Dimanche 24 Septembre 2017, 16:17     Connectés : 7      Membres : 6


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

[GC2017] Preview : Divinity : Original Sin 2

par Caparzo 31 Aoû 2017 18:00 5

En quelques années à peine, les Belges de chez Larian Studios sont passés du statut de développeurs ayant une influence particulièrement réduite à un studio sur qui il faut désormais compter dans le monde du jeu vidéo. Celui-ci en a effet surpris plus d'un à l'époque grâce à son Divinity : Original Sin s'appuyant sur des mécaniques connues, mais les remettant au goût du jour et les améliorant. Aujourd'hui, nous allons jeter un ultime coup d'œil à sa suite avant sa sortie officielle.

 

Divinity : Original Sin 2 et moi, c'est une longue histoire d'amour qui a débuté en septembre 2016 lors de la diffusion de l’accès anticipé sur Steam. Ce premier contact m’avait permis de découvrir un titre déjà généreux, nous mettant dans la peau d’un sourcier et nous faisant découvrir Fort Joy et son île au level design très étudié. Les possibilités étaient déjà grandes, et j’avais passé de très nombreuses heures en compagnie de Iosword à explorer le moindre recoin, à apprécier les dialogues, mais aussi à tester d’innombrables choses, comme essayer de tuer tout le monde (ou presque). Les combats en tour par tour étaient quant à eux déjà au point, et nous prenions un malin plaisir à utiliser les différentes surfaces pour brûler, geler ou empoisonner le moindre cloporte se trouvant sur notre chemin. Bon, il est vrai que parfois j'avais la fâcheuse tendance à brûler ma coéquipière en y allant un peu trop fort, mais ça faisait partie du charme de cet accès anticipé. Le jeu nous donnait tout un tas de possibilités, mais ce n’était qu’un bref aperçu de ce que nous allons pouvoir connaître d’ici à peine quelques semaines.

 

  

 

En attendant de pouvoir toucher cette version finale qui s’annonce massive, nous avons déjà pu y jeter un œil lors de notre passage à la Gamescom 2017, le pays de la bière et du curry wurst. Qu’on se le dise, j’ai surtout apprécié la bière. Pour la toute première fois, Larian Studios nous a dévoilé les morts-vivants (undead), un élément déjà connu depuis la campagne Kickstarter de ce second opus, mais dont nous n’avions jamais vu ou lu le moindre détail. Les morts-vivants seront ici disponibles pour chacune des races du jeu, c’est-à-dire que nous pourrons jouer un elfe de cette espèce, un humain, un lézard ou bien encore un nain. Les possibilités s’annoncent donc très nombreuses, mais nous devrons également composer avec le fait que notre apparence de mort-vivant n’est pas forcément la plus appropriée pour se déplacer avec grande insouciance dans le monde de Rivellon.

Être fait uniquement d’os effraiera effectivement la majorité des habitants et les fera fuir, ce qui nous empêchera donc de leur parler. Bien évidemment, il suffira de porter quelques vêtements et un casque pour résoudre le problème en masquant la moindre partie de notre corps, mais nous pouvons aisément imaginer les différentes situations dans lesquelles nous pourrons jouer de cette apparence si unique. Cette démonstration a également été l’occasion pour nous de découvrir plus en détail les pouvoirs de la source. En tant que sourcier, nous pourrons apercevoir les fantômes des personnages défunts. Chacun des PNJ du jeu possédera d’ailleurs le sien. Pour illustrer ses propos, le développeur nous a dévoilé une scène dans laquelle nous devrons enquêter auprès des esprits de personnages récemment morts qui formaient à l’origine un convoi. Nous pourrons donc discuter, essayer d’éluder la question, et ne pas oublier de toucher deux mots au boeuf de trait si l’un des personnages de l’équipe possède l’aptitude adéquate.

 

  

 

La discussion avec le bovin a d’ailleurs été l’occasion pour nous d’assister à un dialogue comique à base de prédictions et d’avenir. Puisque Divinity : Original Sin 2 misera sur la liberté d’action, nous aurons également la possibilité d’occire ces âmes pour récupérer en retour des points de source. Sachez toutefois qu’il nous faudra acquérir ce pouvoir avant de pouvoir parler aux esprits errants. Les nouveautés ne s’arrêtent cependant pas ici, puisque nous avons également pu découvrir l’un des derniers ajouts au jeu. À l’aide d’un orbe de source, le joueur aura la possibilité d’arracher le visage d’un personnage mort pour ensuite fabriquer un masque lui permettant de bénéficier de toutes les aptitudes dudit personnages. Ces orbes seront bien évidemment très rares, mais nous pouvons imaginer une fois de plus les différentes situations qui nous permettront d’utiliser cette fonctionnalité et, personnellement, ça me met la bave aux lèvres. Non ne fuyez pas, je vais très bien, et cette preview n’est toujours pas terminée.

Les différentes actions que nous effectuerons dans le monde auront des conséquences et pourront changer la face du monde. Certains personnages pourront également nous reconnaître tout au long de l’aventure si nous incarnons un personnage prédéfini, comme par exemple ce magister de Fort Joy (voire le screen ci-dessous) qui a eu un petit moment d’hésitation avant d’affirmer que nous étions le fameux sourcier. Nous aurons bien entendu la possibilité de tuer presque tous les PNJ, mais si ces crimes sont effectués aux yeux de tous, alors les gens essayeront de nous tuer en retour, ou de nous envoyer en prison. Les romances seront également présentes, tout comme la gestion des relations entre les personnages de notre équipe, ces derniers pouvant être ou non des personnages prédéfinis possédant une histoire tels qu'évoqués ci-dessus.

 

  

 

Pour continuer sur le dernier exemple qui nous a été montré, nous avons pu assister à notre emprisonnement. Je parle bien de celui du héros de Divinity, et pas de notre propre personne, même si avec la Polizei ce n’est pas tous les jours facile. En utilisant un chat qui pourra faire office de compagnon, nous pourrons tenter de nous libérer de prison en vagabondant dans celle-ci pour essayer de récupérer les clés de la cellule. Il existera bien évidemment d’autres possibilités, comme s'évertuer tout simplement à crocheter la serrure. Enfin, et pour terminer cette preview en beauté, sachez que Divinity : Original Sin 2 nous proposera une quête principale pouvant durer jusqu'à 120 heures. Oui, vous avez bien entendu – et je ne parle pas ici des quêtes secondaires.

 

Prévu pour voir le jour le 14 septembre 2017 sur PC, Divinity : Original Sin 2 s’annonce comme le digne successeur du premier épisode. Ce dernier en avait fait déchanter plus d’un à cause d’un scénario très moyen et d'actes à la qualité inégale, mais cette suite devrait vraisemblablement corriger ces problèmes. Bien évidemment, je ne suis pas devin, mais les développeurs de chez Larian Studios semblent avoir énormément écouté les joueurs pour nous pondre une suite à la hauteur de nos espérances. Quoi qu’il en soit, nous ne devrons pas attendre bien longtemps avant d’en avoir enfin le cœur net.

Commentaires (5)

#2

RealOkau
Villageois

Rien que jouer un UD mage je sens pulluler les 'Ainz Ooal Gown' et autres 'Momonga', mais comme c'est un solo, on s'en fiche ^^.

S'il gomme vraiment les (trop?) nombreux petits et moins grands défauts du 1er, je serai probablement preneur.

Mais, par pure méfiance, je scruterai les retours (plus que 2 semaines !).
#3

Chedden
Novice

j'ai hâte !

En espérant une VF de meilleure qualité que le 1 à sa sortie.
#4

ninheve
Grand chevalier

omg!
sincèrement ils ont poussé les possibilités de role play et j'ai hâte j'ai hâte!
l'idée des morts vivants est excellente , de même que celle de pouvoir parler aux âmes des pnj, ca ouvre la porte à des choix excellents en nombre!
#5

Cedric82
Garde

J'ai hâte vingt dieux :D

Par contre, la version FR, y en a... y en aura une hein?? hein?
Sera t elle dispo le 14/09, le jour de la sortie ou faudra t il attendre?
#6

Chedden
Novice

la VF est prévue à la sortie du jeu oui, avec les voix intégralement en anglais par contre.
Avec quel qualité, l'avenir le dira... soon *_*




Voir tous