Mercredi 22 Février 2017, 16:10     Connectés : 9      Membres : 8


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Pas si immortels que ça !

par Phenos 29 Juil 2009 22:49 0

Les RPG sont connus pour leur durée de vie impressionnante. Sur le versant de nombreuses boîtes, des cinquantaines d'heures épiques sont promises au joueur qui ressortira du magasin avec. Mais à quoi correspond ce temps de jeu, qui est un argument de vente massif face aux FPS? Phenos est votre envoyé spécial d'un jour, au coeur de la vaste arnaque du recyclage vidéoludique... Inside the eye of the cyclon, only for you!

 

Jouer est un loisir en passe de devenir onéreux, tandis que l'apparition de l'euro pour le secteur a signifié des taux de change totalement bafoués. Lorsque nous souhaitons acquérir un nouveau titre, si l'on considère que nos budgets ne sont pas illimités, notre choix est déterminé à partir de plusieurs facteurs, tel que la longévité, ou la rejouabilité. Conscient de cela, les développeurs essaient de proposer une expérience la plus complète possible, au prix de quelques gros recyclages. Un chroniqueur de Destructoid a consacré un article où il est recensé les développeurs délinquants, qui recyclent sans gênes une même séquence. Sonic Unleashed, Prince of Persia, Devil Mai Cry, Gears of War, des références actuelles sont dans la ligne de mire du journaliste, auquel il faut ajouter l'ensemble des jeux d'action, et de rôle. Explications:

 

Si populaire est l'idée d'acquérir de points d'expérience et renforcer un personnage si bien que les genres extérieurs au RPG l'ont exploité. Le rattachement d'un système de recyclage s'alignant à un jeu d'action générique crée subitement l'illusion de profondeur et garde des joueurs accrochés pour plus longtemps comme ils nivellent leurs héros dans les batailles infiniment répétitives.

J'apprécie les RPGs et creuse la possibilité de puissance dans le jeu, mais ne faisons pas semblants que l'idée de recyclage est rien de plus que du remplissage. Ce ne sont pas cinquante heures d'épopée et de quêtes si la plupart de ce "voyage" est passé en marchant autour de l'extérieur d'une ville pendant une trentaine d'heures.

 

Les promenades à rallonge de notre avatar, des PNJ que l'on doit aller voir pour valider une quête, autant d'éléments qui gonflent artificiellement une durée de vie. A quand des jeux pensés pour les joueurs, et pas pour une énième campagne marketing?

-Phenos

 

Voir tous