Samedi 06 Juin 2020, 21:18     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Beltion - La Preview de Phenos

par Phenos 26 Sep 2009 22:33 0

Les nations de l'Ex-URSS sont réputés pour la tripotée de RPG et de FPS qu'ils réalisent à tour de bras, et qui qualitativement se placent souvent bien en deçà des exigences actuelles. Beltion tente de tirer son épingle du jeu, soutenu par l'écrivain de Fantaisie Alexandre Zorich et réalisé par un développeur russe, indépendant mais surtout passionné, Rostock Games. Cette association inédite, a permis au soft d'être repéré puis distribué par un célèbre éditeur russe, New Disc... Exclusivité pour les compatriotes d'Eddard Stark, et preview de notre envoyé spécial !

 

L'univers de Beltion : Beyond Ritual s'appuie sur la trilogie de Zorich "le Corps de l'Équilibre", et rappellera à certains la patte scénaristique d'Enclave de Starbreeze Studios ou Dungeon Lords d'Heuristic Park. Le canevas, sur lequel travaillait directement Zorich, nous projette à l'époque du premier épisode de son œuvre, "Aime et Domine". Aucune inquiétude à avoir cependant, le jeu évolue parallèlement à la lecture, les deux intrigues étant étroitement liées mais également sensiblement différentes !

 

Graphiquement, le titre demeure agréable, malgré des textures modestes. Les premiers screenshots diffusés chez nos confrères taquinaient un certain Oblivion via de magnifiques panoramas, et nous permettaient une expectative des plus folles ! En définitive, la qualité réelle déçoit les espérances. Pour un RPG au budget aussi serré, le challenge paraissait en effet irréalisable, et il l'était. Mais Rostock surprend là où personne ne l'attendait... La palette, l'ambiance, et l'esthétique de son titre, combleront ses lacunes techniques et raviront plus d'un joueur en quête d'atmosphère baroque et authentique. Dans un style à la croisée d'un Demon's Soul et d'Heart to Eternity, Beltion impose indubitablement son cachet Gothico-médiéval !

 

Style soigné, rime néanmoins ici avec gameplay bâclé. Des combats débridés, un feedback sur le blocage des coups approximatif, une caméra capricieuse, une organisation grossière des niveaux, rien ne lui sourit. A signaler cependant, une touche originale qui tranche avec les RPG enlisés dans le traditionnel : le recours aux grenades à la sauce médiévale, intuitives et faciles à prendre en main - le conventionnel mécanisme du clic long, la durée correspondant à la puissance de lancé. Un titre taillé sur mesure pour les contemplatifs, si un framerate terriblement inconstant ne couronnait pas le tout. En fonction de l'action et du lieu où se situe le personnage, les fps dégringolent, sans filet de sécurité... Légèrement frustrant ! Quand à l'immersion, sabotée par ces quelques éléments, elle est définitivement entravée par des murs invisibles disséminés ici et là, une nage non-implémentée et un saut extrêmement pénible - il semblerait qu'il ne faudrait ne pas être trop près de l'objet sur lequel on souhaite grimper.

 

Notre cher L., je nommerais ainsi notre ami franco-russe, précise qu'il n'a approché le titre que quelque heures, nous ne tirerons donc aucune conclusion hâtive. Le département évolution du personnage n'a été aucunement abordé, et le background n'a pas fait l'objet d'un examen approfondi. Après cet aperçu, il apparaitrait que ce RPG qui s'annonçait si prometteur ait creusé sa propre tombe, faute à de diverses faiblesses et insuffisances, malgré un important potentiel. Si Rostock réussit à corriger ses erreurs de jeunesse et dénicher un bienfaiteur pour son prochain projet, il n'est pas impossible que les développeurs russes nous surprennent dans les années à venir !

 

 

L'auteur de fantaisie Alexandre Zorich n'a pas été traduit en français. Si vous souhaitez lire sa trilogie, révisez votre anglais... Ou éventuellement votre russe.

L.7/8: Je cite Eddard Stark. Peu connu en France, il est pourtant le rédacteur en chef de CRPG.ru, la référence journalistique russe du rpg occidental.

Beltion est sorti exclusivement en Russie au début de l'année 2009... Il semblerait que le succès n'ait pas été au rendez-vous, puisque qu'aucune annoncé n'a été faite concernant l'Angleterre ou/et la France.

Fiche de Beltion à lire, évidemment... Le synopsis est notamment traduit du journal du héros, rédigé par l'ami Zorich.

 

Phenos

Voir tous