Lundi 01 Juin 2020, 18:09     Connectés : 6      Membres : 5


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Drakensang Online - Le compte rendu de Lughan

par Lughan 26 Aoû 2011 10:00 3

Accessible en bêta ouverte depuis début août, Drakensang Online est MMORPG gratuit, basé sur le free-to-play et accessible directement via votre navigateur Internet. Certes nous ne communiquons pas d'habitude sur les MMO mais nous faisons ici une exception car la licence nous est bien connue et nous avions par ailleurs déjà régulièrement suivi ce jeu via nos news. Ce dossier fera donc office de compte rendu détaillé :

 

Qu'est-ce que Drakensang ? C'est une licence développée à l'origine par Radon Labs (devenu désormais Big Point Berlin depuis son rachat par l'éditeur Big Point) et édité par Dtp Entertainment qui se base sur l'univers et les règles du jeu de rôle papier allemand l'Oeil Noir (Das Schwarze Auge en allemand). Nous avons ainsi eu le droit à deux excellentissimes RPG solos avec un design magique, un gameplay old school délicieux et un background très fourni et frais: Drakensang : The Dark Eye et Drakensang : The River of Time, plus son add-on Phileassons' Secret que je testerai bientôt.

 

 

Que ce soit par pure pression ou réel désir, Big Point Berlin a décidé de faire table rase de ses acquis et de tourner le dos au JDR l'Oeil Noir, prenant pour éditeur le studio mère qui l'a racheté, Big Point. En résulte Drakensang Online, un MMORPG orienté Hack'n'Slash (2D isométrique, un clic égale un coup...) qui n'a pour seule parenté avec les deux premiers rpgs que des décors pittoresques, des graphismes colorés et un bestiaire assez original. L'histoire se déroule dans le pays de Duria, au nord de l' Altera (exit l'Aventurie!), en proie à l'heure actuelle à de sombres forces maléfiques. Le roi Harold fait ainsi mander les héros pour protéger les habitants et combattre cette nouvelle menace. Après avoir choisi entre Combattant du Dragon ou Mage du Cercle (oui, le choix est énorme!) et quelques coupes de cheveux assez laides, vous débarquez dans une forêt infestée de monstres et rencontrez votre première PNJ qui n'a rien de mieux à faire que de vous attendre en ce lieu pour vous donner votre première quête. Celle-ci consistera à...suspense immense...tuer 15 ennemis, bien sûr. S'ensuit alors un engrenage de quêtes aussi insipides (tuer x créatures, retrouver tel objet) qui vous incitera à découvrir de nouvelles régions, de nouvelles villes et de nouveaux donjons instanciés. Certes le level design est réussi et l'atmosphère plutôt immersive, mais c'est un tel ennui de devoir faire les mêmes quêtes sans savoir pourquoi. C'est vraiment un beau gâchis de licence !

 

 

Concernant le gameplay, le jeu se présente comme un H&S. Ce qui est assez inhabituel, voire intéressant dans un MMO. Un clic gauche sert à se déplacer, un clic droit à faire des actions spéciales. En combat, où les ennemis sont très nombreux, vous débloquerez jusqu'à cinq compétences accessibles via la souris et une barre de raccourcis. Ces compétences sont purement offensives, elles évoluent au fur et à mesure et se déclinent en deux groupes: la version de base et la version améliorée. Les compétences de base consomment de la colère ou du mana, selon votre classe, qui se régénère lors des combats. Les compétences améliorées consomment en revanche des essences que l'on peut trouver de temps en temps sur les créatures mortes ou alors que l'on doit payer avec de l'Altérium, une merveilleuse invention dans le monde du jeu vidéo. Pour 2 euros, vous obtenez en effet 1,500 points d' Altérium. Cette monnaie sert à payer non seulement vos essences mais aussi l'identification des objets, le matériel de qualité, l'enchantement améliorant votre équipement, la résurrection de vos compagnons, vos emplacements d'inventaire supplémentaires etc. La monnaie du jeu (les pièces d'or) ne sert qu'à acheter vos nouvelles compétences ou à réparer votre équipement. Vous pouvez éventuellement trouver de l'Altérium sur vos victimes mais en faible quantité et très rarement, ce qui pousse bêtement la plupart des joueurs au farming (collecte en boucle). Bref, contrairement aux autres MMO free-to-play qui font payer un certain confort de jeu, Drakensang Online vous fait payer les mécanismes même de son gameplay! C'est d'autant plus frustrant que le gameplay s'avère pourtant efficace et plaisant. C'est vraiment un beau gâchis commercial de potentiel! Enfin la progression dans le jeu est rébarbative au possible puisque tout s'organise ainsi: une zone peuplée de monstres pour monter de niveau, un donjon, une nouvelle zone pleine de monstres, un donjon etc. Il existe bien sûr quelques villes et villages mais, le jeu ne proposant pas pour le moment d'artisanat, vous n'y allez que pour prendre des quêtes et faire le plein de potions de soin. Vous boirez d'ailleurs ces dernières par centaine car aucune des deux classes n'a de sort de soin et les combats se résumeront vite à taper, se mettre à l'abri, boire une potion, re-taper, que vous soyez seul ou en groupe. On a rarement fait plus répétitif dans l'histoire du jeu vidéo...

 

 

Venons alors à l'aspect social, censé faire tout l'intérêt du MMO. Même ici, la réalisation est vraiment médiocre. Certes le jeu est encore en bêta et donc largement perfectible mais vous ne trouverez pour le moment aucun panneau radial en cliquant sur les joueurs, ni guilde, ni lieu de rencontre, juste un tchat par région un tchat privé et un tchat de groupe. Pour grouper un joueur que vous venez de voir dans la même zone que vous, il "suffit" juste de taper /invit + le nom du joueur dont vous ne vous rappelez plus car vous êtes en plein combat. De plus il n'existe que trois serveurs (un européen, deux américains), la cacophonie est donc impressionnante... Du coup on se retrouve à jouer uniquement en solo (le comble pour un MMO!) et on devient ainsi vite pénalisé notamment dans les instances. J'ai du, pour donner un exemple, cesser de jouer au niveau 20, trouvant difficilement des joueurs intelligibles et coopératifs pour faire une instance coriace niveau 20-22. C'est fort dommage puisque la durée de vie semblait prometteuse: j'ai monté tranquillement mes 20 niveaux (soit la moitié du niveau maximum actuel) en une semaine de jeu en faisant environ 1/4 du contenu (quêtes et régions à explorer).

Pour un MMO gratuit via navigateur Internet, c'est plutôt correct. D'autant que du nouveau contenu est rajouté régulièrement. Bien sûr, rien n'oblige à faire les instances mais l'exploration en solo rapporte peu et devient corsée, arrivée à un certain niveau. Sans compter qu'une fois de plus le mage est favorisé par rapport au guerrier puisque de nombreux ennemis utilisent des attaques à distance et reculeront si vous essayez de vous en rapprocher. Donc si vous prenez un guerrier comme moi, vous allez vite vous retrouver bloqués! Et pour couronner le tout, les quêtes se font rares et ne sont accessibles qu'à partir d'un certain niveau. J'ai voulu ainsi faire impasse sur la dite instance et accéder à la zone suivante mais les quêtes n'y étaient disponibles qu'à partir du niveau 22. Bref, le jeu vous incite à dépenser et de l'argent et du temps...

 

 

Enfin il existe une zone de PVP (joueur contre joueur) mais comme tous les niveaux sont mélangés, vous imaginez la boucherie sans intérêt.

En résumé, le bilan est vraiment  mauvais. La licence Drakensang est purement et simplement méconnaissable! Que Big Point Berlin, abandonne le rpg solo au profit du H&S online, malgré son savoir-faire immense, était déjà une grande déception en soi, même si on se doute qu'il y ait eu des pressions commerciales derrière tout cela.  Mais à la limite, on aurait pu obtenir un H&S bien fun, fidèle à l'univers de l'Oeil Noir avec de bonnes quêtes scénarisées, un gameplay solide et une bonne interactivité entre les joueurs. D'autant que les jolis décors pittoresques, la gratuité (très relative) et la facilité d'accès via le navigateur Internet avaient du potentiel. Que nenni! La licence Drakensang a perdu toute sa substance, sa force, son honneur pour un jeu sans doute plus rentable mais, oh combien pauvre et brouillon, et surtout indigne de notre intérêt, fans de bons RPG que nous sommes. Nous ne suivrons donc plus désormais l'actualité de ce MMO, héritier indigne d'une licence qui nous est chère. Reste à voir si The Dark Eye : Demonicon, développé et édité ailleurs mais toujours basé sur l'univers du JDR allemand, permettra aux joueurs de renouer avec l'univers enchanteur des deux premiers RPG. Hélas, vu la preview de notre ami Caparzo, c'est plutôt mal parti...

Commentaires (3)

#2

Néphaste
Citoyen

Très bon compte-rendu, j&#39;y ai joué deux semaines pendant la Beta, et je pense la même chose.<br />
<br />
Il est claire que la licence Drakensang n&#39;est qu&#39;un prétexte pour attirer du monde sur ce jeu d&#39;action (car ce n&#39;est pas un hack&#39;n Slash pour moi) et se faire un maximum d&#39;argent.<br />
<br />
Le Free Pay To Play est une abération vidéoludique, et Drakensang Online n&#39;en est qu&#39;un exemple de plus...
#3

Shizam
Grand chevalier

Pas étonné pour ma part.<br />
<br />
Les deux Drakensang et la règle Œil Noir ont fait leur petit effet dans la niche RPGiste.<br />
Le nom même claque bien, et l&#39;univers est classique+.<br />
Malheureusement, il semble qu&#39;au lieu de populariser la licence au travers d&#39;un nouveau jeu dans une forme différente (MMOrpg),ce qui aurait bien pu élargir la clientèle possible et proposer un plus grand intérêt à cette licence, ils n&#39;aient simplement eu envi d&#39;en garder le néon &quot;Drakensang&quot; et d&#39;en faire un jeu quelconque, qui en plus s’appuie sur le F2P &quot;item-shopping&quot;, un tue-le-jeu par excellence.<br />
Et si en plus, ni qualité ni profondeur n&#39;est au rendez-vous... Circulez Gobelins..<br />
<br />
Merci Lughan pour ce compte-rendu complet et précis. <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/super2.gif' class='bbc_emoticon' alt=':super2:' />
#4

Arthuriax
Noble

Je viens d&#39;aller y faire un tour, histoire de...<br />
Je suis sur le c... derrière.<br />
<br />
Non seulement c&#39;est effectivement du H&amp;S sans intérêt mais, en plus, il est impossible, une fois le compte créé, de détruire un personnage ou d&#39;un créer un nouveau, pour tester une l&#39;autre classe.<br />
<br />
Mékifafichuunekonneripareille? <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/fracas.gif' class='bbc_emoticon' alt=':fracas:' />




Voir tous