Vendredi 06 Décembre 2019, 21:31     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Preview et Interview exclusives de Dragon Age II

par Megamat 20 Déc 2010 17:00 60

Il est des jours où l’on a pas envie de se lever, parce que ça va être une journée de merde, on ne sait pas pourquoi, c’est comme ça, et à l’inverse, on reçoit au cours de la journée, une invitation en bonne et due forme pour aller se rendre dans l’un des plus grands studios du monde video ludique, chez Bioware à Edmonton Canada !

 

 

Notre Preview Exclusive

 

Invité donc par Electronics Arts / Bioware, je me suis rendu comme une dizaine de sites internationaux spécialisés pour la plupart dans les RPG, à Edmonton Canada, pour une séance spéciale dédiée entièrement à Dragon Age II. Après une présentation de Mike Laidlaw et Mark Darrah, nous sommes passés à la phase gameplay sur PC, sur une version quasi complète du jeu. Ce fut également l’occasion de poser un certain nombre de questions à David Gaider, scénariste sur la licence, Mark Darrah, le producteur exécutif et bien sur Mike Laidlaw, Designer en chef. Alors qu’en est-il vraiment de Dragon Age II, énormément décrié depuis les annonces de Bioware et les démonstrations de cet été à l’E3, Penny Arcade, GamesCom et dernièrement au Paris Games Week ?

 

 

 

Ce que Bioware veut avant tout, après une longue recherche sur le design, tant sur de gros jeux à succès qu’au cinéma, faire de Dragon Age II, un jeu épique, en le désignant de ces différentes façons, « Adreline Shot », restant fidèle à la franchise Dragon Age, avec une augmentation de l’action. Le but final étant de faire de DA2 un meilleur jeu qu’Origins en gardant la vision suivante : Grim / Bloody & Sexy, ce qui correspondrait à des environnements austère, du viscéral et de l’attraction par le genre émotionnel. Les combats ont été scrupuleusement étudiés, avec de nouveaux effets et compétences, comme des combats rapides, tactiques en équipe, avec des compétences de corps à corps pour les Archers et les mages. De nouvelles classes font leur apparition, comme les Assassins, les commandeurs et les mages dévastateurs.

 

Concernant l’histoire de Dragon Age II, il s’agit ici de l’histoire complète d’un personnage libre, avec des compagnons mémorables, une histoire familiale et de loyauté, racontée par plusieurs narrateurs. Le but étant de savoir qui était le champion de Kirkwall : Vous découvrez un pouvoir naissant, vous devez engendrer une révolution et vous avez survécu à l’enclin et aux engeances.


Passons maintenant à la phase test proprement dite, puisque j’ai eu la chance d’y jouer pendant plusieurs heures. Sachez tout d’abord que certains points ne seront pas dévoilés ici pour cause de spoils mais aussi à la demande de Bioware pour ne pas gâcher certaines surprises dans le jeu.

 

Passons tout d’abord à la description des menus, inventaires et autres feuilles de personnages. Ceux-ci ont déjà été dévoilés pour la plupart, vous n’apprendrez pas grand-chose la dessus si vous suivez régulièrement les informations sur le portail. Pour celles et ceux qui prendraient le train en route, voici un petit récapitulatif des infos que l’on connait.

 

 

Sachez toutefois, que l’on retrouve quasiment tout ce qu’il y avait dans Origins, mis à part la partie des cadeaux qui n’est plus visible et qui se fait automatiquement lors des dialogues avec les personnages. Concernant les compétences, il n’y en tout autant que dans Origins, avec un tas de nouvelles dont je n’ai pas retenues les noms et qui seront en plus traduites plus tard. Mais au moins, le système de compétences et vraiment mieux fichu que dans l’opus précédent, plus fun et surtout plus facilement accessible, en forme de cercle.

 

 

L’inventaire est aussi simplifié, mais ce n’est pas pour me déplaire, on s’y retrouve plus facilement, il s’agit ici d’un inventaire général pour tout le monde. Ce qui n’est pas accessible à l’un des personnages, apparaitra en grisé, tandis que le reste pourra être mis sur l’un ou l’autre de vos personnages.

 

 

Justement, parlons des personnages, tout comme dans Origins, vous pourrez gérer et voyager avec 4 compagnons maximum, que vous rencontrerez au fur et à mesure de vos quêtes. A commencer par Bethani votre sœur et Aveline que vous rencontrez en Lothering au début du jeu. Concernant la création du personnage, 3 classes et 2 genres, humain masculin et féminin, Guerrier, mage ou voleur. Tout comme dans Origins, vous pouvez créer un personnage à votre image et l’importer dans votre compte BSN. Tout est personnalisable au niveau du visage.

 

On notera que l’on commence l’aventure, juste après avoir choisi sa classe, la modélisation arrive ensuite, car l’aventure que vous jouez est en réalité de la narration et cette dernière a été exagéré par Varric (le nain voleur). Donc, dès que vous revenez sur les faits réels, vous pouvez maintenant créer à proprement parler votre personnage. A ce moment là, il vous sera possible de partir de 4 univers, celui de base, 2 univers prédéfinit ou votre sauvegarde de Dragon Age Origins, univers que vous avez ainsi laissé.

 

Comme déjà montré dans d’autres articles, l’aventure débute dans la Lothering dévastée et devenue un champ de ruines. Contrairement à ce qui a déjà été montré, les décors ont été rajoutés, ainsi on retrouve des tours, des fumées au loin, des chemins plus escarpés, des cadavres et plus d’éléments qu’auparavant. C’est à cet endroit que vous combattez des hordes de l’engeance. Et c’était donc l’occasion de tester les combats dans ce nouvel opus.

 

 

Parlons franchement des combats, souvent et durement décriés et salis, sur un système totalement basé sur l’action et le bourrinage. Que tout cela soit bien clair, une bonne fois pour toute, l’Action directe est belle et bien prévue, mais uniquement sur les consoles Xbox360 et PS3. On retrouve bien le plaisir des combats d’Origins dans cette suite, avec la pause tactique, la gestion de la caméra qui permet de bien positionner ses attaques. Mais pour ma part, j’ai trouvé les combats bien plus dynamiques et intéressants que dans Origins, des effets plus éblouissants, avec de biens meilleurs sons et des attaques plus rapides, rendant l’immersion plus complète et beaucoup plus fun.

 

Que dire de la musique, si ce n'est qu'elle reste du même acabit qu’Origins, toute aussi épique et grandiose, puisque, une nouvelle fois, cette dernière est composée par l’excellent Inon Zur avec la participation de la délicieuse Aubrey Ashburn. Vous ne serez donc pas dépaysés avec celle-ci. L'ambiance est réussit et apporte ce qu'il faut dans l'immersion du jeu, une réussite, à n'en pas douter.

 

Je ne vous ai pas encore parler des graphismes car pour moi, ceux-ci sont souvent accessoires dans les cRPG, mais on peut dire qu'avec Dragon Age 2, la barre a été élevée et les choix des designs ont été scrupuleusement choisi avec soin. Malgré une nouvelle orientation du design général, la pâte graphique reste la même que Dragon Age Origins et j'en étais même à regretter qu'Origins ne fût pas aussi beau ! De ce côté donc, une vraie réussite, Dragon Age 2 est magnifique !

 

Alors, qu'en est-il de Dragon Age II ?

 

Depuis les annonces de Bioware et les éléments donnés et dévoilés sur Dragon Age II, les fans du monde entier se posent énormément de questions, principalement sur l'action, la gestion tactique et la caméra, mais aussi sur le système de dialogue et le rapprochement d'un Mass Effect 2 sur de nombreux points, faisant crier au scandale la fanbase pure et dure.

 

Nous avons pu voir dans cette preview de quoi rassurer un bon nombre d’entre vous sur ces différents points, la caméra étant toujours bien présente dans le cas d’une pause tactique, bien que la vue du dessus ne soit plus présente. L’action a été rehaussée en offrant aux joueurs, une meilleure expérience et je trouve que ce n’est pas plus mal. Finalement, de Mass Effect, il n’y a que la partie dialogue qui a été repris et là aussi, ce choix a été judicieux de la part du studio.

 

Pour ma part, j'ai ressenti Dragon Age II comme une vraie suite, un jeu largement amélioré par rapport à son prédécesseur, de quoi ravir la plupart des fans de la série, mais aussi un bon nombre de nouveaux, et aussi ceux qui trouvaient le jeu un tantinet lent. 2011 sera décidément l’année des cRPG et pour une fois, il y aura une vraie compétition entre tous, Dragon Age 2 faisant parti des grosses licences à venir. Dragon Age II est donc bien parti pour être une vraie réussite et c'est tant mieux !

 

Nos Interviews Exclusives

 

Mon voyage au Canada, fût l'occasion d'interviewer certains membres de Bioware et non des moindres, puisque j'ai pu poser certaines questions précises à David Gaider, le scénariste de la licence Dragon Age, Mark Darrah le producteur exécutif et Mike Laidlaw le chef Designer.

 

 

Avec Mark Darrah, Producteur exécutif

 

Comment est née la franchise Dragon Age ?

A la suite de Neverwinter Nights, BioWare était dans une position où elle avait l'opportunité de développer ses propres "propriétés intellectuelles". Et c'est vraiment l'orientation que nous avons choisi : Dragon Age dans un monde « fantasy » et Mass Effect pour la science-fiction. Ce sont nos propriétés.

Bien, je crois que ça remonte à 6 ans, ou nous avons commencé à travailler sur un univers « fantasy », une chose qui serait bien distinct de la franchise D&D (ce sur quoi nous avions travaillé par le passé) et qui nous permettrait de raconter NOS propres histoires dans un cadre « fantasy »

 

En quoi est-ce que le jeu est inspiré de Mass Effect (dialogue,  système, action, ...) ?

Je n'affirmerais pas que nous nous sommes réellement inspiré de Mass Effect à tous points de vues. Il y a deux choses dont on peux s'inspirer pour dire que ça y ressemble, et l'une d'entre elle est le système de dialogue et qui apportera une voix au personnage que vous incarnez. Et bien qu'il y a dans ce système certains avantages, cela apporte aussi quelques limites: vous ne pouvez avoir les entières lignes de dialogues, puisque ce que le joueur lira, en cliquant dessus, alors il le relira à nouveau. Mais oui, il s'agit bien d'un élément de discorde avec la communauté à propos de l'expérience du jeu. Ce système de roue de dialogue inspiré de Mass Effect et que nous avons choisi, mais il est justifié parce qu'il faut un système de paraphrase dès lors qu'on donne une voix au joueur.

Du point de vue de l'action, ce n'est pas vraiment une inspiration à la Mass Effect qui a toujours été pensé et voulu comme un mélange de RPG et de jeu de « shoot ». Ce que nous faisons (pour DA2) est de reprendre le même système de combat que dans Origins en lui apportant toutefois plus de dynamisme et en le rendant aussi plus réactif.

 

Combien y a-t-il de lignes de dialogues et qu'en est-il de la localisation Française ?

Je crois bien qu'il y aura dans le jeu quelques 30 000 lignes de dialogues. Nous nous orientons sur une version intégralement localisée pour la France et l'Allemagne... Je ne connais aucun acteur français, mais je crois que le groupe qui y travaille ont quelques talents bien "baveux" (à faire baver). Le but étant de proposer une expérience aussi naturelle que possible bien qu'il reste encore à y travailler : aussi lorsque vous jouerez en version française, vous aurez l'impression que le jeu a été développé en français.

 

Pourquoi ne voit-on jamais des membres de la Bioware Team sur le BSN Français, cela nous ferait vraiment plaisir et nous donnerait moins le sentiment d'être délaissé ?

C'est une bonne idée à laquelle je ne peut que présenter mes (humbles) excuses. Nous pouvons le faire ! Et nous DEVRIONS le faire !

 

Avec David Gaider, Scénariste

 

Concernant la ville de Kirkwall, pouvez-vous nous en dire plus ? Quel est le rapport avec Athkatla dans Baldur's Gates II ?

Vous êtes principalement dans la ville de Kirkwall et ses zones avoisinantes. Oui, BG2 a un schéma similaire...: la ville d'Athkatla avec ses aventures internes et ses zones alentours. C'est la même chose. Dans DA2, il sera fait mention de ces zones et elles auront une place dans l'histoire.

 

Pouvez-vous développer ce rapprochement entre les deux villes, surtout avec les zones accessibles (la Ville haute, la basse ville, les égouts, ...) ?

Je crois que nôtre intention dans BG2 avec Athkatla était de donner à une grande part du jeu une « aventure de ville ». Nous voulions une énorme ville pour que le joueur se sente effectivement dans un tel schéma, alors que dans Origins, nous avions Dénérim qui n'en n'était pas ce reflet: nous pouvions aller dans quelques zones, mais elles souffraient effectivement d'un manque de vie, d'animations... Aussi (pour Kirkwall), nous avons voulu reproduire ce schéma dans le sens ou Athkatla le proposait : une grande cité avec une réelle aventure à proposer. Alors oui, les différentes partie de Kirkwall (Hightow, Lowtown, Dowtown qui sont les égouts) vont dans ce sens. Les voyages internes à Kirkwall vous améneront à une part d'exploration de la cité, c'est ce que je crois. Et naturellement, il y aura d'autre zone externes à explorer : la nature, les tréfonds...Mais oui, nous voulons vous donner une grande cité.

 


Dans le podcast n°2, Matt disait s'etre inspiré des églises monolitique d'Ethiopie. Je porte un intérêt particulier à ce sujet, j'aimerai donc savoir si les Eglises de Lalibela (entre autre), et donc l'ethiopian Orthodox Church (EOC) est elle réprésentative de la Chantry à Kirkwall (Kirkwall Chantry = EOC?) ?


Pour répondre à votre question, une grande partie de Kirkwall est sortie de la roche. Il y avait un tas de calcaire, aussi ils l'ont réduit pour en créer les murs d'enceintes, les bâtisses sont rattachées à ces mur. Cela étant dit, c'est comme un cratère, la ville qui s'érige sortant directement de la roche, à l'instar des églises éthiopiennes.


Sur la question de l'EOC (Ethiopian Orthodox Church), non, il s'agit juste d'un élément visuel dont nous nous sommes inspirés pour le design thématique.

 

Au sujet de Morrigan, nous savons que ce n'est pas fini avec elle. Aura-t-elle un rôle dans cette histoire ? Est-ce un secret ?

Ce n'est pas vraiment un secret en fait, Morrigan fait partie de l'univers de Dragon Age et aura un rôle important dans le futur, mais pas dans cette histoire.

 

Avez-vous l'intention de sortir un nouveau roman ?

Pour le moment je n'ai pas eu le temps, mais j'aimerais bien pouvoir en écrire une nouvelle, encore une fois.

 

Avec Mike Laidlaw, Chef Designer

 

Quelle est la durée de vie de DA2 ? Nous savons déjà qu'il sera plus long que Awakening, mais plus court qu'Origins...

Avec ces estimations de durée, ce sera variable selon les joueurs ; C'est "plus ou moins" la longueur de Mass Effect 2, mais il y a un facteur très important dans le playstyle dans Dragon Age II. Si vous vous dépéchez pour le finir, vous le terminez assez rapidement, mais vous aller rater la "montée de niveau" des compagnons, des détails sur l'histoire, et plus encore. Si vous prenez votre temps pour explorer, ça vous prendra beaucoup plus de temps.


Peut-on dire que Hawke est "l'humain Commun" qui manquait dans Origins ?

Bien vu ! En effet ! Une Origine de "Humain Commun" était planifiée, il y a longtemps... mais non, ce n'est pas l'histoire de Hawke. Vous commencez en étant un "Commoner", donc, oui, il y a des points en commun, et ça ajoute du "twist" (tournant, non linéaire) sur la façon avec laquelle l'histoire se déroule.
 

Quelle est la proportion des quêtes secondaires ? Aura-t-on encore droit à des éléments de background mineurs comme le "tableau du Cantor", la Guilde des corbeaux, ... ?

Dragon Age II a différents types de quêtes. Alors que il y a de simples "récompenses de chasse", etc, il y a aussi pas mal de quêtes non-cruciales qui vont avoir de "riches"  conséquences sur les éléments de l'histoire.
 

Concernant la montée de niveau, est-ce similaire à Origins ? Est-ce que les compagnons hors équipe augmenteront également de niveau ?

"Ca ressemble beaucoup à Origins. Tout le monde, y compris les compagnons qui ne sont pas dans votre équipe, prennent des points d'éxpérience, et augmentent leur niveau plus ou moins au meme rythme qu'Hawke. Il y a un système d'auto-level up  (bien que non encore incorporé au jeu alors que vous le testiez dans nos studios), qui laisse dépenser automatiquement des points pour n'importe quel compagnon. Bien sur, les joueurs qui veulent complètement personaliser leur compagnons peuvent le faire. En fait, on est encore plus indulgent (clément) sur la façon dont vos compagnons progressent : alors qu'ils vont tous avoir quelques abilités quand ils vous rejoindrons pour la première fois, les points ne seront pas totalement dépénsés, vous permettant de commencer leur façonnage plus tôt que dans Origins.
 

Concernant les romances, tous les compagnons y sont-ils soumis selon qu'on incarne un homme ou une femme ?

Les compagnons ne sont pas tous intéréssés "romantiquement" à Hawke, meme si il y a des options pour chaque genre et orientation.

 

Sera-t-il possible d'avoir un animal de compagnie ? Je pense au Mabari ou similaire ?

Bien que nous n'avons à l'heure actuelle rien annoncé à ce sujet, je n'excluerai probablement pas cette option.


Concernant le père de Hawke, nous savons qu'il était un apostat, mais que pouvons nous savoir à son sujet ? Aura-t-il un rôle important dans l'histoire ? 

Malhereusement, au début du jeu le père d'Hawke a déjà trépassé, donc il n'a pas un rôle majeur dans le jeu, même si on a des clins d'oeils à gauche et à droite, vu que il habitait Kirkwall, et était donc lié à la ville que Hawke appelle "maison" pour la plupart du jeu. Les familles des Hawke et Amell ont certainement des racines dans la ville, par contre.


Peut-on espérer voir un jour un MMO basé sur l'univers de Dragon Age ?

Il ya toujours une chance, oui. Nous sommes principalement focalisé sur The Old Republic, soit dit en passant, je ne m'attends donc pas à ce que nous développions un MMO sur la franchise DA de si tôt.
 

Un petit mot pour la Communauté Francophone ?

Au risque de m'arracher les cheveux pour me rappeler mes années d'études de français, je vous dis “merci beaucoup pour votre enthousiasme et soutien. C’est très apprécié!”


I will take a swing at remembering all those years of French through high school and say, “Merci beaucoup pour votre enthousiasme et soutien. C’est très apprécié!”

 

-----------

Interviews réalisées par Megamat et Abouni

Commentaires (60)

#51

barbenoir93
Villageois

les gros défaut de ceux deuxième opus sont la durée de vie plus court que origins a cause de la suppression des races<br />
qui me décoit énormément , les graphiques un petit peu améliore ca dépend des lieux, voila je mettre une note de 5/10 je pense que j&#39;attendrai Le trois opus ou ils corrigeront leurs erreurs ca me fait pensait a mortal kombat vs dc universe ou le jeu n&#39;a pas était respecter et ils ont fait machiner arrière c&#39;est ce qui va se passé avec dragon age 2 ils ont cru bien faire ils se sont gourés .du dis megamat<br />
qu&#39;ils font passer plus leur création/jeu que le business.cest faux je dirai plus le jeu business ils ont vu que dragon age origins a super bien marché qu&#39;ils nont pri enconte ce que voulait les fans pour 2eme opus changé des chose est un grand pari mais moi personnel je trouve qu&#39;ils font se cassé la gueule voila
#52

Caparzo
Seigneur

J&#39;ai essayé de lire de le début de ton bloc sans ponctuation mais je me suis malheureusement éclaté les yeux. En plus de ça tes phrases ne veulent rien dire. Faudrait que tu t&#39;applique un minimum et que tu sois moins hâtif, parce que mettre une note pour un jeu qui n&#39;est même sortie faut le faire, ou alors je n&#39;ai une fois de plus rien compris à ton charabia.
#53

Sined
Villageois

Comment peux-tu juger un jeu qui n&#39;est pas encore sorti ?<br />
Dont nous n&#39;avons rien vu. Ça reste pour moi un mystère &#33;<br />
<br />
PS : remarque bien que j&#39;utilise des majuscules, des retours à la ligne, des ponctuations ... comme la majorité des membres de ce forum. Ce qui est plus agréable pour les éventuels lecteurs, enfin je pense, et qui aide aussi à mieux faire passer ses idées.<br />
Oui, je le dis, on ne prend aucun plaisir à te lire. Ce n&#39;est pas dû au contenu, mais bien à la forme.<br />
<br />
PS : j&#39;étais en cours d&#39;écriture, je n&#39;ai donc pas lu l&#39;intervention de Caparzo.
#54

Shizam
Grand chevalier

Pour moi, la durée de vie d&#39;un jeu est une somme de points particuliers:<br />
(durée de vie de la campagne, durée de vie d&#39;une partie complète, et durée de vie globale du jeu)<br />
<br />
1) La durée de la campagne, donc la trame principale. Un RPGiste averti fera en sorte de retarder au mieux les moments ou il se replacera dans la trame, tant qu&#39;il prend plaisir ailleurs.<br />
<br />
2)Le nombre et la durée des quêtes annexes. Les quêtes dites secondaires sont quelquefois toutes aussi intéressantes et plaisantes que celles de la quête principale. A défaut , elles servent à prendre du galon, à forger sa tactique, et à grappiller des informations complémentaires. Un bon &quot;rôdeur&quot; sera toujours à l&#39;affût d&#39;une petite quête, avant de retrouver le roi sur son trône pour savoir ce qu&#39;il faut faire pour avancer dans l&#39;histoire.<br />
<br />
3)La possibilité d&#39;orienter son personnage différemment, dans une partie ultérieure. afin par exemple de vivre d&#39;une autre façon l&#39;histoire, ou de voir une autre fin de l&#39;histoire.<br />
Choix de faction , prise de décision, comportement décalé par rapport à une partie antérieure.<br />
<br />
4)Possibilité de repartir sur une classe/race différente. Afin de varier les compétences pour un autre gameplay.<br />
<br />
5)Un dernier point non négligeable, même si externe au jeu de base proprement dit, les mods font intégralement partis des options de durée de vie d&#39;un jeu.<br />
<br />
6) Le pouvoir de charme. Un jeu trés beau, plaisant et bon, ne sera quelquefois joué qu&#39;une seule fois. Un autre pourra etre rejoué plus d&#39;une fois, même de la même façon, grâce à son charme.<br />
<br />
Pour DAII, à priori, les possibilités de départ seront moins variées, puisque suppression du principe des origines.Ce qui en effet pourrait jouer directement sur la durée de vie, ou plus précisément pour sa rejouabilité. <br />
Il semblerait aussi que le temps de jeu sur la trame principale soi plus court que pour DAO.<br />
On peut se fier à ce que l&#39;ont connait de Bioware, et se référer directement à DAO pour estimer DAII, mais il est peut-etre un peu tôt pour avoir un avis tranché je pense.
#55

Sined
Villageois

Voilà qui est bien écrit et qui fait plaisir à lire, merci Shizam.<br />
Tout à fait d&#39;accord sur les 6 points.<br />
<br />
Concernant les possibilités de départ, je ne pense pas que cela joue sur l&#39;attrait du jeu.<br />
En effet, dans certains RPG (NWN1 par exemple), les possibilités de départ étaient (sont) très restreintes, mais c&#39;est l&#39;évolution même du personnage qui peut être façonnée de mille façons et donc rendre la &quot;rejouabilité&quot; du jeu très grande.
#56

barbenoir93
Villageois

le scénario de dragon age origin me fait penser aux seigneurs des anneaux alors que dragon age 2 me fait penser a un scénario basique( un réfugié qui devient un champion perso bof) pas trop cassé ses développeurs. <br />
<br />
la durée de vie est très important pour ceux qui joue a quoi bon faire un jeu court, il dise qu&#39;ils sont pris les bonnes idées du 1, mais pourquoi avoir enlevé le choix des race faudrait m&#39;expliquer parce que jadore le nouveau louque des quanri ca c&#39;est vraiment du gachie de ne pas pouvoir y joué avec.<br />
<br />
franchement bioware font n&#39;importe quoi ,je vais attendre le 3 j et peut être acheter le 2 en occasion <br />
<br />
do
#57

barbenoir93
Villageois

le scénario de dragon age origin me fait penser aux seigneurs des anneaux alors que dragon age 2 me fait penser a un scénario basique( un réfugié qui devient un champion perso bof) pas trop cassé ses développeurs. <br />
<br />
la durée de vie est très important pour ceux qui joue a quoi bon faire un jeu court, il dise qu&#39;ils sont pris les bonnes idées du 1, mais pourquoi avoir enlevé le choix des race faudrait m&#39;expliquer parce que jadore le nouveau louque des quanri ca c&#39;est vraiment du gachie de ne pas pouvoir y joué avec.<br />
<br />
franchement bioware font n&#39;importe quoi ,je vais attendre le 3 j et peut être acheter le 2 en occasion
#58

Caparzo
Seigneur

Moi je vais attendre le 6 et je téléchargerai en Abandonware l&#39;épisode 2, 3, 4 et 5.....non mais franchement, tu peux avoir n&#39;importe quel avis sur Dragon Age 2, je m&#39;en moque même si c&#39;est vrai que ton raisonnement est bel est bien étrange, mais s&#39;il te plais, fait un très gros effort sur la ponctuation des tes phrases et sur l&#39;orthographe de tes mots.
#59

Volke13
Villageois

Hey Barbenoir93, le scénario de DAO peut se résumer, à un type ordinaire (ok on pouvais choisir les origines)devient le dernier barrage contre le méchant enclin. C&#39;est un bon scénario parce c&#39;est développé à l&#39;intérieur du jeu, et que tu ne donc peux juger que si tu as fait le jeu. Ton raisonnement n&#39;a aucun sens.<br />
Le choix d&#39;enlever les races a été expliqué des milliers de fois, un personnage unique c&#39;est plus charismatique, puisque qu&#39;on peut le doubler, et lui donner un caractère propre. C&#39;est un choix moderne, qui énervera les amateurs d&#39;un style plus old-school, mais les raisons sont là. Pour la durée de vie, ok, ils ont réduit, mais il vaut parfois mieux faire court et intense que long et creux, là encore la durée de vie et son côté positif ou négatif ne sont jugeable qu&#39;après avoir joué, désolé.<br />
<br />
Mais honnêtement j&#39;adorerai avoir ton pouvoir de divination, ça m&#39;éviterait bien des déceptions dans la vie <img src='http://www.rpgfrance.com/taverne/public/style_emoticons/<#EMO_DIR#>/smile.gif' class='bbc_emoticon' alt=':)' />
#60

Andariel
Grand chevalier

Excellente ta petite revue sur la durée de vie. Merci Shizam&#33;<br />
Il faut noter qu&#39;un jeu comme Planescape Torment fait des miracles de ce coté: Des possibilités de départ tellement pauvres : un perso imposé (tu peux même pas le nommer&#33;), uniquement 3 classes de perso...mais des possibilités tellement ÉNORMES en cours du jeu, qu&#39;on n&#39;en revient pas&#33;<br />
Je doute que ce sera exactement le cas pour DA2, mais quand même, si tout va pour le mieux, on peut espérer avoir des bribes de possibilités en cours de jeu.<br />
Bon, en ce qui me concerne, de ce que j&#39;en ai entendu et vu jusque là, je fait partie de ceux qui digérèrent mal le fait que DA2 se Mass Effectise et bouscule les restes de Role Play qu&#39;avait DAO pour des trucs &quot;canon&quot;: La disparition des origines (qui était un vrai+ dans le 1), plus de choix de race, perso principal imposé, doublé qui plus est (oui pour moi, c&#39;est un point négatif), la roue de dialogue (une des pires inventions de Bioware, à mon avis) et j&#39;en passe. Mais je garde malgré tout l’espoir d&#39;un DA2 immersif et prenant à défaut d’être un RPG en bonne et due forme...<br />
J’espère juste ne pas me vautrer dans de l&#39;excrément en avançant cela avant l&#39;heure... <br />
<br />
<br />
@Barbenoir<br />
Alors, c&#39;est confirmé? La fin du monde ça sera bien un 21 décembre 2012?
#61

Lassal
Citoyen

Un grand merci pour ce preview &#33;&#33;&#33;<br />
<br />
Si on est au niveau de la durée de vie de ME2, bah c&#39;est super &#33;&#33;<br />
Surtout s&#39;il a la même rejouabilité.<br />
<br />
ME2 je l&#39;ai fait au moins 5 dont deux fois en mode Insane et j&#39;ai fait tous les succès, bref j&#39;en ai passé des heures dessus.<br />
<br />
Donc si c&#39;est pareil pour DA2...




Voir tous