Jeudi 14 Novembre 2019, 11:52     Connectés : 8      Membres : 7


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

1 2 3 4 5 6 …  10

Les First Person Shooters

REPONDRE S'ABONNER
Etienne Navarre
Gobelin
#51
SWAT 4 est vraiment très chouette, en effet.

Par contre, est-ce que le jeu présente des soucis de compatibilité avec windows 7? Car j'y rejouerai bien mais je me demande s'il ne fait pas partie des jeux en mode "ça tournera si tu suis ce manuel de 25 pages"...



Du reste Shizam, tu as l'art d'entamer tes posts avec un talent certain, voire un certain talent.
Long black hair / Dark brown eyes / How did I know you'd be the devil in disguise
Andariel
Grand chevalier
#52
Allez, pourquoi pas continuer de parler de mes FPS préférés au cotés de ceux de Id Software.

Duke Nukem 3D



Doom était en son temps la vitrine de la technologie et du design de l'FPS, le bébé de 3D Realms était plus un phénomène populaire. Le Duke est une des plus grosses icones du jeu vidéo, le thème du jeu est parmi les plus marquants, les répliques du duke se sont greffés sur des milliers d'esprits...Duke Nukem se démarquait beaucoup par son humour second degré bas du front (très) en dessous de la ceinture et à l'époque c'était le saint graal des geeks ado que nous étions, rien que parce qu'il y'avait du dézinguage d'aliens dans un sex-shop et qu'on pouvait interagir avec des babes à gros nichons dans une boite de Strip-tease. L'ambiance déjantée série z, le Duke et l'humour ont joué un grand rôle dans le mythe Duke Nukem 3D. Mais pas que, pas que. J'ai parlé du génie du level design qu'est Romero, figurez-vous que 3D Realms en avait un aussi: Richard Gray, surnommé -à très juste de titre- "Levelord". Des secrets improbables et tordus, une progression dans les niveaux variée, inspirée, non contente de grouiller de détail mais qui impliquait beaucoup les méninges du joueur, péter des éléments du décors, des wagons à conduire, des ptites énigmes avec des interrupteurs, des issus insoupçonnées et pleines de surprises et j'en passe... Sans parler du gameplay incroyablement fun et jouissif, botter des culs d'aliens, les armes déjantées, le jet pack, les stéroïdes... Non, franchement DN3D c'est un autre synonyme de "fun".





Pour revenir à ce qu'a dit Batou sur Duke Nukem Forever, je dirais que pour moi le débat n'a pas lieu d’être. DNF a beau balancer du gros coté fan service en terme d'ambiance, d'humour et des poncifs de la série, il n'en reste pas moins un gros ratage complet coté Game design et son développement chaotique est loin d'avoir aidé. Moderniser le gameplay d'une icone de l'old school avec des aspects réalistes à la CoD genre armes/munitions réduites, regen de santé, QTE, scripts à tout va, perso lent et autre, c'est déjà fort... Mais livrer un jeu avec un tel level design rassemblant de la façon la plus maladroite qui soit toutes les bribes de développement du jeu, et n'en parlons pas de la technique, avec une vulgaire succession de séquences de jeu décousues, coloirisées à mort (ça ne laisse pas de marge de manœuvre dans les combats, bordel!) et bâclées, c'est du foutage de gueule massif.

Hexen



Aaah, Hexen...Vous savez, Raven Software c'est un peu à Id Software ce que Obsidian est à Bioware (enfin, je parle des débuts). Raven prend les bases techniques de id (notamment l'id tech 1, le moteur de Doom) et s’approprie le machin en lui donnant de la profondeur. Hexen, se déroulant dans un monde Dark Fantasy gothique et pestilentiel, possède une ambiance tout juste fabuleuse. En bref, c'est le Diablo de l'FPS et justement ça ne l'est pas que du coté atmosphère. Parce que, figurez-vous, Hexen c'est l'un des tout 1ers, si ce n'est le 1er, FPS à introduire des éléments RPG. Dans Hexen, il y'a un choix de classes, classes dotés de points d'attributs spécifiques (classe d'armure, vitalité, force...), d'armement spécifique et de gameplay spécifique (guerrier => càc, mage => distance et gestion de mana) et cela sans parler de l'inventaire. Autant dire que le replay-value était tout juste énorme à l'époque. ah et coté level design, Hexen c'était aussi quelque chose, parce qu'il s'éloignait du système unidirectionnel de Doom et proposait un système de hubs principaux/gros embranchements dans le quel on faisait pas mal d'aller-retour. Hexen c'est plus fort que toi!





Hexen 2



Comme je disais, Raven reprend encore une fois le moteur de Id, celui de Quake plus précisément. Hexen 2 bénéfice alors de beaux atouts techniques tel que les modélisation 3D des ennemis et autres. Et par rapport au 1, Hexen 2 pousse le bouchon encore plus loin dans l'RPG en incorporant un système d'expérience, de leveling et de compétences passives et le jeu cherchera beaucoup à soigner le background de l'univers. Hexen 2 permet aussi une gestion de la physique accrue pour son temps, on peut pousser et soulever les objets et plein d'autres effets. L'ambiance y sera moins sombre et gothique que le 1er, puisqu'on pourra voyager dans des contrées ensoleillées de l'orient et tout. Mais le jeu reste tout aussi formidable que le 1er. Les 2 Hexens étant les 2 seules grosses perles de Raven Software auquel j'ai joué (j'en ai pas fais beaucoup à part SoF 2 et JK 2, à vrai dire), .





Strife



Un des jeux les plus sous-estimés de l'histoire, si vous voulez mon avis. Développé par les feu et peu connu de Rogue Entrainement, ce jeu m'en a fait passé des nuits blanches... j'en regrette aucune, mais c'est vraiment dommage qu'un FPS de ce calibre ne marquera que le coeur de quelques poignées...Strife se déroule dans un univers original, un mix entre Dark/Heroic Fantasy et Science Fiction, frôlant même le cyberpunk. Mais l'un de ses plus grand atout vient de son aspect trés RPG, surtout pour un jeu sorti en 96: Dans Strife y'a des dialogues à la RPG avec des PNJs , plus que ça, certains dialogues induisent des choix multiples et ces décisions auront des répercussions directes sur le gameplay et les réactions des PNJs, certains même induiront des portions de niveaux exclusifs! Le jeu est non linéaire et en ce sens il comprend des fins différentes. Il introduit aussi la notion du hub social, c'est à dire qu'il y'a des tavernes avec le barman et ses rumeurs, l'armurier du coin (et y'a un système d'argent) et tout, et certains PNJs vous fileront des quêtes secondaires. et le jeu regorge d'idées revigorantes tel qu'un aspect infiltration et autres. Bref, ce petit jeu est une bombe, bien camouflée oui, mais une bombe quand méme!



I had a brother! A baby brother! And he was perfect! Perfect in every way!

Message édité pour la dernière fois le : 03/02/2012 à 23:28

Batman
Grand gobelin
#53
J'ai trouvé Strife en Abandonware, je vais tester ça à l'occasion !

Andy, toi qui semble assez callé sur Hexen, qu'est-ce que tu pourrais nous dire sur Heretic ? J'ai cru comprendre que les 2 série était plus ou moins lié, que Heretic 1 reprenait en grande majorité les mécaniques de Hexen, tandis que le 2 lui est un jeu d'action aventure à la troisième personne plus classique (mais assez sympa je trouve, j'avais la démo sur PC).
Je suis Batman. Votre argument est invalide.
Andariel
Grand chevalier
#54
L'éditeur et les devs étant out, Strife est bel et bien un abondware, mais fais gaffe à ce que ta version ait le fichier .WAD des voix pour pas faire dans le mutisme

sinon pour les Heretic, je sais pas trop, j'y ai pas joué... A une époque j'ai été intéressé par Heretic 1 sachant que c'est le père spiritual de Hexen et que ça se déroule dans le même univers, je me suis renseigné et je l'avais trouvé très limité par rapport à Hexen (y'a pas de classes dedans, je crois) et plus vieillot. Du coup ça m'avait pas beaucoup tenté et j'ai préféré me prendre autre chose...Mais bon, de ce que je sais, c'est plutôt apprécié comme FPS et voyant ce que sont les Hexen, je doute que ce soit pas un minimum intéréssant, enfin surtout le 1er du moins.
I had a brother! A baby brother! And he was perfect! Perfect in every way!

Message édité pour la dernière fois le : 03/02/2012 à 23:56

Batman
Grand gobelin
#55
D'ac. Pour tout te dire, je crois que je n'ai du faire que 2-3 niveau du premier Heretic, et pour Hexen je ne crois pas y avoir encore lancé une nouvelle partie. Du coup je vais corriger ça dans la journée je pense !
Je suis Batman. Votre argument est invalide.
redd
Seigneur
#56
Je me souviendrai toujours du jour où j'ai essayé pour la première fois le shareware de DOOM.

Je voyais sans cesse la pub dans les magazines de jeux vidéos (TILT et Joystick) mais je trouvais ça moche. Mais vu qu'il était encensé par la presse, un pote et moi l'avons installé. La CLAQUE que ce fut ! On a tout de suite accroché. D'abord en solo, puis en multi en ramenant nos PC l'un chez l'autre, connecté en null-modem. Ca nous faisait délirer de "nous voir" l'un l'autre. Forcément, on a suivi avec DOOM II.

Heretic, Hexen, on les avait trouvés sympas mais sans plus. Par contre, Duke Nukem 3D, ce fut également une autre claque avec tous ces gadgets et cette ambiance.

Quand Quake 1 est sorti, on trouvait ça technologiquement bien mais je n'ai pas accroché.

Mais quand ce fut le tour de Quake 2, là, c'était une autre histoire. Une révolution dans tous les sens du terme car non seulement je trouvais le jeu bien mieux que tous les autres FPS passés et du moment (meilleur gameplay, présence innombrable de mods, de skins...) mais surtout, surtout, ce fut mes premières expériences de LAN. Week-end chez les potes à 5 voire 10 personnes à s'éclater des heures non stop. Révolution technologique aussi, avec la 3DFX. Je me souviens encore dire à un pote qui n'avait pas cette superbe carte 3d "hé, rendez-vous dans la zone bleue pleine de lumière !". "Quoi ? Quelle zone bleue ?". Et le mod CHAOS, ahhh, le mod CHAOS, c'était de la pure bombe.

Counterstrike : jamais accroché malgré quelques tentatives. Ghost Recon non plus. Dans ce genre de FPS "réalistes", seul Batteflield m'avait bien plus. Et encore, je n'y jouais pas trop souvent.

Quake 3, je m'y suis mis sur le tard, mais ce fut également une grande passion. Premières véritables parties sur le net, en clan. Premières véritables sensations de montée en "skill". Premières (et dernières) LAN de compétition. Autant le jeu n'apportait pas autant d'innovations de gameplay que quake2 et des concurrents (c'était limite une régression côté armes et objets), mais son moteur permettait aux joueurs expérimentés de faire des choses de fou. Le mod DEFRAG en était le meilleur exemple.

Unreal Tournament : j'y jouais en parallèle, à un niveau bien moins élevé, juste entre potes. Je le trouvais très bon. Superbes armes, avec tirs alternatifs. Modes de jeux originaux. Présences de véhicules à partir de je ne sais plus quelle version...



Puis j'ai un peu arrêté les FPS, comme ça, du jour au lendemain. Ca demandait trop d'investissement et de temps pour avoir un bon niveau. J'ai, il n'y a pas si longtemps (2008, 2009 ?) re-craqué en me mettant à fond dans QUAKE LIVE, une superbe idée, un concept génial de gratuité et de communauté. Mais du coup, j'y jouais trop. Genre 2 ou 3 heures par jour après le boulot, et quasiment tout le week-end. Ma femme n'aimait pas trop :D Du coup, j'ai préféré arrêter cette "drogue".

Et voilà.
Steam : Redd-Lille / Géocaching : agbd59 / Bloodbowl : adrieux

Message édité pour la dernière fois le : 04/02/2012 à 13:22

Andariel
Grand chevalier
#57
Merci d'avoir fait partagé ton expérience Redd.

C'est vrai qu'il n'y a pas pire qu'une femme pour freiner un gros élan d'un jeu addictif :p. Bon, moi perso j'avais arrêté Quake 3 parce que je trouvais que des séances intensives avait tendance à m'abrutir, à me faire perdre mes repères,comme ci ça me cramait mes neurones tellement le jeu était speed. Quake Live j'avais pas trop accroché, c'est édulcoré coté gore et les pub sont envahissantes. Mais je dis chapeau bas d'avoir réussi techniquement un jeu sur navigateur de cette trompe.

sinon je continue avec quelques autres de mes FPS préfs :

Half-Life



Je suppose qu'il n'y a pas grand chose à dire sur ce best-seller vidéoludique de Valve et que sa réputation le précède bien avant moi. Pourtant un truc qu'on a tendance à oublier, c'est que le moteur du jeu n'est autre que le Quake-engine modifié, le source n'a été utilisé que depuis CS et HL2. Ce qui lui confère un lien de parenté avec les FPS d'id, et qui explique en partie le mythe particulier que je crée autour. En partie, parce que HL n'est pas moins un FPS à révolution et c'est autrement que dans l'aspect graphique des id qu'il le fait. HL, sa révolution à lui c'est les scripts. Ce qui fait d'ailleurs de lui le porte étendard des FPS dits scénarisés. Half Life c'est tout bonnement un chef d'oeuvre de la mise en scène dans un FPS. A l'époque c'était tout juste ahurissant de voir tout les "clichés" du cinéma dans un FPS, de se sentir impliqué à fond et l'immersion est tout juste grandiose! D'autant plus que pour une fois on incarne pas l'habituel badass mais un pauv' geek tout comme nous (même s'il en a bien plus dans le caleçon que nous). Et le jeu était loin du couloir scripté, il proposait tout de même un level design très riche et varié entre des phases de plateforme, du contrôle de mécanismes, des petites énigmes, de la jugeote, quoi! Autre aspect notable: l'IA. Quand t'es habitué à juste voir les mobs foncer bêtement sur toi, et que tu te fais contourner par les soldats de HL qui établissent des tactiques militaires... C'est clair que c'est un truc qui marque!





Half-Life 2



Cette suite prend les grandes lignes du 1er et les pousse encore plus loin, ce qui donne lieu à un gros poids lourd de la mise en scène et de l'immersion dans l'FPS! Elle y ajoute quand même des aspects bienvenus notamment une gestion de physique et des animations bien poussés. Le jeu prend aussi soin de l'aspect univers et nous présente un contexte cyberpunk crédible et cohérent, épaulés par une mise en scène qui laisse souvent sans voix (tout comme Gordon). Le jeu propose aussi des environnements bien plus ouverts que le complexe Black Mesa du 1er, introduit des véhicules, met l'accent sur les combats urbains avec surtout des ennemis humains (les aliens se faisant rares) et est plus linéaire. Et en ce sens l'ambiance n'est peut être pas aussi spéciale que celle du 1... mais bon le Gravity Gun compense tout ça :p





Halo



Le (seul?) ptit bijou de Bungie, qui était supposé être un STR tout de même! Je me rend compte maintenant que c'est le fils spirituel des Marathons, mais il ne reste pas moins une claque monumentale dans l'univers de l'FPS. Le jeu se démarquait par son scénar et son univers prenants, ses environnements ouverts où on pouvait contrôler plein de véhicules même des volants, ses combats épiques mettant en scène un bon nombre d'équipiers, ses armes extraterrestres originales, l'IA bien foutue des ennemis et la bande originale sublime. On y retrouve aussi quelques idées marquantes dans l'FPS comme la régénération automatique de la santé (cohérente ici cela dit, vu que c'est dans le cadre d'une armure techno), les coups de crosse et autres...





Medal of Honor : Débarquement Allié



Pour moi, un des trés rares meilleurs FPS militaires, qui sont, il faut le dire, souvent gavant de par leur thématiques patriotiques à 2 sous et leurs intrigues décousues. Ce Medal of Honor, crée par Steven Spielberg lui même, joue particulièrement sur ma fibre sensible d'amateur d'Il Faut Sauver Le Soldat Ryan (de Steven Spielberg), et je dois dire que je connais pas un FPS qui propose une mise en scène aussi proche que celui là. Un précurseur des Call of Duty qui ont finalement fait plus de mal que de bien au genre FPS, ça ne change rien au fait que j'affectionne beaucoup cet FPS. Mais franchement, on est vraiment loin du mauvais gout pop corn et mal-inspiré des FPS militaires récents. Ici tout est fait dans une volonté de retranscrire des faits historiques de manière saisissante et immersive, avec un souci du détail consciencieux et tout... et franchement on en sort quasiment bouleversés. Je vous laisse avec la séquence du débarquement en Normandie pour vous en convaincre:




I had a brother! A baby brother! And he was perfect! Perfect in every way!

Message édité pour la dernière fois le : 09/02/2012 à 00:46

YAD
Noble
#58
J'avais aussi bien aimé medal of honnor : débarquement allié. C'est aussi le dernier FPS auquel j'ai joué sur PC, pour l'histoire et en LAN avec des potes.

C'est vrai que le débarquement qui t'introduit dans l'histoire est assez monstrueux. Quand tu arrives en barque, tu es déjà en état de stress. Et le jeu peut être assez chaud parfois, surtout pour quelqu'un comme moi qui n'avait pas touché à des FPS depuis des lustres à ce moment.

Sinon le seul call of duty que j'ai fait est le troisième. Il était quand même assez sympa, mais ne proposait pas forcement ce que je recherche dans un FPS. Par contre il proposait des coins que je connais un peu (falaise par exemple). Ca aide toujours.
Batman
Grand gobelin
#59
A l'époque de la Playstation et Playtsation 2, j'étais aussi un grand fan des Medal of Honor. Je me rappel avoir passé des après midi avec un pote sur MoH Resistance il me semble, puis plus tard sur MoH Soleil Levant (je devait l'avoir sur Game Cube celui là) et Débarquement Allié. L'ambiance me plaisait particulièrement là où j'ai l'impression que les FPS récent ne me propose que du grand spectacle.
Je suis Batman. Votre argument est invalide.
Zarat
Villageois
#60
J'aimerais rajouter au fil de discussion une petite vidéo de SHOGO Mobile Armor Division (qui a été évoqué par Pouicoss en début de sujet, mais sans vidéo donc...).

Un J-FPS monstrueux, alternant des séquences en Armure Mobile et des passages à pied (à partir de 5 min sur la vidéo). Une ambiance sonore et un design soigné, des armes super funky (sacré Red Riot ou grenades rebondissantes...).





Sinon mes références à moi ont déjà été citées, mais le méritent bien une seconde fois : Project IGI, Soldier of Fortune, Unreal Tournament ( Rammmmpage !!!)...
Shizam
Grand chevalier
#61
Half Life était-il le pendant de Counter Strike pour les "coreux" du FPS?

Je pense qu'il etait bien plus scénarisé que CS, mais quand même un peu de la même école.

Est-ce que c'est Battlefield 3 qui est aujourd'hui le nec plus ultra chez les coreux du FPS?
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.

Message édité pour la dernière fois le : 13/02/2012 à 19:40

Batman
Grand gobelin
#62
[quote name='Shizam' date='13/02/2012 - 17:28']Half Life était-il le pendant de Counter Stike pour les "coreux" du FPS?

Je pense qu'il etait bien plus scénarisé que CS, mais quand même un peu de la même école.
[/quote]

En fait Counter Strike est à la base un mode multi-joueur de Half-Life, ce n'est qu'après qu'il est devenu une licence "à part entière" si j'ose dire, mais basé sur le même moteur. CS est un peu le pendant multi-joueur de Half Life, un peu comme Unreal est le pendant "solo" des Unreal Tournament.

Après tout dépent que ce que tu appel "coreux du FPS", car il y a encore le clan des joueurs solo, et le clan des jouers en multi.
Je suis Batman. Votre argument est invalide.
Shizam
Grand chevalier
#63
Ah ok! Je ne savais pas que HL et CS était issus du même moule. On en apprend tous les jours.

Sinon oui par "coreux", j’entends ceux qui s'arsouillent en multi.
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.

Message édité pour la dernière fois le : 13/02/2012 à 19:43

Munshine421
Garde royal
#64
Tu parlais de Swat 4 dans tes messages précédents Shizam. Ce que j'apprécie énormément dans ce jeu c'est qu'on est pas obligé de tuer l'ia. Le plus marrant c'est le challenge d’arrêter les suspects en les désarmant à coup de balle en caoutchou, de fusil à billes au poivre, de lacrymo sans perdre un de ses coéquipiers. Le niveau de la boite de nuit est particulièrement bien fait.

Je regrette de ne pas avoir fait Opération Flashpoint mais c'est vraiment trop hardcore.

Même si j'ai fait Half Life 2 et Halo sur xbox, on perd pas mal en nervosité et précision sur console. En me tapant la collection Fear sur pc, j'ai pu voir à quel point la suite consolisée Fear 2 n'avait plus la même saveur parce que mou du genou avec un hud gigantesque.
Shizam
Grand chevalier
#65
Oui Munshine, c'est le jeu de Swat 4, ne pas tuer gratuitement. Juste en légitime défense sur les missions ou les gus ont des armes de guerre et des pare-balles.

Du coup c'est vrai que les missions ou il faut menotter sont plus fun à jouer. C'est le but du gameplay à la base.
Sorcier à 1 point de vie...Augmenté d' 1 point de vie temporaire.
Batman
Grand gobelin
#66
J'aime les jeux où le meurtre à d'autres alternatives ! Déjà d'une parce que tuer c'est pas bien, et surtout parce que ne pas tuer favorise bien souvent une approche furtive et réfléchie, et ça c'est mon dada !
Je suis Batman. Votre argument est invalide.

Message édité pour la dernière fois le : 13/02/2012 à 20:56

Etienne Navarre
Gobelin
#67
Je viens de finir Wolfenstein. Acheté sur le net pour 3,35 €.

Bah c'est une bonne surprise. Je m'attendais à rien de bien exceptionnel car Return to Castle Wolfenstein est un des meilleurs FPS que j'ai pu faire donc une suite pouvait difficilement le détrôner.



D'abord, c'est assez moche mais la DA offre de jolis panoramas à l'occasion. C'est juste que les textures sont affreuses. C'est très fluide à l'écran (pas de ralentissement notable) mais le personnage est très lourd (j'avais jamais vu un sprint aussi mauvais, ça fait mal aux yeux). Les gunfights sont intéresants du fait de la présence de pouvoirs magiques sous forme d'un médaillon (vision alternative, bouclier, dégâts accrus et bullet time) et le level design est parfois très intéressant, un très bon point à ce niveau.

Les armes et pouvoirs peuvent être upgradés, ce qui donne un petit plus sympathique. En revanche, utiliser la ville d'Isenstadt comme "hub" pour les missions avec repop intempestif, c'est relou. Les ennemis sont variés (sorciers, bêtes, soldats...) mais très cons. Le jeu est très facile et les boss sont très décevants (aucune routine compliquée ni de vrai challenge). Vous pouvez opter d'entrée pour le mode difficile, voire au-delà.



Reste qu'au final, j'ai passé un bon moment. Ce qui m'a fait un effet retro très agréable, c'est que le jeu se bonifie au fil des niveaux. Et mine de rien, ça faisait longtemps que je n'avais pas eu cette sensation. Ca paie pas de mine, c'est juste cent bornes derrière Return... mais ça vaut le coup à bas prix, largement. En tout cas, le jeu m'a paru sincère dans sa volonté de divertir et de proposer un FPS pop-corn modeste.



Et comme j'aime beaucoup les vidéos toujours enthousiasmantes et drôles de Classic Game Room, en voici le test. Disons que je suis de leur avis. C'est con comme jeu, c'est techniquement à la ramasse, c'est vieillot mais bordel, ça fonctionne!







Et pour le souvenir:





Les bruitages, le couteau, le level design, les alarmes, les über-soldats... Haaa c'était bon, mais booon....

Et entre nous, il y avait un truc ultime que nous avons perdu aujourd'hui: la barre de vie ! Je donnerai tellement pour un FPS contemporain avec une barre de vie et des trousses de secours... Et à nouveau, une super vidéo de Classic Game Room.
Long black hair / Dark brown eyes / How did I know you'd be the devil in disguise

Message édité pour la dernière fois le : 17/02/2012 à 01:57

Batman
Grand gobelin
#68
J'ai une partie bien avancé de Return to Castle Wolfenstein, j'avais bien accroché en effet.

"Il faudrait que je m'y remette" (je peux, j'ai fini un jeu hier !)

La démo du récent Wolfenstein m'avait moins convaincu, mais comme il semble être trouvable pour une bouchée de pain, je note ça dans un coin de ma tête.
Je suis Batman. Votre argument est invalide.
Batman
Grand gobelin
#69
Quelques rumeurs et potentielles screens sur Doom 4 : http://www.gameblog.fr/news/27689-doom-4-encore-des-rumeurs-mais-en-images





Maintenant la question c'est, en terme de Gameplay, est-ce que Doom 4 sera une suite de Doom 3 (plus orienté FPS scénarisé avec script etc.), ou une suite de Doom 1 & 2 (plus FPS bourrin avec des hordes d'ennemis à abattre) ?
Je suis Batman. Votre argument est invalide.
maldone
Seigneur
#70
j'y crois pas du tout, pas après le gros flop qu'a été Rage. Si toutefois il devait sortir, je serais super spectique sur la réalisation du boussin.

Rage avait de bonne idée, mal aboutis, abandonné en chemin, une réalisation audacieuse mal optimisé et abandonné elle aussi ( attendre presque 6 mois, 1 an pour un patch wtf) une fin baclé...mais des sensations de shoot sur-puissante et ça, c'est jouissif.
Batman
Grand gobelin
#71
Ouaip, j'espère sincèrement que Doom 4 serait bien plus convainquant que Rage (que je n'ai toujours pas acheté du coup).
Je suis Batman. Votre argument est invalide.
Andariel
Grand chevalier
#72
Je doute même que ce soit des screens de Doom 4, c'est du post-apo même pas futuriste!

Ou alors, il s'agirait d'un reboot et là c'est encore pire. En tout cas, je le sens mal moi!
I had a brother! A baby brother! And he was perfect! Perfect in every way!
Bacab
Paladin
#73
Quoi, un topic sur les FPS et il y a une seul personne qui parle de STALKER ! M'enfin, c'est pas croyable !

Pour les héretiques STALKER c'est quoi: C'est une série de jeux développé par GSC (RIP). Le concept de base est relativement simple: il y a eu une 2é explosion à Tchernobyl qui a provoqué l'apparition de phénoménes surnaturels tout autour de la centrale, conduisant les militaires à établir un cordon de sécurité tout autour, cette zone d'exclusion c'est la Zone, un endroit peuplé de mutant, de bandits et de piéges surnaturels appellés anomalies.

Le jeu se présente comme un FPS/RPG/Survival-horror. La carte est relativement grande, le nombre de quête est énorme et la liberté d'action assez grande. C'est une sorte d'Oblivion dans un XXIé siécle imaginaire. Le systéme de combat est trés developpés et s'appuie sur une gestion pointue des dégats qui prend en compte la distance, la localisation, l'armure, le soufle, le mod de visée (à la hanche ou à l'épaule). L'horreur est assez présente puisque l'on vous demandera à plusieur reprises d'explorer des laboratoires secrets avec à l'intérieur des zombies, des trucs pas normaux, des poltergïst...

Cette série de jeux comporte trois opus:

STALKER Shadow of Tchernobyl

STALKER Clear Sky qui est un prologue au jeu précedent

STALKER Call of Pripyat qui est une suite du premier

Un nouvel opus est en développement mais suite à la plus ou moins faillite du studio son avenir est incertain même si les devs annoncent encore travailler dessus.

Au rayon des points faibles de cette série on retiendra:

-les bugs innombrables, heuresement qu'il y a les patchs.

-les graphismes, sympas mais le moteur est trés mal optimisé

-la difficulté du jeu, assez prononcé: n'éspérer pas le finir en difficile sans un minimum d'expérience des FPS.

-l'accessibilité du jeu: et oui STALKER n'est pas une fille facile et il vous faudra un temps d'adaptation avant d'en profiter pleinement.

Les points forts:

-la liberté d'action, la map assez grande.

-l'atmosphére du jeu, unique et exeptionnelle !

-la difficulté, un FPS où on meure ça existe encore.

-le gameplay qui même si l'équilibrage est perfectible est richissime.

-les nombreux, trés nombreux mods qui existent.

-le coté horreur, surnaturelle assez rare à l'heure des FPS militaires.
The Demon Lord of the Round Table
Batman
Grand gobelin
#74
Moi j'étais plutôt partie sur les Old School en créant le topic, mais ta petite présentation des STALKER est la bienvenue. J'ai adoré SoC, j'ai bien aimé Clear Sky (que je n'ai pas encore fini) mais pas encore commencé Call of Pripyat (je tente de les faire dans l'ordre).

Mais ce sont d'excellents jeux à n'en point douter, c'est certains !
Je suis Batman. Votre argument est invalide.
pouicoss
Seigneur
#75
[quote name='Batman' date='02/03/2012 - 11:40']Moi j'étais plutôt partie sur les Old School en créant le topic, mais ta petite présentation des STALKER est la bienvenue. J'ai adoré SoC, j'ai bien aimé Clear Sky (que je n'ai pas encore fini) mais pas encore commencé Call of Pripyat (je tente de les faire dans l'ordre).

Mais ce sont d'excellents jeux à n'en point douter, c'est certains ![/quote]



SoC restera mon plus gros coup de coeur pour la série. Clear Sky déchire sur le fond et dnas l es idées qu'il ammène, mais bancal dans la réal. CoP c'est le must niveau finition, mais l'effet de surprise a disparu. Mais quelle série en effet !

En parlant de FPS old-school, je joue à donf en coop à Halo Anniversary, qui est le remake de Halo CE tout craché. Hormis le moteur, c'est le MEME gameplay. Et je me suis bien marré quand j'ai vu les médipacs, les petits bonus qui améliorent l'armure et toutes les autres features qui n'existent plus aujourd'hui. Jouer à ce jeu est vraiment excellent. On a l'impression d'être dix ans en arrière (et encore, Halo CE c'est la fin, limite la transition, entre les FPS d'antan et les FPS modernes) mais avec des graphismes actuels. Comme s'ils avaient eu à l'époque la technologie nécessaire pour faire un jeu de cette qualité, mais avec un gameplay ancré dans cette autre époque. C'est peut-être pas très clair, mais je le conseil aux Fans de Halo ou aux fans de FPS. Il y a quelques archaïsmes (comme les hogs indestructibles, une seule arme par main, ou dans le level design, des longs couloirs qui se répètent) mais ça reste le meilleur Halo jamais créé selon moi, avec une ambiance hors du commun, une histoire auréolée de mystère, et la feature ultime, passer en deux sec top chrono du nouveau moteur graphique à l'ancien. Ca c'est la classe.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème. (les Shadoks)