Vendredi 10 Juillet 2020, 01:37     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Quid du RPG occidental : Console ou PC ? - Partie 1

par RPGFrance 09 Avr 2012 14:16 37

Vous êtes novice dans le monde ludique des jeux vidéo et vous avez décidé de passer votre prochaine décennie sur des RPG, alors voici le dossier qui vous ira comme un gant. Quant à vous l'aficionado du RPG, le vieux qui sent le FEDEX, hop on sort d'ici et on va poutrer le dernier dragon du coin. 

Tout d’abord, ce dossier va parler de généralité et va donc essayer d’être le plus objectif possible, même si on sait qu’il y a toujours des exceptions. Il ne faudra donc pas tout prendre au pied de la lettre, mais voir cela dans sa globalité pour comprendre. J’entends aussi dans l’obscurité les trolls affûter leur tronc. Du calme, on commence par lire et ensuite on pourra s’exprimer. 

Nous sommes donc partis d’une question simple : 2012, je souhaite jouer à des RPG occidentaux, quelle plate-forme dois-je utiliser entre SONY, MICROSOFT et le PC ? Nous ne ferons pas de distinction entre les deux consoles Next Gen (PS3 et Xbox360) car elles rentrent souvent dans la même optique, ce qui les différencient pas mal du support PC. Pour le Mac, il est mis de côté à cause de l’intérêt limité des développeurs pour ce système. Quand à la Wii, il n'y a pas de RPG occidentaux sur ce support (à part la suite de Stonekeep) donc la question ne se pose pas. Enfin, il est à noter qu'une console portable sort bien son épingle du jeu. C'est la DS qui possède un catalogue RPG japonais très vaste. Mais comme on se limite à notre secteur d'activité : les RPG occidentaux, on la négligera. 

 


 


Ring 1 : Le prix
 

En se référant à cet article ou à celui-ci, vous avez pu remarquer, que les jeux sont 20 euros plus chers sur les consoles. Pourquoi ? En fait, lorsqu'un éditeur sort un jeu sur une console, il paye des royalties, une sorte de redevance. Cela permet de renflouer les caisses de la société créatrice du support, qui vend souvent à perte ses machines lors de leur lancement ou par la suite. Ainsi, une console qui n’est pas forcément rentable à la base le devient, si on arrive à récupérer une « taxe » sur tout jeu acheté.
Si un jeu de console coûte 20 euros de plus qu’un jeu PC pour un même produit, ce dernier demande souvent des mises à jour matériel, qui risquent de coûter les yeux de la tête. En effet, être hardcore gamer exige de débourser pas mal d’argent pour pouvoir jouer au dernier RPG sorti. Même la course à l’armement tend à se calmer depuis quelques années, acheter un PC qui fera tourner tous les jeux en haute résolution, vous coûtera bien plus cher qu’une console.
Alors qu'une console vaut 300 euros avec le matériel qui va bien, un PC vaut entre 700 et 1000 euros pour jouer au dernier jeu sorti. L’écart maximum est de 700 euros ce qui représentera 35 jeux consoles neufs pour vous retrouver au même prix. Encore faut-il que vous ayez une télé HD, sinon vous plisserez les yeux pour lire les textes sur votre vieil écran à tube cathodique. 

Même si on peut trouver des jeux consoles moins chers à l'étranger, sachez que dans le même genre, se sera de même pour les jeux PC. Je vous renvoie à cet article pour plus d'informations sur les prix fixés. Enfin, il est à noter que si les consoles deviennent de plus en plus multimedia, le PC possède beaucoup plus d’arguments avec une polyvalence et une utilisation bien plus poussées dans de nombreux domaines autres que le loisir, premier objectif d’une console. Pourtant nous n’en tiendrons pas compte et nous nous limiterons donc à notre question de départ.
 

Avantage : personne.




 

Ring 2 : L'exclusivité
 

Si le terme exclusivité provient des sociétés de marketing et a longtemps été utilisé la sortie de jeu sur une unique console, il faut bien avouer que ce mot n’a jamais été mis en avant sur le support PC. En effet, Diablo 2 était uniquement sur PC, tout comme l'ont été  Neverwinter nights ou Baldur’s Gate  et pourtant, jamais vous n'avez vu de publicité targuant ces prix d’être exclusif à ce support. Avec les consoles, c’est tout l’inverse. Une exclusivité est un plus, mis en avant. Alors oui, il y a des exclusivités sur chacune des consoles next-gen. 

Donc cela ne veut strictement rien dire en y réfléchissant un peu. On notera aussi que l'on trouve des J-RPG exclusifs sur la console de Sony. De plus, en y regardant de plus prêt, existe-t-il des exclusivité RPG occidentaux sur les deux consoles précitées ? Que nenni. Donc, ce n'est pas sur ce sujet, que la console l'emportera.
 

Avantage : personne


 


Ring 3 : Les graphismes


Tout d'abord, sachez que les graphismes pour les RPG ne sont pas la priorité. Mais on ne va pas se plaindre de jouer à des jeux de plus en plus beaux. On a l'habitude de dire qu'une machine qui sort est considérée obsolète le jour de sa sortie. Elle sera forcément has been dans les jours qui vont suivre, dépassée par un concurrent avec un nouveau produit. Or, si les consoles de 7ème génération que sont la PS3 et la X-Box 360 restent sur le devant de la scène depuis très longtemps, c'est tout simplement que la prochaine descendance n'est pas arrivée sur le marché. Quant à les comparer avec le PC, elles sont bien sûr largement dépassées comme le montre cet article, et le PC aura toujours une longueur d'avance avec des générations de carte vidéo renouvelées tous les 6 mois. Se payer la dernière carte graphique ATI ou NVIDIA sortie récemment est un luxe que peut se permettre le PCiste fortuné, contrairement au joueur console qui restera avec son support vieillissant.

Les consoles de dernières générations proposent du 1920x1080 en résolution maximale, mais très peu de jeux affichent une résolution aussi élevée sur votre écran télé. Les derniers PC sorties proposent cette résolution voire plus élevée. Sachant qu'en plus, la console est dépassée techniquement dès son lancement et que le PC gère tous les nouveaux effets à chaque mise à jour de DirectX, il est évident que le PC aura toujours une longueur d'avance, sans oublier bien sûr que cette avance technologique aura à chaque fois un coût. 

Avantage : PC



 


 


Ring 4 : La modularité
 

Même si les consoles dernières générations se connectent facilement à Internet pour des mises à jour, acheter un jeu console demande d'accepter qu'on ne pourra pas le modifier par la suite, si cela n'a pas été prévu à la base. Ainsi, après avoir joué à notre RPG chéri des centaines d'heure, il sera temps de passer à un autre, en attendant d'y revenir dans quelques années, lorsque l'on aura tout oublié.

Un constructeur console impose donc une certaine rigidité pour que les jeux tournent sans risquer de se retrouver face à un système instable. C'est un gage de qualité qui met donc en péril les possibilités de modifications des jeux proposés. Bien sur, cela peut être prévu dans certains jeux avec partage de ses créations avec la communauté, mais toujours selon des autorisations fixées à la base par l'éditeur. 

Tout d'abord, il arrive régulièrement que les développeurs proposent des kits de développement pour leurs jeux, et plus particulièrement pour les RPG. C'est le cas des Elders Scrolls, de Dragon Age Origins, ou encore de Neverwinter Nights. L'intérêt de ces kits est de permettre à des créateurs en herbe et des passionnés de nous proposer des niveaux bonus, des mods et autres petites nouveauté à ajouter à nos jeux favoris. Il est possible de retravailler différents points du jeu pour l'améliorer, voire le mettre à jour selon les avancées technologiques. Rien n'est figé tant que les développeurs laissent libre accès aux divers fichiers du jeu. C'est ainsi que le PCiste peut traduire les jeux, alors qu'il est dans l'impossibilité de le faire sur console. C'est ainsi que l'on peut voir des gens travailler sur Daggerfall pour le mettre à jour, alors que ce jeu date de plus de 15 ans.

Cette modularité permet donc au jeu PC d'avoir une vie après la fin de sa partie, qui sera plus ou moins exponentielle selon l'appropriation par le joueur/créateur/inventeur. Et même les jeux sur PC, qui possède des systèmes de protection de plus en plus cadenassant, essayent d'autoriser le joueur a retoucher son jeu comme on peut le constater dernièrement avec Skyrim sur Steam qui permet l'utilisation de mods.

Il est donc évident que le PC a l'avantage sur la console qui reste figée dans le temps, même si cela évolue, les constructeurs restant tout de même très frileux sur cette question.

Avantage : PC

 

 

RING 5 : le dématérialisé payant



Cette dimension est maintenant très largement répandue et populaire, et comme toujours on peut trouver les défenseurs, et les réfractaires de ce système. Que ce soit sur PC avec des portails comme Steam/Origins ou d'autres moins connus, il y a toujours l'avantage d'y trouver souvent un catalogue bien fourni et très souvent à un tarif abordable, surtout lors des périodes promotionnelles. On a juste à installer le client gratuit pour accéder au portail du dématérialisé. On ne peut faire plus simple. Surtout qu'aujourd'hui, les studios à petits moyens préféreront ce modèle de commercialisation à celui du physique, plus contraignant en termes d'édition et de logistique. 

Il faut néanmoins préciser que cette pratique ne fait pas l'unanimité dans le coeur des joueurs qui sont attachés aux supports physiques comprenant disque, boite et manuel. Et pour entrer un peu plus dans le détail, il est bon également de se pencher sur le côté restrictif, celui des lettres qui fachent : les DRM. En effet, le dématérialisé fait souvent grincer des dents : après avoir attendu que le jeu soit téléchargé, le joueur prend connaissance des systèmes de protection avec un aspect privatif qui est souvent néfaste au plaisir du consommateur. L'autre côté négatif est la multitude de portails possibles, avec chacun des défauts et des qualités (possibilité d'offrir ou non un jeu à un tiers, système de récupération des données perdues, limitation du nombre de téléchargements ou d'installation). On trouve aussi un problème de mise à jour avec des DLC et des patches qui sont parfois liés à la plateforme elle-même, à l'image de nos chargeurs pour mobiles, si l'on voulait comparer. 

Pour les consoles, tout est plus simple. On achète l'accès par les comptes "Première Classe", et hop, le tour est joué, tout est disponible, moyennant finance. Le système étant universel à la console, aucun risque de se retrouver dans le cas du PC avec de multiples portails. A noter qu'actuellement, il n'est pas possible d'acheter en dématérialisé pour offrir à autrui, sur console. Le seule reproche pour les consoles, et il est de taille, c'est tout de même le catalogue qui reste peu étoffé vis à vis du support PC, avec un poids lourd comme Steam. 

Seulement une différence de taille va se faire au niveau des développeurs indépendants : d'après différents articles, voir ici et , leurs adhésions au portail de Steam est plus simple que celui du Xboxlive pour une raison de coût. En effet, Valve étant plus ouvert aux négociations et Microsoft appliquant une politique tarifaire restrictive qui ne concorde pas avec le coût d'un titre indépendant. Du coup, pour un développeur indépendant, il est plus facile de distribuer son titre sur Steam que sur la boite de Microsoft.

Ainsi Valve est conscient que beaucoup de propositions d'indépendants sont recalées à leur "examen de passage" et qu'il y a par conséquent beaucoup de gâchis, car beaucoup ne sont pas acceptés. Valve va donc s'atteler à faciliter cet examen. Etant donné que tout cela résulte d'un meeting organisé par Valve auprès de son fournisseur indy, il est difficile d'avoir le point de vue pour ce qui touche à la console X-Box. Mais, au moins, cela a le mérite de montrer que Valve est conscient du problème, et qu'il est prêt à travailler et à accorder plus de facilités auprès des indépendants. Je doute que du côté de Microsoft, on soit aussi ouvert, avec les restrictions d'accès multi, leur ayant droit pour financer les serveurs, et caetera.


Avantage : PC

 


 

 

 

 A suivre... la deuxième partie

 


Un dossier réalisé par Killpower et ses "adorables compléments alimentaires" : Abouni, Batman, Megamat, Eronman,  Mémé Gobelin, Fiston Gobelin et le presse-purée...

Illustrations par Tsuyu (merci beaucoup) et Batman - Textes des illustrations par Killpower et Megamat - Entête par Han - Correction par All_zebest

Commentaires (37)

#26

Killpower
Gobelin

Euh, le marché d'occasion sur PC est monstrueux. Forcément si vou saimez les graphismes vaut mieux laisser tomber.

Pou rle ring 5, il étai tprévu un match nul chacun ayant des avantages et des inconvénients. Mais les développeurs indépendants vantant le support PC au support console lui ont donné l'avantage.
#27

YAD
Noble

Pour le marché de l'occas, il faut voir les deux facettes.

Il y'a le coté marché de l'occas acheteur. Sur console tu trouves assez facilement ton bonheur, que ce soit pour des jeux récents ou plus anciens.
Sur PC, il faut vraiment se balader en brocantes, et effectivement tu trouves surtout du vieux. Et à prix dérisoire.

D'ailleurs il y'a un phénomène assez unique au monde console. Une partie des jeux, RPG plus particulièrement, prennent de la valeur après 5-10 ans (suikoden 2, shadow hearts covenant, valkyrie profile ....). C'est quelque chose que tu ne retrouves pas ou peu dans le monde du jeu PC.


Et il y'a aussi le coté marché de l'occas vendeur. Il n'y a que sur console que tu ne peux rentabiliser en partie l'achat neuf. On pourrait même dire que ce cycle achat / revente est une protection indirecte contre le piratage.
Même si une partie de l'argent passe dans les mains d'intermédiaires, il encourage l'achat de jeux neufs avec une certaine témérité. C'est pourquoi les rumeurs concernant les prochaines génération de console, pour ce qui est de l'utilisation personalisée des jeux, n'est pas forcement quelque chose que je trouve super judicieux.

Ca sera profitable pour les gros studios qui vendent de toute façon uniquement en travaillant sur le marketing, la notion de besoin immédiat, d'être has been si tu ne possèdes pas un jeu précis le jour J. Mais il n'y aura beaucoup moins de risque concernant les jeux de petits studios.
#28

Mokradin
Citoyen

Il y a quand même une exclu console: Fable 2 .... Ce qui est embêtant (j'ai le 1er et 3e sur pc), j'ai du y jouer sur xbox360
#29

YAD
Noble

Tient, il y'a aussi les BG : dark alliance et les champions of norrath quand on y repense, même si c'est plus dans le genre hack and slash.
Plus anciennement, il y'a aussi eu les shadowruns.

Mais c'est vrai que les exclus console de RPG occidentaux ne sont pas super fréquentes.

Message édité pour la dernière fois le : 10/04/2012 à 09:46

#30

AbounI
Grand gobelin

[quote name='YAD' date='10/04/2012 - 09:44']Tient, il y'a aussi les BG : dark alliance et les champions of norrath quand on y repense, même si c'est plus dans le genre hack and slash.
Plus anciennement, il y'a aussi eu les shadowruns.

Mais c'est vrai que les exclus console de RPG occidentaux ne sont pas super fréquentes.[/quote]

Vrai.Et pour des exclu, ce sont vraiment des exclu: même pas adaptées pour tourner sur XBOX360
#31

Killpower
Gobelin

[quote name='YAD' date='10/04/2012 - 09:44']Tient, il y'a aussi les BG : dark alliance et les champions of norrath quand on y repense, même si c'est plus dans le genre hack and slash.
Plus anciennement, il y'a aussi eu les shadowruns.

Mais c'est vrai que les exclus console de RPG occidentaux ne sont pas super fréquentes.[/quote]



Pas sur les consoles de dernières générations que l'on traite dans le sujet, mais je reconnais que l'on ne s'est pas penché sur les jeux PS2, ni PS1.

Message édité pour la dernière fois le : 10/04/2012 à 12:19

#32

FloconNoir
Noble

oh que je suis heureuse de jouer sur PC lorsque je lis çà :) à l'heure actuelle en tous les cas, c'est plus avantageux si on lit votre comparatif. J'attends la suite avec impatience

Moi au contraire je suis bien contente d’être sur console ;)
#33

isnogouds
Novice

Idem que FloconNoir...

Alors qu'avant j'étais que sur PC, maintenant je suis pratiquement que sur Console...

Quel plaisir pour moi de ne plus devoir me casser la tête à me demander comment faire tourner mes jeux sans que ça ralentisse ou que ça devienne pas trop dégueux niveau graphique et me dise... pfff doit encore changer des pièces à mon PC...

Bon j'avoue aussi que les Mass Effect et Lost Odyssey ont penché énormément dans la balance dans mon choix d'acheter une XBOX plutôt qu'une PS3 et de me détourner du PC... même si je sais que je n'aurais jamais la même qualité pour certains jeux sur console que sur PC ^^

Mais comme on dit, chacun ses choix ...
#34

Zoga_
Villageois

Tout à fait d'accord avec cet article. Un PC "gamer" est plus intéressant pour quelqu'un qui joue beaucoup. Aujourd'hui on a tous besoin d'un PC/Mac/Tablette à la maison avec connection en plus de la télé + lecteur + chaîne hifi...mais quitte à avoir un seul appareil, autant mettre le prix sur l'ordinateur qui peut concentrer toutes ses fonctions.

C'est mon cas et je ne regrette absoluement pas l'absence des programmes télévisés (en plus avec les sites de replay, les radios qui diffusent en lignes, y'a pas à se plaindre).

Après la question des upgrades semble représenter un frein, mais pour les joueurs pas trop exigeants ou bien pour ceux qui se satisferont de l'énorme capacité de l'émulation (rétro) du PC, ça reste quand même un loisir abbordable.
#35

Megamat
Gobelin

Attention, nous généralisons pas, on parle bien des RPG, pas des jeux en général, ne l'oublions pas
#36

FloconNoir
Noble

J'ai oublié de dire un truc (et personne le verra si j'édit :P):

Excellente idée d'avoir fait un dossier sur le débat, ça apporte des infos aux noobs de mon genre sur les PC.
#37

Shizam
Grand chevalier

Un article qui colle bien à RPGF. GG les Gob's, beau travail d'équipe.
#38

Killpower
Gobelin

Merci de la part de toute l'équipe.




Voir tous