Lundi 23 Octobre 2017, 22:51     Connectés : 12      Membres : 11


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Un cantique pour Leibowitz de Walter Miller

REPONDRE S'ABONNER
ninheve
Grand chevalier
#1
J'ouvre ce petit sujet pour vous vanter ce classique de la SF. Ce roman fut écrit au début des années 60. Au départ il s'agissait de trois nouvelles dont les histoires ont ensuite été assemblées par l'auteur pour créer ce roman. Ce roman reçu le prix hugo en 1961.

Il s'agit d'un roman se déroulant dans un univers post-apocalyptique (imaginez fallout) sur trois périodes bien distinctes et séparées par plusieurs siècles.

Nous découvrons dans un premier temps un monde où l'humanité survivante est retombée dans un âge des ténèbres. En effet à la suite de la destruction de l'humanité par les explosions nucléaires, les survivants ont entrepris de détruire toute connaissance (donc les livres) afin d'éviter que les découvertes scientifique ne conduisent de nouveau à l'utilisation de l'atome à des fins destructrices et ils se sont livrés à un énorme autodafé. La première partie de l'histoire suivra donc les traces d'un moine (de la communaute de saint Leibowitz) plutôt naif qui découvrira par accident des plans (de type blueprint) dans un abri antiatomique. Et autour de cette découverte dont il ignore l'envergure que toute l'histoire va tourner.

Et nous suivrons les conséquences de cette redécouverte sur plusieurs siècles.

Le roman est une belle réflexion sur le pouvoir de la connaissance et pourrait reprendre pour adage la vieille citation de Rabelais : science sans conscience n'est que ruine de l'ame...

Ce roman n'est pas une critique de la science mais bien de la valeur morale de la science suivant l'usage qui en est fait. Mais ne vous inquietez pas, ce roman n'est pas un lourd pensum , abscons , d'une profondeur philosophique insondable, mais un roman très agréable à lire , présentant une communauté religieuse , mais où la religion n'est pas l'axe autour duquel le roman tourne. L'auteur a choisi je pense cet aspect en référence à l'une des fonctions des abbayes du moyen age, qui était de garder la connaissance et de la reproduire grâce à ses copistes.

Devant le succès et surtout poussé par ses fans l'auteur entrepris sur le tard d'écrire une suite au roman mais il ne l'a pas fini ...il se suicida . En revanche ce second roman inachevé par Miller le fut par un autre auteur dont j'ai oublié le nom et pour etre honnete? ce deuxième roman est une très mauvaise plaisanterie et n'a rien à voir avec le premier, ni dans le style ni dans l'esprit.

Donc oui je recommande chaudement 'un cantique pour Leibowitz' mais surotut pas sa suite.
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne, la pratique c'est quand tout fonctionne et on ne sait pourquoi. Ici nous avons réuni théorie et pratique :Rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi

Message édité pour la dernière fois le : 23/03/2012 à 14:34

Batman
Grand gobelin
#2
Ca à l'air génial, je note ça Ninheve, merci !
Je suis Batman. Votre argument est invalide.
ZED
Guerrier
#3
J'ai lu et adoré. Il y a une véritable atmosphère dans ces cantiques, quelque chose entre le genres. Je te conseille "la stratégie Ender", une série de romans qui m'avait autant plu et qui développait également un univers hautement original.
No One Shall Pass ! ... Without a Kiss !
ninheve
Grand chevalier
#4
j'avais adoré la série des livres de Ender , surtout les 2 premiers
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne, la pratique c'est quand tout fonctionne et on ne sait pourquoi. Ici nous avons réuni théorie et pratique :Rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi
Munshine421
Garde royal
#5
Bizarrement j'ai pas accroché à la série Stratégie Ender même si j'ai lu que le premier tome. L

Merci pour la référence Ninheve. Il y a d'ailleurs un excellent descriptif sur le site à demi mort Cafard Cosmique au sujet de son auteur.

Je vois qu'on est plusieurs membres du forum à aimer la SF et ses différents courants. Peut être qu'on devrait créer un sujet dédié.
“Story in a game is like story in a porn movie, It's expected to be there, but it's not important.” John Carmack
ZED
Guerrier
#6
Très bonne idée Munshine !
No One Shall Pass ! ... Without a Kiss !
micka321
Citoyen
#7
superbe livre, dans la même genre,il y'a niourk de stefan wul.
Memento mori
Prostate
Guerrier
#8
Commandé !
Chaussette !
skoeldpadda
Garde royal
#9
Il s'agit d'un roman se déroulant dans un univers post-apocalyptique (imaginez fallout) sur trois périodes bien distinctes et séparées par plusieurs siècles.

Surtout, à l'origine, ce roman n'est en pas un.
Il s'agit en fait de trois nouvelles qui, à l'origine n'avaient pas de lien réel si ce n'est de se passer dans le même futur. L'idée était, semble-t-il, de proposer une "variation sur le même thème" plus qu'un cycle construit. Néanmoins, en écrivant son troisième épisode, Walter Miller se serait rendu compte de la réelle unité des trois nouvelles et aurait changé légèrement le contenu de Fiat Voluntas Tua pour aller en ce sens.
Le lien, s'il apparaît évident une fois les nouvelles côte à côte, était tellement diffus qu'il faudra trente ans à Miller pour se décider à en écrire une suite, L'Héritage de Saint Leibowitz, sous la forme d'un vrai roman cette fois, qu'il ne finira d'ailleurs jamais, se suicidant en cours de rédaction. C'est Terry Bison qui en écrit les dernières pages un an plus tard.
I know stuff.
Prostate
Guerrier
#10
qu'il ne finira d'ailleurs jamais, se suicidant en cours de rédaction. C'est Terry Bison qui en écrit les dernières pages un an plus tard.


Joyeux l'écrivain..
Chaussette !
micka321
Citoyen
#11
bah les meilleurs sont toujours les plus torturés...
Memento mori
skoeldpadda
Garde royal
#12
Joyeux l'écrivain..

Ah ça. Quand tu lis son bouquin, c'est pas la joie de vivre qui transpire.
La plupart des écrivains de SF d'après guerre (la première comme la seconde) étaient à moitié cintrés, de toute façon. Ca te marque un homme, ces choses là.
I know stuff.
micka321
Citoyen
#13

qui a dit robert a. heinlein ?
Memento mori
Artyparis
Guerrier
#14
Qui? Philip K Dick?