Vendredi 05 Juin 2020, 14:37     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Mars - L'interview

par Megamat 17 Avr 2009 13:11 0

Il y a à peine plus d'un mois, le studio de développement Spiders annonçait son tout dernier jeu MARS, RPG Futuriste/Post Apocalyptique se déroulant, vous vous en doutez, sur la planète rouge Mars. Nous avons donc voulu en savoir plus sur cet intriguant jeu qui s'annonce autant classique qu'original. Que se cache-t-il derrière MARS ? Comment va fonctionner le système RPG du jeu ? Pourquoi ont-ils choisis le moteur de Sony ? Comment sera le système de "magie" ? Tant de questions sans réponses, nous avons donc réalisé cette interview avec le studio Spiders afin d'en savoir plus sur leurs orientations...

 

Dans le monde dévasté de Mars, deux destins s’unissent. Deux êtres, à la recherche de leur identité, voyagent à travers une planète fracturée et constamment confrontés à des conflits politiques sanglants, déchirants ainsi la vieille colonie. Souvent divisés, ils combattent parfois les mêmes ennemis, tous deux sont la source d’une nouvelle aire…

 

D'où vous est venue cette idée de faire un RPG futuriste et pourquoi sur Mars ?

Après notre expérience sur Silverfall et Earth Awakening pour Monte Cristo nous avions un peu envie de changer de setting, envie de faire autre chose que de la fantaisie. Le futuriste/Post apocalyptique est venu comme une alternative logique, beaucoup moins courue et nous permettant d’avoir une approche plus adulte, plus réelle aussi dans un sens.

Et en ce qui concerne Mars, en dehors du fait que c’est probablement la planète qui fascine le plus l’humanité en dehors de la notre, c’est un choix qui à découlé de l’idée que nous avions déjà de ce monde post apocalyptique. C’était au tout début de notre travail sur le projet et l’idée de cet univers et de ses caractéristiques était déjà assez précise sans pour autant lui avoir donné de nom ni l’avoir concrètement rattachée à nous à ce stade. C’est le lead code qui a fait remarquer que cette « vision » correspondait bien à Mars. C’était tout à fait dans l’esprit et ça ramenait du coup des dizaines de références qui nous plaisait, nous avons développé encore plus cet aspect et c’est donc resté Mars.

 

Nous savons que vous utilisez le moteur de Sony, le Phyre Engine. Est-ce que cela veut dire que vous prévalez le jeu sur Console, plutôt que sur PC ?

Le PC hélas n’est pas au mieux de sa forme coté marché, et les éditeurs ne veulent plus entendre parler de jeux « PC only» ou presque. Mais au-delà même du coté mercantile de la chose, nous avions envie de nous essayer à autre chose, à un autre gameplay que la console nous permettait d’aborder. C’est ce qui nous a poussés vers l’étude de différents moteurs multiplateformes, au terme de laquelle le phyre nous est apparu comme une solution idéale pour de nombreuses raisons. Nous n’abandonnons pas pour autant le PC, mais il est vrai que notre cœur de cible cette fois est la console, car le RPG action y est encore balbutiant, et nous pensons sincèrement dans l’équipe qu’il y a réellement quelque chose à faire dans ce domaine.

 

Aujourd'hui dans les nouveaux RPG, les choix (décisions) du personnage est une chose importante, car il découle sur la suite de l'histoire. Qu'en est-il pour Mars ?

Nous avions beaucoup développé cet aspect dans Silverfall et dans son add-on, les choix du joueur amenant même sa cité a changer de visage. Dans le cas de Mars nous nous sommes plus concentrés sur le personnage, son parcours et ses actions. Le joueur aura des choix à faire mais ils influeront sur la destinée de son personnage, sur les réactions des PNJs qui l’entourent, sur les quêtes qu’il pourra faire ou pas, mais ils ne changeront pas pour autant la face du monde.

 

Mars se veut un rpg avec des phases d'actions dynamiques. Qu'en est il de la partie rpg, notamment sur l'évolution du personnage et des interactions avec les autres habitants de mars ?

Mars reste un RPG avant tout, même si l’action est au cœur du jeu, et sur bien des points nous avons décidés de rester classiques.

Il y a de très nombreux PNJs avec qui le joueur pourra interagir, que ce soit des marchands, des personnages susceptibles de donner des quêtes secondaires, ou des personnages clefs de l’histoire principale, et, à travers des dialogues à réponses multiples il pourra décider d’adopter telle ou telle attitude.

Concernant l’évolution du personnage nous sommes partis sur un système simple mais qui permet malgré tout énormément de variation : Nous avons simplement supprimé tout chiffre. Vous ne passerez pas niveau 7, vous ne gagnerez pas 10% de chance d’égorger après une attaque rapide à la dague mais vous débloquerez une nouvelle attaque spéciale en investissant dans une compétence du savoir que vous aurez gagné à travers des artefacts.

Il y a bien sur plusieurs arbres de compétences, chacun correspondant à un type d’arme ou à des compétences annexes, et chacun propose de très nombreuses compétences : les plus simples ne coutent qu’un peu de savoir les plus complexes vont en nécessiter beaucoup. Au joueur de composer son personnage en choisissant les compétences qui lui paraissent les plus intéressantes.

 

Dans la description du jeu, nous pouvons choisir entre Seth ou Pandora. Est-ce 2 histoires bien distinctes ou vont-ils se rencontrer pendant l'aventure ? Pourra-t-on les customiser, façon Mass Effect ?

Seth et Pandora ont chacun leur histoire, leurs buts, leurs raisons d’agir mais ils font partie du même monde, et dans ce sens ils vont se croiser à plusieurs reprises et les actions de l’un vont pouvoir influer sur celles de l’autre. Pourtant ce seront vraiment deux expériences complètement différentes, et pour comprendre vraiment le monde de Mars, il est évidemment recommandé de jouer les deux personnages !

Par contre non on ne pourra pas customiser l’aspect des personnages au début du jeu, pour de nombreuses raisons : nous pensons entre autre que cela enlève du caractère aux personnages qui deviennent souvent muets et fades dans les cut scenes ou autre, je sais que ça décevra certains joueurs, mais je pense qu’une fois le jeu lancé ils ne le regretteront plus.

 

L'exposition directe au soleil jouera un rôle essentiel sur mars, peut-on avoir plus d'informations à ce sujet : exposition mortelle, forçant le joueur à se déplacer uniquement la nuit, radiations importantes pouvant causer des effets secondaires ?

En fait les choses sont simples : si vous exposez une partie de votre corps au soleil, elle commence à « bruler » et, bien sur, ce genre de tentative se résout souvent par votre mort. Au moment de la grande catastrophe, certains humains ont mutés et ont réussi a survivre, ce sont eux qui ont donné naissance aux poussières de Mars. Pourtant aujourd’hui s’exposer, même pour les mutants d’ailleurs, signifie forcément la mort.

Les villes et toutes les structures humaines sont recouvertes afin de se protéger du rayonnement : certaines sont en partie enterrées, d’autres sont simplement recouvertes d’un fatras de plaques métalliques, de béton etc. Les routes sont elles aussi protégées par une sorte de toit, constitué la plupart du temps par les aqueducs qui acheminent l’eau d’un point à un autre. Le personnage est habitué à suivre ces « voies d’ombre » pour circuler et de fait il doit également faire attention à l’heure à laquelle il circule, car un soleil rasant peu parfois être très dangereux, mais la nuit comportant d’autres dangers, circuler uniquement à la faveur de l’obscurité n’est pas toujours une solution.

 

Le jeu commence 200 ans après la colonisation de mars, peut on espérer qu'une faune se soit développée ou les rencontres seront uniquement des colons " décadents" voir mutants ?

Si l’humanité a en partie muté, les animaux que les colons avaient amenés avec eux que ce soit pour leur survie, des expériences ou par hasard, ont subit également des transformations. Peut être même plus encore que les humains, qui, lors du Tumulte ont de manière naturelle plus songé à se sauver eux qu’à protéger les rats de laboratoire et leurs expériences sur les vers à soie… Oui vous risquez de rencontrer d’étranges bestioles sur Mars, qui sont, je le précise, toute d’origine terrienne…

 

La magie sera présente sur mars, peut on en savoir plus ? Est-elle due à des mutations ou est-ce seulement une évolution technologique (en utilisant des gants spéciaux !) ?

La « magie » que nous utilisons est une technologie développée par les terriens à peu près conjointement à leur venue sur Mars. Il s’agit d’utiliser l’énergie mentale du porteur via un équipement spécial et de la transformer en effets qui ne sont pas sans rappeler des effets magiques (mais on est loin de la « fire ball » du magicien à chapeau pointu). Les équipements en question avaient été développés pour des actions de guerre ou d’infiltration faisant intervenir de très petits contingents.

Sur Mars ces équipements sont présents en très petit nombre, et ceux qui savent les utiliser font tous partie de la caste la plus fermée de ce monde, les technomanciens, dont sont évidemment exclus les mutants. Chaque compagnie des eaux en possèdent quelques uns, car ce sont des pièces maitresses dans la guerre qu’elles se livrent qui non seulement sont des combattants redoutables, mais on également un rôle religieux et politique très fort. Les technomants sont détectés dès leur plus jeune âge pour leur capacité de concentration et la quantité d’énergie mentale qu’ils sont capables de fournir, puis ils sont formés pendant des années avant d’avoir le droit de porter le titre et l’équipement qui va avec.

 

Quelles sont vos sources d'inspiration pour ce jeu, films ? romans ?

Il y en a pleins ! Certaines même dont nous n’avons pas conscience ! Concernant les jeux je ne peux m’empêcher de citer « planescape : torment » qui même si nous n’avons pas du tout le même gameplay, a été de fait une inspiration scénaristique forte. Sinon pour les films on peut bien sur parler de Total Recall, de Blade Runner, mais aussi de Mad Max et de bien d’autres, et enfin coté romans les inspirations vont de l’œuvre de Philip K Dick bien sur en passant pas Ray Bradbury, Kim Stanley Robinson mais aussi dans un autre genre « la compagnie des glaces » de G.J. Arnaud et bien d’autres…

 

Sur votre site, on peut voir un mode Arena, 4 joueurs. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Nous avions envie de proposer un petit mode versus, sans pour autant développer un jeu multiplayer complet. Nous avons donc pensé à des arènes, dont certaines seront téléchargeables, et dans lesquelles les joueurs pourront se retrouver jusqu’à 4 soit pour s’affronter les uns les autres (et voir ainsi qui a la meilleure panoplie de compétence ou le meilleur équipement) soit pour affronter des monstres générés aléatoirement.

Ce n’est bien sur pas le cœur du jeu, mais c’est quelque chose qui nous a parut assez fun : un petit coté escarmouche qui permet de voir un peu les persos des autres en action…

 

Nous tenons à remercier toute l'équipe de Spiders, et tout particulièrement Jehanne, qui a bien voulu accepter cette interview et prendre de son temps, en plein déménagement du Studio. Nous leur souhaitons bonne continuation et nous prendrons bientôt de leurs nouvelles afin de suivre l'évolution du projet.





Voir tous