Vendredi 29 Mai 2020, 21:33     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Beltion : Beyond Ritual

Descriptif

Beltion : Beyond Ritual est un action/RPG d'après la trilogie littéraire d'Alexandre Zorich "le Corps de l'Équilibre" et rappelle vivement Enclave de Starbreeze Studios. Le scénario, sur lequel Zorich travaillait directement, nous projette à l'époque du premier tome de son œuvre, «Aime et Domine». Sa lecture favorise la compréhension des évènements, mais demeure entièrement facultatif.

 

Un titre qualifié de "réalisation amateur" par Phenos, qui a réalisé une preview du jeu. En effet, comme pour appuyer ses propos, le titre n'a pas franchi les frontières russes.

 

Ci-dessous, nous vous proposons une traduction du Journal de Tacite, qui dresse le synopsis du RPG.

 

Extrait du Journal de Tacite, fils de Besh et d'Hallan, Prêtre dans le Temple de la Mort.

14.01... années depuis l'Exode. Aujourd'hui, je quitte Hallan. Je me hasarderai vers l'Ouest, dans les montagnes sombres de Kara Sushit, où un bastion condamné d'orques réside... Thalud Nazag – la Ville des Colonnes de Fer. Mon cœur est empli de joie, car parmi cent prétendants, je suis celui qui a été choisi par le Dieu de la Mort. Toute ma vie j'ai été son domestique fidèle et savais que d'une façon ou d'une autre, mon destin devrait me distinguer de mes frères.

Minuit passé. La neuvième heure a sonné, mais le sommeil m'échappe. Je m'assois dans ma cellule et gribouille ces notes sous la lumière de quatre bougies. L'aube est proche et avec elle une nouvelle phase de ma vie commencera !


18.02... années depuis l'Exode. Ils ont brisé le voile de la nuit pour m'emmener. Quatre grands guerriers lugubres. Je les avais vu auparavant escorter le Prêtre Ineffable. Ils ne m'ont rien dit. De toute façon, rien ne pouvait être dit – avec des mots. Je me suis levé et les ai suivis dans les couloirs sombres du temple. Il n'y avait aucune peur. Un sentiment m'est venu, le même que cinq ans auparavant, lorsque je quittais Hallan – le sentiment que je réalisais mon destin. Et ce n'était pas une erreur...


18.02... années depuis l'Exode. Nous sommes rentrés dans les montagnes de Kara Sushit, il y a maintenant deçà trois jours. Ici, la terre est hostile à l'homme vivant. Quelle grossière erreur avais-je fait en riant au nez des anciennes légendes, narrant des légions innombrables de créatures des enfers qui habitent ces montagnes noires ! Désormais, je sais que cela est tout à fait véridique. Notre petit groupe suit un sentier sinueux entre les monolithes lugubres de pierre sombre, qui brisent avec colère le ciel. Le sentier est interrompu par des gouffres profonds ici et là, que l'on franchit parfois en une journée. Mais le pire des fléaux sont les grottes... Elles sont nombreuses en ces montagnes. Elles se cachent derrière les arbustes, émergent à vos pieds avec leurs bouches grandes ouvertes... ou leurs entrées voûtées se présentent magnifiquement, plus angoissantes que les falaises stériles environnantes. Leur haleine pue le froid et l'humidité, la boue et la terreur.

 

 

 

Images

Voir tous