Samedi 06 Mars 2021, 05:21     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4 5

[TV] INQUISITIO

REPONDRE S'ABONNER
Caparzo
Seigneur
#51
J'ai vraiment aimé les deux derniers épisodes d'Inquisitio. La série prend encore plus d'ampleur, l'histoire et de plus en noire et le rythme se fait de plus en plus prenant. Bravo.
Munshine421
Garde royal
#52
Sur les deux derniers épisodes, le rythme est plus soutenu et il y a un peu plus d'action avec l'attaque de l'escorte de Pierre par les bandits que j'ai trouvé très réaliste et bien mise en scène. On est loin des clichés de Xena la guerrière.

Il y aurait de quoi de réaliser une série médiévale plus orientée action en prenant le parti de s'écarter totalement de la fresque historique. Ainsi cela aurait l'avantage de prêter moins le flanc aux critiques sur la rigueur historique, d'éviter toute polémique (en particulier de la part des grenouilles de bénitier allumées du bocal) et cela permettrait une programmation sur France 4 dont l'age du panel des téléspectateurs est plutôt jeune.
nadalito
Chevalier
#53
Qu'il y ait des écarts avec la réalité, ça ne me dérange pas, c'est de la fiction et voilà.
J'ai beaucoup aimé qu'il y ait plus d'action dans les épisodes de mercredi. Le mélange des deux fait qu'ils ont été mes épisodes préférés.

Y'a juste un truc que j'aime moins, c'est le côté surnaturel avec Aurore, mais c'est purement subjectif.

J'aime bien aussi la connaissance des plantes de la sorcière pour soigner, ça me fait penser à un certain Geralt!

Il y a un acteur que je trouve particulièrement excellent, c'est Michaël Vander-Meiren en antipape.

Et puis ZED, tes dialogues sont très bons, j'ai encore en tête les :
"C'est bien la première fois que j'enterre un abbé comme un gueux".
"La connaissance des hommes diminue la puissance de Dieu"
"I"m so fast that last night, I turned off the light switch in my hotel room and was in bed before the room was dark."
Munshine421
Garde royal
#54
Tu as raison de le mentionner Nadalito, pour une fois les dialogues sont biens écrits car cohérents par rapport aux personnalités des personnages et surtout incisifs. Pour une fois on n'a pas à subir des logorrhées indigestes ou des textes insipides récités par des acteurs peu concernés comme c'est trop souvent le cas dans les séries françaises.

Que cela soit de la fiction, cela ne me dérange pas non plus mais disons que le polar n'est pas mon genre de prédilection. Vu que le contexte médiéval s'y prête bien, j'aurais aimé un peu plus d'action de ce genre dans tous les épisodes. Peut être un problème de budget ?
nadalito
Chevalier
#55
Je me rends compte que la première phrase de mon précédent message est un peu sèche.
J'ai tellement modifié mon message avant de le poster que j'aurais dû mieux me relire.

En fait oui, ça dépend des goûts de tout le monde, mais moi les intrigues policières et les manigances politiques me plaisent beaucoup.

Un peu comme dans les "Tudors", où dans les 4 saisons il n'y a finalement que très peu de combats.
Même si des scènes épiques comme l'attaque de l'escorte me bottent énormément aussi!
"I"m so fast that last night, I turned off the light switch in my hotel room and was in bed before the room was dark."
ZED
Guerrier
#56
Merci pour vos réactions sur la série ! L'air de rien, ce projet à le mérite de proposer quelque chose de moderne pour un budget 10 fois inférieur aux Tudors.

C'est ce qui explique le peu d'action et l 'optimisation des décors . La grosse différence d'inquisitio avec d'autres productions françaises du même type ( l'epervier- rani) c'est qu'on a essayé de livrer quelque chose qui narrativement soit affranchie des contraintes franco françaises ( oh mon dieu la ménagère !), et que tout l'argent est à l'écran pas dans la poche du casting ou du producteur...

Sinon, juste histoire de préciser je suis Co scénariste et dialoguiste des épisodes 2 à 8, ils ont juste oublié de me créditer au générique avec les bonnes mentions ( ça leur a coûté un peu). :-)
No One Shall Pass ! ... Without a Kiss !
Caparzo
Seigneur
#57
Et bien voilà, Inquisitio se termine sur France 2. Pour autant je vais être beaucoup moins enthousiaste que sur mes précédents messages. Il est vrai qu'il s'agit ici d'une série française de haute volée, je me suis réellement régalé et j'en redemande, mais ces deux derniers épisodes étaient bien plus faibles que tous les précédents. Non pas que le scénario n'était pas à la hauteur de mes espérances pour une fin, mais je dois bien avouer que l'ensemble était beaucoup trop haché. J'ai eu la nette impression qu'il faillait terminer tout cela en 8 épisodes, pas plus.

Le rythme est donc moins lent et il y a beaucoup trop d'ellipse temporelle. Quand un évènement pouvait se dérouler en 30 minutes sur les épisodes précédents, il se déroulait ici en 5 minutes. Deux épisodes supplémentaires n'auraient donc pas été de trop pour éviter de caser beaucoup trop d'informations en si peu de temps. Bref, mon sentiment général reste cependant le même qu’auparavant et je pourrais regarder une nouvelle fois Inquisitio avec un grand plaisir, contrairement à beaucoup d'autres séries française ou non.
AbounI
Grand gobelin
#58
Un peu cette même impression de rush pour le tomber de rideau.Qu'advient il des juifs dans la carrière?Du coté du Pape d'Avignon, on se demande si il n'y a pas certains espions à ses cotés, etc etc.Un leger je reste sur ma faim sur certains personnages, certains passages, mais c'est vrai que pour une série française, elle reste d'exception avec des citations à retenir, comme celles que Nadal a souligner.

En espérant une saison 2.
Ejected
ZED
Guerrier
#59
Excellentes critiques. Effectivement le rythme s'accélère, en partie à cause d'un petit déséquilibre dans la répartition des intrigues/épisodes mais surtout, et ça on ne l'imagine pas forcément en tant que spectateur, à cause des demandes incessantes de modifications faites par la chaîne. Demandes qui interviennent à tout moment, même à quelques semaines du tournage et qui on tendance à déséquilibrer les constructions narratives .

Sinon, effectivement, plein de choses n'ont pas été traités ( la communauté juive par exemple) faute de moyen... Mais leur lignes dramatique existait dans les premières versions !



Quand a la saison 2, peut de chance, les audiences ont été moyennes... Et France 2 n'a pas aimé la série !
No One Shall Pass ! ... Without a Kiss !
Azael
Chevalier
#60
C'était pas si mal mais j'ai raté les trois derniers épisodes.

Dans les épisodes que j'ai vu, je pense qu'il manquait un ptit quelque chose, je sais pas... Je pense que c'est au niveau de la réalisation et du jeu d'acteur. On "sent" que les acteurs sont français et que la série française. Je ne sais pas comment le décrire mieux que ça mais ça m'a fait cet effet.
Petit blog d'inspiration personnelle: http://azaelhylia.unblog.fr/

Message édité pour la dernière fois le : 26/07/2012 à 12:25

Reno
Chevalier
#61
Je vais me faire ça d'une seule traite, avec beaucoup de curiosité.
Comment ça se passe, ZED, être co-scénariste ?
Caparzo
Seigneur
#62
Au fait, pourquoi avoir donné le mot de la fin à Silas ? Je trouve que ça fait peu tâche puisqu'on ne l'entend quasiment pas parler tout au long de la série. Bien évidemment ce n'est pas grave, mais il faut bien avouer que ça surprend sur le coup. En tout cas c'est dommage de voir que France 2 n'a pas aimé la série.
AbounI
Grand gobelin
#63
J'ai bien aimé la fin narrative de Silas pour ma part, façon historien pour amener une conclusion propre à tous les perso.Un effet de surprise agréable, qui m'a fait penser au finish de Dragon Age:Origins, avec ces screens d'histoires pour chacun des protagoniste.
Ejected
Munshine421
Garde royal
#64
+1

Cette précipitation a généré certaines incohérences ou raccourcis scénaristiques:



La précipitation de l'intrigue a aussi comme conséquence malheureusement que la tension retombe d'un cran alors qu'elle devait monter à son paroxysme. Par contre que le rythme soit plus soutenu dans les derniers épisodes, je trouve ça logique. L'épilogue fermé donne aussi l'impression qu'il n'y aura pas de suite.

Pour moi, les meilleurs épisodes sont les 5 et 6.
sly0920009
Novice
#65
Je n'ai toujours pas vu les 2 derniers épisodes ,mais j'ai adoré cette série qui fut trop courte a mon gout ,réussir a me scotcher devant ma tv, pour une série française c'est une réussite, espérons que les dirigeants des chaines françaises arrivent a se lacher au lieux de nous mettre du policiers soporifique (ça déétennnt zzzz )oups !!!
ZED
Guerrier
#66
@reno : ça se passe en général bien . En fait on se connaissait déjà entre les 3 principaux scénaristes .
No One Shall Pass ! ... Without a Kiss !
Reno
Chevalier
#67
lol ;) Non, mais en fait, je me demandais de quelle manière vous travailliez.

Genre, on sépare en partie, et chacun s'occupe d'un tronçon de l'histoire ? Or what ?

Vous ne bossiez quand-même pas ensemble à trois, pour tout non ? Ca m'aurait l'air un poil inefficace, sauf pour des séances de brainstorming ou pour poser la trame.
eronman
Garde royal
#68
Après visionnage complet je confirme la qualité globale de la série. C'est vraiment du super boulot ! Quelques petites longueurs en début de deuxième moitié tout de même et il manque un peu de variété dans les lieux de tournage (budget oblige !).
Dommage que france 2 soit trop "bête" pour l'avoir diffusé en série d'été car ce n'est pas sa place. Cette série méritait mieux !!!
La certitude est aussi néfaste que le doute est utile.
ZED
Guerrier
#69
Merci c'est cool pour toute l'équipe qui s'est défonce pendant 2 ans sur la série .

Concernant la méthodologie, tout d'abord il y a le concept, généralement porte par un auteur. Ce concept prend forme dans une bible développant succinctement les personnages principaux, l'intrigue, les décors . À cette étape , on va voir émerger le ou les créateurs de la série. À partir de la d'autres auteurs arrivent pour concevoir les arches narratives des personnages et la structure des épisodes . La le gros de l'équipe est forme. Après une période de travail en commun, la rédaction des "monstres" des épisodes se fait en Ping pong . Une fois que nous avons des v1 cohérente, elles sont reprises, affinées individuellement. L'équipe des scénaristes se partage donc le taff.

Le fruit de ce travail va à la chaîne et on peut comme ça voir naître.6 versions avant accord.

L'accord donne, un scénariste lisse les épisodes pour unifier le style, parfois on fait appel à un dialoguiste pour enrichir le texte.

Voila en très gros l'usine à gaz !
No One Shall Pass ! ... Without a Kiss !
Reno
Chevalier
#70
Hmmmm... Dis-donc, ça a l'air assez conséquent comme boulot !
Merci pour l'explication de texte.
Et à tout hasard, tu pourrais nous détailler un peu plus ta participation ?
(Si c'est ok, bien sûr.)
ZED
Guerrier
#71
Bien entendu :-) ! Moi je suis arrivé en cours alors que les deux " créateurs" de la série avait fait les monstres des épisodes au niveau narratif . J'ai écrit scénario et dialogues des 5-6/7-8 puis j'ai repris et lisse les épisodes 3-4, ça m'a pris un an. Mes camarades 2 en partant de la feuille blanche. Ensuite nos versions sont passées entre les mains du réalisateur, puis d'un autre scénariste qui devait lisser les modifications du réalisateur et puis finalement, on m'a rappelé pour lisser le travail du scénariste et faire les versions finales ( ou presque car l'assistante du réalisateur à fait en temps réel les dernières motifs sur le plateau).



On peut dire que c 'est du boulot oui mais ça reste de l'artisanat par rapport aux ateliers d'écritures à l'anglosaxonne !
No One Shall Pass ! ... Without a Kiss !
Reno
Chevalier
#72
C'est impressionnant en tous cas !

Ah bon ? Comment fonctionnent les "ateliers d'écritures à l'anglosaxonne" ?

Cela dit, à force de mélanger et ajouter les différentes strates d'écriture, il n'y a pas de difficultés pour tout ce qui est droit d'auteur ?
ZED
Guerrier
#73
Ils dissèquent le travail : atelier synopsis, séquencier, dialogues, voir personnages. Un auteur peut s'occuper de dialoguer un personnage sur tous les épisodes etc...

Pour les droits, tous les auteurs se mettent autour de la table et discutent. En général on arrive toujours à un accord car sinon les droits sont bloqués à la SACD. Mais il y a toujours des déceptions :-) .
No One Shall Pass ! ... Without a Kiss !
Reno
Chevalier
#74
Je suis désolé : chacune de tes réponses (intéressantes) m'amène à d'autres questions.
Dans l'absolu je te les poserais bien par messages privés, mais ça peut intéresser d'autres personnes...
Dans le cas où tu crées un personnage au sein d'un telle équipe, et que, plus tard, tu souhaites l'utiliser ailleurs, peux-tu en disposer comme bon te semble ?

Question subsidiaire : tu es sur quoi comme projets en ce moment ?
ZED
Guerrier
#75
À priori les contrats de scénaristes sont toujours des contrats de cessions de droits, et implique donc que tu te prives de ce type de droits que tu transfère au producteur. Cependant toute une série de clause ( droit de suite, prequel) viennent encadrer ça .

En ce qui me concerne, j'écris un thriller pour France 3, prépare une collection de polar façon Vargas pour France 2 et surtout je prépare mon premier long métrage en tant qu'auteur réalisateur. Et puis j'ai deux séries de Bd en cours :-).
No One Shall Pass ! ... Without a Kiss !