ne sont pas plus animées par l'objectif de "faire plaisir au public" qu'un artiste enfermé dans sa tour d'ivoire.

Un artiste peut toucher son public par hasard, il peut aussi le faire en sachant, mieux que d'autres, transmettre ses propres valeurs/sentiments/imaginaires.

Star Wars a probablement marché pour un tas de raisons rappelées plus haut (effets spéciaux, mise en scène, capacité à revisiter la sf, musique et j'en passe), mais c'était aussi l'oeuvre d'un (de) passionné(s) de cinéma qui a (ont) repris à leur sauce certains codes et a (ont) réussi à l'intégrer dans un univers SF (qui, d'ailleurs, n'est plus si SF que ça).

Ceci dit, je n'ai jamais été trop fan, sauf par nostalgie. Star Wars a déjà été un peu enterré par la récente trilogie, donc bon... Et c'est vrai que les space opéra au ciné sont tous pourris (même Dune ;) ).
Ad Vitam (a)Eternam

Message édité pour la dernière fois le : 03/11/2012 à 01:14

Munshine421
Garde royal
#50
Dans la première trilogie, il y avait quand même en plus une histoire simple mais cohérente et des personnages auxquels s'attacher et dont on se souvient( même si c'étaient des archétypes ) avec des dialogues qui font mouche dans des décors naturels .

C'est le seul reproche que je fais à la nouvelle trilogie: il y a trop de sous-intrigues dans une trame principale déja confuse, trop de personnages sans relief avec des dialogues à plat sans une pointe d'humour, une certaine froideur dans les décors entièrement numériques . Même si ces défauts ont été en partie gommés dans le dernier épisode de la nouvelle trilogie.