Vendredi 10 Juillet 2020, 02:18     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Chronique #01 : Farlander

par iizno 07 Juin 2011 12:54 26

Bien qu'inhabituel pour RPG France, il semblait inévitable que petit à petit nous nous diversifions. C'est ainsi que nous avons décidé, doucement et en entraînement pour la future V3, de nous lancer dans d'autres médias que le jeu vidéo. Et plus particulièrement les romans se rapprochant de ce que l'on aime dans nos jeux de rôles favoris.

Pour débuter cette nouveauté sur RPG France, Bragelonne nous a fait parvenir une nouveauté tout juste traduite en français et sur le point d'arriver dans nos librairies.

Farlander, de l'auteur Col Buchanan, édité chez Bragelonne, est le premier tome d'une trilogie prometteuse : Le Cœur du Monde. Col Buchanan signe ici sa première œuvre. Décorticage d'un roman voué au succès.

Synopsis :

Ash est un farlander, un “homme du lointain” venu d’une île où les hommes ont la peau noire. Il appartient à un ordre d’assassins d’élites, les Rõshun, qui fournissent une protection fondée sur la vendetta: qui menacerait la vie de leurs clients deviendrait leur cible. Nul ne s’y risque, car nul n’échappe aux Rõshun.

Mais Ash est vieux et malade. Le temps est venu de prendre un apprenti qui lui succèdera. Il choisi Nico, un gamin de la cité de Bar-Khos, assiégée depuis dix ans, dernière à résister à un empire d’une atroce cruauté. Affamé, désespéré, Nico n’a pas de meilleur choix que de suivre le vieil homme au monastère des Rõshun où il apprendra le meurtre, mais aussi l’amitié et l’amour…

Le jour où l’héritier de l’Empire égorge délibérément une jeune fille portant le sceau des Rõshun, l’ordre exige d’assassiner l’homme le mieux protégé du monde.

Les Rõshun échouent l’un après l’autre. Ash se propose, il n’a plus rien à perdre. Le jeune Nico l’accompagne.

 

L'avis d'RPGFrance :

Col Buchanan présente ici un premier roman d'une grande qualité et d'une écriture fluide et maîtrisée. Il nous propose de découvrir l'ordre des Rõshuns, des assassins d'élites, reconnus et craints pour leurs vendettas radicales. Les personnages sous leur protection arborent fièrement un sceau notifiant tout agresseur potentiel qu'en cas de meurtre, une traque se soldant par leur mort ne tardera guère.

C'est au travers des actions d'Ash, l'un des meilleurs, mais aussi l'un des plus vieux membres de l'ordre des assassins, que l'auteur nous invite à découvrir le monde de Mérédis et des vendettas des Rõshuns. L'œuvre démarre sur la narration d'une de ces vengeances perpétrée par Ash. Celle-ci plonge le lecteur rapidement dans l'ambiance globale de l'œuvre, au travers de descriptions détaillées, sans pour autant se perdre dans le superflu. Mon imagination n'a eu qu'à se laisser bercer par les mots et je n'ai eu aucun moment d'hésitation en me représentant les différentes scènes souvent sombres, tristes, mais toujours cohérentes. Certaines parties sont d'une intensité que je n'ai que rarement retrouvé dans une œuvre écrite.

Le monde dans lequel évoluent nos protagonistes est aussi l'un des plus tourmentés. L'entité religieuse "Mann", régie par la Sainte Matriarche, tente de prendre le pouvoir  par tous les moyens. La qualité et l'abondance de détails précis et réalistes permettent de ne jamais sombrer dans le cliché ou l'ennui pour un sujet en apparence banale. La cruauté et l'ambition démesurée du "Mann" se ressentent dans chaque paragraphe. Ainsi lorsque Kirkus, prétendant au trône du Saint-Empire du Mann, tue froidement une protégée des Rõshuns, l'œuvre prend toute sa puissance.

Autant le dire clairement, depuis les premiers tomes de l'Assassin Royal de Robin Hobb, peu de romans de fantasy ne me tenaient plus de cinquante pages par session de lecture. J'ai pourtant dévoré les 480 pages de Farlander en seulement quatre jours. Cependant, il faut admettre que le roman n'est pas un exemple d'originalité. Les différents sujets abordés sont des axes récurrents dans la fantasy actuelle, surtout vu l'engouement pour les assassins ces dernières années. Malgré tout, l'écrivain réussit à nous tenir en haleine sans problème, via une narration soignée, des personnages attachants et une continuité bien menée de bout en bout.

Ce n'est pas le choix 2011 de Bragelonne par hasard !

Le livre :

33 chapitres, pour 480 pages, édité par Bragelonne.

Prix: Environ 20€

Dispo: Fin juin 2011

L'auteur :

Col Buchanan est un auteur de fantasy, né en 1973 à Lisburn, en Irlande. Il vit désormais à Lancaster, en Angleterre. Bien que Farlander soit sa première oeuvre, il a déjà décroché un prix : The David Gemmell Legend Award for Fantasy.

Commentaires (26)

#26

Sined
Villageois

Aaaahhh ouep ... c&#39;est pas c*n <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/petard.gif' class='bbc_emoticon' alt=':petard:' /> ... mais c&#39;est dommage.<br />
J&#39;ai cherché partout où j&#39;avais bien pu lire un sujet sur ce bouquin.<br />
<br />
Soluce pitêt : ouvrir un topic dans &quot;Littérature&quot; est pointé ici ?<br />
Bon, c&#39;est pareil pour Metro 2033 et Sorceleur.
#27

Jotun
Citoyen

[quote name=&#39;Roifingolfin&#39; date=&#39;11 juin 2011 - 02:40 &#39; timestamp=&#39;1307799658&#39; post=&#39;79292&#39;]<br />
Je suis bien d&#39;accord, excellente initiative cette nouvelle rubrique &#33;<br />
Et ma foi, ce bouquin m&#39;a l&#39;air intéressant. Il est difficile, au premier abord, de savoir ce que va donner un nouveau bouquin de fantasy à la jolie couverture, il y a vraiment de tout et il est facile de se faire avoir. Alors si on peut avoir l&#39;avis d&#39;autres passionnés, c&#39;est parfait &#33;<br />
[/quote]<br />
<br />
Yep, tout pareil &#33; C&#39;est d&#39;ailleurs pour ça que je lis assez peu de romans de fantasy en fait &#33;




Voir tous